Arnaque !


Une raison de plus pour ne pas jouer ( ce que je ne fais jamais )

 
Une arnaque bien ficelée :
  C’est une cliente qui a signalé le comportement de ce couple de buralistes, persuadée qu’ils volaient les gains des clients qui venaient faire vérifier leurs tickets de jeux d’argentloto. Selon les témoignages de clients laissés, l’arnaque remonterait à plusieurs années et peut-être même à 2012, voire avant. Comment s’y prenait ce couple pour voler ses clients ? Lorsque le client confiait le ticket pour le vérifier et savoir ainsi s’il avait gagné, le buraliste lui affirmait que c’était perdu, gardait le ticket et récupérait le gain, ou une partie de celui-ci, pour lui même.
Plusieurs clients avaient remarqué le comportement bizarre du couple et spécialement cette personne qui raconte dans les colonnes du Parisien : « J’avais déjà fait un signalement à la FDJ en octobre 2012, se souvient-il. Ce jour-là, j’avais apporté trois tickets de Loto à vérifier, et la patronne m’avait dit qu’ils étaient perdants. Mais je m’étais méfié, parce que sa machine avait fait un drôle de bruit et que je l’avais vue se décomposer en découvrant le résultat. Je lui avais alors demandé de me rendre mes tickets, mais elle avait refusé, prétextant qu’elle les avait jetés à la poubelle et ne savait plus lesquels c’était. »
La FDJ a été saisie
La Française des Jeux a été alertée et a déposé une plainte contre les gérants auprès du Procureur de la république du tribunal d’Evry, pour escroquerie et abus de confiance. L’enquête a été confiée à la police locale. La FDJ précise qu’il y a peu d’incidents de ce genre, car de nombreux contrôles sont établis de manière régulière sur tout le territoire, « Nos commerces agréés font l’objet de contrôles réguliers. Nous en avons réalisé plus de 32 000 en 2016. Des affaires comme celle-ci remettent en cause notre crédibilité, et c’est pour cela que nous avons attaqué. »
Plusieurs joueurs laisés se sont constitués partie civile et assisteront au procès. Ils souhaitent que les habitants du quartier découvrent la vérité et que la lumière soit faite sur cette affaire. Aujourd’hui, le couple n’a plus l’agrément pour vendre des jeux d’argent dans l’enceinte de sa maison de presse de Chevry à Gif-sur-Yvette dans l’Essonne. Pour éviter ce genre d’événement, téléchargez l’application de la Française des Jeux sur votre mobile ou utilisez la machine du bureau de tabac ou de la maison de la presse la plus proche, qui scannera votre ticket.

Publicités

Rare !


  C’est une PME lyonnaise qui a le vent en poupe, à tel point que son patron a décidé de verser des primes de 500 à … 35 000€ à ses 103 salariés, au prorata de leur ancienneté mais de façon égalitaire quelque soit le poste occupé. Une reconnaissance pour « l’investissement des équipes ».

 

  C’est pour fêter les 25 ans de son entreprise que Jean-Louis Brissaud a choisi de verser des primes de 500 à 35 000 € à ses 103 salariés, pour un montant total de 1,6 million d’euros. La somme est coquette et a fait le tour du net et des réseaux sociaux où les salariés ont salué la démarche.

 Il faut dire que ce grossiste en automobile multimarque qui vend aux garagistes (beaucoup) et aux particuliers (un peu) marche très fort avec un taux de progression de 28%. Et qu’il pratique également tous les mois une prime d’intéressement « C’est l’ADN de l’entreprise » précise Jean-Louis Brissaud. 

Employés

Sourire ?


Dans un centre d’essais aéronautique, les techniciens sont dans l’attente d’un décollage. L’avion roule sur la piste, accélère, le vent siffle sur le fuselage, et là, le pépin : une aile se déchire et vole en éclats. Les techniciens se font engueuler par les financiers. Faut dire que c’est le troisième avion qui subit le même sort. Même déchirure, même endroit…aile

Alors qu’un des techniciens et en train de pisser, un balayeur s’approche :
– Voyez-vous monsieur, votre problème, sans vouloir vous offenser, est plutôt simple a résoudre.
– Pardon … ?
– Il suffirait à mon avis de faire une ligne de trous, avec une perceuse, dans la largeur de l’aile, a l’endroit de la cassure. Simple n’est-ce pas ?
– Vous vous foutez pas un peu de ma gueule, par hasard ?
– Non non…je vous assure, c’est la solution !

Mais la nuit porte conseil. Il n’arrive pas a dormir et repense a ce que lui a dit le balayeur. Evidemment, c’est stupide…mais d’un autre coté, ils ont tout essayé…ils sont à cours d’idées…alors finalement, pourquoi pas essayer ?

Dès le lendemain, l’équipe est au travail sur le nouveau prototype, ils percent une belle rangée de trou juste là ou l’aile a une faiblesse. Le jour du test arrive. L’avion roule sur la piste, accélère, le vent siffle sur le fuselage, et l’oiseau de fer s’envole, fait des vrilles, des loopings, des chandelles puis revient se poser avec précision sur la piste. Sous les applaudissements général, le technicien cherche le balayeur afin de le remercier :

– Cher ami, c’est tout simplement fabuleux. Mais dites-moi comment vous, un simple agent de service, avez vous pu résoudre le problème qui tenait en échec une équipe complète de techniciens ?
– Ben voyez vous, il suffit d’être observateur. Ainsi, moi par exemple, cela fait 30 ans que je nettoie les chiottes…et bien j’ai jamais vu le PQ se déchirer sur les pointillés !pécu

130 chats dans un appartement de 25 m2!


  C’est une bien curieuse découverte faite par la police du commissariat du 14e arrondissement de Paris : 130 chats retenus de force dans un studio de 25 m2.

La propriétaire des chats a été placée en garde à vue. 
Maltraitance caractérisée
Mais qu’est-ce qui a bien pu passer par la tête de cette femme d’une soixantaine d’années ? Dans son studio de 25 m2, elle retenait prisonniers 130 chats. Selon  le journal  Le Parisien qui rapporte cette information, les policiers du quartier ont été appelés par un voisin qui souhaitait dénoncer le comportement de cette femme, qui avait jeté violemment un chaton depuis sa fenêtre du 3e étage.

« Quand les policiers sont entrés dans le studio, ils ont eu une vision saisissante », raconte une source proche du dossier, dans les colonnes du quotidien. « Des chats partout, cadavériques, sous-alimentés, ça sentait mauvais ! Comme déco, poursuit cette source, on avait un matelas effroyable de saleté, un frigo, deux litières pour 130 chats, des crottes partout et aucune nourriture. » Une scène d’horreur.

pièce chats

 

 

La femme a été hospitalisée
La propriétaire des lieux a donc été interpellée et placée en garde à vue puis hospitalisée en psychiatrie à l’hôpital Sainte-Anne, dans le 14 e arrondissement. Elle avait été retrouvée « pieds nus et en guenilles ». De son côté, la fondation 30 millions d’amis a été mobilisée pour prendre en charge les chats, qui étaient pour la plupart terrorisés. La maltraitance de ces bêtes ne faisait en effet aucun doute.

   La fondation est donc à présent à la recherche de familles d’accueil pour tous ces chats, qui ont besoin de beaucoup d’affection. Quant au chaton qui avait été jeté du 3e étage, il a été retrouvé « polytraumatisé et en sang », selon un haut fonctionnaire de police. Il a été transporté aux urgences vétérinaires mais son état était trop grave, il n’a pas survécu.

Chez moi ! et………je ne le savais pas !!!!


      Le street-art se met au vert à Lurcy-Lévis, dans l’Allier. Lieu unique dédié à l’art urbain, Street Art City accueille des artistes du monde entier. Il ouvre pour la première fois cette année, ses murs au public. Visite, en avant-première. 

À Lurcy-Lévis, dans l’Allier, l’ancien centre des PTT qui était abandonné de puis 1993, continue sa métamorphose. Depuis un an des pointures du street art du monde entier viennent dans cette petite commune d’Auvergne pour peindre, tagger, décorer les murs gris défraichis. 

street art city à lurçy levis pour les jeudis acteurs économiques de l allier
Les murs revivent grâce au couple propriétaire des lieux Sylvie et Gilles Iniesta. Avec leur projet a priori un peu fou, ils sont en train de créer un lieu au rayonnement international dédié au street art. De prouver que cette mise au vert profite à cet art né en ville. street art city à lurçy levis pour les jeudis acteurs économiques de l’ allier

La Villa Médicis du Street Art

« Notre objectif, c’est d’en faire la Villa Médicis du street-art » explique Gilles Iniesta. Car « le street art est un mouvement artistique à part entière » qui s’est propagé partout dans le monde. Il englobe des techniques diversifiées comme le graffiti, le pochoir, la mosaïque… Les créateurs souvent issus des beaux-arts travaillent avec une vraie démarche artistique et socioculturelle. street art city a lurçy levis pour les jeudis acteurs economiques de l allier

Dans ce décor gris, composé d’une dizaine de constructions utilitaires sur dix hectares, des graffeurs internationaux créent des fresques hors normes. Les propriétaires offrent aux artistes le matériel, le gîte, et le couvert. 22.000m² de murs et de façades, pour certaines de plus de 15 mètres de hauteur sont mis à leur disposition. 

Laboratoire artistique

Et ça marche : les artistes affluent… Déjà une cinquantaine d’entre eux y ont laissé leur empreinte en 2016. Ils sont si nombreux à vouloir croquer les murs que le couple est contraint de les sélectionner. 

On est comme dans une bulle. Pour créer, c’est l’idéal.

Les graffeurs plébiscitent ce vrai laboratoire d’expérimentation artistique : « Nous n’avons jamais été accueillis comme ça nul part. À Lurcy, on est traité come des rois. » assurent les français Oji et Artiz Nota Crime. «Ici, on nous donne beaucoup plus qu’un chèque. Dès qu’on a besoin de quelque chose, on nous l’apporte. L’ambiance est familiale. L’endroit est immense reposant. « On est comme dans une bulle. Pour créer, c’est l’idéal. »

Le lieu permet aux artistes de pousser leur création dans des champs nouveaux, pour des fresques sans cesse plus grandes, de se confronter au travail d’autres pointures. « Le street art, c’est une mise en danger, ici les oeuvres seront conservées ça nous met une pression. » Un peu déboussolés, à leur arrivée, par « ce lieu silencieux en pleine campagne. » Costwo et Lizzy deux artistes allemands voyageurs (du Brésil à la Chine) ont vite été séduits par la liberté qu’offre le lieu : « Ce qui est nouveau, c’est que les oevres ne seront pas visibles deux ou trois mois , avant de disparaître. Mais beaucoup plus longtemps. Cela va permettra à un maximum de personnes de les découvrir. » 

Plus besoin en tout cas, pour le public, de courir jusqu’à Barcelone ou Los Angeles pour observer ces créations étourdissantes. Dès ce week-end et jusqu’à fin août, ils peuvent venir les découvrir et échanger avec les graffeurs. « Ces temps de recontres c’est aussi notre objectif. » confe Gilles Iniesta. Un café galerie a ainsi été aménagé, au sein de l’hôtel 128 : un bar au décor industriel qui colle à l’ambiance d’usine désaffectée du lieu. Un site qui va continuer de se métamorphoser. Un livret édité chaque fin d’année permettra de fixer toutes les oeuvres créées sur papier glacé. 

???


C’est une macabre découverte qui a été faite sur les berges de l’Allier, sur la commune de Mariol. Alerté via Facebook, Gérard Marsoni, le maire de Mariol, s’est rendu sur place. « Ses pattes étaient attachées avec du fil électrique. Il y avait un câble en acier en forme de boucle autour de l’animal comme si on l’avait tracté » explique-t-il encore sous le choc.

« C’est impressionnant. L’animal a-t-il subi cela de son vivant ? » s’interroge le maire qui a porté plainte contre X pour barbarie. « L’animal était ligoté, entravé » insiste-t-il. Une enquête de gendarmerie est en cours et les services vétérinaires sont attendus sur place mardi matin. Objectif : tenter d’identifier l’animal, la date du décès ainsi que l’origine de la mort de l’animal.

ane

Près de là où je vis …..


  Les aliens ont-ils débarqué à Crézancy-en-Sancerre, dans le Cher ? Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, de mystérieux cercles sont apparus dans les champs de cette commune, rapporte France 3.

Au total, une dizaine de cercles de plusieurs tailles différentes ont été découverts. Le plus grand ferait environ 55 mètres de diamètre.

 

L’agriculteur qui exploite le champ s’est plaint à la gendarmerie. En effet, un hectare de sa récolte est endommagée, ce qui représente six tonnes de blé et une perte de 1 000 euros.
Les « crops circles » gardent leur mystère

Si ce phénomène peut paraître étrange, il est en effet rare, mais ce n’est pas une première.

Les mystérieux cercles sont baptisés « crop circles » ou « agrogrammes ». Ils apparaissent depuis la fin des années 1960 dans les champs de céréales de toute la planète par flexion ou flétrissures des épis. Leur taille peut aller de quelques mètres à plusieurs hectares de diamètre.

On ne sait pas exactement comment se produit ce phénomène.

çà serait bien ici avec la Lepen …..


   Un avocat mexicain a lancé une marque de papier toilette à l’effigie de Donald Trump. 30% des bénéficies issus des ventes seront reversés à des associations d’aide aux migrants.« Une douceur sans frontières ». Le slogan de cette nouvelle marque mexicaine de papier toilette illustre bien sa seconde vocation : l’opposition à la politique migratoire de Donald Trump

  Une idée née lors de la campagne présidentielle américaine. Lancée officiellement le 29 mai, la marque est née lors de la campagne présidentielle américaine, quand Antonio Battaglia, l’avocat mexicain qui a porté le projet, s’est senti heurté par les propos que tenait alors Donald Trump sur les Mexicains.

   Dans des propos relayés par les médis mexicains  , Antonio Battaglia a annoncé que 30 % des bénéfices liés aux ventes de la marque seront reversés à des associations d’aide aux migrants.pécu effigie