la vie est dure,compliquée!


Encore un dimanche de passé!Une nouvelle semaine va recommencer et ce dimanche est loin d’avoir été lumineux ni gai!
Pourquoi la vie est elle si compliquée:On croit atteindre la bonheur,l’espoir renait et la vie,la routine rend cette espoir  illusoir
Pourtant il suffirait de presque rien,que l’etre aimé soit moins loin,que le compte en banque soit plus "plein" et quelques details  supplèmentaires pour que nos desirs soient facilement réalisables
Mais non,les obstacles s’accumulent et rendent la vie encore plus nulle!
L’envie d’en finir,de mourir sournoisement m’envahit,mais je lutte!Je ne me laisserais pa avoir!Si l’espoir s’estompe,je le ranime en rèvant,me faisant des illusions,me disant que ceux ci rèalités bientot deviendront.Dans qques temps,j’habiterais un autre appartement,plus petit,mais suffisant pour retrouver le plaisir de la solitude.Etre seul n’est pas un mal,elle me permettra de me "ressourcer" et ausi de laisser plus de liberté à Manu qui pourra ainsi vivre avec Lise tout en restant proche de moi,mais en retrouvant chacun notre "intimité"  .En attendant,je m’echappe dans les livres,les poèmes,je relis Beaudelaire,Verlaine,Raimbeaux.Et je me plonge dans ce  blog qui devient de plus en plus important pour moi.Comme si il etait devenu un "exutoire",un moyen de confier à tous ceux qui le veulent les méandres compliqués de ma vie;j’epère qu’un jour,ce "journal intime" reflètera plus de gaieté et de bonheur!
Ceci dit,je vais apres une derniere cigarette rejoindre le sommeil qui je l’espère sera profond et rèparateur!
Publicités

La rèvolution


Les rèvolutions n’aboutissent jamais car"Jamais les rèvoltés ne seront dignes du bonheur tant qu’ils auront quelque chose à
eux et que la haine du capital viendra du besoin enragé d’etre capitalistes à leur tour "
                               (d’après "Germinal"  de Zola)
Com:à mèditer car ça ne me semble pas faux,loin de là!

Heureusement que je vis la nuit


Si je n’avais pas  ce blog et mes livres,ma vie serait bien morne!Aujourd’hui,par exemple= rien………….Mais le soir venu,je retrouve sur le net celle que j’aime  pour des conversations qui ne finiraient pas  si la fatigue n’etait pas au rendez vous.
Toute la journée,je vaque à des ocupations sans intèret,ennuyeuse,que j’agrèmente de quelques heures de lecture,d’une sortie que je m’oblige à faire.
Bref:rien à dire ce soir…………donc je vais  rejoindre mon lit et attendre le sommeil qui m’amènera demain à un jour pareil.

Germinal


"Quand on est pas les plus forts,on se doit d’ètre les plus sages"
                                                                                    Zola
 
Est ce que vous avez besoin d’un "Bon  Dieu" et de son paradis pour etre heureux;ne pouvez vous pas vous faire le bonheur sur terre
                                                                                    Zola

Le printemps!Les hirondelles!


Aujourd’hui ,il a fait très chaud(presque orage).Celà sent la belle saison vraiement:Les hirondelles  ont commencé à construire leurs nids aux memes endroits (sous le vieil hangar dans la cour);c’est con;mais j’aime les hirondelle? lol
Sinon rien de bien exeptonnel;e suis en train de relire "Germinal" de Zola,je trouve ce  bouquin  géant :Parceque  1èerement:
Il se passe dans les mines du Nord et j’y retrouve des noms de lieux que je connais
2èment parceque la vie  dure de ces mineurs et de leurs familles vivant  dans des taudis et la misère y est parfaitement dècrite.
3èment pour la revolte qui gronde grace à l’arrivée du jeune "parigot" avec ses idées rèvolutionnaires(Renaud dans le film)
Je peux vous assurer,qu’il y a quelques années,j’ai vecu dans d’anciens "corons" et aussi que dans les Année 65/70,dans le Nord,cette ambiance existait encore  et la façon de vivre des gens dècrite dans le livre aussi(le voisinage,l’entr’aide,le partage,la "ch’tite lichette ed café" chez l’une ,chez l’autre,le credit chez l’epicier,la caisse d’entr’aide ou chacun mettait son"ecot" pour le cas ou l’un d’entre eux ne pourrait plus travailler et ainsi pouvoir  aider la famille(pas de sècu à cette epoque) etc…………On pense souvent que ce qui est dècrit dans ce livre n’est que roman,mais c’est faux et celà  a duré encore longtemps (un peu moins dure c’est vrai avec l’apparition des syndicats)
Ce soir :Longue converation avec mon Amour,qui n’avait pas passé une bonne journée(,j’espère  l’avoir un peu rèconfortée)
Voilà ce sera tout pour ce soir.
Demain ,si j’etais raisonnable,j’appelerais mes parents car pas de nouvelle et ça m’inquiète un peu.
 

Projets


Journée banale………….Quoique:L’amour  fut prèsent comment est ce possible d’aimer ausi intensèment alors que  nous ne nous connaissons pour l’instant que "virtuellement" et "vocalement".Le tèlèphone sonne incessament et toujours pourtant sa sonnerie j’attends!Demain c’est moi qui appelle!Mais surement après me rapellera -t-elle.Bientot,c’est sur nous nous rencontrerons,nous verrons,toucherons,que d’emotions.De vrais adolescents nous redeviendrons!
Je l’Aime bien petit mot pour exprimer ce sentiment qui m’envahit depuis quelques temps.
Autre projet plus "terre à terre",nous sommes allé visiter une maison aujourd’hui avec Manu;maison qui apres qques amènagement  deviendra confortable.J’y aurais ma place si je veux habiter avec eux,l’agencement rend possible le "chacun
chez soi" enfin …………..on verra.
Sinon ,il fait beau,chaud et "blablabla"quotidien.
Je vais maintenant aller m’allonger car demain,mon amour va m’eng……..quand mon blog elle aura visité et ainsi vu l’heure de mon coucher!
Je doit tout de meme ajouter que je suis heureux de voir que mon espace et autant visité et que les coms.laissés ont souvent reflet d’amitié,celà n’a l’air de rien,mais me fait beaucoup de bien!

Soleil ,bien etre,emotion


Soleil et chaleur à l’extèrieur,mais aussi dans mon coeur,mon Amour m’a tèlèphoné,je lui ai téléphoné puis je vins de l’avoir sur M.S.N alors……….je suis "bien  dans ma peau." C’est incroyable ce que je vis,nous vivons je ne l’avais ressenti avant;nous sommes en "symbiose" parfaite au point que  bientot les paroles ne seront meme plus  utiles:Elle pense et dit ou ecrit la meme chose que moi au mème moment!!!!!
Alors,je jouis de ce bonheur  et ignore les  cotés noirs de la vie.
Sinon,la journée fut banale et classique,relevée par l’emotion de ce film "sur la route de Madison" et aussi dans un autre sty-
-le la re lecture de Germinal.
Manu absent,n’a pas mangé là et apperemment ne dort pas là non plus.Moi me suis  règalé d’une enorme omelettes aux pommes de terre sautées et lardons+fromage  et yaourts!
Maintenant,si j’ècoute ma raison,je vais aler me coucher  en emportant cet Amour et ces èmotion dans mon sommeil.

La route de Madison


Amour,amitié!Oui ce film mèrite d’etre classé dans cete catègorie:C’est une merveille!Le père C.Eastwood a réalisé là une oauvre poignante d’emotion,de réalisme…………..
Je ne vais pas  le resumé entièrement car c’est impossible tellement il est riche et beau;mais seulement qques mots et  "extraits".:Enfait ce sont 2enfants  (arrrivés à l’age adulte) qui dècouvre le journal intime de leur mère Francesca(jouée par Merryl Streep) et sont stuppèfaits en dècouvrant le journal intime de leur mère.
Dans les années 65,66 je crois,alors qu’elle est seul dans la ferme pour qques jours;elle rencontre un photographe (C.East-
-wood)qui passe dans la règion pour photographier des ponts……….Devant cet homme ,elle se sent à nouveau femme,capable de sèduire,d’aimer et surtout d’etre aimée.Lui lui ouvre des horizons nouveaux,lui fait comprendre qu’elle est belle,dèsirable
et mèrite mieux que la vie qu’elle mène.Evidemment,ce qui doit arriver arrive:Ils deviennent amants.C’est un bonheur èmouvant de voir cette femme revivre,retrouver l’envie de plaire,de sèduire.
Citation extraite des dials de ce film:
"Les vieux reves sont de beux reves,ils ne sont pas réalisés souvent,mais rstent de beaux rèves"
Moments  intenses (pour moi):
Lui qui l’aide à la cuisine (elle n’a jamais connu celà)
Elle qui rit devant son recit des anecdotes de ses voyages (Elle revit et reve  de voyage)
Leur promenade au clair de lune………..
Elle qui se maquille,met une belle robe(Elle se redècouvre femme,belle ,sensuelle,dèsirable)
Il prend des photos d’elle sur le pont pour lui faire comprendre qu’elle est belle!
Elle prend son bain après lui,apres l’avoir vu  lui sous la douche et son souvenir  sous la douche  eveille en elle des sensations "erotiques" oubliées
Elle parle à son mari au tèlèphone pendant que  lui  lui donne des caresses et baisers:elle dèpasse les tabous!
Elle revit,se  fout bien du regard des "pèquenots" du coin,ignore le "qu’en dira t on!Quand elle soutient  la fille du bar que ceux ci embètent pour le plaisir!
Le mot ou elle veut l’inviter  et ce sert pour celà d’un billet qu’elle laisse sur le pont où elle sait qu’il passera prendre des photos!
La réaction de ses 2enfants  qui à la dècouverte de ce cahier intimes ressentent de la jalousie devant le bonheur de laur mère alors qu’eux devenus adultes ne savent pas ce que s’est!
La dèchirure du dèpart!
Bien dècousu ce dèfilé d’images qui me reste,mais ça traduit bien l’èmotion ressentie(et je ne mets pas tout)
 

les larmes,l’emotion!


 Oui en pleurs;mais  ne vous  inquiètez pas,rien de dramatique:
1)j’ai  uen une conversation avec  celle que j’adore tout à l’heure,et  nous avons tellement ri que les larmes me coulaient des yeux,le bonheur!Cefut un  moment  magnifique qui m’ "ressourcé","boosté".Je l’en remercie!
 
2)Je suis en cours de  lecture  pour la x ème fois de "Germinal" de Zola et là :La gorge serrée et les larmes qui montent aux yeux  sont dues à la description de la condition de vie de l’èpoque de ces  gens de la mine,des corons du19ème siècle.Cette èpoque où le capital permettait aux nantis des classe supèrieues d’exploiter pour leur profit la misère du peuple qui lui devait  se crever à la tache pour  gagner un salaire de misère.La description de la vie de ces ouvriers de la mine y est dècrite de façon poignante.Les "corons" où ils  vivaient dans des  masures insalubres (j’y trouve des noms de villes ,de règilns et bcps d’expressions  qui me sont familières,(Anzin= une ville près  de là où j’ai longtemps vècu,le corons (qui est le quartier de maisons où etaient logées ces familles)encore ,mais sont habités par d’autres gens que les mineurs, souvent aujourd’hui.
Les enfants qui devaient des le plus tot possible  penetrer dans ces fosses et galeries qui s’enfonçaient sous terre (souvent ,les gosses etant plus petits pouvaient plus facilement se faufiler dans ces goulots etroits).Le salaire qui ne suffisait pas à "boucler le mois" et obligeait à quèmander  le crèdit chez l’èpicier qui au bout d’un moment  ne pouvait plus accepter et ne cèdait pas aux supplications (meme devant les marmots agrippés à la jupe de leur mère).Croyez moi ,c’est dur d’aller faire les courses à crèdit!(j’ai connu ça).Je n’ai pas  terminé,mais  je sais  (ayant lu plusieurs fois ce livre) que la rèvolte gronde et
que les idées nouvelle amener par le "trimardeur" chercheur de travail vont eveiller  la revolte du prolètariat rèduit à l’ètat de bètail contre la capitalisme!
Maintenant je file davant la télé pour  regarder  le film "Sur la route de Madison" qui lui ausi est un chef d’oeuvre);
P.S :Je viendrais  surement après mettre un com.sur ce magnifique film