Furore magnifique petit village italien dans un fjord


Furore est un magnifique petit village italien de la côte d’Amalfi situé dans un fjord, le Fiordo.

Avec ses 300 escaliers pour arriver au village, il est resté longtemps loin des personnes de passage ce qui lui a valu le surnom de  »village qui n’existe pas  ».

Pour le rendre plus visible, notamment de la route, le maire a ordonné de peindre les maisons de couleurs vives, tradition qui continue depuis.

L’attraction principale est le pseudo fjord Fiordo qui est en fait une gorge étroite créée par la rivière Schiato.
Cette gorge abrite la partie la plus ancienne du village avec ses anciennes maisons de pêcheurs accrochées à la falaise, les maisons récentes étant bâties 300 mètres au dessus
…..

Quelques photos :

C’était il y a environ 51 ans :


Le 2 mars 1969…..

Premier vol du Concorde

C’est au-dessus de Toulouse, qu’a lieu le vol d’essais du Concorde avec à ses commandes le pilote André Turcat. Premier supersonique à vocation commerciale et non militaire, l’avion franco-anglais a réussi son examen de passage en franchissant la vitesse du son (340 mètres par seconde ou 1 224km/h), un exploit qu’aucun autre avion commercial n’est encore en mesure d’accomplir cinquante ans plus tard. ( à ma connaissance )

Le défi supersonique :

Pour la première fois, en 1947, un pilote d’essai américain a réussi à franchir la vitesse du son, à 1297 km/h. Depuis, les militaires de tous les grands pays ont développé des avions de combat supersoniques, chasseurs et bombardiers.

Dans le même temps, les compagnies aériennes , malgré la difficulté de  » l’enjeu  » ont rêvé d’avions supersoniques pour le transport de passagers .

 » Sud-Aviation  », à Toulouse, et  »British Aerospace  », à Bristol, ont développé les recherches chacun de leur côté, à  » grand coup  » de financements publics.

Le constructeur français, qui a déjà à son actif le succès de la Caravelle, a pour projet une  » Super-Caravelle  » supersonique. La conception et la fabrication du moteur sont confiées à un autre industriel, la SNECMA(.société française du groupe Safran, spécialisée dans la fabrication de moteurs pour l’industrie aéronautique et spatiale) 

Se rendant compte qu’ils n’y arriveraient pas isolément, finalement, les deux constructeurs décident d’unir leurs effort :=> les gouvernements français et britannique signent le 29 novembre 1962 un accord qui jette les bases du projet Concorde.

Ne voulant pas rester en retrait, Américains et Soviétiques lancent leurs propres projets. Mais leurs constructeurs Boeing et Tupolev seront devancés par le projet franco-britannique que vient couronner avec éclat le vol d’essai d’André Turcat à bord du Concorde 001.

André Turcat en 1959 Malgré une météo défavorable , la démonstration au-dessus de la Garonne est spectaculaire . Fier de cet exploit et d’avoir marqué l’histoire de l’aviation, le commandant de bord déclare, plein d’espoir :  » Ce premier vol n’est pas un achèvement, c’est le point de départ de notre travail. Cette machine va nous demander encore beaucoup d’efforts. Il faudra encore des mois et des années avant de pouvoir annoncer que les passagers peuvent prendre place à bord.  »

Un mois plus tard, de l’autre côté de la manche l’exemplaire 002 effectue à son tour une première sortie. Les vols d’essais vont ensuite se multiplier jusqu’à la mise en service commerciale de l’appareil. Alors qu’un avion normal demande 1500 heures d’essais, le Concorde en aura assumé 5 300 !

Le 4 novembre 1970, André Turcat franchit Mach 2 pendant 53 minutes, à 2469 km/h. Le record de vitesse est atteint à Mach 2,23 (2377 km/h) en mars 1974…

Manque de chance, le premier choc pétrolier a éclaté en octobre 1973 et entraîné une forte hausse du kérosène et la faillite de nombreuses compagnies aériennes. Diverses compagnies du monde entier avaient pris jusqu’à 70 options au total sur l’appareil. Vus la conjoncture et les essais compliqués de l’appareil, elles ne concrétisent pas leurs options. En désespoir de cause, Paris et Londres obligent leurs compagnies Air France et BOAC (future British Airways) à commander chacune sept appareils. Il n’y en aura pas d’autres.

C’est lors du 30e Salon de l’aéronautique du Bourget, en 1973, que le Concorde fait sa première présentation officielle, en concurrence avec son rival soviétique, le Tupolev 144 (TU-144)

Résultat d’images pour Tupolev Tu-144
Tupolev 144

, qu’on surnomme ironiquement‘ Concordski  » en raison de sa ressemblance troublante avec l’avion franco-britannique, que l’on attribue non sans raison à une opération d’espionnage industriel. Il  » paiera  » très cher ce péché de conception : le 3 juin 1973, lors de son vol de démonstration au cours du Salon, il s’écrase sur le village de Goussainville ! 14 personnes sont tuées dont 8 habitants du cru.

Le Concorde, dont le premier modèle est sorti d’usine en 1967, est malgré tout mis en service en 1976.

Mais avec l’apparition des premiers mouvements écologistes. Le Concorde est violemment critiqué pour son bruit et sa consommation excessive de carburant… ( l’avion brûle pas moins de 20 tonnes de kérosène par heure de vol et 450 litres par minute lors du décollage !! ) . 

Les associations américaines le privent de tout droit d’atterrissage à New York. La Chine refuse que l’avion passe par Pékin à cause du bruit insoutenable de  » la bête  » au décollage (presque 120 décibels). Échec commercial garanti. Seize appareils de présérie sont néanmoins construits, dont plusieurs volent encore. L’expérience permet aux constructeurs européens de lancer dans la foulée le programme Airbus.

Le 25 juillet 2000, un accident survenu à un Concorde à Gonesse, près de l’aéroport de Roissy, allait coûter la vie à 113 personnes dont les 109 passagers et de membres d’équipage .C’est un coup dur pour un appareil qui avait jusque-là témoigné d’une fiabilité exceptionnelle. L’exploitation commerciale des derniers appareils va s’arrêter progressivement en 2003. La même année, un fan du supersonique débourse 420 000 euros pour acquérir le nez de l’appareil lors d’une vente aux enchères !!!!! Fin d’un beau rêve technologique. Les préoccupations écologiques mais aussi les menaces technologiques et la préférence des milliardaires pour les jets privés ont eu raison de l’avion supersonique. 

La  » main de gloire  » …


Qu’est ce que c’est ?

Une  »main de gloire  »

La “main de gloire”, réputée pour avoir des propriétés magiques était fabriquée avec la main d’un criminel à laquelle on rajoutait une chandelle. Cet usage est attesté, entre le XVIe et le XVIIIe siècles, dans certains pays d’Europe, comme l’Angleterre, la France ou l’Allemagne.

Sa fabrication :

Si l’on en croit certains traités de sorcellerie, il fallait couper la main d’un criminel pour fabriquer une main de gloire. Si l’on connaissait la main qui avait perpétré le forfait, c’est celle-ci qu’il fallait choisir de préférence.

Certaines traditions préféraient les mains des nouveau-nés n’ayant pas reçu le baptême. Mais la main d’un pendu convenait encore mieux. Il est même des cas où, après avoir profané leurs sépultures, on prélevait les mains de personnes n’ayant commis aucun crime.

Une fois coupée, la main était ensuite salée ou plongée dans la saumure. Elle devait servir de socle à une chandelle fabriquée avec de la graisse humaine. Quant à la mèche de la bougie, elle devait provenir des cheveux du mort.! ( Les grimoires de l’époque précisent même que la graisse extraite du corps d’un pendu était la plus indiquée pour la confection de la main de gloire ) .

Des propriétés magiques ?

Cette main de gloire était réputée pour ses nombreux pouvoirs. La lumière de cette lugubre chandelle figeait sur place ceux qu’elle éclairait.( Ce qui était bien pratique pour les cambrioleurs ) !

La main de gloire leur rendait d’ailleurs d’autres services. En effet, elle était censée ouvrir par magie toutes les portes. Aucune serrure assez solide parait il n’était assez solide pour lui résister.

En plus , les voleurs n’avaient pas à se soucier de l’épuisement de la chandelle. En effet, la main de gloire était connue pour durer aussi longtemps que son porteur en avait besoin. Autre pouvoir très appréciable pour ceux qui voulaient faire fortune : la main de gloire se mettait à crépiter à l’approche d’un trésor.

La main de gloire était également un talisman recherché, qui apportait la richesse et le bonheur à son possesseur. Elle le protégeait aussi contre certaines maladies, comme les écrouelles, affection provoquant des plaies purulentes dans le cou.(caractérisée par des infections chroniques banales de la peau ou des muqueuses . La plupart des formes de scrofule ont été par la suite rangées dans le cadre de la tuberculose )

.

Cuivre contre virus ?


Pourquoi le cuivre tue-t-il les virus ?

Chaque atome  de cuivre contient un électron libre qui endommage les molécules des micro-organismes en les oxydant. Le cuivre modifie ainsi la morphologie des virus de manière irréversible, notamment en dispersant les protéines en forme de pointes qui tapissent leur surface et en désintégrant leur enveloppe, avant de détruire leur génome. L’effet est plus rapide sur les virus dits  » à enveloppe  », en particulier les virus respiratoires, car ceux sans enveloppe virale sont dotés d’une capside ( la structure protéique qui protège le génome ) plus résistante.

Capable aussi de tuer les bactéries ?

Le délai d’inactivation par le cuivre du coronavirus humain 229E, qui est un virus à enveloppe, est de seulement dix minutes alors que, sur d’autres surfaces comme le PVC , la céramique, le verre ou l’acier, ce virus persiste pendant plusieurs jours. C’est la raison pour laquelle, en France, plusieurs hôpitaux et établissements publics se sont équipés de poignées de portes et de rampes en cuivre. Le cuivre est aussi capable de tuer les bactéries , notamment en détruisant leur membrane.

Vrai ?

Après la mort de ….


Samuel Paty, père de famille de 47 ans, et enseignant l’histoire-géographie au collège de Conflans-Sainte-Honorine a été décapité vendredi soir. Ses élèves parlent d’un professeur « investi », « à fond dans son métier » et avec qui ils pouvaient « parler et faire des débats ».
Parce qu’il avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, Samuel Paty a essuyé la colère de certains de leurs parents. Enseignant d’un collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), « à fond dans son métier » selon ceux qui l’ont côtoyé, Il a été décapité vendredi dans un attentat
..

Je me suis demandé pourquoi la caricature est  » sacrée  » ,importante pour les français ?……

________________________________________________________________

 » Bref du pape en 1791  », une réponse anonyme à la bulle  » Caritas  » du pape Pie VI dans laquelle il a dénoncé la  » Constitution civile  »

En 2018 ,l’enseignement  » moral et civique  » est devenu obligatoire dans les collèges , dans le bulletin officiel , on lit que  » l’enseignant exerce sa responsabilité pédagogique dans le choix de mise en œuvre en les adaptant à ses objectifs et à ses élèves  » … ce que font les professeur ….ce qu’a fait S. Paty

Les caricatures anti- cléricales :

La caricature anti – religieuse , qu’elle soit ironique ou seulement  » décalée  » n’est jamais innocente pour les croyants ! Le  » combat  » contre l’église catholique qui atteint ses sommet avec la loi de 1905 (loi concernant la séparation des Églises et de l’État et codifiant la laïcité ) , a été très violent …Les caricatures du début du 20ème siècle associent souvent les curés à des corbeaux ou à des cochons ! Et ne se gênent pas non plus en montrant les religieux  » pelotant  » matrones ou même ‘ tripotant  » petit garçons ; un tas de situations pour le moins scabreuses ( pas trouvé beaucoup d’images ! ) mais certaines citations / légendes de ces caricatures :  » qu’est que vous faites l’abbé ?  »  » Je fais comme vous , je cherche un sein sur le calendrier  »

Résultat d’image pour Journal '' la Calotte '' 1911
(  » La calotte  » journal 1911 )
Résultat d’images pour journal '' la calotte '' 1911

Au sens étymologique ,  » caricare  » ( charger ) donne l’Italien  » caricatura  »….Les français en tireront le mot  » charge  » et la notion de  » portrait charge  » qui fit fureur au 19 ème siècle puis le mot  » caricature  » pour tout écrit , dessin à dessein …disons polémique …Tout l’intérêt de la caricature se trouve dans l’excès et le  » jeu avec les limites  » ( On en trouve déjà la définition dans l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert )

Un élément important dans la caricature :  » Le pacte de lecture  »

Ce pacte est tacitement signé entre la caricature / le caricaturiste et le spectateur /lecteur : La caricature = des textes , des images dans le but de  » produire du sens dans le regard et l’esprit du spectateur  » .…Elle n’est rien sans un regard  » extérieur  » ( comme tout écrits, œuvre d’art en fait ) , ce qui implique que le même document produise une foule de significations et contre sens dans l’esprit du spectateur , ce qui rend son utilisation  » pédagogique  » très délicate ….Ce pacte repose sur une compréhension et une culture des deux partie…( et , à mon avis , aussi sur la tolérance ). Par exemple le paysan qui d’essuie le derrière avec un document religieux et absolument dans la transgression par ce qu’il  » dit  » mais dans la situation triviale décrite ; mais il entre aussi dans la catégorie de l’humour car la scatologie , domaine favori des comédies de l’époque , amène le rire du spectateur avant même qu’il ait compris la scène, identifié les protagonistes ….Comme celui- ci lors de l’affaire Dreyfus (caricature signée Caran-d’ Ache )

P.S : Caricatures et satire ont pu se développer grâce à l’existence d’un espace publique , démocratique . La liberté d’expression permet de voir apparaitre de nouvelles formes de contestations des puissants , des façons de penser ou….des mœurs . On parle de  » l’âge d’or  » de la caricature entre les années 1830 et au moment de l’affaire Dreyfus ( 1890 / 1900 )….Le 19 ème siècle marque le  » triomphe  » de la bourgeoisie, mais aussi , il est celui des révolutions , de la lutte des classes et des peuples . La loi de 1881 sur la liberté d’expression , de la presse , protège longtemps les dessinateurs / caricaturistes jusqu’au moment , juste après la seconde guerre mondiale , la jurisprudence , prenant conscience du danger des attaque contre la personne introduit le droit à l’image et la protection des individus ….. L’apparition d’internet va tout changer en permettant à tous de voir /savoir se qui se passe dans d’autres pays : Un véritable choc pour la bande des  » joyeux drilles  » qui dessinaient pour Charlie- hebdo par exemple ( Le dessinateur LUZ

Résultat d’images pour Luz dessinateur
LUZ

l’avait très bien expliqué après l’affaire des caricatures danoises et l’attentat contre  » Charlie – Hebdo  ».…La culture commune qui permettait de préserver ce pacte de lecture serait aujourd’hui en grand danger …….Il faudrait donc réfléchir aux moyens de la  » refonder  » pour préserver l’esprit  » frondeur  » et le sens critique qui font la richesse d’une société démocratique au delà des différences d’origines , de conviction de ceux qui la composent ! …….

Pourquoi les sirènes…..


( pas les  »femmes poissons  »

Résultat d’images pour sirène images

lol ) , mais celles qui appellent le pompiers  »au feu  » entre autres …. ressemblent elles au cri du loup ?

D’après une étude récente , il y a des ressemblances troublantes entre les sons de certaines sirènes d’alarme et les hurlements des loups. Involontaire, cette coïncidence pourrait résulter de l’évolution de l’espèce humaine.

Des sirènes imitant le hurlement du loup :

L’équipe de chercheurs à l’origine de cette étude a écouté des dizaines d’alarmes, de provenances diverses ( aussi bien des sirènes d’ambulance que de celles des systèmes d’alerte , de pompiers etc…..).

Un son provoquant la peur :

Les modulations du hurlement des loups ont certainement été fixées par l’évolution naturelle , pour les rendre plus efficaces, elle en a fait aussi un signe de danger pour d’autres espèces. Ainsi, les proies du loup ont appris à interpréter ce cri comme une menace imminente.

La même chose pour l’homme? Aujourd’hui, il n’a plus à craindre aucun des animaux qui peuplent la nature. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Jusqu’au début du XIXe siècle, les loups rôdaient aux alentours des villages, surtout quand les hivers étaient rigoureux.

Dans l’imaginaire collectif, le loup, associé à maintes légendes, représentait une menace pour la collectivité. Il n’est donc pas impossible que le hurlement de cet animal ait imprégné l’inconscient humain, au point de l’associer à un redoutable danger.

On peut donc , peut-être en conclure que le choix des sons pour les sirènes d’alarme a peut-être été influencé, de manière involontaire, par le réflexe de défense que l’évolution nous aurait appris à associer aux hurlements des loups………?

.

Picasso ; face méconnue:


Pablo Picasso : 12 infos insolites sur le génie espagnol

1 - Son talent précoce complexe son père

1 ) Son talent précoce complexe son père

   » Pablito   »est un cancre. Il peine à calculer, ne parvient ni à lire l’heure, ni à réciter l’alphabet, et son orthographe est laborieuse. Mais sa mémoire est prodigieuse et il dessine avant de parler. D’ailleurs, selon sa mère, le premier mot qu’il a prononcé est piz, pour lapiz, le crayon. Son père, José Ruiz, un artiste, lui enseigne le dessin et la peinture. Le jeune Pablo Picasso peint son premier tableau à l’âge de 8 ans :  » Le Petit Picador jaune  ». L’œuvre, représentant une scène de corrida, est très aboutie (Picasso refusera d’ailleurs toute sa vie de s’en séparer ). Quelques années plus tard, en pleine séance de travail avec son père, celui-ci se rend à l’évidence : il ne sera jamais aussi bon que son fils. Don José baisse la tête, tend solennellement ses pinceaux à Pablo et décide de ne plus jamais peindre.

2 - Il a un problème d'identité

2 ) Il a un problème d’identité

    L’artiste n’a pas toujours signé ses toiles  » Picasso  ». Son père s’appelle Ruiz, sa mère Picasso, et c’est à seulement 20 ans qu’il choisit définitivement sa signature. Auparavant, il signait  » P. Picazzo  »,  » Picaz  »,  » Pablo Ruiz  »,  »P. Ruiz Picasso  »… au gré de ses humeurs. En 1901, il rentre brièvement dans sa ville natale, Málaga, en Andalousie, auprès de la famille de son père. La visite se passe mal, une banale histoire d’argent tend les relations. Picasso va alors faire disparaître le  » Ruiz  ». Il avait de toute façon l’embarras du choix, puisque son nom complet est Pablo Diego José Francisco de Paula Juan Nepomuceno María de los Remedios Cipriano de la Santísima Trinidad Ruiz y Picasso.!!!!

3 - Il est odieux avec les femmes

3 ) Il est odieux avec les femmes

     Quand on lui demande à quel âge il a perdu sa virginité, Picasso place sa main à un mètre du sol. Adolescent, il vit dans un bordel à Barcelone et loge chez les filles qu’il remercie en décorant leur chambre avec ses œuvres. Mais cette précocité ne fait pas pour autant de lui un séducteur délicat.  » Les femmes sont soit des paillassons, soit des déesses  », proclame-t-il. Sa définition de l’amour n’est pas plus raffinée :  » Deux corps enveloppés dans des barbelés, chacun déchirant l’autre et le mettant en pièces.  » Il est capable de dire à Françoise Gilot, mère de deux de ses enfants :  » Je ne sais pas pourquoi je t’ai dit de venir, ce serait bien plus drôle d’aller au bordel.  » La propre mère de Pablo Picasso confie à Olga Khokhlova, sa première épouse :  » Je ne crois pas qu’aucune femme puisse être heureuse avec lui. »

4 - C'est un modèle de sobriété

4 ) C’est un modèle de sobriété

  En 1904, il s’installe au Bateau-Lavoir, un atelier à Montmartre. Très vite, il fait comme ses  » colocataires  » ( Georges Braque, Amedeo Modigliani… ) et se met à fumer de l’opium. En 1908, Grete Wiegels, un jeune artiste allemand qui loge chez Picasso, est retrouvé pendu à une poutre du Bateau-Lavoir ; l’excès d’opium avait réveillé ses envies suicidaires. Picasso, terrifié, stoppe immédiatement sa consommation. Il devient un modèle de sobriété, tourne à l’eau minérale et suit à la lettre les conseils d’un médecin :  » Buvez du vin à table et faites l’amour.  » Son seul écart : le tabac. Il a toujours une  » Gauloise  » au bec, et ce, jusqu’à la fin de ses jours.

5 - Il a la gâchette facile

5 ) Il a la gâchette facile ? ! 

   A 23 ans, un ami lui fait cadeau d’un petit pistolet, un Browning, qu’il garde toujours dans sa poche. A cette période, il a ses habitudes à la Closerie des Lilas, une brasserie de la rive gauche, fréquentée par des artistes. Les controverses artistiques enveniment souvent les discussions et, un soir, certains critiquent Cézanne, l’idole absolue de Picasso.   Ce dernier se lève, pose son pistolet sur la table et dit en serrant les dents :  » Un mot de plus et je tire.  »  Quelques mois plus tard, il est attablé au Lapin agile, un café de Montmartre. Une bande d’Allemands s’approche et lui demande d’expliquer sa peinture, ce que Picasso déteste. Il quitte le bar, mais les Allemands le suivent dans la rue. Il se retourne, sort son Browning et tire pour les faire déguerpir.

6 - On l'a accusé du vol de La Joconde

6 ) On l’a accusé du vol de La Joconde !!

    Le 22 août 1911, stupeur au Louvre, La Joconde a été volée ! Picasso est suspecté à cause d’un précédent. En 1907, son ami, le poète Guillaume Apollinaire, avait un secrétaire particulier, Géry Pieret, qui avait dérobé des statuettes au Louvre. Picasso en avait gardé certaines chez lui. Quatre ans plus tard, les enquêteurs font le rapprochement. Ils cueillent le peintre à son domicile et l’envoient directement chez le juge d’instruction. L’interrogatoire est rude. Blême, terrifié, Picasso avoue son implication les larmes aux yeux. Il n’a pourtant rien fait, mais la pression est trop forte. Le peintre est finalement relâché, le magistrat étant convaincu de son innocence.       Le tableau sera retrouvé deux ans plus tard chez un ouvrier qui a travaillé sur un chantier au Louvre.

7 - Dora Maar, le grand amour sacrifié

7 ) Dora Maar, le grand amour sacrifié :

     Un soir de 1935, alors qu’il est dans un café parisien, il aperçoit une jeune femme qui retire ses gants brodés, poser une main sur la table qu’elle occupe, doigts écartés, et planter entre eux un couteau, sans ciller devant le sang qui jaillit quand elle se blesse avec la lame. Picasso est subjugué. C’est Dora Maar. Ils deviennent amants. Elle sera sa muse la plus féconde, quitte à sacrifier son talent pour la photographie. Car Dora Maar est aussi une artiste, une femme libre, dont le tempérament et l’assurance inspirent Picasso. Il l’humilie, lui aspire la sève. Le tableau Dora et le Minotaure, daté de 1936, reflète leur relation : une bête brutale maîtrisant une jeune femme nue qui semble brisée. Il la quitte sans états d’âme en 1945 pour Françoise Gilot.

8 - La France a refusé sa naturalisation

8 ) La France a refusé sa naturalisation

   En avril 1940, Picasso dépose une demande de naturalisation. Refusée ! Pour les Renseignements généraux,  » cet étranger doit être considéré comme suspect au point de vue national  ». Ils précisent que  » ce peintre soi-disant moderne  » affiche des idées communistes et que,  » durant la guerre civile en Espagne, il a envoyé de fortes sommes d’argent aux gouvernementaux.  » Sa non-participation à la Première Guerre mondiale est aussi suspecte. En réalité, il n’avait aucune chance : dès son arrivée à Paris en 1901, il est sous le radar de la police française, signalé comme anarchiste car il loge chez un compatriote catalan qui, lui, l’est. Humilié, Picasso n’a plus jamais cherché à devenir français.

9 - Communiste jusqu'à la mort

9 ) Communiste jusqu’à la mort

   Il prend sa carte au Parti communiste français en octobre 1944.  » C’est la conséquence logique de toute ma vie et de mon œuvre entière  », explique-t-il alors dans une interview. Ses amis marchands de tableaux s’arrachent les cheveux, car les ventes aux Etats-Unis sont compromises. Lui s’en fiche et donne la vraie raison de son engagement un peu plus tard :  » Je ne suis pas français, mais espagnol. Je suis contre Franco. La seule façon de le faire savoir, c’est d’entrer au PC.  » Mais Moscou veille. Picasso ne montre aucun signe de réalisme socialiste et son art apparaît toujours aussi dégénéré aux yeux des Russes.       Quand, en 1953, Staline meurt, le camarade Aragon lui demande un portrait du dirigeant. Le dessin, jugé infidèle, choque militants et cadres du PC. C’est le désaveu. En 1956, après l’invasion de la Hongrie par l’URSS, l’artiste prend ses distances, mais il reste  » encarté  » jusqu’à la fin de sa vie.

10 - Il est accablé par la célébrité

10 ) Il est accablé par la célébrité

  Avant la Seconde Guerre mondiale, Picasso est célèbre, mais il peut encore se déplacer dans la rue sans être reconnu. Après 1945, fini l’anonymat ! Son tempérament, ses œuvres, son engagement communiste font de Picasso un mythe. Avec les années, cet homme simple dont les seuls vrais désirs sont la peinture, la corrida et les baignades en Méditerranée ne supporte plus la notoriété.  » La renommée est le pire des châtiments… Je ne souhaite ma célébrité à personne, même pas à mes pires ennemis… J’en souffre physiquement, je me protège de mon mieux… Je me barricade nuit et jour  », écrit-il à ses amis. Ses voisins l’épient à la jumelle, ceux qui lui rendent visite volent ses punaises à dessin, ses gommes. Il se sent persécuté. A son mariage en 1961 avec Jacqueline Roque, il n’invite personne, hormis leurs témoins.

11 - Il renie enfants et petits-enfants

11 ) Il renie enfants et petits-enfants

    En 1964, son ex-compagne Françoise Gilot publie  »Vivre avec Picasso  » , où elle décrit l’artiste comme un monstre, pervers et dominateur. L’ouvrage le blesse profondément et il développe une haine pour Françoise Gilot et ses proches, dont leurs propres enfants, Claude et Paloma. Il ne les reverra plus jamais. Sous l’influence de Jacqueline Roque, sa dernière femme, Picasso élargit l’exclusion à ses petits-enfants.  » Chaque fois que je suis allée à la maison, Jacqueline m’a reçue quelques minutes pour me dire que grand-père était trop fatigué pour me voir , se rappelle Marina Picasso. Un jour, Pablito, le frère de Marina, veut absolument parler à son grand-père. Il escalade les murs d’enceinte de sa propriété. Les chiens sont lâchés sur lui et la police l’emmène au poste.

12 - Sa mort en entraîne d'autres

12 ) Sa mort en entraîne d’autres

 » Quand je mourrai, ce sera le naufrage, beaucoup seront aspirés par le tourbillon  », prophétise Picasso. Il voit juste. Après sa disparition, le 8 avril 1973, un procès au sujet de son héritage déchire sa famille ; son petit-fils Pablito se suicide en avalant de l’eau de Javel en juillet 1973 ; son fils Paulo, alcoolique, meurt d’un cancer du foie en 1975 ; Marie-Thérèse Walter, muse inconsolable, se pend en 1977 ; Jacqueline Roque, compagne des derniers jours, devenue dépressive et alcoolique, finit par se tirer une balle dans la tête en 1986 ; Dora Maar, immortalisée comme La Femme qui pleure, meurt dans la pauvreté parmi les toiles du maître qu’elle ne voulait pas vendre…

C’était en juillet il y a environ 51 ans :


.
   En théorie , le football est un jeu…

    Pourtant, en juillet 1969, un match du  »sport le plus populaire du monde » a déclenché une guerre sanglante, entre le Honduras et le Salvador. Lourde de près de 6000 morts  !!, cette  » guerre des 100 heures  » avait, toutefois, des causes bien plus profondes qu’une simple rivalité sportive.

Plus que du football…

   L’Amérique latine est réputée pour être une  »terre » où le football déchaîne les passions, parfois même jusqu’à la folie.

   La guerre qui a opposé le Honduras au Salvador confirme quelque peu  à cette analyse, même si le football est loin d’être la seule cause qui a motivé cet affrontement : 

    En 1969, alors que les deux pays centr-américains doivent s’affronter dans le cadre des qualifications pour le mondial (devant se dérouler au Mexique, un an plus tard ) la situation politique du Salvador et du Honduras est bien particulière.     Les deux pays voisins sont, en effet, principalement centrés autour de leur secteur agricole et, au Honduras, près de 20 % des ouvriers ruraux sont salvadoriens.

   Très dépendant des États-Unis , le marché local doit se (re)structurer en fonction des besoins du géant américain.

   Ainsi, au cours de la même année, le président hondurien ( Osvaldo Lopez Arellano Illustration. )  décide de céder une grande partie des terres cultivables du pays à une compagnie américaine, du nom de United Fruit Company    logo(déjà propriétaire de 10 % des terres honduriennes).!

   Particulièrement touchés par cette réforme, 300 000 paysans salvadoriens doivent retourner , sans le sou ,dans leur pays d’origine.

   C’est dans ce contexte  » électrique   »que se déroule donc une série de  »matchs couperets ‘, entre les deux nations.

Une situation devenue incontrôlable :

   Alors que des migrants salvadoriens sont persécutés par le groupe clandestin hondurien de  »La Mancha  Brava  », les joueurs de  »La Selecta » (le surnom de la sélection salvadorienne) doivent faire face à un assiègement de leur hôtel, une fois arrivés à Tegucigalpa.

    Du coup, après avoir passé une nuit désastreuse, les joueurs salvadoriens s’inclinent finalement 1-0 en terre hondurienne.

   À cette défaite déjà très mal vécue s’ajoute un sinistre fait divers. En effet, accablée par la défaite de son équipe favorite, une jeune salvadorienne (de 18 ans) ( nommée  d’Amelia Bolaños  Résultat d’images pour amelia bolaños) décide de se donner la mort !!!!!!???

  Ce suicide  extrêmement médiatisé  donne lieu à un enterrement national… ainsi qu’à une intensification de la haine, du côté salvadorien.

    Lors du match retour, le drapeau du Honduras est donc brûlé dans le stade de San Salvador et remplacé par un chiffon déchiré. Remportée 1-0 par l’équipe locale, la rencontre donne finalement lieu à un match d’appui, se déroulant ( sur terrain neutre )  au Mexique.

    Ce match  » couperet  », la sélection salvadorienne le remporte sur le score de 3-2 (après prolongations)… mais l’essentiel est ailleurs, car les supporters des deux équipes commencent à en découdre à Mexico, ainsi qu’à la frontière de leurs deux pays.

   En conséquence, l’armée du Salvador déclenche des frappes aériennes sur son voisin hondurien,!!!! le 14 juillet. Les ripostes ne se font pas attendre et le bilan atteint rapidement le nombre de 6000 morts (pour quelques milliers de blessés et près de 50 000 personnes délogées).

    Négocié par l’Organisation des États américains (OEA), un cessez-le-feu officialise la fin du conflit, le 18 juillet 1969. Sur le terrain de la guerre, il ne pouvait y avoir que des perdants.

Et  » on  » se demande pourquoi je n’aime pas le sport ! 


La vie vaut-elle la peine d’être vécue ?

On nous dit que c’est la vie……..
Mais on sent qu’elle ne vaut pas la peine d’être vécue
Heureusement qu’il y a parfois les amis
Sinon on aurait déjà tenté de passer au dessus

Mais on part de travers, on fait des erreurs
Pour essayer de créer du bonheur
Ça échoue, on fait rapprocher notre heure
On fait tout pour que s’arrête ce maudit cœur

Mais devant les gens on sourit
Pour masquer tous les soucis
Ça marche, certains croient qu’on mène la belle vie
Ne sachant pas à quel point elle est pourri

On est nerveux et souvent angoissé,
Il y a des moments où on a envie de tout casser
On s’est loupé et là on nous suit de très près
On n’ose pas leur demander de nous foutre la paix

10 animaux qui disparaîtront…


….. avant que nos enfants ne grandissent….

     Nous vivons dans un monde vaste et complexe, où de nouvelles espèces sont découvertes pratiquement à chaque instant. Pourtant, alors même que ces créatures passionnantes sont découvertes, l’augmentation de la population humaine, le changement climatique, la destruction de l’habitat, la chasse et la surexploitation de la faune signifient qu’un nombre incalculable d’animaux sont actuellement poussés au bord de l’extinction.

   Les scientifiques ont estimé qu’au cours de l’histoire de la Terre, entre 1 et 4 milliards d’espèces ont existé.

     Le taux d’extinction naturel  » AKA  » décrit la vitesse à laquelle les plantes, les mammifères, les oiseaux et les insectes mourraient si les humains n’étaient pas sur la photo. On estime qu’aujourd’hui les espèces disparaissent à près de 1 000 fois le rythme naturel , ce qui signifie que nous perdons environ 150 à 200 espèces chaque jour.

    Choisir des animaux susceptibles de disparaître avant que nos enfants aient la possibilité de les voir était une tâche ardue.

    En n’en sélectionnant que 10,  confrontés à des circonstances déprimantes similaires , sont laissés de côté. Mais des millions d’autres espèces, dont beaucoup ne sont pas connues de la science , risquent également de périr dans les prochaines décennies……

 

1) orang-outan de Sumatra…..

    Statut: En danger critique d’extinction. La population des orangs-outans de Sumatra a diminué de plus de 80% au cours des 75 dernières années.

2) Ours polaire……

les animaux qui disparaîtront

   Vulnérable. Le changement climatique, la perte d’habitat et le développement pétrolier ont contribué à leur déclin. Certains experts estiment que les ours polaires auront disparu d’ici 100 ans.

   3 ) Red Wolf ( loup rouge )……

les animaux qui disparaîtront

     En danger critique d’extinction. Il y a trente ans, les 17 derniers loups rouges restants ont été placés en captivité pour assurer leur survie. Aujourd’hui, leur nombre est passé à environ 100, mais fait toujours face à des menaces de déforestation.

4) Le tigre de Sibérie …..

les animaux qui disparaîtront

   En danger critique d’extinction. Les tigres de Sibérie sont les plus grands  » chats  » du monde. On estime que 400 à 500 vivent à l’état sauvage.

5 ) Sifaka……

animaux qui disparaîtront Sifiyaka


    Vulnérable. Les sifakas sont un genre de la famille des lémuriens. Ils sont menacés par la chasse, la perte d’habitat et les activités de brûlis. En 2008, il y avait environ 250 individus matures.

6 )  Vaquita….

animaux qui disparaîtront vaquita


   En danger critique d’extinction. On estime qu’il ne reste que 100 à 300 vaquitas, une famille de marsouins, dans le monde. Ils vivent dans l’étendue d’eau entre la Basse-Californie et le Mexique.

7 ) Gorille occidental……

animaux qui disparaîtront du gorille occidental


   En danger critique d’extinction. Des niveaux extrêmement élevés de braconnage et de chasse ont diminué la population. D’ici 2046, les experts estiment que la population des gorilles occidentaux sera réduite de plus de 80%.

  8 ). Black Rhino

animaux qui disparaîtront rhinocéros noir


  En danger critique d’extinction. Les rhinocéros sont l’un des plus anciens groupes de mammifères, des fossiles pratiquement vivants. Malheureusement, il n’en reste que 4848 sur Terre.

9 ) Baleine à bosse

animaux qui disparaîtront baleine à bosse


    En voie de disparition. Alors que les baleines à bosse continuent d’être une cible pour l’industrie baleinière, leur nombre est menacé d’extermination. La population actuelle est estimée à environ 18 000 à 20 000 habitants.

  10 )Tortue lutanimaux qui disparaîtront tortue luth


    En voie de disparition. Les plus grandes menaces pour les tortues luth sont la pêche commerciale et la pollution marine. Actuellement, il y a environ 34 000 femelles nichant dans la nature.