çà se…..


SERAIT ??? Passé en 2015 :

   Deux Polonais ( restés anonymes ) ,chercheurs de trésors amateurs Prétendent avoir découvert l’emplacement d’un train rempli d’or datant de la seconde guerre mondiale ….Ceci , dans l’une des galeries souterraines de la région de Walbrzych ? Ces galeries servaient d’usine d’armement et de cache pour les trésors nazis…galerie

   Les galeries, creusées par des prisonniers , courent sur des centaines de Kms => Certaines d’entre elles n’ont jamais été explorées …. Les deux  » héros  » auraient tenté de négocier avec le gouvernement polonais pour obtenir , conclure un accord satisfaisant ( financier ?) avant d’indiquer l’endroit précis de leur découverte , sans ( dit – on ) résultat ……….Mais , ce train chargé d’or alimente de nombreuses rumeurs dans la région , les  » études  » géophysiques que ces deux personnages auraient réalisées pour le localiser sont toujours largement contestées par les chercheurs de l’académie des Mines ….

Alors  , vrai ou faux ? Le gouvernement aurait il bien trouvé le train et le trésor et gardé sans n’en parler à personne ? N’y avait il ni train ni cargaison  » dorée » ? Mystère………..

 Si le train existe : Montant auto-estimé du butin = plusieurs millions de dollars.

Peu de détails
Zygmunt Nowaczyk s’est cependant abstenu, au cours d’une conférence de presse retransmise en direct, de toute autre précision sur la découverte qui avait relancé les spéculations sur le mystère de trains censés contenir des trésors nazis et disparus dans la région à la fin de la guerre.

« L’endroit est gardé secret », a ajouté M. Nowaczyk qui a poussé la prudence jusqu’à éviter de parler d’un train, lui préférant le terme de « trouvaille » qui, quoi qu’elle représente, appartient à l’Etat polonais, en vertu d’accords passés avec l’Allemagne.
  Le conseiller juridique des découvreurs qui souhaitent rester anonymes, Jaroslaw Chmielewski, a indiqué qu’ils avaient informé officiellement les autorités régionales et centrales et « décrit les paramètres de leur trouvaille », censée être une rame blindée longue de 120 à 150 mètres.

Quoi qu’il en soit, il est sur ,  qu’ à la fin de la Deuxième guerre mondiale, les nazis en déroute ont vraisemblablement tenté de soustraire aux armées soviétiques un fabuleux trésor amassé par le IIIe Reich. Selon d’anciennes rumeurs, colportées depuis 70 ans, 300 tonnes d’or, de bijoux, d’argent et d’armes auraient ainsi été rassemblées dans un train. Le convoi s’évanouit dans la nature entre Wroclaw (à l’époque Breslau) et Walbrzych.         D’aucuns avancent que ses traces s’arrêtent près du château de Ksiaz, à trois kilomètres seulement du cabinet d’avocats où les deux chasseurs de trésor sont allés déclarer leur découverte. 

  Une rame de chemin de fer blindée de 150 mètres de long ne disparaît pourtant pas comme ça, sans laisser de trace… Elle aurait été tractée dans de mystérieuses galeries désormais inaccessibles, construites par le régime nazi et connues sous le nom de code Riese (Géant)

Publicités

Rien cette nuit


…………….. ( problème paraissant insignifiant , mais impossible de  » mettre à jour mon téléphone portable  » ) Même après avoir téléphoné au fournisseur ! Grrrrrrrrrrr!

Trisomie , trisomique ….En bref……


La trisomie 21, également appelé le syndrome de Down, est une anomalie chromosomique définie par l’existence d’un troisième exemplaire, partiel ou entier, du chromosome 21. Trisomie la plus fréquente, elle peut être détectée avant la naissance grâce au dépistage prénatal. Elle entraîne des conséquences physiologiques et physiques, mais expose aussi à un risque accru de certaines pathologies. Une prise en charge et un suivi spécifique sont capitaux pour améliorer la qualité de vie des enfants atteints.

 

 

   Pourquoi ce billet /sujet ?

Je passe tous les jours à la boulangerie , les parents ont un garçon trisomique…..

  1. ) J’admire cette femme car elle n’a pas honte : Le petit garçon est toujours dans la boulangerie ,assis sur une marche de l’escalier menant à l’appartement …..Evidemment, les client( e)s l’ignorent et je les entends  souvent faire des réflexions en sortant  :  » C’est honteux d’exposer ainsi ce  » monstre » dans la boutique  » !!!!!!!!!! ( répugnants ces gens , j’ai honte d’être humain en les entendant )  ….
  2. ) Moi ( je ne prétends par être un  » saint  » ) , mais je lui dis toujours bonjour en entrant , et il me rend un sourire ….De même que sa maman…..
  3. ) Pourquoi , je réagis de cette façon ? Parce que je sais ce que c’est d’être regardé comme une bête curieuse….( toujours à cause de cette saleté d’épilepsie  ) dans mon enfance …..

pacte secret ….


D’ Achnacarry :Achnacarry

   Le 17 septembre 1928, les patrons des principales compagnies pétrolières du monde concluent un accord décisif en vue de se partager les réserves de pétrole du Moyen-Orient et de maintenir des prix élevés tout en s’évitant les désagréments d’une concurrence sauvage.

   L’accord est conclu dans le plus grand secret, sous le prétexte d’une partie de chasse au coq de bruyère, dans le superbe château d’Achnacarry, en Écosse, à une centaine de kilomètres au sud d’Inverness, loué par sir Henri Deterding  Deterling, président de la puissante Royal Dutch Shell.
Depuis la retraite de Rockefeller, d’aucun qualifient le maître d’Achnacarry d’« homme le plus puissant du monde » !
   Les invités s’y rendent en grand équipage, avec limousines secrétaires, conseillers et domestiques, mais dans la plus grande discrétion. Ils vont discuter pendant une quinzaine de jours avant de s’entendre sur les prix et le partage des productions moyen-orientales. Autant dire que les coqs de bruyère n’ont pas eu à pâtir de ces Nemrod en chambre…
Les compagnies représentées à Achnacarry sont au nombre de cinq : Standard Oil of New Jersey (Walter Teagle), Anglo-Persian (sir John Cadman), Gulf Oil (William Mellon), Esso Indiana (Robert Stewart) et Royal Dutch Shell (Henri Deterding).
   Leur accord est peu après agréé par les autres membres du cartel pétrolier. On désignera après la Seconde Guerre mondiale cet oligopole sous le nom de Sept Sœurs (« The Seven Sisters »).
   L’accord d’Achnacarry sera gardé secret jusqu’en 1952. Cette année-là, le gouvernement américain le rendra public pour obliger les firmes à jouer le jeu de la concurrence et baisser leurs prix… de façon que les crédits accordés aux Européens dans le cadre du plan Marshall ne servent pas simplement à enrichir les pétroliers !

Impôt sur…les portes et le fenêtres !


L’État a toujours fait preuve d’imagination en ce qui concerne les impôts ! Parmi l’une de ses fantaisies figure le célèbre impôt sur les fenêtres et les portes.

Dominique Ramel, alors ministre des finances du Directoire en 1796, a besoin d’argent. Le nouvel État, au sortir de la Révolution Française, a besoin d’argent. C’est alors que Monsieur Ramel a l’idée de s’inspirer d’un des plus vieux impôts du monde, à savoir l’ « ostiarum » initié par Jules César lui-même !

En quoi consistait cet impôt ?

  L’idée est on ne peut plus simple : les riches ont de grandes maisons, et plus la maison est grande, plus il y a  de portes et de fenêtres. Pour simplifier le système, l’État a donc l’idée de faire compter les portes et fenêtres par ses agents du fisc et d’établir une assiette fiscale. Par exemple, voici ci-dessous l’un des articles de la loi sur cet impôt :

« Article 3 : Les portes et fenêtres, dans les communes au-dessous de cinq mille âmes, payeront 0,25F; de cinq à dix mille, 0,25F ; de dix à vingt-cinq mille, 0,30F; de vingt-cinq à cinquante mille, 0,40F; de cinquante à cent mille, 0,50F; de cent mille et au-dessus, 0,60F. Les portes-cochères et celles de magasins, de marchands en gros, commissionnaires et courtiers, payeront double contribution. »

La conséquence de cet impôt, qui n’a d’ailleurs rapporté que peu de recettes, sera tragique d’un point de vue sanitaire. En effet, cette contribution poussa à la construction de bâtiments insalubres, certaines fois sans fenêtre ! D’ailleurs beaucoup de propriétaires, pour garder leur statut de « riche » tout en évitant l’impôt, se mirent à peindre de fausses portes et fenêtres sur leurs maisons, à la grande surprise des agents du fisc. Mais la première retombée de cet impôt concerne une hausse des maladies liée au manque de lumière et au manque d’espace dans les habitats.

En effet, les propriétaires, étant poussés à construire le moins de fenêtres et portes possibles, entassèrent bon nombre de familles dans des espaces privés d’air et de lumière. Ce qui eut pour conséquence des cas de rachitisme chez les nouveau-nés notamment, maladie des os très grave due au manque de vitamine D. La France n’a pas été la seule touchée par ce mal, puisque l’Angleterre mit en place l’impôt sur les portes et fenêtres un siècle plus tôt sous Guillaume III et eut pour surnom «  le Malade Anglais », étant donné la catastrophe sanitaire qu’entraîna cet impôt.

Bien heureusement, ce même impôt disparut en France en 1926, soit 12 ans après la création de l’impôt sur le revenu.

L’impôt sur les portes et les fenêtres n’a pas été le seul impôt loufoque : il y eut un impôt sur les perruques et les chapeaux, sur le savon et même sur les abeilles ! L’État est si créatif…

Ramel

Un sourire……….


Pour finir……..

Trois généraux discutent lors d’un congrès militaire et vantent les mérites de leur meilleur soldat ….

    Le général américain fait avancer son meilleur soldat , prend un poignard et …..lui plante dans le pied ! Le G.I , malgré la douleur , ne bronche pas ..

  Le général :  » Soldat ,avez vous mal  ? 

                          » Non mon général , je n’ai pas mal , car je suis un soldat américain « 

Vient le tour du Japonais :

     Le général japonais fait avancer son meilleur soldat , sort un sabre et ……lui coupe le pied en deux ! Malgré la douleur , le soldat ne dit rien .

     Le général :  » Soldat , avez vous mal ?  » 

                              » Non mon général , je ne souffre pas car je suis un soldat japonais  » 

Enfin , vient le tour du français :

    Même scénario : Le général sort son revolver et lui tire une balle dans le pied . Aucune réaction du soldat français ! Très fier , le  général demande au soldat :  » Soldat avez vous mal  ?  » 

                                                          » Non mon général , je n’ai pas mal « 

                                                          » Et pourquoi n’avez vous pas mal ? « 

                                  » Parce que je chausse du 39 , et comme il n’y avait plus de chaussure à ma taille , on m’a donné une paire ….en 47 !

 

P

Le cafard………


  Comme chacun sait , » avoir le cafard » signifie avoir des idées noires , est synonyme de blues ,spleen etc……

Cependant , l’expression n’a aucun rapport avec l’insecte du même nom ! 

En fait, le cafard à l’origine est le  » kafir  » mot arabe qui signifie  » mécréant, fourbe, sans foi ni loi ,etc…. » C’est Baudelaire qui , dans  » les fleurs du mal  » donna cette connotation dérivée de la tristesse toujours utilisée de nos jours …….

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l’horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l’Espérance, comme une chauve-souris,
S’en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D’une vaste prison imite les barreaux,
Et qu’un peuple muet d’infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.

– Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l’Espoir,
Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.

Curieux animal ………….


   Le Basilics plumifrons est un petit lézard à crête particulièrement surprenant. Son incroyable capacité à courir sur l’eau lui a valu le surnom de lézard Jésus-Christ. . Il  vit dans les forêts tropicales d’Amérique centrale. Pouvant atteindre une taille de 70 cm avec sa queue, le reptile à la peau verte et à la gorge blanche a une extraordinaire faculté : il peut courir sur l’eau !lézard J.C

   Même les jeunes individus, qui restent brun et noir jusqu’à l’âge de 5 mois environ, ont cette capacité divine qui a valu à l’animal le surnom de lézard Jésus-Christ ou basilic Jésus. Lorsque le saurien se sent en danger sur son piédestal, il n’hésite pas à se jeter à l’eau et à commencer une course effrénée pour fuir ses prédateurs.


   En courant sur la surface liquide, le Basilics plumifrons peut atteindre une vitesse d’environ 10km/h grâce à l’étonnante morphologie des doigts de ses pattes arrières. Une vitesse qui suffit bien souvent à échapper à ses prédateurs.
Une foulée, trois étapes
  Le secret de la course du basilic se trouve dans chaque foulée de ses pattes arrières, qui se divise en 3 étapes. Tout d’abord, le pied du lézard frappe fermement la surface de l’eau. L’enfoncement de la patte crée une poche d’air, puis, le reptile retire sa patte en une fraction de seconde avant que la cavité d’air ne se referme. L’intervalle de temps entre deux foulées n’est que de 70 millisecondes environ.
   Mais comment le lézard Jésus-Christ compense-t-il son poids ? C’est grâce à la combinaison de la faible masse de l’animal, en moyenne 100 grammes à l’âge adulte, et la large surface de contact de ses pattes arrières avec l’eau, environ 5 cm2. Ces deux facteurs réunis permettent au basilic Jésus d’équilibrer son poids lors de son sprint aquatique.
   Une étude d’Harvard a ainsi permis de démontrer pourquoi le reptile est capable d’une telle prouesse. Après avoir calculé et additionné la force d’impact, de trainée et de pression hydrostatique, les chercheurs ont établi que le reptile pouvait compenser un poids de 154 grammes ! 

Animal ectotherme 😕
  Le lézard Jésus-Christ est un animal diurne vivant la plupart du temps perché sur les branches des arbres à proximité d’un cours d’eau. Essentiellement insectivore, le basilic Jésus ne chasse que lorsque la température est convenable. En effet, le reptile est ectotherme, sa température corporelle est la même que celle du milieu extérieur, sa survie dépend donc grandement de la température ambiante.
    L’animal a ainsi besoin d’un taux d’humidité ambiant relativement élevé, de 70 à 80%, et d’une température variant de 28,5°C à 32,5°C. Lorsque la température est trop élevé, le lézard Jésus-Christ ne tergiverse pas et saute dans l’eau, pour cette fois-ci, se baigner.

Tremblement de terre en France ?? !!


  La terre a tremblé à 18 h 08 mercredi aux environs de Bourg-en-Bresse. Un séisme de magnitude 4,2 sur l’échelle de Richter, dont l’épicentre serait situé à 15 kilomètres au sud-ouest, à proximité de Saint-André-sur-Vieux.

  La préfecture a confirmé officiellement le tremblement de terre qui n’a fait aucune victime. La secousse aurait été ressentie avec une forte intensité dans un triangle entre Villefranche, Macon et Ambérieu .

  Les premiers témoignages qui sont parvenus  font état d’une secousse puissante qui a secoué les maisons et fait trembler tout le mobilier. « C’est comme si un avion rasait les murs de la maison »  explique Eliott Extier qui réside à Perrex, au nord de Bourg-en-Bresse

    Plusieurs internautes on évoqué des tremblements et desvrombissements. Ils étaient nombreux à se poser des questions, pour tenter de vérifier ce qu’ils avaient ressenti.  » Ma salle de bain a tremblé, vous avez ressenti ça aussi ? » ou encore  » mes murs tremblaient, j’étais pas très sereine ».

Mes petits murs qui ont craqué pendant le tremblement de terre…………