Soirée « fantastique »


   Ce dimanche fut banal comme tous les dimanches,mais j’ai pris un grand plaisir ce soir à regarder la télé qui passait un film tiré d’un roman de Tolkien:"Le seigneur des anneaux".Bien que le film soit incomplet par rapport à la "trilogie" de Tolkien,il ètait bien interprèté et les effets spèciaux
très bien "construits".(Le film ne vaut tout de même pas le livre)
Rèsumé "succint"Rire
   L’histoire fantastique se dèroule dans un univers "la terre du milieu" qui peut faire penser à la terre dans un passé très lointain,ou à un univers
terrestre "parallèle" au notre.
  Ce monde est habité par des êtres diffèrents:Les Elfes,les Nains et les hommes.Bien evidemment nous y retrouvons les " bons" et les"mauvais",le bien et le mal..Tolkien y ajoute aussi des "monstres "de toutes sortes qui font penser aux animaux prèhistoriques de note monde….
 
  Le plus important,(pratiquement pas indiqué dans le film) est l’existence des "hobbits",peuples de petits "humanoïdes" qui vivent dans des demeures,villages souterrains,sont de bon vivants.d’ailleurs (ce n’est pas dit dans le film),le roman de Tolkien commence par l’histoire de "Bilbbo" le
hobbit.
 Du coté des "mauvais",on trouve les Orques,les autres "monstres" :Dragons,serpents gèants etc…..qui sont au service des seigneurs des tènèbre:Sauron,Saroumane……
 
     L’anneau dont il est question est en possession de Bilbo et lui donne le pouvoir de se rendre invisible,et Bilbo part un jour laissant l’anneau à un de ses descendant:Frodon.C’est Gandalf (un mage,un sage qui fait penser à Merlin l’enchanteur) qui rèvèle à Frodon le pouvoir de l’anneau.Anneau
que convoite Sauron pour avoir plus de pouvoir et dominer le monde.Devant la menace,Frodon dècide de s’enfuir accompagnés de 2 amis,Sam et Pippin.Lors de leur fuite devant les "sbires noirs" de Sauron,ils rencontrent "Grand pas" un humain mystèrieux qui se joint à eux,ainsi qu’un elfe et
d’un nain.
    Ils se rendent compte que l’anneu a un pouvoir malèfique et qu’il exerce une fascination sur celui qui le possède,au point qu’il a enormèment de mal à s’en sèparer.Ils dècident donc de le dètruire…….Mais Frodon ne peut s’y rèsigner et c’est une crèature  ètrange,"Le Gollum" qui lui tranche le doigt pour rècupèrer l’anneaus et le dètruire.
  L’hitoire se termine par une gigantesque bataille (ou les armes sont un mèlange de celles du moyen âge et de notre temps),de cette bataille,les
Hobbits,Nains,Elfes et hommes sortent vainqueurs.
 
  Il faut avouer que ce billet n’a que peu d’interet pour ceux qui le liront……….Mais,mes journées sont tellement banales……….
  
 Agrandir cette image !
Publicités

Dernière ligne droite…….


Et voilà,la dernière journée de 2007 est entamée ,j’ai envie,mais pas le temps ,de faire le bilan de cette année.Je le ferais le 1er janvier surement.
En essayant de le faire  objectivement,"à tête reposée"Clin d'oeil.Car il y a eu tout de même de belles choses pour moi personellement comme dans le monde,mais il y en a eu aussi de bien moches!
 Cette nuit,je vais aller me coucher relativement tot pour être bien demain(tout à l’heure) afin de conclure cette année du mieux possible e d’être prêt
pour affronter au mieux la "corvée" (à quelques exeptions tout de même) des voeux .En effet,personellement,je pense que satisfaire à la tradition ne suffit pas,si je souhaite quelque chose à quelqu’un,je le fais sincèrement.Ceci vaut pour les voeux que je prèsente sur le net aussi.
 
  D’un point de vue plus gènèral,j’espère que l’année 2008 nous apportera de meilleures choses que 2007 du point de vue politique,social;national ou
mondial)……………

Discussion sur AIDES: Campagne de sensibilisation


 

Citer

AIDES: Campagne de sensibilisation

  Parce que les personnes séropositives sont toujours victimes de discriminations qui nuisent notamment à leur état de santé
  pour sensibiliser et pour favoriser un changement de comportements face aux malades
  pour adresser aux personnes séropositives un message de soutien faisant part de leurs difficultés quotidiennes et les assurer de la mobilisation de la société
  nous souhaitons faire disparaitre les préjugés qui perdurent depuis plus de 20 ans malgré une meilleure connaissance de la maladie.
 

www.sijetaisseropositif.com

voeux 2008

L'image “https://i0.wp.com/www.unals.org/img/logos/stvalentin.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  https://i2.wp.com/img96.imageshack.us/img96/3835/missyounn5.jpg

 "Vivre" est ce qu’il y a des plus rare au monde
Pourtant les ombres…

 Parce que c’est primordial pour moi comme il l’est pour ceux que j’aime le plus au monde….

Comme un W.E……………..


"Coucher tard nuit" Clin d'oeil(Devos) ,mais  lever tard? "Pas de lèzard?" lol .En effet,je me suis eveillé très tard cette après midi (et encore,Moumoun m’a boosté!).Mais ceci sans complexe,étant donné le peu de choses que j’ai à faire pendant le week end.
Après mon "petit dèjeuner-dèjeuner",et la douche,je me suis prècipité au bureau de tabac en espèrant qu’il ne sois pas fermé,mais non,mes 3 paquets de clops m’attendaient.Par contre,la boulangerie:Plus de baguettes! Mais il lui restait des "pains spèciaux,j’en ai donc pris un (je ne vois pas bien ce qu’il a de spècial?)….
   Comme il ne faisait pas trop froid et qu’il tombait une lègère pluie,je me suis offert une petite promenade bien agrèable.Rentré à l’appart.,j’ai  lu un peu,fait quelques mots flèchés et regardé la télé………
  Sinon,aucune nouvelle de personne,j’en conclue que tous vont bien………Et j’ai mangé ce soir simplement,mais copieusement(toujours avec la télé qui diffusait des sèries "fantastiques" ou"policières" ) Enfin,je me retrouve devant l’ordi ,sur ce blog que je trouve de plus en plus nul!
 Et toujours la télé ( là = un reportage sur le "crazy horse" hummmmmm! les  filles!!! Rire.)avec Moumoun sur mes genoux.
 Demain (tout à l’heure) c’est dimanche,alors là ,encore plus "ermite solitaire"!!!Donc je ne compte pas quitter mon lit  tôt!
 En attendant de me coucher,je vais voir un peu les blogs que j’aime,même si j’ai peu de visites,j’aime "trainer" chez les autres.

La tendresse (suite)


La tendresse
C’est quelquefois ne plus s’aimer mais être heureux
De se trouver à nouveau deux
C’est refaire pour quelques instants un monde en bleu
Avec le cœur au bord des yeux
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.

La tendresse
C’est quand on peut se pardonner sans réfléchir
Sans un regret sans rien se dire
C’est quand on veut se séparer sans se maudire
Sans rien casser, sans rien détruire
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.

La tendresse
C’est un geste, un mot, un sourire quand on oublie
Que tous les deux on a grandi
C’est quand je veux te dire je t’aime et que j’oublie
Qu’un jour ou l’autre l’amour finit
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.

La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.

Ces deux texte (chantés par Bourvil et D.Guichard) dècrivent à mon avis parfaitement la necessité de ce sentiment ……..L’Amour est il possible sans
tendresse? Bien que la tendresse (à mon avis) soit possible sans qu’il y ait Amour….

La tendresse


La tendresse
On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Etre inconnu dans l’histoire
Et s’en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n’en est pas question
Non, non, non, non
Il n’en est pas question

Quelle douce faiblesse
Quel joli sentiment
Ce besoin de tendresse
Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment

Le travail est nécessaire
Mais s’il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien… on s’y fait
Mais vivre sans tendresse
Le temps vous paraît long
Long, long, long, long
Le temps vous parait long

Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l’amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
Oui mais sans la tendresse
L’amour ne serait rien
Non, non, non, non
L’amour ne serait rien

Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
On n’est plus qu’un pauvre diable
Broyé et déçu
Alors sans la tendresse
D’un cœur qui nous soutient
Non, non, non, non
On n’irait pas plus loin

Un enfant vous embrasse
Parce qu’on le rend heureux
Tous nos chagrins s’effacent
On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu…
Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l’amour
Règne l’amour
Jusqu’à la fin des jourC’est quelquefois ne plus s’aimer mais être heureux
De se trouver à nouveau deux
C’est refaire pour quelques instants un monde en bleu
Avec le cœur au bord des yeux
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.

La tendresse
C’est quand on peut se pardonner sans réfléchir
Sans un regret sans rien se dire
C’est quand on veut se séparer sans se maudire
Sans rien casser, sans rien détruire
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.

La tendresse
C’est un geste, un mot, un sourire quand on oublie
Que tous les deux on a grandi
C’est quand je veux te dire je t’aime et que j’oublie
Qu’un jour ou l’autre l’amour finit
La tendresse, la tendresse, la tendresse,
La tendresse.

La tendresse, la tendresse, la tendresse,

Note: Il y a t il Amour sans tendresse?

Le bonheur


"Le bonheur ne consiste pas dans la possession de troupeaux ou d’or.C’est dans l’âme qui est le siège de la béatitude"
                                                                                                                                              Dèmocrite
 Com:Cette notion du bonheur, telle que l’exprime Dèmocrite,n’ a plus que très rarement cours de nos jours……..Aujourd’hui ,la majorité pense qu’être heureux,c’est être riche,avoir une "bonne position sociale".En 2007,Amour,bonheur ne riment plus avec coeur…(souvent),mais plus avec "grandeur"!
NOTE:
 Démocrite d’Abdère (en grec Δημόκριτος / Dêmókritos), né en 460 av. J.-C. à Abdère et mort en 371 av. J.-C., était un philosophe grec souvent considéré comme un Présocratique (du point de vue philosophique et non par rapport à leur existence, la naissance des deux hommes, Démocrite et Socrate, étant estimée au même moment, et Démocrite serait mort quelques trente années après Socrate).Dèmocrite serait mort à l’âge de 100ans
environ!
  Ce philosophe Grec avait un immense savoir dans de nombreux domaines:Thèologie,asronomie,gèomètrie…etc.Il a aussi beaucoup voyagé.
  C’est le premier(je crois) à avoir èmis la thèorie selon laquelle tout est constitué d’atomes:"La nature est composées d’atomes et de vide,de néant")
 
"Le bonheur qu’on voudrait avoir gâte celui qu’on a"
                                                     J.Deval   ?
 
Com: A mon avis,le vrai problème est d’être conscient du bonheur qu’on a et de s’en contenter sans chercher  mieux??
 
NOTE: J’avoue ne pas savoir qui est (ètait?) J.Deval

Le temps ….


Le temps est notre ami…. c’est Monsieur Zou qui l’a dit… et Miss Typhoon était d’accord avec lui.
En même temps, le temps est aussi très copain avec la Vie, car lorsqu’elle nous invite à entrer chez elle, voilà déjà le temps qui emboîte notre pas et nous suit l’air de rien… l’air du temps.
Le temps est notre ami…. il ne se lasse pas de jouer à l’élastique avec nous…..
trop court, vraiment trop court l’élastique quand les moments sont simples et denses… et magiques aussi parfois… on voudrait même alors l’arrêter le temps tant il est bon….
trop long, beaucoup trop long l’élastique quand les moments sont aussi tristes et noirs qu’un interminable tunnel à franchir, quand attendre devient un supplice… sale temps alors.. qui n’en finit plus…
 
Pourtant il est de bonne composition le temps, il s’est même laissé découper comme un vulgaire saucisson en tranches de secondes, de minutes, d’heures… en tranches de mois et d’années…
 
Mais qu’on lui donne la forme de nos humeurs joyeuses ou désespérées, de nos calculs précis comme une horloge, le temps lui, il s’en moque, il ne se laisse pas enfermer, il est libre, fluide, impalpable… il passe de toute façon, et déroule inéxorablement sa fine bobine.
 
Certains ont pensé à tuer le temps… comme s’il était coupable de l’ennui qui les habite parfois.. Mais qui voudrait encore le tuer ce temps quand enfin il comprend  que c’est le temps justement qui initie au renoncement nécessaire, qui transforme les blessures en fines cicatrices, qui ouvre des portes que l’on croyait fermées, et fait entrer dans nos vies de ces amitiés intemporelles..
 
Le temps n’est pas non plus assassin : à la chenille qui se voit mourir, il offre alors des ailes de papillon, un autre souffle, une nouvelle vie..
C’est le temps aussi, cet ami bienveillant , qui creuse de si jolis sillons sur les visages qui ont su rire et pleurer, et vivre aussi … intensément.
Le temps est notre ami, il fait perdre sur le chemin ces inutiles illusions qui pèsent sur nos vies, il dépouille, il épure, il polit… rend véritable ce qui l’était vraiment.
Il révèle enfin l’indicible des liens et ce qui les fonde… des sables mouvants et incertains, aux fils insaisissables et indéfectibles que tissent certaines âmes.
Le temps s’emploie aussi à nous fabriquer des souvenirs, cette mémoire nécessaire, attendrissante et parfois encombrante… mais il fabrique aussi des demains que l’on ne soupçonne pas, nous réservant encore l’inattendu, où tout reste possible…
 
Le temps est notre ami, qui a fait de nous ces enfants que nous avons été, ces adultes que nous sommes devenus, ces vieillards que nous deviendrons peut-être avec sagesse.
 
 
Et s’il nous semble parfois que le temps n’a pas toujours tenu ses promesses avec nous, c’est qu’il fallait certainement dans nos vies tous ces rendez-vous manqués, tous ces contretemps, pour être au bon rendez-vous, à la bonne heure… avec nous-mêmes.
 
On ne perd pas son temps, on ne le gagne pas plus…on vit juste avec son temps, à la fois semblable et différent pour chacun…. ni de trop tôt, ni de trop tard pour le temps, il est toujours à  l’heure pour tous…
 
 
 
Oui Monsieur Zou… le temps est notre ami… et Miss Typhoon est toujours d’accord avec lui… demain… ou plus tard ils danseront des tangos argentins, et glisseront aussi (gracieusement !) sur leurs rollers.. et ils inventeront des mondes où l’on rit de bétises enfantines, où l’on parle sérieusement et gravement, où l’on partage les différences comme des richesses à cultiver….et … en plus… ils ont tout leur temps.
 
Merci  à toi "à fleur de peau"  (à mèditer je croi)
 
 

parceque je n’ai envie de rien mettre de « mon cru »


"mieux vaut vivre seul parcequ’on l’a dècidé que parcequ’on a été plaqué………ou exclu"
com:C‘est vrai,je l’ai vècu.
 
"La rèvolution,c’est reculer le champs du possible"
Ernesto Chè Guevara.  
 
"En travaillant pour les seuls biens matèriels,nous batissons nous mêmes notre prison.Nous nous enfermons solitaires avec notre monnaie de cendre
qui ne procure rien qui vaille de vivre" (Antoine de Saint Exupèry)
Com: De toute façon qu’est ce qui donne de la valeur à la vie? ………….peut être l’Amour et …………la mort..?