C’est quand la  » Saint Glin-Glin  » ?


Comme chacun sait ,  » reporter à la saint glin-glin  » signifie remettre à une date ultérieure , à plus tard ou même à jamais ….Comme ces derniers temps , j’ai tendance à la mettre  » en pratique  » , je me suis demandé d’où venait cette expression ….Bien entendu , il est inutile de chercher ce  » saint  » dans un calendrier lol …D’après ce que j’ai lu , l’expression aurait été utilisée pour la première fois en 1897 . Cette année là , la presse relate une décision du tribunal de police de Paris : après avoir promis à son créancier de le rembourser à la  » saint Glin-Glin  », le débiteur aurait été condamné à le payer le 1er novembre, à la Toussaint ….

 » la Saint Glin – Glin  » serait un jeu de mot jouant sur la similitude ( à l’audition ) entre  » saint et seing  » ( seing = signature ) et la déformation de l’onomatopée  » gling  »en  » glin  » . On peut donc penser que c’est le signal qui fait  » gling -gling  » , c’est à dire le son des cloches … Pourquoi les juges auraient ils choisi le jour de la Toussaint ? Parce que c’est la fête de tous les saints qui n’ont pas de jour dédié dans le calendrier …??? ( je ne savais pas ! , je pensais que , au contraire c’était la fête d’absolument tous …mais ,moi et la religion …….? ) , et que le matin de la Toussaint , les cloches sonnent  » à toute volée  » ..

Saint Glin- glin ne serait pas un saint , mais une cloche ( d’après ce que j’ai lu ) , en effet , le mot  » seing  » en ancien français ne désignait pas seulement une signature , mais aussi la cloche ( du latin  » signum  » = le signal ) et , dans certaines régions , une cloche  » glingue  » , donc elle donne le son  » glin glin  » . ? ( Dans ma région d’origine il est courant d’entendre le verbe  » déglinguer  » pour dire que quelque chose est démonté et pas réparable ) ?

Avec le temps , le seing glinglin qui sonnait à l’église est devenu Saint Glin-glin , aussi fictif que sa fête , la Saint Glin-Glin ……

Image ( trouvée sur le net ) d’un homme qui a attendu un appel de sa dulcinée jusqu’à la saint glin – glin :

Faut vraiment que je n’ai rien dans la tête pour  » pondre  » ce genre de billet ! Mais , il faut bien que je m’occupe et aussi que j’écrive ici en attendant la fermeture faute de paiement !

C’était il y a environ 35 ans ….


1986 – Ouverture du premier Restos du Coeur dans la région parisienne

C’était à Conflans Sainte Honorine en présence de Coluche,  Coluche et ses Restaurants du Cœur ( toujours d’actualité )

Ce billet parce que je dois aller absolument ( si je veux manger ) à  » l’épicerie solidaire  » ( dont j’ai déjà  » parlé ). Sinon, tout çà , tous le savent !

______________________________

Les Restaurants du cœur :

Les  » Relais du cœur  », connus sous le nom de Les Restos du cœur , sont une association loi de 1901 à but non lucratif créée en France par Coluche

en 1985 . ( le premier  » resto du cœur  » a été ouvert officiellement en 1986 )

Logo de l’association
(  » logo  » des restos )

L’ association a pour particularité d’avoir bénéficié du soutien de plusieurs personnalités françaises,( à mon avis pour la pub , donner une bonne image de ces personnalités ) dès ses débuts, et d’une vaste médiatisation , ce qui retient l’attention de la classe politique, permet d’établir de nouvelles lois, (

Le 20 Octobre 1988, le Parlement français vote à l’unanimité la “Loi Coluche”. :

La Loi Coluche permet aux donateurs de bénéficier d’un crédit d’impôt sur les dons faits aux associations. )

et attire la participation de nombreux bénévoles .

Les Restos du cœur se composent au début de 11 antennes nationales, de 117 associations départementales et de 2 013 centres .( aujourd’hui ? )

L’ aide alimentaire  permet une aide d’urgence mais représente surtout le point de contact privilégié pour permettre un accompagnement mais représente surtout le point de contact privilégié pour permettre un développement vers l’autonomie .

Coluche s’était déjà engagé contre la famine en Ethiopie en interprétant avec d’autres artistes, la chanson  » SOS Ethiopie  » l’humoriste est interpellé par des lettres et un auditeur d’ Europe 1 sur la nouvelle pauvreté en France . Fin septembre 1985 ,  , Coluche, en direct sur Europe 1, se révolte contre les gaspillages alimentaires d’une  » société de consommation  »  et dénonce aussi la destruction des surplus agricoles en France et en Europe :

 » Quand il y a des excédents de nourriture et qu’on les détruit pour maintenir les prix sur le marché, on pourrait les récupérer et on essaiera de faire une grande cantine pour donner à manger à tous ceux qui ont faim (…) J’ai une petite idée comme ça (…) si des fois il y a des marques qui m’entendent, s’il y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer à faire à Paris et puis qu’on étalerait dans les grandes villes de France, nous on est prêts à aider une entreprise comme ça, qui ferait un resto qui aurait comme ambition au départ de servir 2 000 à 3 000 repas par jour gratuitement  » ….

L’idée est lancée: L’ami de Coluche, Aldo Martinez

Résultat d’images pour Aldo Martinez
(A.Martinez ? )

propose pour générique de l’aventure  » Les cantines du cœur  » mais son imprésario P. Lederman le trouve trop  » misérabiliste  » et choisit  » Les restos du cœur  » . Dès le 14 octobre, les statuts de l’association sont déposés. La médiatisation et l’organisation des premiers centres régionaux de distribution ainsi que leur approvisionnement sont assurées par des étudiants des écoles de commerce, fédérés par l’un de leurs camarades étudiant à Sup de Co  , Alexandre Lederman, fils de l’imprésario de Coluche. Le premier restaurant du cœur ouvre ses portes en France le 21 décembre 1985 sous une tente dans un terrain vague du 19 ème arrondissement . Quinze jours plus tard, une vingtaine d’antennes régionales sont mises en place qui distribuent 60 000 paniers-repas jusqu’au 21 mars …..

La même année, au Parlement européen , le député belge José Happart

Résultat d’images pour josé happart
J.Happart ?

a pris la parole et dénoncé une situation économique dont sont victimes des millions de personnes déclarant :  » N’est-il pas inadmissible que le coût des soins de santé et des charges dues à la pauvreté sera plus important que celui d’une aide alimentaire fournie à la société concernée ? » …..

__________________________________________

Les Restos du cœur aident toute l’année les personnes démunies, avec une campagne d’hiver de novembre à mars, et une campagne d’été d’avril à octobre.

Les bénévoles distribuent :

des paniers – repas équilibrés , à cuisiner chez soi ;

des repas chauds, pour les sans-abri ;

une aide spécifique pour les bébés dans les centres Restos bébé du Cœur ;

des produits d’hygiène.

___________________________________________________

Parce que je vais…..


…..essayer de dormir un peu :

 » Dormir sur ses deux oreilles  » ?

Comme chacun sait , çà signifie être parfaitement tranquille ( même si on n’est pas couché )

On peut expliquer ainsi cette locution  : Vous pouvez dormir sur l’une, puis sur l’autre oreille, votre repos ne sera assurément pas troublé. L’auteur latin Térence (Heautou, II, 2) a dit :

 »Ademptum tibi jam faxo omne metum,
In aurem utramvis otiose ut dormias  »

dont voici la traduction :  » Je veux vous débarrasser de toute crainte, vous pourrez dormir sur celle des deux oreilles que vous voudrez. »

Résultat d’images pour images personne dormant

Résultat d’images pour images personne dormant

Dans tous les cas, cela signifie : Dormir d’un sommeil tranquille et profond, sur l’oreille droite comme sur l’oreille gauche, comme une personne débarrassée de toute crainte et de tout ennui. De même on dit dans certains cas :  » Je suis prêt à signer des deux mains.  »

« Avaler des couleuvres  »


Je ne sais pas si cette expression est employée dans toutes les régions , mais ici et  » là d’où je viens  » elle est couramment utilisée …. Dans le sens … » croire tout ce qu’on nous dit  » ou  »Subir un affront sans pouvoir s’y opposer  ». Je me suis demandé d’où venait cette expression :

1) Une ancienne signification du mot  » couleuvre  » désignerait un sous-entendu perfide ou odieux, auquel on ne peut répondre ou se justifier, sous peine de s’enfoncer davantage, et que l’on doit encaisser sans broncher. Ou pour ainsi dire  » gober  » n’importe quoi pour ne pas se fâcher.

2) Me parait plus … »plausible  » : A l’époque où les anguilles des rivières étaient des mets de choix , certains cuisiniers trompaient leurs hôtes , clients en remplaçant ces anguilles par les couleuvres qui pullulaient dans les campagnes et, une fois découpées en tronçons et préparées en sauce … leur ressemblaient . C’est comme çà que les  » gourmets  » se faisaient abuser en avalant des couleuvres

à la place des anguilles

Résultat d’images pour images anguille

qu’ils croyaient déguster …

 »Ressembler au bon Dieu de Giblou » ?


Ressembler au bon Dieu de Giblou =

Comparaison populaire qui s’emploie en parlant d’un individu mal accoutré de plusieurs pièces d’habillement en mauvais état, qu’il porte l’une sur l’autre

Elle aurait pour fondement une tradition qui dit que les habitants de Giblou ou Gembloux, petite ville de Belgique, près de Namur, avaient coutume d’envelopper la statue de l’enfant Jésus de chiffons de toute espèce.

Exemple de  » ressembler au dieu de Giblou  »

Cette coutume n’était pas particulière aux gens de Giblou. Il y avait autrefois, en divers pays, des paroisses où l’on représentait le Dieu des pauvres couvert de haillons, afin de leur faire mieux comprendre par ce symbole frappant que sa divinité s’était unie à leur misère, pour la consoler et la protéger.

On dit aussi en proverbe : Le bon Dieu de Giblou a plus de ventre que de force. Hélas ! ce Dieu, en recommandant d’avoir soin des pauvres, en se déclarant leur protecteur, en s’assimilant à eux, n’est pas parvenu à les soustraire aux tribulations de leur sort, et c’est pour cela qu’on dit que le Dieu de Giblou a plus de vertu que de force.!

Huit bonnes raisons de …..


….. ne pas jeter 2020 aux oubliettes :

Parait – il :

Pandémie de Covid-19, économie mondiale en berne, crise climatique, violences policières… L’année 2020 a été marquée par des événements tragiques. Mais elle a aussi été jalonnée par de très bonnes nouvelles, porteuses d’espoir d’un monde meilleur.

Alors que 2020 s’apprête (enfin) à baisser le rideau, l’heure est au bilan. Alors oui, cette année restera bel et bien marquée à jamais par une actualité dramatique, à commencer par la pandémie de Covid-19, en passant par les incendies dévastateurs en Californie et en Australie, des tempêtes destructrices, des attentats terroristes, des violences policières…

Mais les mauvaises nouvelles ne doivent pas faire oublier les bonnes. 2020 a aussi été jalonnée d’événements porteurs d’espoir d’un monde meilleur. Tour d’horizon, avec huit très bonnes raisons de trinquer quand même à cette année écoulée, afin de démarrer 2021 du bon pied.

1. La  » polio  » a été officiellement éradiquée en Afrique

Un soignant de l’Unicef injecte un vaccin contre la polio à une petite fille, à Abidjan

Depuis près d’un an, le monde entier a les yeux rivés sur la pandémie de Covid-19, et la bonne nouvelle est presque passée inaperçue : après une trentaine d’années d’efforts et de campagnes de vaccination pour éradiquer le poliovirus sauvage (PVS), l’agent pathogène responsable de la poliomyélite, cette maladie est enfin considérée, depuis le 25 août, comme officiellement éradiquée du continent africain, après quatre années consécutives sans nouveau cas.

Au total, plus de 1,8 million d’enfants ont ainsi été protégés, s’est réjouie l’Organisation mondiale de la santé. Et autre bonne nouvelle : toujours selon l’OMS, la poliomyélite est en passe d’être complètement éradiquée de la planète.

( La poliomyélite est une maladie infectieuse aiguë et contagieuse qui touche principalement les enfants, attaquant la moelle épinière et pouvant provoquer une paralysie irréversible. Elle était répandue partout dans le monde jusqu’à la découverte d’un vaccin dans les années 1950. Les pays les plus riches y ont eu rapidement accès, mais l’Asie et l’Afrique sont longtemps restées d’importants foyers infectieux.)

2. Les Français ont (re)découvert le plaisir d’ouvrir un livre ?

Les Français ont redécouvert le plaisir de la lecture.

Le confinement a été l’occasion pour les Français de (re)découvrir le plaisir de la lecture. Pendant le premier confinement, entre mars et mai, les Français ont ainsi lu plus que jamais.

Selon un sondage Harris pour le site ActuaLitté , 54 % des personnes interrogées ont confié avoir lu au moins un livre lors de cette période. Selon un autre sondage réalisé cette fois par Médiamétrie, la lecture a même été un  » refuge  » pour 28 % d’entre elles.

3. La qualité de l’air s’est améliorée grâce au confinement

Respirer un air plus pur… Un des cadeaux de 2020.

Avec le confinement, l’air aura aussi été moins pollué. D’après l’Agence européenne de l’environnement, la concentration de dioxyde d’azote (NO2),  » gaz produit principalement par les véhicules et les centrales thermiques et pouvant causer une inflammation des voies respiratoires  », a ainsi baissé de 61 % en Espagne, de 52 % en France ou encore de 48 % en Italie au mois d’avril !

En plus, les émissions mondiales de CO2 ont chuté de 8,6 % entre janvier et avril,  » la pandémie ayant mis à l’arrêt pendant de longs mois une bonne partie de l’économie mondiale et des activités humaines  ».

4. Peu à peu, la France rattrape son retard en matière de congé paternité

Un père et son bébé.

C’est une mesure phare du projet de budget de la Sécurité sociale pour 2021 en France, qui a longtemps divisé la majorité de droite. Dans la nuit du vendredi au samedi 14 novembre, le Sénat a voté très largement le doublement du congé paternité de 14 à 28 jours, dont sept jours obligatoires, commençant ainsi à suivre l’exemple de la Norvège.

Votée sans modifications par rapport au texte adopté en première lecture par l’Assemblée nationale, cette mesure qualifiée de « réforme historique » par le secrétaire d’État Adrien Taquet doit entrer en vigueur à compter du 1er juillet 2021.

5. Le pangolin, mis en cause dans l’épidémie de Covid-19, a été retiré de la pharmacopée traditionnelle chinoise

Un pangolin.

C’est officiel : les pangolins, espèce la plus menacée au monde, ne figureront plus dans la pharmacopée chinoise, le recueil officiel des produits médicaux traditionnels utilisés en Chine.

Cette décision, qui intervient alors que le petit mammifère avait un temps été identifié comme un hôte intermédiaire potentiel du Covid-19, démontre également une réflexion quasi inédite quant à la dangerosité des élevages industriels intensifs, « cause majeure voire unique cause de la recrudescence d’une épidémie », selon Didier Sicard, médecin spécialiste des maladies infectieuses, aujourd’hui professeur émérite à Sorbonne Université.

6. Les Français font beaucoup plus de vélo….pédalons !

L’année 2020 a vu les ventes de vélos exploser en France.

L’année 2020 a été exceptionnelle pour les ventes de vélos, dopées par la crise sanitaire, si bien que la pénurie guette maintenant les deux roues lol  comme leurs pièces détachées. Selon une étude du cabinet Xerfi, la crise du Covid-19 a en effet donné un nouveau coup d’accélérateur au marché du cycle qui devrait progresser de 15 % en valeur en 2020, après +10 % en 2019.

Toutes les formules se sont d’ailleurs développées pour se lancer sur les routes : la vente de vélos traditionnels ou électriques, en neuf ou en occasion, via de grands distributeurs ou en vente directe sur le net, mais aussi la location longue durée et les cycles en libre-service… Autre signe de cet engouement : près d’un million de Français ont profité de l’aide de 50 € offerte par l’État pour réparer leur vélo !

7. L’Écosse est le premier pays du monde à mettre en place l’accès gratuit aux protections périodiques ?

Des protections hygiéniques.

C’est une avancée historique ????!!!! dans la lutte contre la précarité menstruelle. Le Parlement autonome d’Écosse a franchi mardi 25 février 2020 un premier pas vers la gratuité des protections périodiques pour toutes les femmes, une mesure sans équivalent dans le monde et une énorme victoire pour les groupes civiques qui ont soutenu le projet de loi.

( Près de 10 % des filles et femmes au Royaume-Uni n’avaient en effet pas les moyens de « s’offrir » des tampons ou des serviettes, et 19 % avaient recours à des protections de substitution. La fourniture de ces produits d’hygiène féminine vise en outre à combattre la culture du silence et la stigmatisation entourant les menstruations.)

8. Pour la première fois, les Européens ont produit plus d’électricité d’origine renouvelable que d’électricité issue de combustibles fossiles

La centrale à Charbon EDF de Cordemais.

Pour la toute première fois de leur histoire, les Européens ont produit plus d’électricité d’origine renouvelable (solaire, éolien, biomasse, géothermie, etc.) que d’origine fossile (tirée principalement du charbon, du pétrole et du gaz naturel) lors du premier semestre 2020.

Selon une analyse du centre de réflexion Ember , les énergies renouvelables ont ainsi généré 40 % de l’électricité, et les combustibles fossiles 34 %, sur l’ensemble des 27 pays de l’Union européenne. Une très bonne nouvelle qui s’explique notamment par l’effet combiné de la montée du solaire et de l’éolien et du recul de la demande.

Quelle est la date de mort …….


….des soldats tombés le 11 novembre 1918 ?

Mourir le jour de l’armistice, voilà qui pourrait avoir un goût amer chez les familles des victimes. C’est précisément pour éviter cette douloureuse situation que l’état-major français a déclaré la disparition des poilus tombés le 11 novembre 1918, comme étant survenue la veille de la fin des combats.

La guerre tue jusqu’à son terme :

11 novembre 1918 : Il est 11 heures du matin, la sonnerie du clairon annonce la signature d’un cessez-le-feu.
Un peu avant, à 5h15, l’armistice avait été signée dans un wagon situé à Rethondes dans l’Oise.

La France et l’Allemagne convenaient donc de la fin des hostilités et, donc, la Première Guerre mondiale était finie .

Malheureusement, en ce dernier jour de combat, on meurt encore sur le champ de bataille. Augustin Trébuchon,

par exemple, est le dernier poilu à être officiellement mort pour la France. Fauché à 10h50, il annonçait la soupe à ses camarades.!

Il s’agissait là en fait de la dernière victime de la dernière bataille. Celle déclenchée le 9 novembre, à Vrigne-Meuse, par le Maréchal Foch.

Résultat d’images pour Ferdinand Foch
Foch

Un hommage tardif :

Alors que les deux parties négocient en vue de la signature d’un armistice, le commandement français veux maintenir la pression sur son rival allemand.

Ainsi, 1200 hommes sont envoyés franchir la Meuse, pour y déloger la garde prussienne qui s’y trouve. En deux jours , 96 soldats meurent ( 200 sont déclarés blessés )

Malgré leur sacrifice héroïque, ces combattants de la dernière offensive ne sont pas inclus dans les commémorations faites par le gouvernement français de l’époque. ( Pour l’état-major, il s’agissait évidemment de ne pas remuer le couteau dans la plaie des proches des victimes.)

Dans le même esprit ,les soldats tués le 11 novembre sont déclarés comme étant morts un jour plus tôt.
Ainsi, sur les tombes de beaucoup de soldats tombés à Vrigne-Meuse figurait l’inscription  »10 novembre
 »

Il faudra finalement attendre 10 ans après la guerre, pour que la vérité soit faite sur cet épisode de l’Histoire.
Les combattants de Vrigne-Meuse bénéficieront, alors, de la construction d’un monument aux morts rappelant leur sacrifice.

Image Les deux monuments de Vrigne-Meuse

 »Avoir besoin de deux grains d’ellébore »


Je découvre cette expression qui signifie :  » taxé de folie ou du moins qui n’a pas tout son bon sens  »

C’est un peu mon cas : Continuer ce blog ,c’est débile !

Ellébore noire
Ellébore noire

L’ellébore était autrefois renommé pour la guérison de la démence. On pulvérisait la racine de cette plante qui est noire et l’on y mêlait du lait.

Ellébore noire
image = Ellèbore

Voici une anecdote qui se rapporte à ce proverbe :

 » Deux jeunes gens de Paris se moquaient en sortant du Palais-Royal, d’un homme d’un certain âge, vêtu d’un habit noir et portant perruque qui passait auprès d’eux. L’un de ces plaisants dit à l’autre : Je parie que cet homme est apothicaire ; il faut lui demander s’il ne pourrait pas nous vendre de l’ellébore  ?

–  »Je suis fâché, repartit le monsieur âgé qui avait entendu les paroles dites à son adresse, de ne pouvoir vous satisfaire, car votre propos me prouve que vous avez besoin du remède.  »