Je ne suis pas ….


 

 

Je ne suis pas de cette France
Soucieuse de la croissance
Je ne suis pas de cette France
Qui veut gagner toujours plus
Amasse résidences secondaires
Dividendes d’actionnaires

Je suis d’un pays
Où l’on croit en l’harmonie
Un pays sans territoire
Dont les rêveurs vivent séparés
Faute de pouvoir
Se retrouver, ou se supporter

Je ne suis pas du canton
Des manipulations
Des cargos de mots bidons
Les robinets à ragots
D’ici ou des pros d’la démago
N’auront pas mon cerveau

Je suis d’un pays
Où l’on croit en l’harmonie
Un pays sans territoire
Dont les rêveurs vivent séparés
Faute de pouvoir
Se retrouver, ou se supporter

Je ne suis pas de cette France
Où se viole la confiance
Se fabrique les grandes souffrances
Trahisons par SMS
Complaisances de nos CRSS
Calomnies indécences

Je ne suis pas des conflits
Je ne suis pas inscrit
Je ne choisis pas vos camps
Me méfie des militants
Même indignés ou insoumis
Je vois derrière les cris

Je suis d’un pays
Où l’on croit en l’harmonie
Un pays sans territoire
Dont les rêveurs vivent séparés
Faute de pouvoir
Se retrouver, ou se supporter

Publicités

Démission..


 

Est interdit de salarier un homme
Démission à la moustache du capitaine

Hé patron, prends ça dans ta trompe
Démission unilatérale, démission sans préavis
Démission sans putain de pointage au chômage
Démission point final

Salutations, monsieur, madame
Veuillez accepter ma démission
Là comme ça, scotchée sur tes lunettes de champion mondial du dentifrice

Tous en même temps
Démission massive, démission collective, démission générale

On n’en veut plus de vos virements de radin
On n’en veut pas de votre putain de SMIC à la con
On n’en veut plus d’vos miettes
On ira cultiver la terre, bouffer des racines ou crever sous la lune
Ce qu’on fera peu importe et surtout on vous emmerde
Votre salaire de pièces jaunes, votre putain d’abonnement à la misère
Vous pouvez vous l’rentre dans l’coccyx

Le brut, le net tu peux t’en faire un paquet, tu te l’emballes, tu te le roules en cône
Tu te le fumes avec ton comptable et tout le conseil de masturbation

Comme ça demain, on fait l’mur, on détalle tous, on déclare le rêve général
Nous avons le devoir de désobéir à tous ces marchands de bétail
A tous ces DRH et autres grands prêtres en management, le devoir d’en finir
Vous m’entendez les galériens, on prend sa main droite
On prend une feuille, un stylo, on écrit
« Madame, monsieur, j’ai l’honneur et le plaisir de vous caler ma démission entre les deux parties charnues et avec mon meilleur souvenir »

Démission, vous êtes pas encore partis
L’économie c’est un truc qui sent l’ail
Un truc qui nous rabaisse, un truc qui nous salit
Non on est plus grand qu’ça papy, on a des ailes
Économie, ça veut dire radinerie
Un sou est un sou
Mais nous on s’en cogne
On va tout voler, on va tout donner
Comme ça gratos, ça va vous faire drôle
L’économie c’est la science de l’avarice, le royaume des enculés

Elle attendra l’économie qu’on lui trouve un putain de sens 

« Les Villars  » groupe chanteurs.

La vidéo :

La jalousie d’un père ? !!!


L’affaire est on ne peut plus glauque. Après avoir été enlevée, séquestrée et frappée plusieurs jours durant par son père et ses frères, une jeune fille de 17 ans a finalement été retrouvée saine et sauve dans une maison près de Nîmes. Son père vient d’avouer la raison qui l’a poussé à agir ainsi.

  Elle a été retrouvée le visage tuméfié, incapable de faire ses besoins et complètement affamée… Une adolescente séquestrée dans une maison située à Saint-Chaptes près de Nîmes a donc retrouvé la liberté après avoir été embarquée de force lundi dernier dans un véhicule devant son lycée. Selon plusieurs témoins, certains d’entre eux auraient tenté de s’interposer. En vain. Un éducateur a même été frappé.

Une raison ubuesque
Si la jeune fille a été placée « sous protection judiciaire », a indiqué une source à Midi Libre, les raisons de son agression restent obscures. Une information a cependant permis aux enquêteurs d’orienter rapidement leurs investigations. Les responsables ne seraient autres que le père de la victime ainsi que les deux frères de celle-ci. Ils ont été tous trois placés en garde à vue. Mais ce qui s’avère encore plus sordide c’est bien le motif invoqué. Son père a avoué ne pas avoir supporté l’idée que sa fille puisse entretenir une liaison amoureuse.

Quelques nouvelles perso.


  Tout à l’heure , j’ai enfin réussi à avoir mon père au téléphone : ( m’énerve ! il m’avait dit qu’il me  » tiendrait au courant   » pour maman ) …

 Bref ,ma mère est toujours à l’hôpital , mais selon lui , elle va mieux : Elle mange bien ,mais elle ne se déplace qu’à l’aide d’un  » déambulateur  »  ( çà , je pense que  çà ne s’arrangera pas même si elle suit des séances de rééducation ) ….Elle a atteint  84 ans le 28 juin . 

Bien entendu , mon abruti de frère est venu ( il  » gîte  » chez ma sœur  ) et lui rend visite pratiquement tous les jours ….( il n’ose pas passer chez mon père ! ) 

Ce dimanche  » en vrac « 


  Le soleil a brillé toute la journée , mais  en moi , le noir est présent . Ou plutôt il y a du noir et du moins noir ….

  Comme je n’avais pas de nouvelle ( çà m’énerve , dans ma famille , » on  » ne me téléphone pratiquement jamais  ) ….J’ai donc téléphoné chez mes parents , c’est mon père qui m’a répondu . A sa voix, j’ai tout de suite perçu que çà n’allait pas . Effectivement, ma mère est encore à l’hôpital pour cette infection pulmonaire !  

       Là ,elle n’est vraiment pas bien : Elle souffre beaucoup et ne mange presque pas .  » ils  » lui donnent des antibiotiques , mais par perfusion  ( je crois que c’est le mot ? c’est à dire qu’un médicament lui est injecté en permanence dans les veines ) .perfusion

Le  » moins noir  »  , c’est que mon père m’a parlé longtemps et….reconnu qu’il avait beaucoup de torts , a été violent envers maman et nous les  » enfants  » . Il m’a même dit n’avoir aucune excuse pour ces actes passés , qu’il buvait trop à l’époque  etc….En fait, il n’a pas dit le mot , mais il exprimait des remords  et plus encore : Il me faisait comprendre qu’il aime ma mère , a peur de la perdre …..

J’avoue ne pas avoir su quoi lui dire . Il m’a dit aussi que mon frère  était chez Anita ( ma sœur ) .

C’est bien triste qu’il faille un  » évènement  » dramatique  pour qu’une telle conversation ait lieu ……….

Encore un déballage  qui n’a aucun intérêt pour mes éventuels lecteurs……

Avant …


  De me coucher : Quelques mots  » vite fait  » 

Pas d’idée ni envie d’écrire ou de visiter les blogs amis  : Ma mère est de nouveau à l’hôpital  , cette fois pour des problèmes pulmonaires !!!!! Mon père m’a téléphoné tout à l’heure pour me le dire … Il ne m’a pas donné beaucoup de détails , mais il semblerait qu’elle se soit plainte de douleurs à la poitrine et avait des difficultés pour respirer . Elle a été emmenée d’urgence à l’hôpital ….. 

  Là je suis vraiment inquiet …….En plus , mon frère ( le fasciste / militaire ) est chez ma sœur et se mêle de tout, critique le père , moi bien entendu et çà à l’hôpital devant notre mère ( comme si elle avait besoin de çà  dans son état ! ) . Je me demande si je ne vais pas demander à Emmanuel de m’emmener chez mes parents ( encore faudrait il qu’il soit dispo ..) , si je remonte, çà risque de dégénérer car je ne supporterais certainement pas les remarques de l’imbécile ….

Pffff  ras le bol !

 » à la votre  » !


  Je ne sais si cette coutume est valable pour toutes les régions de France , mais ici ,il est d’usage , lors d’une réunion en famille ou entre amis ( souvent pour fêter un évènement ) , de trinquerTrinquer ….C’est à dire de cogner son verre plein contre celui des autres en disant souvent  » à la tienne  » ( = souhait de bonne santé, bonne chance etc…..) ….

  En fait , à l’origine , ( au moyen-âge  je pense ) , on ne trinquait pas dans ce but , loin de là : En effet ,si on trinquait , c’était par méfiance : Lorsque les verres pleins entraient  » en contact  » leurs contenus se mélangeaient ainsi chacun était sur que le liquide contenu dans sont verre n’était pas empoisonné ! Puisque chacun allait boire un peu de la boisson de l’autre ….

  P.S : Dans le langage populaire  ce verbe signifie aussi subir des dommages , mais là ….Pourquoi , d’où çà vient ?  A vous de me le dire . 

Je l’aime….mais


  J’aime mon fils , mais dommage qu’il vieillisse…..

En effet , en  » prenant de l’âge  » il se mêle trop de mes affaires …..Bien entendu , il croit bien faire , veut m’aider ….Mais l’entendre me demander ce qu’il en est de ceci ou cela me fatigue ….Je lui en dis trop , lui raconte pratiquement tout que ce soit ce qui m’arrive de bien ou ce qui me parait suspect , négatif ….Alors chaque mercredi les mêmes questions reviennent :  » tu as assez d’argent sur ton compte ?  » ,  » t’as envoyé ceci , cela etc….. » . Au point que , parfois , je cache des papiers, documents avant qu’il n’arrive ……

  Ces derniers temps ,il s’est mis en tête de me faire changer de banque par exemple , moi, je n’en ai pas envie ……

Je me demande si c’est la même chose pour tous les parents ou particuliers aux gens comme moi  ( les hommes qui ont  » élevé  » seul leur enfant ? )…..

çà me donne la sensation d’être vieux , voir sénile ( vieux : Je le suis , mais sénile ? )

Sinon, je lui avait préparé un repas rapide  » à ma façon  » , alors  avant qu’i commence à manger , je l’ai prévenu que ce n’était pas géant , mais en mangeant , il m’a dit  » ben c’est vachement bon ton  » truc  »   » ( sincère ?  , en tout- cas , il a tout mangé…..)

Voilà disons que c’était mon  » coup de gueule  » de cette nuit 

 

Violence conjugale……


 J’ai trouvé cette vidéo  , elle m’a interpellé ( la violence est disons  » verbale, humiliante  » en publique , j’ai présumé qu’elle pouvait devenir  » physique  » au domicile) ..J’ai aussi pensé à mon père ( avant ) et à mon frère qui lui est exactement comme çà avec son épouse ) 

 La vidéo n’est pas très bonne , mais la réaction des gens ( ou non réaction ) porte à réfléchir …Bien sur , c’est filmé en caméra caché …..

A vous de voir si çà vous dit :