Ma mère va mieux !


…………….

Je lui ai parlé au téléphone tout à l’heure , elle a une  » bonne  » voix , nous avons discuté plus d’une heure sans problème ……….

Publicités

Stop…


7 heure déjà  ! 

Lurcy s’éveille et moi je me couche car c’est nécessaire ……Ces derniers temps , je dors longtemps  , ai toujours froid ….Ma grand-mère dirait que je  » couve  » quelque chose …Mais quoi ? 

   Sans compter que le période des fêtes de fin d’année approche  » à grands pas  » et çà ! berkkkkk! => Manu va certainement m’inviter pour un réveillon ( Noël ? Nouvel an ? ) Et ,comme mes petites filles ne seront pas là , je n’irais pas . Ma petite Camille me manque énormément ………..

  Puis, voir certains s’empiffrer bien au chaud alors que d’autres dormiront dehors n’ayant pratiquement rien à manger ! 

 

 

Voler est il un crime lorsqu’on a faim ?


  En 2011, dans un supermarché de la banlieue de Gênes, au Nord de l’Italie. Un sans-abri ukrainien de 30 ans, Roman Ostriakov passe par la caisse, achète un paquet de  » gressins « … mais ressort avec, dans ses poches, deux morceaux de fromage et un paquet de saucisses. L’agent de sécurité du magasin l’arrête immédiatement.vol magasin

  C’est un gentil client zélé et bienveillant (j’ aime beaucoup ces gens-là !) qui l’a alerté sur le vol de Roman Ostriakov… Livré à la police, et rapidement présenté devant un juge, le jeune ukrainien est déjà connu pour avoir grignoté dans les supermarchés de la ville. Et cette fois, le tribunal décide de donner l’exemple.

   Six mois de prison et cent euros d’amende, pour un vol de quatre (petits) euros et sept (malheureux) centimes…

   Ce jugement a été confirmé à deux reprises mais Roman Ostriakov a continué à faire appel, jusqu’à ce que son cas soit soumis à l’appréciation de la Cour Suprême Italienne, qui vient d’annuler la peine de ce sans-abri ukrainien, officiellement pour vice de forme. Ostriakov a été jugé pour vol, mais la Cour a considéré qu’il aurait dû l’être pour tentative de vol car il n’a pas cherché à s’enfuir et n’avait pas quitté l’enceinte du supermarché lorsqu’il a été pris par la sécurité…

  En tous les cas c’est la version officielle. Mais les vraies motivations de la Cour sont ailleurs.: Si Ostriakov a essayé de voler, écrivent les juges de la Cour Suprême, c’est parce qu’il était affamé .

   C’était pour répondre à un besoin immédiat, et dans ce contexte « voler n’est pas un crime » pour les juges. « Le droit à la survie l’emporte sur la propriété ».

   Autre commentaire : celui du président de la Cour de cassation qui rappelle que « dans un pays civilisé, même le pire des hommes ne doit pas mourir de faim ».

Une décision saluée par l’éditorialiste du quotidien, La Stampa , qui ajoute que «chaque jour, en Italie, 615 personnes passent en dessous du seuil de pauvreté et que chaque année, en moyenne, un Italien gaspille 20 kilos de nourriture par négligence, par oubli, ou tout simplement parce qu’il n’a plus faim ».

Trisomie , trisomique ….En bref……


La trisomie 21, également appelé le syndrome de Down, est une anomalie chromosomique définie par l’existence d’un troisième exemplaire, partiel ou entier, du chromosome 21. Trisomie la plus fréquente, elle peut être détectée avant la naissance grâce au dépistage prénatal. Elle entraîne des conséquences physiologiques et physiques, mais expose aussi à un risque accru de certaines pathologies. Une prise en charge et un suivi spécifique sont capitaux pour améliorer la qualité de vie des enfants atteints.

 

 

   Pourquoi ce billet /sujet ?

Je passe tous les jours à la boulangerie , les parents ont un garçon trisomique…..

  1. ) J’admire cette femme car elle n’a pas honte : Le petit garçon est toujours dans la boulangerie ,assis sur une marche de l’escalier menant à l’appartement …..Evidemment, les client( e)s l’ignorent et je les entends  souvent faire des réflexions en sortant  :  » C’est honteux d’exposer ainsi ce  » monstre » dans la boutique  » !!!!!!!!!! ( répugnants ces gens , j’ai honte d’être humain en les entendant )  ….
  2. ) Moi ( je ne prétends par être un  » saint  » ) , mais je lui dis toujours bonjour en entrant , et il me rend un sourire ….De même que sa maman…..
  3. ) Pourquoi , je réagis de cette façon ? Parce que je sais ce que c’est d’être regardé comme une bête curieuse….( toujours à cause de cette saleté d’épilepsie  ) dans mon enfance …..

Le principal…


Pour moi , c’est que ce soit un jour férié / chômé !

   Sinon : La Toussaint ? C’est quoi ?

    Le premier jour du mois de novembre est chaque année férié. Il correspond à la fête catholique de la Toussaint, qui célèbre tous les saints.
  Les plus chanceux auront fait le pont, d’autres pas. Mais nombreux sont les Français qui ne travailleront pas ce mardi. En France, comme dans plusieurs pays européens, le 1er novembre est un jour férié.
    La Toussaint tombe tous les ans le premier jour du mois de novembre. Il correspond à la fête catholique de la Toussaint, qui célèbre tous les saints. A ne pas confondre avec le Jour des morts, le 2 novembre, qui honore les morts.!?
   On considère que les origines de la Toussaint remontent à la fin du IIe siècle, quand ceux qui se réclamaient du christianisme ont commencé à rendre hommage à ceux qui étaient morts en martyrs. C’est le pape Boniface IV Pape B.qui met en place la commémoration régulière des saints, en 610. Et un peu plus d’un siècle plus tard, le pape Grégoire III arrêta la date du 1er novembre pour cette fête.

Un sourire.?


puis une pause….

  Alors que son mari part au travail ,sa femme , de fort mauvaise humeur , lui montre leurs voisins :

 » Tu vois, lui , il embrasse sa femme à chaque fois qu’il sortbise . Tu pourrais en faire autant ! « bise 1

Le mari :  » Moi , je veux bien , mais je ne la connais pas assez pour prendre cette liberté …. » 

 

famille perdue….


Donner ma confiance à des cœurs peu sincères ;

A des frères ,une sœur et même à une mère 
Perdre l’essentiel de mon temps en d’arides chemins ;
Fidèle, serrer beaucoup trop, hélas, d’infidèles mains ;
Déçu, j’ai versé en cette vie trop de larmes amères !

Aujourd’hui je suis las de ces choses éphémères,
De ces jours mornes précédant de tristes lendemains,
Des essors de l’esprit , du cœur retombant incertains,
Rêves brillants qu’on nomme par la suite chimères !

Oui, je veux reposer mon âme en des âmes amies,
Et à jamais ne plus exposer mon espoir appauvri
Sur cette mer douteuse, aux vagues renaissantes.

Mon fils et tes enfants êtes ma famille « constante « 

Une journée banale…..


Sauf …..un Xème courrier de mon  » frère  » …..Courrier plein de méchanceté, haine . Alors, j’ai pris la décision de remettre le courrier dans son enveloppe et lui ai renvoyé , puis j’ai bloqué son accès à mon adresse internet . J’aurais essayé de discuter , mais c’est impossible de parler avec ce genre de personnage : Je ne veux plus en entendre parler et n’en parlerais plus . Même ici , c’est la dernière fois .

Mieux vaut des ami(e)s sincères qu’un frère de ce genre !

Pas de commentaire s’il vous plait  ……

A chacun de juger….


   Moi çà me répugne ce genre d’attitude . !

 

   Une mère en colère a appelé au boycott d’une chaîne de restaurants à pancakes américaine. Son fils de 3 ans, y a été mis à la porte parce qu’il y mangeait avec les pieds. Malheureusement, l’enfant est né sans bras et ne peut manipuler les objets et les aliments qu’avec ses pieds. Regardez la vidéo pour comprendre comment l’enfant s’y prend pour manger malgré son lourd handicap 

 

Le petit garçon sans bras mange avec ses pieds

   Alexis Bancroft a lancé un appel au boycott, samedi dernier, dès qu’elle est rentrée de sa sortie au restaurant. Elle raconte ce qu’il lui est arrivé alors qu’elle prenait un petit-déjeuner avec son fils, dans l’un des restaurants de la chaine IHOP (International House of Pancakes). Le restaurant à pancakes, situé à Hot Springs, dans l’Arkansa, ne s’est pas comporté de façon appropriée selon Alexis. Le gérant du restaurant les a priés de sortir, alors que le petit William se servait de ses pieds pour manger. Le garçon était assis sur la table et se servait des pots de sirop quand le manager a déclaré que ce n’était pas hygiénique.

Personne ne prend sa défense dans le restaurant

« Quand nous sommes arrivés, je l’ai pris avec moi et nous sommes allés aux toilettes pour lui laver les pieds afin qu’il puisse manger ». C’est ce qu’a répondu Alexis au gérant, pour lui prouver que les pieds de son fils étaient très propres. « Demandez-vous à tous vos clients s’ils se lavent les mains  avant de prendre un pot de sirop ? », répond-elle au manager. La situation a créé un petit scandale dans le restaurant car plusieurs employés se sont mêlés à la conversation. « Toute l’équipe s’est mise à parler de mon enfant et qu’il avait laissé tomber l’emballage de sa paille à terre. Gros coup de gueule aussi à ce vétéran qui était là-bas avec deux femmes et qui est parti dès que je me suis mise à défendre mon fils. Ils venaient de recevoir leurs plats et ils les ont abandonnés là. Je pense aussi à cette famille de joueurs de base ball à qui j’ai demandé s’ils avaient lavé leurs mains et qui ont répondu non, alors que tous leurs enfants avaient touché le sirop. »

 
 

 

Elle appelle au boycott de la chaine

Après l’incident, Alexis et sa famille ont quitté le restaurant, avant même que leur commande n’arrive à table. Ils n’ont pas payé pour les boissons qu’ils avaient déjà reçues. La chaine de télévision locale KARK a annoncé que le manager de ce restaurant avait été mis en congé et que l’équipe recevra des consignes de la chaine IHOP concernant l’attitude à adopter envers les handicapés. « IHOP ne tolère pas les actes de discrimination de n’importe quel type de la part de nos franchisés. Ce franchisé a contacté la famille pour présenter ses excuses et restent en contact avec eux jus qu’à ce que le problème soit réglé ».

 

 

Verrais-je Camille après ????


    D’une manière générale, les grands-parents bénéficient d’un droit de visite et d’hébergement de leurs petits-enfants. Ce droit ne peut leur être refusé que pour des motifs graves. Ils ont par ailleurs une obligation alimentaire envers leurs petits-enfants dans le besoin.

  Droits des grands-parents :

Les grands-parents ont un droit de visite et d’hébergement de leurs petits-enfants, mais aussi le droit d’échanger une correspondance avec eux et de participer à leur éducation dans la mesure où ils ne se substituent pas aux parents.

Ces droits restent valables :

En cas de divorce des parents ;

dans le cas d’un enfant né hors mariage
lorsque le petit-enfant est adopté.
Il peut aussi arriver que les grands-parents se voient confier la garde de leurs petits-enfants :???????????grand-père -petite fille

en cas de divorce des parents si l’enfant ne peut pas rester au domicile de l’un des deux ;

si les parents sont déchus de l’autorité parentale. Dans ce cas, les grands-parents doivent respecter le droit de visite des parents.
Ces droits ne peuvent être retirés par le juge que pour des motifs graves.

Dans quels cas les grands-parents ne peuvent-ils pas exercer leurs droits ?

Le juge peut refuser aux grands-parents le droit de visite et d’hébergement de leurs petits-enfants si :

l’enfant lui-même refuse de voir ses grands-parents ;

les rapports entre les parents et les grands-parents sont très mauvais et risquent de perturber l’enfant en le faisant évoluer dans un climat de crise ;

Une rencontre entre l’enfant et ses grands-parents présente un caractère dangereux pour lui

Les grands-parents sont manifestement inaptes à s’occuper et surveiller convenablement l’enfant.

Les parents peuvent-ils faire obstacle aux relations de l’enfant avec ses grands-parents ?

Les père et mère ne peuvent, sauf motif grave, faire obstacle aux relations d’un enfant avec ses grands-parents.

   Si aucun accord ne peut intervenir à l’amiable entre les parties, les relations sont réglées par le juge aux affaires familiales. Cette situation peut se produire, en cas de divorce, pour les parents de l’époux qui n’a pas obtenu la garde de l’enfant.

  Cela arrive aussi en dehors d’une procédure de divorce lorsque, sans raison valable, les grands-parents sont empêchés d’avoir des relations normales avec leurs petits-enfants.

Qui statue en cas de conflit entre parents et grands-parents ?

  C’est le juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance dont dépend le domicile de l’enfant qui statue.

  Il examine d’abord l’intérêt de l’enfant et peut ordonner une mesure d’enquête sociale avant de rendre sa décision. Il peut aussi entendre l’enfant et doit le faire si celui-ci en fait la demande au tribunal de grande instance ou au juge aux affaires familiales à la suite du divorce des parents.