…………..


Pour l’instant : Rien……..Trop noir dans ma tête …

Plus tard ou demain peut-être…

Publicités

Je découvre ( la chanson , pas l’auteur )


Paroles de Triviale Poursuite

Question d’histoire d’abord :
Où est la Palestine ?
Sous quelle botte étoilée ?
Derrière quels barbelés ?
Sous quel champ de ruines ?

Question d’histoire encore :
Combien de victimes,
Combien de milliers d’enfants
Dans les décombres des camps
Deviendront combattants ?

J’en sais rien, j’ donne ma langue au chagrin
Si tu sais, toi, souffle-moi

Question d’ géographie :
Où est la Kanaky ?
Combien de flics, de soldats
Pour tenir Nouméa
Pour flinguer Eloi ?

Combien de petits blancs
De colons arrogants
Se partagent la terre ?
Et combien de misère
Pour le peuple kanak ?
Combien de coups de matraque ?

J’en sais rien, j’ donne ma langue au chagrin
Si tu sais, toi, souffle-moi

Question de sport :
Qui détiendra le record
Et restera vivant
Libre et innocent
Derrière les barreaux ?
Vingt ans pour Otelo
Autant pour Mandela
Et combien de hors-la-loi
Chez ces p’tits juges en bois
Dont on fait les salauds

J’en sais rien, j’ donne ma langue au chagrin
Si tu sais, toi, souffles-moi

Question science et nature :
Où balancer ces ordures ?
Allez, à la Vologne !
Ces chiens qui assassinent
Ces rats qui emprisonnent !

Question d’ littérature :
Qui a écrit que les hommes
Naissaient libres, égaux ?
Libres mais dans le troupeau
Egaux devant les bourreaux ?

J’en sais rien, j’ donne ma langue au chagrin
Si tu sais, toi, souffles-moi
Souffre-moi
Souffre-moi

Arrêt….


  Inutile que j’insiste pour l’instant , je n’ai pas la tête à mettre un billet ou visiter les blogs que j’aime : Emmanuel est venu manger ce midi  ( du lapin ) et , comme d’habitude , a jeté un oeuil sur mes papiers traînants ici et là ….Il est tombé sur un document  « officiel  » qui était à remplir et renvoyer depuis quelques jours déjà ….j’avais oublié ( consciemment ??? ) …Bref , il s’agit de mes droit à la retraite !!! => Retrouver toutes les fiches de paie depuis que j’ai commencé à travailler , calculer le total des sommes reçues etc….Comme j’avais omis de renvoyer le dit document dans les délais , j’ai téléphoné et  on m’a dit que ce n’était pas grave ….Mais Emmanuel à voulu que je m’y mette ……J’ai fini par tout retrouver depuis mon premier petit job jusqu’à mon dernier emploi salarié  ….Surprise : Une partie de ces emplois me valaient le statut de cadre ! Mais me reste le problème du magasin….Il va falloir que je téléphone à mon ex. pffff pour savoir si elle a des documents à ce sujet…..Ou????

Tout ceci pour dire que çà ajouté à mon rhume , je n’ai pas vraiment la pêche….Alors…Je quitte le Net en espérant que tous mes ami(e)s  vont bien ….J’espère pouvoir dormir ….Sinon….

P.S : Nous devions aller faire quelques courses avec Manu , mais ,du coup….NiET!

 

Toujours d’actualité !


Ancien autobus de la Compagnie des transports strasbourgeois, offert aux Restos du Cœur

Fondée par Coluche en 1985,( IL Y A DONC 27 ANS !) Les Restos du cœur, association reconnue d’utilité publique, « ont pour but d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu’à toute l’action contre la pauvreté sous toutes ses formes »

Création

Le secrétaire et factotum de Coluche, Jean-Michel Vaguelsy, raconte comment l’idée a germé un jour de février 1985. Alors que Coluche vient de signer au fisc un chèque de 3 millions de francs aux impôts, il s’exclame : « Tu te rends compte, avec tout le pognon que je donne, si tous les mecs qu’ont du blé comme moi s’y mettaient, on pourrait régler le problème » . Quand sa cuisinière Anita lui apprend qu’un repas revient à quinze francs, l’humoriste calcule qu’avec l’argent de ses impôts, il peut offrir 200 000 repas

S’étant engagé contre la famine en Éthiopie en interprétant avec d’autres artistes, la chanson SOS Éthiopie, l’humoriste est interpellé par des lettres et un auditeur d’Europe 1 sur la nouvelle pauvreté en France. Le 26 septembre 1985, Coluche, en direct sur Europe 1, se révolte contre les gaspillages alimentaires d’une société de consommation et dénonce la destruction des surplus agricoles en France et en Europe :

« Quand il y a des excédents de nourriture et qu’on les détruit pour maintenir les prix sur le marché, on pourrait les récupérer et on essaiera de faire une grande cantine pour donner à manger à tous ceux qui ont faim (…) J’ai une petite idée comme ça (…) si des fois il y a des marques qui m’entendent, s’il y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer à faire à Paris et puis qu’on étalerait dans les grandes villes de France, nous on est prêts à aider une entreprise comme ça, qui ferait un resto qui aurait comme ambition au départ de faire 2 000 ou 3 000 repas par jour gratuitement »

.

L’idée est lancée. Dès le 14 octobre, les statuts de l’association sont déposés. La médiatisation et l’organisation des premiers centres régionaux de distribution ainsi que leur approvisionnement sont assurées par des étudiants des écoles de commerce, fédérés par l’un de leurs camarades, Alexandre Lederman, fils de l’imprésario de Coluche. Le premier restaurant du cœur ouvre ses portes en France le 21 décembre 1985 sous une tente dans un terrain vague du 19e arrondissement de Paris. Quinze jours plus tard, sont mises en place une vingtaine d’antennes régionales qui distribuent 60 000 paniers-repas jusqu’au 21 mars.

La même année, au Parlement européen, le député belge José Happart a pris la parole et dénoncé une situation économique dont sont victimes des millions de personnes.

« N’est-il pas inadmissible que le coût des soins de santé et des charges dues à la pauvreté sera plus important que celui d’une aide alimentaire fournie à la société concernée ? »

Il demande donc que ces surplus chèrement stockés et détruits soient mis à la disposition de ceux qui en ont besoin, invitant Coluche à Strasbourg pour montrer son initiative. Le Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD) sera institué en 1987.

 

 

Encourageant….Près de chez moi


Deux cents musulmans et chrétiens fraternisent à Nevers

 

Quelques gourmandises pour “alimenter” le dialogue et l’échange.

Quelques gourmandises pour “alimenter” le dialogue et l’échange.

Deux cents personnes se sont retrouvées, dimanche après-midi, à l’initiative du Groupe d’Amitié entre musulmans et chrétiens de Nevers. Dans le cadre annuel d’une semaine de plus forte ferveur dans l’échange et la réflexion.

Les Groupes d’Amitié islamo-chrétien se réunissent régulièrement. Mais, chaque année, vers mi-novembre, ils décident, pendant une semaine, de donner encore plus de relief et de ferveur aux échanges.

C’était le cas, dimanche après-midi, salle des Éduens, où le Groupe d’Amitié entre musulmans et chrétiens neversois a réuni environ 200 personnes. Pour l’occasion, il avait été décidé de la projection du film de la pièce de théâtre, imaginée par Adrien Candiard, pour le Festival d’Avignon, Pierre et Mohamed. Un très beau dialogue entre Pierre Claverie, alors évêque d’Oran en Algérie, et son chauffeur musulman, Mohamed Bouchikhi, tous les deux assassinés.

Des “tables rondes” de réflexion et d’échanges

 

« Ces moments de partage sont pour nous des moments importants du vivre ensemble », a précisé Mahmood Zuhair, directeur de l’Institut européen des Sciences humaines de Saint-Léger-de-Fougeret.

Après la projection, le père Jean Baffier a convié tous les membres de l’assistance à former des “tables rondes” de réflexion et d’échanges, le tout s’accompagnant de pâtisseries et gourmandises diverses.

Thierry Brac de La Perrière, évêque de Nevers, était également présent, déclarant : « Ces moments de dialogues sont d’autant plus importants qu’ils ne sont actuellement hélas pas les plus nombreux ».

Samedi mais tant pis………….


Bien que ce sois la nuit de samedi à dimanche => Encore moins de chose à faire ce dimanche , je crois que je vais me déconnecter . J’avais bien quelques idées de billets et l’envie de visiter les blogs amis , mais ……Mon moral est aussi bas que la température extérieure , çà ajouté à ce fichu rhume m’amène à quitter cet écran …..

Dormir ? Peut-être …….Sinon….

Soyez bien

F.

Pour moi…et ceux qui veulent…


 

Les paroles :
Tous ces mots terribles qui font des chansons,
Parlant de misère, d’ennui, de prison,
Ne sont que des leurres chassant nos démons
Bâillonnant la peur, pendant un moment

Chanter, c’est pas vivre mais c’est l’espérer
Chanter, c’est survivre quand on est vidé
Vidé de ses illusions, tout nu et tout con
Essoré, déboussolé, cassé, piétiné

Je ne suis ni meilleur ni plus mauvais que vous
Contre vents et marées, envers et contre tout
J’ai, chevillé dans le cœur, un rêve de bonheur,
Un jour nouveau qui se lève chasse mon chagrin

Un geste, un regard, un mot, un ami qui vient,
Deux arbres dressés dans le ciel, la lune et la nuit,
Deux amoureux dans un champ font comme leurs parents
Une fille qui revient d’un voyage très loin

Tous ces mots terribles qui font des chansons…

Une fille qui revient d’un voyage très loin

Ce soir…Télé ….avec encore C.Eastwood ( jamais je ne résiste )


Rare que je mette une vidéo presque complète d’un film , mais celui-ci !!! Un de et avec Mr Clint Eeastwood : << Million dollar baby>> : Tout y est : Emotion , rage de vivre , Amour .Tout çà dans une atmosphère tendue avec un récit  » off  » et une fin……

 

Ras le bol !!! Impossible de visionner correctement la vidéo !!!!  Suis nul….

 

De quoi ça parle ?

Rejeté depuis longtemps par sa fille, l’entraîneur Frankie Dunn s’est replié sur lui-même et vit dans un désert affectif, en évitant toute relation qui pourrait accroître sa douleur et sa culpabilité. Le jour où Maggie Fitzgerald, 31 ans, pousse la porte de son gymnase à la recherche d’un coach, elle n’amène pas seulement avec elle sa jeunesse et sa force, mais aussi une histoire jalonnée d’épreuves et une exigence, vitale et urgente : monter sur le ring, entraînée par Frankie, et enfin concrétiser le rêve d’une vie.

Après avoir repoussé plusieurs fois sa demande, Frankie se laisse convaincre par l’inflexible détermination de la jeune femme. Une relation mouvementée, tour à tour stimulante et exaspérante, se noue entre eux, au fil de laquelle Maggie et l’entraîneur se découvrent une communauté d’esprit et une complicité inattendues. La jeune femme prend ainsi, insensiblement, la place vacante de la fille de Frankie, tandis que ce dernier assume à sa façon le rôle du père qui très tôt fit défaut à Maggie.

À la suite d’un match décisif, tous deux vont devoir affronter ensemble un combat qui exigera d’eux encore davantage de coeur et de courage.

 

 

 

 

Au cas où………


  Oui , au cas où un (e)  de mes lecteurs ( lectrices ) s’étonnerait de ne pas me voir cette nuit et ….les prochaines , c’est que je suis mal fichu  , rien de bien grave , mais enrhumé avec de la fièvre et mal de tête ….Je suis passé à la pharmacie et en suis rentré avec quelques jours de traitement…

  Sinon,j’ai appelé ma mère qui est toujours souffrante , sous cortisone …Manu et venu partager mon repas de ce midi comme d’habitude  Bref….La routine ….

Quant à Fripon ! Monsieur brave le froid sans complexe et ne passe que quelques instants par jour ….Alors que les autres chats du quartier m’envahissent !!!! 3 minimum à la fois:!!!!! Bientôt un refuge de la S.P.A chez moi lol …P.Léautaud

Voilà ……Bonne fin de soirée / nuit à vous qui passeriez ….

A bientôt j’espère…

 

 

 

    P.Léautaud avec ses chats lol