Quelques savoirs inutiles:


1) Le premier taille- crayon

Ancien taille-crayon

a été breveté en 1847 .

2) Il y a un bunker de la 2ème guerre mondiale sous la gare de l’Est à Paris !

bunker, beaucoup plus secret : celui de la Gare de l’Est.

Situé sous les voies 3 et 4 de la gare du 10e arrondissement, ce bunker n’a pas bougé d’un poil depuis 1941 : inscriptions en allemand sur les murs, machines électriques disséminées un peu partout, tables et chaises en métal, lits d’appoints en toile tendue, imposantes portes en acier… Tout est resté comme il y a 80 ans !

Visite de ce bunker

d’autres  » savoir inutiles  » à venir…..

Klik

Le garçon à…


…..deux têtes du Bengale

En mai 1783, dans un petit village nommé Mundul Gaut au Bengale, en Inde, un étrange bébé est né, un petit garçon à deux têtes, subissant une déformation appelée  »Craniopagus Parasiticus  ».

La sage-femme assistant à l’accouchement était tellement horrifiée par son apparence qu’elle a essayé de tuer ce qu’elle considérait comme une monstruosité en la jetant dans le feu. Heureusement, le bébé a été sauvé avec seulement quelques brûlures à un œil et à une oreille.

Les parents, après s’être remis du choc initial, ont commencé à voir le nouveau-né comme une opportunité de gagner de l’argent !!!! et, dans cet esprit, ont quitté leur village pour Calcutta où ce bébé difforme pourrait être exposé.

Le-garcon-a-deux-tetes-du-Bengale-inde-1

Evidemment, ce petit garçon à deux têtes a attiré énormément de public et a rapporté à la famille une coquette somme d’argent.

Entre les spectacles, pour éviter que les spectateurs ne jettent qu’un coup d’œil sans payer, les parents gardaient le malheureux enfant caché sous un drap, parfois pendant des heures d’affilée.

Alors que sa renommée se répandait à travers l’Inde, plusieurs nobles et fonctionnaires de la ville invitèrent l’enfant et ses parents chez eux pour des expositions privées, où leurs invités pouvaient examiner de près le curieux spécimen. L’un de ces observateurs était le colonel Pierce qui a décrit ce phénomène étrange au président de la Royal Society, Sir Joseph Banks. Ce dernier a ensuite transmis l’information au chirurgien Everard Home.

Par  » deux têtes  », certaines personnes pourraient supposer que les deux têtes poussent côte à côte à partir du même cou (comme par exemple ce faon à deux têtes ….. 

Le faon à deux tête .

ou Thelma et Louise , la tortue à deux têtes )

La tortue à 2 têtes

. Dans le cas de cet enfant cependant, la seconde tête du garçon a poussé au-dessus de l’autre.

Deux têtes, tête-bêche, mais la deuxième avait de nombreuses irrégularités, en plus de se terminer sur un moignon de cou: les oreilles étaient mal formées, la langue était petite et la mâchoire inférieure était plutôt petite. Toutefois, les deux têtes étaient de la même taille et couvertes de cheveux noirs à leur jonction.

Le-garcon-a-deux-tetes-du-Bengale-inde-2
Le garçon à 2 têtes ?

La deuxième tête semblait fonctionner indépendamment de la tête principale. Lorsque l’enfant pleurait ou souriait, les traits du haut de la tête n’étaient pas forcément affectés et ne reflétaient pas l’émotion de l’enfant. Lorsqu’il dormait, sa deuxième tête pouvait être éveillée et ses yeux bougeaient comme s’il observait l’environnement.

La deuxième tête pouvait réagir à un stimulus externe: un pincement de la joue produisait une grimace, et quand on lui donnait le sein, ses lèvres tentaient de téter. Elle était également capable de produire des larmes et de la salive. Cependant, les paupières n’avaient aucun réflexes cornéens et les yeux réagissaient faiblement à la lumière.

Malgré son apparence bizarre, le petit garçon à deux têtes ne semblait pas souffrir d’effets néfastes.

Mais, alors qu’il avait 4 ans, sa mère le laissa seul pour aller chercher de l’eau. A son retour, elle trouva l’enfant terrassé ( mort) par la morsure d’un cobra .

De nombreux anatomistes ont proposé d’acheter le cadavre, mais les parents très religieux ne pouvaient pas permettre une telle profanation. L’enfant a donc été enterré près de la rivière Boopnorain, à l’extérieur de la ville de Tumloch.

Mais sa tombe a été pillée par M. Dent, un agent de la Compagnie des Indes orientales, qui a disséqué le corps putréfié et a donné le crâne à un capitaine de la Compagnie des Indes orientales. Le capitaine a ensuite apporté le crâne en Angleterre et l’a donné à son ami Everard Home

Everard Home ?

. Le crâne du garçon à deux têtes du Bengale est toujours visible au Hunterian Museum du Royal College of Surgeons de Londres. (Bien qu’il aurait largement sa place au  » Mutter muséum ,le musée des horreurs médicales  » )

Musée des horreurs médicales : Petite vidéo

Le-garcon-a-deux-tetes-du-Bengale-inde-3-crane

Crâne de l’enfant  » à 2 têtes »

Le-garcon-a-deux-tetes-du-Bengale-inde-4-crane
Crâne du garçon à deux têtes du Bengale au Hunterian Museum, .

Lorsque M. Dent a disséqué les têtes, il a découvert que les cerveaux étaient séparés et distincts. Chacun était fermement recouvert de sa propre dure-mère et était alimenté par de gros vaisseaux.

La difformité de ce garçon est aujourd’hui connue sous le nom de craniopagus parasiticus, un type extrêmement rare de jumelage parasitaire qui survient dans environ 2 à 3 naissances sur 5 millions. L’embryon se développe initialement sous forme de jumeaux, mais il ne parvient pas à se séparer complètement et l’un des jumeaux reste sous-développé et attaché à l’autre.

Les jumeaux conjoints parasites sont très rares et sont souvent mort-nés ou incapables de survivre après la naissance. Le seul traitement viable consiste à retirer chirurgicalement le jumeau parasite, ces types de chirurgies étant très risqués.

En 2004, Rebeca Martínez

Rebeca Martínez ?

est née en République dominicaine avec cette maladie rare. Elle a subi une intervention chirurgicale à l’âge de huit semaines mais est décédée à la suite d’une trop importante perte de sang.

En 2005, Manar Maged

est également né avec la même maladie et a subi une opération chirurgicale réussie de 13 heures en Égypte. Il est malheureusement décédé plusieurs semaines plus tard en raison d’infections répétées.

Plus récemment, en 2021, un bébé est né avec deux têtes, à l’hôpital Elias de Bucarest, en Roumanie, mais est décédé quelques heures après sa naissance.

Les secrets de  » Mein Kampf  »…..


Un documentaire historique sur le manifeste autobiographique écrit par Hitler :

Aujourd’hui, il est toujours disponible dans les bibliothèques, sur Internet, dans les universités et même dans les librairies du monde entier, mais une grande partie de l’histoire est maintenant oubliée.

Ce documentaire plonge profondément dans le tristement célèbre plan du mal c’est de sombres secrets et révèle comment ce livre a été écrit et son impact sur le monde.

00:00 Les secrets de Mein Kampf (en français   » Mon combat   »)

04:10 Novembre 1918, le commencement

07:05 Putsch de la Brasserie

10:01 La détention d’Hitler

13:24 La rédaction de Mein Kampf

15:29 La lutte des races

17:03 Fin 1924, Hitler sort de prison et publie son livre

22:22 1933, Hitler est nommé chancelier

22:46 La propagande

29:13 L’ennemi impitoyable du peuple allemand : LA FRANCE

31:43 Mein Kampf édition Fernand Sorlot

42:21 L’Europe est au bord de la guerre

44:31 L’Allemagne attaque la Pologne et une partie de l’Europe

47:37 Une partie de la France nazifiée

50:25 L’Allemagne accumule les défaites

52:19 Mein Kampf devient un Long-Seller

La vidéo :

(en français  » Mon combat  »)

Les commentaires ne sont pas utiles ni nécessaires surtout pas les  »like »’ !, j’écris maintenant pour moi d’abord (mais je les laisse   »ouverts   » car ne serait -ce qu’un petit  » mot  » , çà fait toujours plaisir )

Les Strandbeests de Theo Jansen deviennent volantes…


(Le mécanisme de Jansen est un mécanisme à jambes  plan conçu par le sculpteur cinétique Theo Jansen en 1991 afin de simuler un mouvement de marche régulier. Jansen utilisa son mécanisme dans une variété de sculptures cinétiques qui sont connues sous le nom de Strandbeesten (bêtes de plage en néerlandais) .

Le célèbre sculpteur cinétique Theo Jansen ne cesse de faire évoluer ses Strandbeests si bien que désormais elles prennent leur envol.

Des animaux sculpturaux animés par le vent, constituant toute une ménagerie que l’artiste fait croitre depuis 1990.

Les-Strandbeests-de-Theo-Jansen-deviennent-volantes-video

Lâchées sur le sable et portées par la brise, ses créatures mécaniques semblent évoluer en toute liberté sur les plages des Pays Bas.

Theo Jansen

Theo Jansen ?

a récemment mis en ligne une compilation de ses dernières œuvres mécaniques, une compilation intitulée Strandbeest Evolution 2021, montrant ses êtres cinétiques fouler le sable de la plage mais aussi décoller comme de gros insectes

Quelques Strandbeests de Theo Jansen en quête de liberté, en vidéo:

Un commentaire est toujours le bien venu , mais PAS LES  »LIKES » qui , même si en anglais  » like  » signifie  » aimer » , ne signifient absolument RIEN !

Stephen King :  » La maison sur le lac »


Ce soi,: Télé ! ( J’ai lu TOUS LES ROMANS et tous adorés alors…..)

Après la mort soudaine de sa femme, Mike Noonan, auteur de romans à succès, décide de se retirer dans leur chalet du Maine, au bord d’un lac. Effondré, il ne parvient pas à surmonter sa douleur et souffre du syndrome de la page blanche. Alors qu’il est retiré du monde, il reçoit la visite d’étranges fantômes semblant tout droit sortis de ses pires cauchemars. Il comprend peu à peu que sa femme disparue tente d’établir le contact avec lui. Il fait aussi la connaissance de Mattie, veuve, et de sa fillette, âgée de 3 ans. La jeune femme est au beau milieu d’une bataille juridique pour la garde de Kyra…

_____________________________________________________________________

Les commentaires ne sont absolument pas utiles ni nécessaires et SURTOUT PAS LES  » like » .Maintenant ,j’écris pour moi d’abord (mais je les laisse » ouverts » au cas où)

Maintenant : Télé….


Avec ce polar de commande, Eastwood, au sommet de sa gloire de cinéaste, filme en creux sa conception idéale du pouvoir : briller dans l’ombre, tacler les arrogants et les salauds :
Vieux monte-en-l’air, Luther Whitney (Clint Eastwood) fait un casse dans la résidence d’un milliardaire, Walter Sullivan. Sur place, il assiste au meurtre de la jeune épouse de Sullivan par les services de sécurité de son amant Alan Richmont (Gene Hackman), président des Etats-Unis en exercice. Qui tente bien vite de mettre son crime sur le dos du cambrioleur… « Les Pleins Pouvoirs » est un bon révélateur du prestige acquis par le cinéaste au début des années 1990 – les oscars d’ » Impitoyable  » (1992) et le succès de  » Sur la route de Madison  » (1995) expliquent ce surcroît de considération.


Pouvoir, soubassements, morale :

Détentrice des droits du livre éponyme de David Baldacci (un carton), la Warner lui propose l’adaptation écrite par William Goldman ( » les Hommes du président  »,  » Misery  »). Eastwood, qui ne touche généralement pas une ligne des scénarios qu’il tourne, exigera cette fois une nouvelle fin, écrite en catastrophe (ça se voit d’ailleurs un peu). Rien qui n’entrave toutefois la pertinence du regard posé par le film sur le cœur du sujet : le pouvoir, ses soubassements, sa morale, que se disputent deux parties clandestines. D’un côté, le président Richmont déploie sa perversité dans l’ombre des institutions (c’est un hybride entre Clinton et Nixon, en pire) ; de l’autre, Whitney, vieil outsider anarchiste, rétablit la vérité, rend les coups, façon justicière de l’ombre (plus il est discret, plus il frappe juste et fort).


On devine pourquoi Eastwood tenait à interpréter cette version héroïsée de lui-même (la Warner l’a surtout approché pour réaliser le film). Cousin narquois et délibérément middle class de Cary Grant dans  » la Main au collet  », Whitney s’affirme comme un double idéalisé de l’acteur-réalisateur de  » Million Dollar Baby  », dont il partage les mêmes préférences esthétiques : il trouve dans la modestie, la dérision et surtout l’art délicat de l’effacement une manière de noblesse ultime. Pas étonnant que les premières minutes du film, qui montrent le personnage s’introduisant tel un vieux matou dans l’opulente noirceur de cette demeure endormie, comptent parmi les plus belles séquences jamais tournées par Eastwood.

Déjà il y a 50 ans :


1972 : La vie des immigrés à Paris

07/03/1972 Dans le 20e arrondissement de Paris, à la frontière de la banlieue, un jardin fait face à un bidonville. Le propriétaire a installé une pancarte dans son jardin où l’on peut lire « Propriété privée, défense d’entrer. Le retour n’est pas certain ». Il annonce « Je les reçois avec une fourche ! ». La situation des travailleurs immigrés à Paris est depuis peu désastreuse aux abords de la capitale. M. Diabira est le délégué des locataires du foyer du 15 rue Bisson. Il nous montre ce lieu d’accueil vétuste et nous parle de la condition précaire des immigrés à Paris, des discriminations et du racisme latent auxquels ils doivent faire face au quotidien, en attendant des jours meilleurs.

Ce soir : Télé…


….un film :  » les enfants des justes  »

Les Enfants des Justes : adaptation du roman de Christian Signol

Fabien Ontenientee réalisateur de » Camping, All inclusive  » ou encore  »Disco » se dévoile dans un tout autre registre en adaptant l’œuvre de Christian Signol

Christian Signol ?

. Celui qui a l’habitude de nous faire rire avec des comédies populaires, s’attaque donc à une histoire bien plus dramatique avec son téléfilm Les Enfants des Justes.

Depuis bien longtemps, le cinéaste avait pour idée de réaliser une fiction inédite au cœur de la Seconde Guerre mondiale. C’est en tombant sur le roman de l’écrivain qu’il a décidé d’adapter l’histoire de Blanche et Virgile, qui se déroule en 1942.

Le couple habite en zone libre très près de la ligne de démarcation. La guerre bat son plein, et très vite, ils vont aider un réseau local de résistants et servir de passeurs. Grâce à la barque de Virgile, ils vont faire passer clandestinement des personnes juives en danger. Eux, qui n’ont jamais pu avoir d’enfant, vont héberger et cacher le jeune Sarah, 10 ans.

Quelques mois plus tard, Virgile découvre Simon, un garçon juif caché dans une malle dans l’atelier de menuiserie de son père situé près de la rivière…

Les enfants des justes

Un casting quatre étoiles :

Dans cette fiction inédite, on retrouve Mathilde Seigner et Gérard Lanvin. Ils endossent les rôles de Blanche et Virgil et nous prouvent une nouvelle fois leur talent dans ce registre. Gérard Lanvin a tout de suite été motivé par ce rôle. On peut lire dans les colonnes du Figaro que l’acteur souhaitait à tout prix partager l’affiche avec Mathilde Seigner :

Quand j’ai su qu’il y avait un couple à former avec une actrice, j’ai voulu Mathilde (…) Car Mathilde fait partie de ma famille, elle ose dire les choses. Elle venait de perdre son ami Yves Rénier et n’était pas prête à retravailler. Je lui ai juste dit : “Viens Mathilde, nous avons un couple à faire vivre qui peut être important. Si on y met ce qu’il faut, on peut transmettre un message. Nous avons un devoir de mémoire ».

Les enfants des justes
Les enfants des justes

Ambre Pallas, la jeune fille qui incarnait Lili dans  » Sam  », se glisse dans la peau de la petite Sarah. A ses côtés, Philippe Torrenton  joue le rôle du Docteur Dujarric qui s’occupe de faire passer les personnes juives en zone libre. 

Des personnes ordinaires qui font des choses extraordinaires

Très discret et taiseux à propos de leurs sentiments, le couple va faire preuve d’une grande générosité envers ces enfants. Même s’il y a beaucoup de non-dits, Virgile qui est plutôt bourru, va témoigner son affection grâce à ses actions bienveillantes et son désir de transmettre.

Au-delà de la grande histoire, c’est la petite histoire, celle de l’intime, qui émeut. Avec Les Enfants des Justes, Fabien Onteniente tenait à mettre en lumière un couple ordinaire, qui a bravé les interdits et s’est mis en danger pour sauver des enfants juifs.

Tous ces mots….


Les paroles :

Tous ces mots terribles qui font des chansons,
Parlant de misère, d’ennui, de prison,
Ne sont que des leurres chassant nos démons
Bâillonnant la peur, pendant un moment

Chanter, c’est pas vivre mais c’est l’espérer
Chanter, c’est survivre quand on est vidé
Vidé de ses illusions, tout nu et tout con
Essoré, déboussolé, cassé, piétiné

Je ne suis ni meilleur ni plus mauvais que vous
Contre vents et marées, envers et contre tout
J’ai, chevillé dans le cœur, un rêve de bonheur,
Un jour nouveau qui se lève chasse mon chagrin

Un geste, un regard, un mot, un ami qui vient,
Deux arbres dressés dans le ciel, la lune et la nuit,
Deux amoureux dans un champ font comme leurs parents
Une fille qui revient d’un voyage très loin

Tous ces mots terribles qui font des chansons…

Une fille qui revient d’un voyage très loin ..