La paraskevidékatriaphobie……….?


   Que signifie ce mot pratiquement imprononçable ( si ce n’est qu’il désigne manifestement une phobie !)

   C’est tout  » simplement  »  la phobie du Vendredi treize, dont une superstition, qui remonterait aux origines de la Chrétienté, a fait de cette date et dans certaines cultures un jour de malheur. En effet, c’est parce que, d’une part, le Christ a été crucifié un vendredi et que, d’autre part, la veille, lors du repas sacré de la Cène Cène, il était accompagné de ses Douze Apôtres (parmi lesquels Judas Iscariote, qui l’a trahi et livré ) , qu’est née l’idée d’un mauvais présage annoncé par la présence de treize  » commensaux  » ( Personnes qui mangent à la même table ! ). 

Pour d’autres personnes , religions etc….le vendredi 13 porte bonheur alors ?

Le vendredi 13 porte-bonheur ou malheur ?
  Je ne trouve pas de réponse claire  » universelle  » à ce sujet. Le vendredi est symbolique dans les trois religions monothéistes.
  Chez les catholiques,( comme vu ci- dessus )  c’est le jour de la pénitence et de la crucifixion de Jésus. Par ailleurs, les apôtres étaient 13 à table lors de la Cène. Jésus et ses 12 apôtres, dont Judas.
  Depuis ce  » fameux  » repas, il est traditionnel d’être 12 à table et jamais 13.

Le vendredi, un jour spécial :

   Le vendredi est également très important pour les musulmans. C’est un jour saint de l’Islam, c’est le jour dédié à la prière collective.

    Les Juifs eux , consacrent cette journée à la préparation du Shabbat. Un moment essentiel de la religion qui commence, le vendredi, 18 minutes avant le coucher du soleil et s’achève le samedi, 40 minutes après le coucher du soleil.
   Il parait que chez les Vikings également être treize à table portait malheur. Odin, Dieu des dieux avait réuni 11 de ses fils pour un repas. Son fils Loki, dieu de la guerre, furieux de ne pas être l’un des convives avait fait irruption lors du banquet et avait tué Balder.Odin Balder

Le 13 porte-malheur, alors que le 12 est parfait !

Cependant, l’origine de cette superstition n’est pas très claire:

    Pour la France, les historiens retiennent la date du vendredi 13 octobre 1307, jour de l’arrestation des Templiers. Ils furent torturés toute la journée, puis tués quand le soleil se coucha ! 
   D’autre part, le 13 succède au nombre 12 ( heu ? lol ) . Les 12 travaux d’Hercule, les 12 signes du zodiaque, les 12 mois de l’année, l’année compte 12 lunes et le ciel 12 constellations...etc….

  30 à 40 % de joueurs supplémentaires :

    Pourtant,pour certains le vendredi et le nombre 13 porteraient chance. Quand les deux sont unis, ils favoriseraient les gains d’argent. Une croyance qui a traversé les siècles et qui fait le bonheur de la Française des jeux qui compte de 30 à 40% de joueurs supplémentaires pour les cagnottes exceptionnelles des vendredis 13.

  Enfin , c’est bon là , nous sommes le 14 depuis plus de 5 heures déjà et je n’ai pas eu plus de malheur , ni de chance d’ailleurs ce vendredi qu’un autre jour lol 

Parcequ’il faut que j’y  » passe  » bientôt……


Que je passe où?

Au cabinet de mon médecin généraliste pour une auscultation ( que j’espère   » de routine  »  )

  Je me suis demandé d’où vient le mot auscultation ,verbe ausculter ……

  Première trouvaille : Pour devenir médecin , praticien , la première obligation est de savoir écouter , prendre le temps d’écouter le patient  ( qui lui doit être patient  lol ) ….Ce n’est pas toujours le cas , croyez moi . Vient ensuite le moment d’ausculter …C’est a dire écouter  …..

     En fait , du point de vue étymologique  , ces deux verbes ( ausculter et écouter )  sont identique …..Il suffit de regarder , chercher leur racine latine qui est la même pour les deux :  » auscultarer  » qui signifie   » écouter avec attention  » . ! 

D’ailleurs , c’est dans ce sens qu’est apparu ausculter dans la langue française  ( à une date  incertaine ) ….

C’est à l’époque où on a cherché à  »  fixer  »  l’orthographe , vers le XI ème siècle , que les deux mots  ausculter et écouter , qui jusqu’alors n’en était qu’un , furent séparés ….Ecouter garda alors son sens premier et ausculter devint  » examiner avec attention  » , et…les médecins , de plus en plus nombreux s’en emparèrent rapidement …….

KLIKKKKKKKKKKKKKKKKK!

 

C’était il y 84 ans……


Le stakhanovisme : ?

Le mouvement stakhanoviste doit son nom au mineur de choc Alexeï Grigorievitch Stakhanov (1905-1977) Stakhanov 1935.

    Lors d’un concours organisé par le Komsomol, ce mineur du Donbass accomplit quatorze fois la norme dans l’extraction du charbon le 31 août 1935. Cette performance, à laquelle fut faite une énorme publicité, a été le point de départ de toute une campagne soutenue et encouragée par le parti communiste de l’U.R.S.S. pour relever, dans le cadre du IIe Plan quinquennal (1933-1937), le niveau extrêmement bas de la productivité.

Pour info : Donbass ( Le Donbass (en jaune) à l’est de l’Ukraine.)

      L’attribution du titre de stakhanoviste, titre honorifique pour récompenser les ouvriers de choc, introduit le principe de l’émulation dans la production, et le mouvement s’étend de l’industrie à l’agriculture et aux transports. Le plénum du comité central de décembre 1935 donne les directives pour transformer le mouvement des records isolés en une augmentation planifiée de la productivité. Stakhanov lui-même est admis au P.C.U.S. en 1936 ; il fait des études à l’Académie pour l’industrie à Moscou jusqu’en 1941, entre au ministère de l’Industrie houillère en 1943. Il a aussi été député au Soviet suprême !

En France ….( dans le Nord )…….

D’où vient le nom des corbillards ?


Située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Paris, en bordure de Seine, la ville de Corbeil a connu dans le passé une activité portuaire intense. Au XIIIe siècle, le pain cuit et pétri à Corbeil jouit d’une bonne réputation et est acheminé jusqu’à la capitale via un coche d’eau appelé corbillat.
   Epidémie de peste noire ou mort noire au XIVe siècle :
   Mais, au XIVe siècle, la grande peste fait des ravages. Paris, particulièrement touché,  » croule sous les cadavres  ». Et ce ne sont plus des miches que transporte le corbillat, mais les corps des malheureuses victimes de l’épidémie.
    Le nom aurait été conservé par la suite pour être donné aux différents attelages et véhicules à moteur chargés de transporter les défunts durant les enterrements. Le corbillat quant à lui a continué, après l’épisode de la peste, d’assurer le transport de marchandises et de voyageurs jusqu’en 1812. corbillard ancien

Qu’est ce que c’est ?


Limonaire

limonaire 1

   C’est un » limonaire  » : Orgue de foire qu’on trouve aussi sur les manèges anciens . cet instrument tirerait son nom de la famille Limonaire , des  » facteurs d’orgues  » originaires de Dax …Joseph et Antoine Limonaire F.Limonaire, fils de menuisier fabriquèrent aussi des pianos mécaniques très à la mode au milieu du 19 ème siècle , qui portèrent aussi leur nom ……

Halloween ?


Halloween ou l’Halloween (usage canadien) est une fête folklorique et païenne traditionnelle originaire des îles Anglos-Celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint. Son nom est une contraction de l’anglais All Hallows-Even qui signifie the eve of All Saints’ Day en anglais contemporain et peut se traduire comme « la veillée de la Toussaint ».

  En dépit de son nom d’origine chrétienne et anglaise, la grande majorité des sources présentent Halloween comme un héritage de la fête païenne de Samain qui était célébrée au début de l’automne par les Celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Halloween est ainsi connue jusqu’à nos jours sous le nom de Oíche Shamhna en gaélique. Elle est une fête très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles où l’on trouve de nombreux témoignages historiques de son existence. Jack-o’-lantern, la lanterne emblématique d’Halloween, est elle-même issue d’une légende irlandaise.

  C’est à partir du 13ème siècle, sous le pape Grégoire III (731-741) et, au siècle suivant, sous le pape Grégoire IV (827-844), que l’église catholique déplaça la fête de la Toussaint, qui pouvait se fêter jusqu’alors après Pâques ou après la Pentecôte, à la date du 1er novembre, christianisant ainsi les fêtes de Samain.

  La fête d’Halloween est introduite aux États-Unis et au Canada après l’arrivée massive d’émigrants irlandais et écossais notamment à la suite de la Grande famine en Irlande (1845-1851). Elle y gagne en popularité à partir des années 19203 et c’est sur le nouveau continent qu’apparaissent les lanternes Jack-o’-lanterns confectionnées à partir de citrouilles, d’origine locale, en remplacement des navets utilisés en Europe.

  L’Allemagne, la partie alémanique de la Suisse et l’Autriche connaissent une fête traditionnelle assez semblable nommée Rübengeistern.

  Halloween est aujourd’hui célébrée principalement en Irlande, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle Zélande et dans une moindre mesure dans de nombreux autres pays. La tradition moderne la plus connue veut que les enfants se déguisent avec des costumes effrayants comme des costumes de fantômes, de sorcières, de monstres ou de vampires et aillent sonner aux portes en demandant des friandises avec la formule : Trick or treat! qui signifie « des bonbons ou un sort ! »Halloween

   La soirée peut également être marquée par des feux de joie, des feux d’artifices, des jeux d’enfants, la lecture de contes horrifiques ou de poèmes d’Halloween, la diffusion de films d’horreur mais aussi la tenue de messes anticipées de la Toussaint dans sa composante strictement religieuse .

 » pompes funèbres  » ….


Sourire….

La légende veut que le terme  » croque mort  » vient du fait qu’autrefois , pour s’assurer que le défunt était bien mort , un employé des pompes funèbre mordait l’orteil de défunt afin de constater que ce dernier ne réagissait pas à la douleur ….Mais ?

L’ histoire qui suit (quelque peu  » osée  » ) expliquerait plus l’origine de l’expression  » pompe funèbre  » :

Il faut savoir que cette fonction de croque-mort, qui était considérée comme une vraie charge, au même titre que celle de bourreau, se transmettait de père en fils. Mais, il advint un jour dans un hameau que le croque mort du lieu mourût sans progéniture mâle. Sa fille ainée reprit donc sa charge, après réunion et aval favorable du conseil des sages du hameau.
Le premier présumé mort, dont on lui demanda de vérifier le décès, avait était atteint d’une grave maladie des membres inférieurs puis d’une gangrène, ce qui avait conduit les barbiers-chirurgiens de l’époque à l’amputer des deux jambes jusqu’à mi-cuisse. La jeune fille examina cette situation nouvelle sans se démonter pour autant et mordit avec précaution le premier membre inférieur qu’elle put trouver.
Ce fut à cette époque et dans ces circonstances très précisément qu’on abandonna le terme de croque mort pour le remplacer par celui de pompe funèbre.

 

Libertin……..


Si , au cours d’une réunion entre amis ou en famille , vous déclarez être libertin ,il y a gros à parier que l’on vous regarde bizarrement, que quelques toussotements gênés se fassent entendre . Pourtant , ce n’est ( comme souvent ) qu’une question d’époque libertinage. En effet, il en était tout autrement il y a quelques siècles : Autrefois , être libertin n’avait pas de rapport avec sur les pratiques sexuelles .

En fait être libertin signifiait :  » Qui montre , manifeste le refus des contraintes sociales  en tr’autres et qui manifeste un grand esprit d’indépendance « anarchiste

A mon avis , être libertin avant notre époque était plutôt une bonne chose : Ce mot ne qualifiait pas les gens aux moeurs quelque peu dissolues et adeptes des plaisir de la chair .

Possible que je puisse me qualifier de  » libertin  » ?

Corbeau anonyme ?


 image-corbeau

  Utilisé surtout dans des scandales politiques et financiers, ou bien dans des affaires de mœurs, le terme de «corbeau» désigne un délateur à l’identité secrète.

Ce terme tire ses origines d’un film éponyme d’Henri-Georges Clouzot, sorti en 1943. Celui-ci raconte l’histoire d’un auteur de lettres anonymes signant ses courriers d’un dessin de corbeau. Le scénario était inspiré d’une histoire vraie qui s’est déroulée à Tulle (Corrèze), entre 1917 et 1922.

A l’époque, une femme jalouse avait envoyé une centaine de courriers non signés images-enveloppedénonçant l’infidélité ou la mauvaise conduite des habitants de la ville. Vêtue de noir pendant son procès, elle avait été comparée dans un journal à un «pauvre oiseau qui a replié ses ailes». D’où l’association avec l’oiseau de mauvais augure.