S.D.F…( bientôt mon cas )….


Paroles de la chanson S.D.F par Allain Leprest

J’aim’rais qu’çà cesse – esse – esse
De s’dégrader – der – der
Sans un bénef – ef – ef
S.D.F.

Ce qui me blesse – esse – esse
C’est d’être soldé – dé – dé
Pour pas bézef – ef – ef
S.D.F.

J’ai pas d’adresse – esse – esse
Rien à garder – der – der
J’ai pas l’téleph – eph – eph
S.D.F.

Rien dans la caisse – aisse – aisse

Rien à fonder – der – der
J’ai pas d’sous-chef – ef – ef
S.D.F.

On me rabaisse – aisse – aisse
On veut m’céder – der – der
En bas-relief – ef – ef
S.D.F.

La politesse – esse – esse
Rien à glander – der – der
J’dis çà en bref – ef – ef
S.D.F.

M’am’ la Comtesse – esse – esse
Ne m’en gardez – dez – dez
Aucun grief – ef – ef
S.D.F.

J’ai trop d’paresse – esse – esse
Pour musarder – der – der
Dans votre fief – ef – ef
S.D.F.

Chacun sa messe – esse – esse
Et ses idées – dées – dées
Chacun sa nef – ef – ef
S.D.F.

C’est ainsi qu’naissent – aissent – aissent
Des Jésus, des – des – des
Marie-Joseph – eph – eph
S.D.F.

Pour qu’on s’redresse – esse – esse
C’est l’verbe aider – der – der

Qu’il faut qu’on s’greffe – effe – effe
S.D.F.

Allez, j’vous laisse – aisse – aisse
J’vais jouer aux dés – dés – dés
Chez l’père Youssef – ef – ef
S.D.F.

Allez, j’vous laisse – aisse – aisse
J’vais jouer aux dés – dés – dés
Chez l’père Youssef – ef – ef
S.D.F.

La vidéos : ( bof )

 

Un fruit à manger…..


…….religieusement : fruit passion…..La grenadille est une variété de passiflore originaire du Brésil . Connue sous le nom de  » fruit de la passion  ».         Pourquoi  » fruit de la passion  » ? Encore une histoire de curés lol .  Le nom de  » fruit de la passion  » est le fruit  de l’imagination des missionnaires quand ils évangélisaient les indiens d’Amériques Centrale . Le coeur de la fleur , selon ces missionnaires évoquait les divers  » instruments  » de la passion du Christ : Au centre , des filaments enchevêtrés symbolisaient , selon eux , la couronne d’épines , les pétales = les apôtres  et un pistil à plusieurs têtes rappelant le marteau et les clous  !

Bref , il suffit d’avoir la foi et une pointe d’imagination …..

 » à dada sur mon bidet  » !


En lisant le  » titre  » du billet ( en admettant que quelqu’un le lise ) , je présume que le lecteur va songer à  Résultat d’images pour images cheval à bascule ''ce jouet qui a presque disparu…..Mais non :

Il est question d’un autre bidet , objet presque disparu lui aussi :blanc de bidet illustration de vecteur

  Le bidet , banal meuble de salle de bain , a longtemps  » joui  » d’une réputation sulfureuse , surtout depuis que les G.I , qui l’ont découvert en 1939 – 45 dans les maisons closes , ont fait savoir au monde entier comment les Français se lavaient le derrière . En effet , à l’origine le bidet n’était pas destiné au lavage des pieds , comme ont l’a souvent raconté à certains enfants , mais bel et bien à celui des parties  du corps injustement qualifiées de  » honteuses  » . Aujourd’hui , le bidet semble passé de mode ,et on peut dire que c’est bien dommage ! car , outre ses vertus  avérées pour les soins et l’hygiène de notre   » séant » , il peut aussi être utile pour  bien d’autres usages comme la lessive à la main par exemple ….La baignoire baignoireoffre une plus grande contenance , mais…..Elle ne peut pas être chevauchée ….Quant au lavabolavabo , il est beaucoup trop haut pour nos  » popotins  » lol 

   __________________________________________________

      En français ancien, bidet veut dire petit cheval. On a  la possibilité de vous asseoir face aux robinets, ce qui est pratique, mais on peut aussi leur tourner le dos, comme si on s’asseyait sur les toilettes.

    Ainsi, le bidet servait pour l’hygiène intime des dames pendant les menstruations, mais aussi pour une hygiène intime après être allé à la selle.

   C’est l’époque aussi où notre  » chère  » Rika Zarai,Résultat d’images pour Rika Zaraï en plus de la chanson, s’intéressait à la santé naturelle et parlait du bain de siège avec de l’eau froide.

     Elle fut beaucoup raillée par les humoristes et pourtant, la méthode du bain de siège afin de refroidir l’organisme, que l’on peut aussi nommer hydrothérapie à de nombreuses vertus.

François Calvat…


Je découvre ….je  » partage  » :

  L’artiste isérois François Calvat, âgé de 94 ans, a travaillé toute sa vie autour de la mémoire paysanne en transformant des objets de récupération glanés près de chez lui en œuvres d’art. Depuis des décennies, il explore toutes les variations d’une couleur : le noir, qu’il obtient à l’aide de son chalumeau. 

   C’est à 13 ans que François a la révélation en découvrant Les cerisiers en fleurs de Van Gogh Vincent van Gogh Amandelbloesem-Almond Blossom poster 50x70cm.( Pas sur que  l’image corresponde ) mais il va très vite délaisser la peinture pour des matériaux de récupération : tôle en zinc, plomb, caoutchouc, cuir mais aussi les éléments de la nature comme les brindilles, les fagots, les piquets de vigne, les écorces, etc. 

Un atelier-musée :

Il a fait don de nombreuses œuvres à la mairie de Saint-Martin-d’Uriage, mais la plupart dorment chez lui. Son atelier est le musée d’une vie. Exposé à Paris ou à Los Angeles, son travail a eu une certaine reconnaissance.

  » Je cherche à noircir les petites baguettes qui sont encore blanches ». A 94 ans, l’œil de François Calvat est toujours aussi aiguisé. Comme le peintre désormais centenaire Pierre Soulages, il explore l’infini du noir. Seule la technique diffère. Mais ses palettes de bois brûlé ressemblent à s’y méprendre à des tableaux.  »Je me suis rendu compte avec le bois brûlé qu’en coupant des petites baguettes et en les redisposant d’une certaine manière, la lumière s’accroche différemment ». 

Une vie d’artiste:

  C’est à treize ans qu’il a une révélation artistique, en découvrant le tableau de Van GoghImage du produit, Les cerisiers en fleurs. Mais après quelques années de peinture, il se détourne des toiles et des pinceaux pour se consacrer aux matériaux de récupération ainsi qu’au éléments de la nature. Il aime particulièrement le monde paysan. « Les paysans mettaient des bâches pour couvrir les plantes. Je les récupère et parfois des racines de plantes sont toujours accrochées » raconte-t-il. « C’est un peu la mémoire paysanne que je travaille ». Son credo : matière, mémoire et lumière. « Je rends hommage à la nature et aux hommes qui ont travaillé sur la nature ». 

François Calvat a fait don d’une partie de ses œuvres à la mairie de Saint-Martin-d’Uriage. Celui qui a exposé notamment à Paris ou à Los Angeles garde tout de même la plupart de ses trésors dans son atelier. 

 

Lassé par le coronavirus……………..


La richesse ?


Toujours pas de commentaire / réaction : Je bloque !

marin-francis08@outlook.com

fralurcy085903@gmail.com

 

  Un jour, dans une contrée lointaine, un homme extrêmement fortuné envoya son fils à la campagne car il voulait que son fils connaisse la pauvreté.

   Pendant 3 jours, son fils vécut chez une famille pauvre, en pleine campagne. Une fois de retour à la maison, voici la conversation qui eut lieu entre l’homme fortuné et son fils :

   » Alors, c’était comment ?  »  demanda le père.

    » J’ai trouvé ça bien !  »  répondit le fils.

     » Et as-tu remarqué des différences entre notre maison et la leur ?  » demanda le père.    »Oh oui, Papa ! Il y a plein de différences ! » »  répondit le fils avec une voix pleine d’enthousiasme. Il continua :  » Nous, on a un chien à la maison. Mais eux, ils en ont quatre !  »  Nous, on purifie de l’eau pour remplir notre piscine. Mais eux, ils ont un grand étang, rempli d’eau fraîche et limpide…. et il y a même des poissons dans l’étang !

    » La nuit, on a des lampes pour illuminer notre jardin. Eux, ils ont la lune et les étoiles pour illuminer leurs champs !  » Notre jardin est limité par des murs, mais le leur n’a pas de limites. C’est comme si leur jardin se fondait dans l’horizon !  » Nous, on écoute des CD à la maison. Chez eux, on écoute les gazouillis des oiseaux et les bruits de la nature !  » Notre maison est entourée de murs. Chez eux, la porte est toujours ouverte pour accueillir les amis !  » En ville, on est tous connectés les uns aux autres par les smartphones et les ordinateurs. À la campagne, les gens sont connectés à la nature et à leur famille !  » 

   Le père fut bien étonné par la conclusion de son fils :  » Papa, merci de m’avoir montré à quel point nous sommes pauvres.  »

     « Certaines personnes sont tellement pauvres qu’elles ne possèdent rien d’autre que de l’argent. » ( Rodolfo Costa)

     Nos vies, notre bonheur, la nature qui nous entoure : voilà des choses que l’argent ne peut pas acheter. Pourquoi les choses que l’on peut acheter avec de l’argent auraient-elles plus de valeur que les choses que l’argent ne peut même pas acheter ? Lorsque vous commencerez à apprécier, à leur juste valeur, les personnes qui vous entourent et les choses que vous possédez déjà, vous arrêterez de courir après  » le standing des riches  ». Pourquoi ? Parce que vous saurez que vous possédez déjà tout ce dont vous avez réellement besoin ! Si vous êtes une personne fortunée, posez-vous ces questions :  » Suis-je en train de me déconnecter de mes proches, de mes amis, de ma famille et de ce monde ?  »  » Est-ce normal de vouloir toujours plus d’argent et de le voir comme une fin en soi ?  »

Dans un autre  » registre  » : Les 6 belles-mères……


…….

( à ma connaissance , rien de ce genre n’est arrivé avec les belles – mères de mon fils lol )

.….les plus mauvaises ayant  existé dans la vraie vie:

Dans la culture populaire  , les belles-mères ont une assez mauvaise réputation , d’être de  » mauvaises sorcières  ». Il ne faut tout de même pas généraliser , il existe de nombreuses belles-mères merveilleuses qui aiment et aident à élever leurs beaux-enfants, mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de belles-mères maléfiques dans la vie réelle :

   1) Jessica Ann Cox :

Les belles-mères maléfiques Jessica Ann Cox

 La mère de 39 ans a été arrêtée en 2013 , accusée d’avoir menotté et torturé ses deux beaux-fils. Les adolescents ont témoigné qu’elle ne les avait pas nourris depuis trois jours et qu’elle les battait avec des rouleaux à pâtisserie et des maillets, les brûlait avec des cigarettes et les forçait à se baigner nus dans des baignoires remplies de glaçons et d’eau froide.

 

2 )Tracey Wright :

Les belles-mères maléfiques Tracey Wright

Tracey Wright, 31 ans, a été condamnée à 15 ans de prison après avoir été reconnue coupable de la mort angoissante de sa belle-fille de six ans ! Selon certaines informations, l’enfant aurait été cruellement battu et mort de faim.

  3 ) Heather Leavell-Keaton :

Cette belle-mère a été condamnée à mort pour les mauvais traitements, la torture et le meurtre de ses beaux-enfants de cinq et trois ansLe père des enfants, John DeBlase, a également été condamné pour leur mort. Le duo a apparemment utilisé de la cire de bougie chaude et des cigarettes, et a administré aux enfants un antigel toxique. Les enfants ont été tragiquement retrouvés choqués à mort.

   4 ) Tonya Schmidt

 La belle-mère de Pennsylvanie a été arrêtée pour avoir brûlé les mains de sa belle-fille de six ans . Une enquête a conduit les autorités à découvrir que les abus se poursuivaient depuis au moins trois ans.

5 )  Misty Stoddard

La belle-fille autiste de Stoddard est décédée de lésions cérébrales causées par une privation d’oxygène . Apparemment, la fillette de 11 ans avait été attachée à une planche de bois, la bouche fermée avec du ruban adhésif pour la  »protéger », aux dires de sa belle-mère.

6. Shaquila L. Byrd

     La femme de 35 ans a plaidé coupable d’avoir mis en danger le bien-être de son beau-fils de cinq ans. L’enfant a été déclaré par le personnel de l’école élémentaire avoir faim et être couvert de brûlures et d’ecchymoses sur tout le corps. Byrd a admis plus tard avoir frappé le garçon avec une ceinture, ainsi que lui avoir fait faire des pompes comme punition. Elle a également admis plus tard à un juge qu’elle enfermerait son beau-fils dans sa chambre à partir du moment où il reviendrait de l’école jusqu’à son départ pour l’école le lendemain, ce qui le faisait parfois se salir.!!

10 animaux qui disparaîtront…


….. avant que nos enfants ne grandissent….

     Nous vivons dans un monde vaste et complexe, où de nouvelles espèces sont découvertes pratiquement à chaque instant. Pourtant, alors même que ces créatures passionnantes sont découvertes, l’augmentation de la population humaine, le changement climatique, la destruction de l’habitat, la chasse et la surexploitation de la faune signifient qu’un nombre incalculable d’animaux sont actuellement poussés au bord de l’extinction.

   Les scientifiques ont estimé qu’au cours de l’histoire de la Terre, entre 1 et 4 milliards d’espèces ont existé.

     Le taux d’extinction naturel  » AKA  » décrit la vitesse à laquelle les plantes, les mammifères, les oiseaux et les insectes mourraient si les humains n’étaient pas sur la photo. On estime qu’aujourd’hui les espèces disparaissent à près de 1 000 fois le rythme naturel , ce qui signifie que nous perdons environ 150 à 200 espèces chaque jour.

    Choisir des animaux susceptibles de disparaître avant que nos enfants aient la possibilité de les voir était une tâche ardue.

    En n’en sélectionnant que 10,  confrontés à des circonstances déprimantes similaires , sont laissés de côté. Mais des millions d’autres espèces, dont beaucoup ne sont pas connues de la science , risquent également de périr dans les prochaines décennies……

 

1) orang-outan de Sumatra…..

    Statut: En danger critique d’extinction. La population des orangs-outans de Sumatra a diminué de plus de 80% au cours des 75 dernières années.

2) Ours polaire……

les animaux qui disparaîtront

   Vulnérable. Le changement climatique, la perte d’habitat et le développement pétrolier ont contribué à leur déclin. Certains experts estiment que les ours polaires auront disparu d’ici 100 ans.

   3 ) Red Wolf ( loup rouge )……

les animaux qui disparaîtront

     En danger critique d’extinction. Il y a trente ans, les 17 derniers loups rouges restants ont été placés en captivité pour assurer leur survie. Aujourd’hui, leur nombre est passé à environ 100, mais fait toujours face à des menaces de déforestation.

4) Le tigre de Sibérie …..

les animaux qui disparaîtront

   En danger critique d’extinction. Les tigres de Sibérie sont les plus grands  » chats  » du monde. On estime que 400 à 500 vivent à l’état sauvage.

5 ) Sifaka……

animaux qui disparaîtront Sifiyaka


    Vulnérable. Les sifakas sont un genre de la famille des lémuriens. Ils sont menacés par la chasse, la perte d’habitat et les activités de brûlis. En 2008, il y avait environ 250 individus matures.

6 )  Vaquita….

animaux qui disparaîtront vaquita


   En danger critique d’extinction. On estime qu’il ne reste que 100 à 300 vaquitas, une famille de marsouins, dans le monde. Ils vivent dans l’étendue d’eau entre la Basse-Californie et le Mexique.

7 ) Gorille occidental……

animaux qui disparaîtront du gorille occidental


   En danger critique d’extinction. Des niveaux extrêmement élevés de braconnage et de chasse ont diminué la population. D’ici 2046, les experts estiment que la population des gorilles occidentaux sera réduite de plus de 80%.

  8 ). Black Rhino

animaux qui disparaîtront rhinocéros noir


  En danger critique d’extinction. Les rhinocéros sont l’un des plus anciens groupes de mammifères, des fossiles pratiquement vivants. Malheureusement, il n’en reste que 4848 sur Terre.

9 ) Baleine à bosse

animaux qui disparaîtront baleine à bosse


    En voie de disparition. Alors que les baleines à bosse continuent d’être une cible pour l’industrie baleinière, leur nombre est menacé d’extermination. La population actuelle est estimée à environ 18 000 à 20 000 habitants.

  10 )Tortue lutanimaux qui disparaîtront tortue luth


    En voie de disparition. Les plus grandes menaces pour les tortues luth sont la pêche commerciale et la pollution marine. Actuellement, il y a environ 34 000 femelles nichant dans la nature.

 » déconfinement  »….


Le  »déconfinement »: un nouveau mot dans le dictionnaire

Avec  »covid »,  »télétravailler »,  »sexto »,  »cloud » et…  » avoir le cul dans le beurre  »!!!!?

Sur toutes les lèvres mais absent du lexique, le mot “déconfinement” fait enfin son entrée dans le dictionnaire à côté de mots moins réjouissants comme  »covid ».

 »Parfois, tout s’emballe, et des mots qu’on n’avait pas forcément vus venir s’imposent massivement dans l’usage courant. C’est ce qui arrive avec les mots  »covid »,  »déconfinement » (…)  »télétravailler » ou encore  »téléconsultation »… passés dans l’usage quotidien avec la même brusquerie et la même rapidité que la pandémie à laquelle il nous faut faire face », ont expliqué jeudi les rédacteurs du Petit Robert en présentant l’édition 2021 de leur dictionnaire.

 »Covid », mot masculin ou féminin, précise le Petit Robert ou  »déconfinement » ne seront insérés que dans les éditions numériques du Robert. Il faudra encore un peu patienter pour les trouver dans la version papier.

   Plusieurs définitions ont été complétées. Ainsi, au mot  »barrière » est venue s’ajouter l’expression  »geste, mesure barrière » (précaution prise dans la vie quotidienne pour limiter la propagation d’un virus, d’une maladie). A la définition de  »cluster » on trouve aussi désormais  »foyer épidémique ».

Au-delà de la maladie…

   Les mots nouveaux de la version papier de l’édition 2021 du Petit Robert (en librairie à partir du 4 juin) ne se limitent pas à la sphère sanitaire.

   Parmi les mots nouveaux on relève  »cloud”,  »collapsologie » ou  »sexto ». Si beaucoup de nouveaux mots sont d’origine anglo-saxonne on se régale avec les mots venus de la francophonie.

  On apprend ainsi qu’en Belgique, lorsqu’il fait  »douf », c’est que le temps est lourd. On qualifie de  »nareux » ceux qui se montrent difficiles quant à la propreté de la nourriture et des couverts. Un  »succès bête » est un succès considérable alors qu’un  »bête papier » est un papier ordinaire, sans importance.

    »Avoir le cul dans le beurre », c’est vivre dans l’aisance. Quant à l’expression  »pincer son français », elle signifie ‘parler le français avec une certaine préciosité ou avec l’accent parisien ».

   En Suisse, on peut être  »déçu en bien », c’est-à-dire agréablement surpris, et  »bobet  »signifie  »idiot, nigaud ».

 

 »Loin d’être restée confinée, la langue française telle que la présente ce dictionnaire manifeste sa vitalité, sa force d’expansion, son ouverture et, pour employer un mot à la mode, sa résilience cette année  » , s’est félicité le linguiste et lexicographe Alain Rey.