Chères générations futures….


Merci à Aphadolie  chez qui j’ai découvert cette vidéo poignante et qui m’a permis de la mettre ici …..

 

Publicités

Certains événements…


passés ou présents aident à relativiser mes petits ennuis …

Ce soir , j’ai regardé la télé qui proposait un film basé sur une vérité historique  : Il s’agit bien sur de  » La rafle  » : 

La rafle du Vel’ d’Hiv’ (Vélodrome d’Hiver) ..Un épisode dramatique de l’histoire de la France , événement qui laisse à mon avis, une tache indélébile dans l’histoire de notre pays :

Mi avril 1942 , Pierre laval , chef du gouvernement de Pétain nomme R.Bousquet ( secrétaire général de la police nationale ) . A la demande de la Gestapo , ce dernier va organiser environ 3 mois plus tard l’arrestation massive des juifs français et étrangers ( ces derniers sont déjà fichés depuis septembre 1940 et doivent porter une étoile jaune  )juif

5000 policiers aidés d’un millier de miliciens fascistes du parti populaire français ( PPF) . Deux jours après le 14 juillet , c’est le début du cauchemar . Dans la nuit du 16/07 , tous les juifs de Paris et de sa banlieue sont réveillés par des coups violents frappés à leurs portes ;  » on  » leurs donne une demi-heure pour préparer leurs valises …..Tous, y compris enfants, vieillards , malades ou handicapés sont embarqués dans des autobus . Les couples sans enfant et les célibataires sont emmenés à Drancy , au camp d’internement du nord de Paris . Les autres sont parqués près de la tour Eiffel  , au vélodrome d’Hiver .vélodrome

Là , plus de 8000 personnes , traitées comme du bétail tenteront de survivre pendant une semaine privés d’eau potable , de vivres et de sommeil ( à cause des projecteurs allumés jours et nuit ). Puis ,les familles sont transférées dans le Loiret ( Pithiviers ?)…Début août, ils seront déportés au camp d’extermination d’Auschwitz . Sur les 13000 personnes , seuls 25 adultes restèrent en vie !

Ce n’est qu’en 1995 que J.Chirac reconnut la responsabilité de l’état français ( il dit :  » Ce jour là , la France , patrie des droits de l’homme  accomplissait l’irréparable  » 

   Cependant , certains juifs ont pu échapper à la rafle  grâce à des actes de solidarité ( des policiers ont laissés fuir leurs prisonniers, des personnes ( concierges, voisins etc…ont ouvert leur porte et caché des personnes …) Une seule personne , femme d’une vingtaine d’années , Anna Traub a réussi à s’échapper du Vel’ d’Hiv ………………………

A mon avis , nous devons rester vigilants en voyant ce qui se passe aujourd’hui ( la recrudescence du racisme , le Lepen et compagnie etc…..)

 

Lettre …..FICTIVE ….mais….


  Voici l’histoire d’un petit garçon qui s’appelait Ivan. Il avait 7 ans. Voici quelques lignes de son journal intime

   Je m’appelle Ivan et j’ai 7 ans. J’aime ma maman et mon papa, mais ils me font très peur. Ils me battent souvent et je ne sais pas pourquoi. Ce matin, je me suis levé et suis allé à l’école. Je suis plutôt bon élève et je sais que mon professeur m’aime bien. Moi aussi je l’aime bien, et j’aime beaucoup lui parler. Mais je ne lui dis pas ce qu’il se passe à la maison
   J’aime bien mes camarades aussi, mais je n’ai pas d’amis. Pendant la récréation je reste à l’intérieur. Les autres enfants disent que je suis dégoûtant et moche. Ils se moquent de moi car je porte toujours le même jean et parce que mes baskets sont trouées. Maman ne veut pas m’en racheter. Elle dit que je ne le mérite pas. Un jour à l’école, j’ai volé une veste qui était sur le porte manteau depuis des mois. Personne n’était venu la récupérer et j’avais froid et il neigeait. Ce jour là, un élève de ma classe m’a poussé sur le chemin de l’école et je suis tombé dans la neige. Il m’a dit « personne ne t’aime débile »

  Un jour, après l’école, j’ai été dans le vestiaire et j’ai volé une veste qui était là depuis longtemps et qui avait l’air de manquer à personne. Je suis ensuite rentré à la maison. J’avais froid et c’était dur de marcher contre le vent. Quelqu’un m’a poussé et je suis tombé dans la neige, puis quelqu’un a appuyé mon visage au sol, avant de dire : « personne ne t’aime tu es stupide et moche ».

  Je suis rentré à la maison en larmes et trempé. Maman était très en colère que je sois tout mouillé, elle m’a envoyé au lit sans manger et sans me doucher. J’ai pleuré toute la nuit dans mon lit.

  Mes notes ont commencé à baisser en classe et mon professeur me grondait. Mais le pire c’était papa qui me frappait à chaque fois que je ramenais une mauvaise note. Un jour il a frappé trop fort et depuis, un de mes doigts ne pouvait plus bouger. Tous les élèves se moquaient de moi pour ça à l’école.

Un jour, j’ai eu mal à la poitrine. Très mal. Mais maman a dit que je faisais la comédie. Je ne voulais pas l’ennuyer alors je ne lui en ai plus parlé.

 

   À l’école, on nous a demandé de dessiner notre plus grand rêve. Tous les enfants ont dessiné des voitures, des fusées et des poupées.

   Pas moi. J’ai dessiné une famille qui s’aime et qui se fait des câlins, qui joue ensemble qui rigole. Quand j’ai présenté mon dessin à la classe, tout le monde s’est moqué de moi. ils riaient fort et me traitaient d’imbécile. Le professeur a séché mes larmes et leur a demandé de cesser de rire. Mais certains ont continué à se moquer de moi pendant des jours.

  Quelques jours après, je suis rentrée de l’école avec une mauvaise note. Maman m’a frappé, papa aussi. Très fort. Je ne me souviens de rien d’autre. Je me suis réveillé à l’hôpital. Je ne pouvais plus bouger mes doigts. Puis en regardant par la fenêtre, j’ai pleuré. J’ai vu des familles, des parents, des enfants qui jouaient, souriaient et se faisaient des câlins. Puis on est rentré à la maison et ça a continué. Un jour, j’ai renversé du thé, et ils m’ont encore frappé. D’un coup, j’ai eu mal à la poitrine. Maman s’en fichait. Alors je suis allé à l’hôpital mais sans mes parents, personne ne voulait m’ausculter su je n’étais pas avec mes parents.

  Deux jours plus tard, Ivan est mort de ses blessures. Les médecins ont trouvé une lettre dans sa main.
« Maman, Papa
J’ai peur parce que je suis moche, dégoûtant et stupide. Je suis désolé parce que vous ne pouvez pas m’aimer. Je n’ai jamais voulu vous embêter. Tout ce que je voulais c’était d’avoir un câlin de maman et entendre qu’elle m’aime. Papa, je voulais seulement que tu joues avec moi ou qu’on fasse du vélo tous les deux. Je sais que je suis une honte pour vous. Je ne serai jamais ce que vous voulez. »

Ce petit récit fictif a été dévoilé en Allemagne dans le cadre d’une campagne de sensibilisation contre les maltraitances infantiles. Cela doit nous faire prendre conscience de l’enfer des enfants maltraités. Nous devons être vigilants et apprendre à reconnaître les enfants en souffrance autour de nous pour mieux leur venir en aide…

Hommage à la femme….


   Le 8 mars de chaque année , c’est la journée de la femme …ceci depuis 1909 …( On en parle peu en France je trouve …) 

L’idée d’une journée internationale de la femme  a été évoquée  pour la première fois par Clara ZetkinClara Zelkin , représentante de l’Allemagne lors de la 2ème conférence internationale des femmes socialistes  en 1910 à Copenhague ….

Dès 1911 , des manifestations eurent lieu dans de nombreux pays . en mars, un million de femmes environ  manifestent en Europe . La date n’est pas fixée au début , mais de nombreux 8 mars sont l’objet de faits relativement importants : En 1913 des femmes russes organisent des rassemblements clandestins ….En 1914 ,les femmes allemandes réclament le droit de vote ! En 1915 , à Oslo , des femmes défendent leurs droits et réclament la paix  ; puis dès 1917 ,des ouvrières manifestent à Saint – Pétersbourg pour réclamer du pain ! et le retour de leurs maris partis au front , ceci  jusqu’en 1921 où Lénine décrète le 8 mars pour << journée  des femmes  » .( L’incendie une semaine après d’un atelier à New York, où plus de 140 femmes périrent, força le gouvernement américain à réfléchir aux conditions de travail des femmes et eut une forte influence sur la législation américaine du travail.)

L’origine de cette journée est donc bel et bien ancrée dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations qui eurent lieu en Europe au début du 20 ème siècle : Celles des femmes réclamant le droit de vote , de meilleures conditions de travail sans omettre l’égalité avec les hommes !

Après 1945 , la journée internationale de la femme devient un tradition dans le monde entier ……

Le 8 mars 1947 , Léon Blum saluera la place importante des femmes dans la résistance , et le 8 mars 1977  l’ O.N.U officialise la journée internationale de la femme ……..Journée qui a un statut officiel en France depuis……….le 8 mars 1982 ! ( toujours en avance la France ! )

Même les femmes Afghanes défileront en 2010 à cette occasion ! 

Afghanes.png

Bien sur , çà me fait penser à :

Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l’horizon
Et le futur est son royaume
Face à notre génération
Je déclare avec Aragon
La femme est l’avenir de l’homme
Entre l’ancien et le nouveau
Votre lutte à tous les niveaux
De la nôtre est indivisible
Dans les hommes qui font les lois
Si les uns chantent par ma voix
D’autres décrètent par la bible
Le poète a toujours raison
Qui détruit l’ancienne oraison
L’image d’Eve et de la pomme
Face aux vieilles malédictions
Je déclare avec Aragon
La femme est l’avenir de l’homme
Pour accoucher sans la souffrance
Pour le contrôle des naissances
Il a fallu des millénaires
Si nous sortons du moyen âge
Vos siècles d’infini servage
Pèsent encore lourd sur la terre
Le poète a toujours raison
Qui annonce la floraison
D’autres amours en son royaume
Remet à l’endroit la chanson
Et déclare avec Aragon
La femme est l’avenir de l’homme
Il faudra réapprendre à vivre
Ensemble écrire un nouveau livre
Redécouvrir tous les possibles
Chaque chose enfin partagée
Tout dans le couple va changer
D’une manière irréversible
Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l’horizon
Et le futur est son royaume
Face aux autres générations
Je déclare avec Aragon
La femme est l’avenir de l’homme .

J.Ferrat.

 

 

Chapeau bas la mamie !


   Irma marche à l’aide d’une canne. Agée de 93 ans, cette Italienne s’est pourtant envolée pour le Kenya, dans le cadre d’une mission humanitaire. Avant de partir, elle a envoyé quelques photos à sa petite-fille, qui les a diffusées sur Facebook (en italien), mardi 20 février. « Cette petite jeune n’est pas partie dans un village touristique vu et revu, mais dans un village d’enfants, un orphelinat », écrit Elisa Coltro, très fière de sa grand-mère. « Je vous la montre parce que je pense que nous devrions tous conserver un peu d’inconscience pour vivre, plutôt que survivre. Regardez-la. Mais qui [peut] l’arrête[r] ? Je l’aime. »mamie

« Nonna Irma » (« grand-mère Irma »), comme l’a surnommée la presse italienne, a fait connaissance d’un couple de volontaires, qui, depuis plusieurs années, passe un mois par an dans un orphelinat kenyan. Après avoir participé financièrement au projet, elle a choisi de sauter le pas et de se rendre sur place à son tour. « Elle a dit à ma mère : ‘Allons au Kenya. Ou plutôt, j’y vais, et je suis contente si tu m’accompagnes' », explique Elisa Coltro, contactée par La Repubblica (en italien). Les deux femmes sont finalement parties toutes les deux. La petite-fille n’est pas encore parvenue à les joindre depuis leur départ.
  Veuve à l’âge de 26 ans, Irma a « consacré toute son existence à sa famille et à aider son prochain », poursuit Elisa Coltro, sa petite fille . Cette histoire a touché de nombreux Italiens, qui ont partagé son histoire sur les réseaux sociaux. « Je n’aurais jamais pensé que tout ça puisse arriver ». Visiblement inspirée par son aïeule, Elisa a d’ailleurs passé les deux derniers étés comme volontaire, dans des camps de réfugiés en Grèce. Une tradition familiale, en somme.

Resto…gratuit..


  Le propriétaire d’un restaurant en Inde a eu une idée que je trouve géniale :En voyant une S.D.F fouiller dans ses poubelles pour trouver quelques restes de nourriture ,il a décidé de mettre un réfrigérateur dehors avec tous les restes comestibles au lieu de les jeter dans les poubelles , ceci pour nourrir les personnes affamées .Ainsi , quelque soit la personne qui passe devant son établissement , elle peu se nourrir gratuitement ……Une sorte de  » resto du cœur  » à l’indienne …..

resto publique1