Il y a lontemps….


…….que je ne suis pas  » remonté  » ; mais…

…..J’avais écrit :

Notre vieille maison est encore très belle ,

Et semble pouvoir vivre une vie éternelle.

Je pense tendrement à notre chère maman

Qui l’astiquait si fort lorsque j’étais enfant .

En voyant le buffet , je pense à ma mère ,

je la revois cirer ce meuble centenaire .

En voyant le buffet , je pense à ma mère ,

Je la revois cirer ce meuble centenaire .

Ce bonheur ressenti , quand j’étais gamin

Se change maintenant en immense chagrin …

Je découvre en entrant un soupçon de tendresse ,

Tout en me rappelant la plus douce caresse ,

Qu’elle savait donner , avec tant de ferveur

Animant la maison en réchauffant mon coeur

Son départ sera pour moi un terrible drame ,

J’ai toujours dans les yeux une petite larme

Sa maison dont je garde intime , le décor ,

Est pour mon coeur , le plus cher des trésors .

Anniversaire….triste :


Ce 28 juin ,çà aurait été l’anniversaire de ma mère …..Elle aurait eu 88 ans …..

Mais…Elle nous a quitté le 8/ 03/2020……

Maman

écrit le  

Mon père m’a téléphoné tout à l’heure : Maman est à l’hôpital , les médecins disent qu’il n’y a plus rien à faire : Ce sont ces derniers jours / heures  de vie ……….Elle serait  » usée   » ….

  mon père m’a conseillé de ne pas trop y penser ( facile à dire) , pour que je ne tombe pas malade à mon tour ( épilepsie )…Et que remonter est inutile pour l’instant ….

   C’est dur , difficile …….( Elle a eu 87 ans le 28 juin  ) 

chez mes parents il y à longtemps..

En famille il y a longtemps ……( Manu à droite ,moi et ma mère , mon père )

Pour finir :


Pourquoi Georges Sand s’appelait  » George  »


Comme moi ,vous ne le saviez peut-être pas mais la romancière s’appelait en réalité Amantine Aurore Lucile Dupin. Pourquoi a-t-elle choisi ce nom ? La réponse, ici. En bonus, quatre infos à connaître sur cette femme de lettres à la pensée et aux écrits avant-gardistes.

Changer de nom pour pouvoir être publiée

Son pseudonyme naquit de la volonté de semer le trouble quant à son identité pour augmenter ses chances d’être publiée dans un univers de l’édition alors résolument masculin. En 1831, elle choisit d’adopter le prénom George, féminin méconnu de Georges, et y ajoute “Sand”, diminutif de “Sandeau”, nom de Jules, son amant de l’époque.

Défendre le droit des femmes au divorce

Engagée dans la lutte pour l’égalité hommes – femme, la romancière marque son époque par ses engagements politiques forts. Elle défend le droit au divorce et encourage les femmes à prendre le contrôle de leur vie financière et sexuelle. Des idées visionnaires acclamées et encensées par ses amis écrivains parmi lesquels Hugo et Balzac.

Lancer la mode  » garçonne  »

Comme elle l’explique dans son roman  »Histoire de ma vie  », la robe et les talons, d’usage pour une femme, ne lui conviennent pas. Ni pratiques, ni confortables. Alors, George Sand décide d’adopter la redingote. La mode masculine pour femmes est lancée.

Pour un temps journaliste au Figaro

Romancière, George Sand s’essaye aussi au journalisme. Elle participe notamment au lancement de trois journaux: La Cause du peuple, Le Bulletin de la République, et l’Éclaireur. En 1831, c’est au Figaro qu’elle est engagée. Quelques mois seulement avant la sortie de son premier roman à succès, Indiana.

Amante enflammée d’Alfred de Musset

De Musset
Résultat d’images pour georges sand
G.Sand

Elle entretient de 1833 à 1835 une histoire des plus tumultueuses avec le poète Alfred de Musset. Cette histoire, digne d’un roman, elle l’écrira quelques années plus tard, et la publiera, en 1859, sous le titre de Elle et lui. Engagée pour l’égalité, elle l’était aussi pour la passion.

En pensant à ma mère…..


Depuis le jour ou je suis né
Tu n’as pas cesser de m’aimer
Mais c’est pareil pour moi
Je ne peux pas vivre sans toi.
Saches que mon cœur, c’est l’espace
Et qu’ il y a plein de place
Et tout ça, c’est rien que pour toi
Pour que je te garde tout près de moi.
Tu es le soleil qui illumine ma vie
Tu es la lune qui éclaira mes nuits
Afin qu’il n’y ait pas d’ombre sur mon chemin
Et que je vive bien.
Tu es mon diamant
Tout en argent
Tu es mon trésor
Tout en or
Tu es la pierre la plus précieuse
Celle qui est la plus merveilleuse
Celle qui est la plus bleue
Et qui fait briller mes yeux.
Je pourrais réunir tous les éléments de la Terre
Afin de te reconstruire ton univers
Celui qui te fait rêver
Avec tes enfants à tes côtés.
Je pourrais amasser des pétales de roses
Pour te créer un bouquet grandiose.
Je pourrais inventer tous les dieux
Afin qu’ils exaucent tes vœux.
Maman, saches que je ne pourrais cesser de t’aimer
Tu es ma maman tant adorée.
Ils passent les
jours, je suis aussi âgé…
Mais ne passe pas mon amour

Être mon père….


Ce n’est pas tout d’être mon père

Du fait qu’un couple de fieffés

Minables a pris le café

Du pauvre ,on nait et nous voilà

Contraint d’aimer ces gens là

Parcequ’un minus de « cinq à sept « Chevauche une mazette

Qui reste froide, sortit du….

 »Un  »qui n’aurait pas du

Ce n’est pas tout d’être mon père

Il faut aussi me plaire.

Etre mon fils ,ce n’est pas tout,

Il faut me plaire itou

Trouver son père sympathique,

C’est pas automatique.

Avoir un fils qui nous agrée,

Ce n’est pas assuré.

Quand on s’avise de venir

Sur terre, il faut se prémunir

Contre la tentation facile

D’être un rejeton d’imbécile

.Ne pas mettre au monde un « connard »

C’est mal commode et c’est un art

Que ne pratique pas souvent

La majorité des vivants

L’enfant naturel, l’orphelin

Est malheureux et je le plains

,Mais ,du moins, il n’est pas tenu

Au respect d’un père inconnu

Jésus, lui fut plus avisé,

Et plutôt que de s’exposer

A prendre un crètin pour papa

Il aima mieux n’en avoir pas

( refrain )

.Ce n’est pas un compte personnel

Que je règle;mon paternel,

Brave vieux ,me plaisait beaucoup,

Etait tout à fait à mon gout.

Quand à moi qui malgré des tas

De galipettes de fada

N’ai point engendré de petit,

Je n’ai pas pu faire d’abruti.

Ce n’est pas tout d’être mon père,

Il faut aussi me plaire.

Etre mon fils n’est pas tout

Il faut me plaire itou

Trouver son père sympatique

Ce n’est pas automatique.

Avoir un fils qui nous agrée

Ce n’est pas assuré.                            

Brassens (je crois) mais ne l’ai jamais entendu chanté? Il m’a plu, car ma vie ressemblait beaucoup à ce qui y est dit. ( Avant le décès de ma mère )

Et voilà : J’ai trouvé une vidéo !

marin-francis08@outlook.com

C’était il y a…


Pas de commentaire depuis plus de 5 jours => je les bloque ! pffffffff

marin-francis08@outlook.com

……seulement 6 ans :

Le 23 mai 2015 

L’Irlande dit  »oui » au mariage gai

Les Irlandais ont voté en grande majorité OUI à la légalisation du mariage entre conjoints de même sexe. Selon le résultat officiel du référendum sur la question, l’appui populaire dépasse les 62%.

Un total de 1 201 607 personnes se sont prononcés en faveur et 734 300 ont voté contre, selon ce que rapporte la BBC.

À l’annonce des résultats, les milliers de personnes réunies devant le château de Dublin se sont mis à applaudir, à s’enlacer et à pleurer. Selon le diffuseur public britannique, une majorité de NON aurait été enregistrée dans une seule des 43 circonscriptions du pays, la  » très largement rurale  » Roscommon-South Leitrim.

Ce résultat signifie que le mariage entre personnes du même sexe aura le même statut constitutionnel qu’un mariage hétérosexuel. Les couples gais mariés seront reconnus comme des familles au sens de la loi et bénéficieront des protections constitutionnelles associées à ce statut. L’Irlande devient ainsi le premier pays à légaliser le mariage entre conjoints de même sexe à la suite d’un vote populaire. Le ministre de la Santé de l’époque, Leo Varadkar, qui a avoué son homosexualité au début de la campagne référendaire, a souligné que cette manière de procéder à faite de l’Irlande un  »phare de liberté et d’égalité pour le reste du monde » .Celui qui est devenu le premier ministre et l’un des quatre élus ouvertement gai de l’histoire du pays a ajouté que ce jour  »était une journée pour être fier d’être Irlandais » . »Pour moi, ce n’était pas juste un référendum. C’était plutôt une révolution sociale », a-t-il conclut. Les analystes politiques d’expérience s’entendaient pour dire que les résultats du référendum étaient la preuve d’un remarquable changement  » générationnel  » depuis les années 1980, alors que les électeurs appuyaient fortement l’Église catholique et votaient en grande majorité contre l’avortement et le divorce.

Selon l’analyse Sean Donnelly, qui couvrait la politique nationale depuis les années 1970, les Irlandais vivent maintenant  »dans un nouveau pays » .La vice-première ministre, a d’ailleurs déclaré que l’Irlande devenait  »une nation arc-en-ciel d’une grande diversité », alors que par le passé, les couples gais devait  »vivre dans l’ombre et séparément  ».De son côté, le leader du groupe de discussion et de réflexion catholique  » Iona Institute  », David Quinn, s’est dit troublé par le fait qu’aucun parti politique n’ait appuyé le camp du Non.

Le chef du parti d’opposition Fianna Fail ( traditionnellement le plus près de l’Église catholique ) a répondu qu’il ne pouvait pas appuyer les opposants au mariage gai, car  »au XXIe siècle, c’est tout simplement mal d’opprimer des gens à cause de leur orientation sexuelle ».

Encore en pensant à…..


….ma grand-mère ( qui a eu 7 enfants ..)

La vidéo est le témoignage poignant d’une mère de famille ayant eu 10 enfants dans une société qui ne lui permettait pas alors de choisir sa vie. Elle parle de la difficulté de ses grossesses, de la pauvreté, de la mesquinerie des gens du village, de l’éternelle suite des tâches ménagères et de la joie que lui procure ses enfants