Rien ……


  Ce soir ……Ni ici ni sur les blogs que je visite habituellement : Emmanuel vient demain vers 11h 00 h .  avec mes deux petites filles hummmmm! Alors , sauf si incapable de me reposer : A un de ces jours ….peut-être .

 » peut-être  » car je me pose à nouveau la question : Je continue à écrire sur mes blogs ou non ? 

La poignée de main ?


poignée de mains

la distance pendant la poignée de main
     Bien souvent, c’est l’attitude que des candidats à l’embauche peuvent employer devant un recruteur ou un patron. La personne veut vous montrer qu’elle vient à votre rencontre avec les meilleures intentions du monde.

    Elle accepte votre supériorité, en tout cas, elle ne la conteste aucunement. Inconsciemment, ce geste représente ce qu’on appelle « montrer patte blanche ». Comme expliqué au tout début de la section sur la poignée de main, cette personne vous montre que ses mains sont « vides » et qu’elle n’est animée d’aucune mauvaise intention à votre égard.

    Attention toutefois, lorsque vous vous trouvez en face d’une personne cherchant par exemple à vous amadouer en vous mettant à l’aise pour mieux vous amener à accepter ses propositions, il n’est pas rare qu’elle adopte cette façon de vous serrer la main.

   N’oubliez pas que certaines personnes sont expertes dans ce qu’on appelle la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) et que ces notions  expliquées ici n’ont rien de mystique pour elles.

La main est droite (ni incliné vers le haut ni vers le bas) :

   Votre rapport avec la personne en face de vous est équilibré, aucune des 2 ne cherche à dominer ou à se soumettre à l’autre.

   Ce n’est pas forcément la meilleure attitude dans tous les cas. Par exemple, lorsqu’un jeune homme serre la main de cette façon à un ancien, on peut aisément se dire que ce n’est pas la meilleure façon de procéder (même si cela n’a rien d’insultant – loin de là).

   Cela pourrait démontrer chez le jeune homme une personnalité assez forte mais en aucun cas laisser penser qu’il est malpoli. Il faut bien saisir la nuance, c’est important.

   Ces 3 façons de serrer la main ne doivent jamais être prises soit pour une attaque (paume vers le sol), soit pour un plaisir d’être dominé (paume vers le ciel) ou encore pour une volonté de se mettre à votre niveau (main droite).

   Inutile de   » tirer une gifle  » à une personne qui incline sa main vers le sol lorsqu’elle vous salue! Non, vous devrez essentiellement vous servir de vos observations afin de tenter de mieux cerner celui ou celle qui est en face de vous.

   Vous êtes sans doute en train de vous dire que tout ça, pour vous, ça ne change rien. Que vous ne faîtes jamais attention à celui qui a la main qui recouvre celle de l’autre? A première vue, oui, vous avez raison, cela ne change apparemment rien.

   Et pourtant, votre inconscient le détecte lui, sans que vous ne vous en rendiez compte et c’est ce genre de messages inconscients, que les gens renvoient à leurs semblables, qui leur confèrent ce que l’on appelle « l’aura » ou encore « le charisme » contrairement à d’autres… Surprenant non? Intéressant surtout, et bon à savoir!

 

Le regard et la position pendant la poignée de main :

   Pour définir toujours un peu mieux les grandes tendances comportementales de votre interlocuteur vous pourrez également observer le regard de celui-ci lorsqu’il vous serre la main.

La personne a un regard fuyant :

    Cela traduira la plupart du temps une certaine timidité ou au pire un refus de vous « affronter » probablement à cause de quelque chose à (vous) cacher.

     Par exemple, si une personne vous serre habituellement la main en vous regardant droit dans les yeux et qu’un beau jour elle détourne son regard, vous seriez sans doute bien inspiré de lui demander ce qui ne va pas.

La personne vous regarde droit dans les yeux :

   Contrairement au cas précédent, cela témoigne d’une aisance et d’un caractère bien équilibré. N’y voyez pas une quelconque défiance, cette personne est simplement à l’aise dans son rapport avec vous et fait preuve d’une assurance et d’une maîtrise d’elle-même bien canalisées.

La personne vous serre la main, ses épaules orientées de 3/4 vers vous :

   Visiblement, soit par manque de temps ou pour une toute autre raison, cette personne ne souhaite pas s’attarder avec vous.

    Cela peut être encore le cas lorsque quelqu’un qui ne vous apprécie pas vraiment vient tout de même vous saluer par simple politesse. Vous l’aurez compris, dans un cas comme dans l’autre, cette personne ne souhaite pas poursuivre l’échange avant même de l’avoir réellement commencé.

    Nous venons donc de voir de façon simple mais assez détaillée les différentes et principales façon de serrer la main que vous risquez de remarquer maintenant que vous êtes prévenu.

   Dans l’ordre chronologique, passés les premiers contacts physiques (poignée de main) et les premières impressions (analyse des tempéraments) vient maintenant le moment de discuter avec la personne.

   Vous allez voir dans cette partie qu’une foule de soit-disant « petits détails » peuvent vous donner une idée très précise de la personne qui est en face de vous. Pour que la démarche soit pertinente encore faut-il les analyser, ces détails, là encore dans leur ensemble et non pas les isoler afin d’en tirer des conclusions hâtives.

  Les différentes types de poignée de main :

    Dans ce chapitre là, vous allez voir par exemple en quoi une main froide peut être un indicateur de l’état d’esprit actuel de la personne en face de vous.

La personne a la main froide et humide :

   Vous avez la désagréable sensation de serrer entre vos mains un morceau de breakfast froid sortant du frigo? Dans ce cas-là, nous ne sommes plus dans le « message inconscient » contrairement aux précédents chapitres.

   Au contraire, une main froide et moite est la réaction naturelle de tout être humain à un sentiment intérieur bien précis. Encore faut-il savoir lequel.

    La personne est sans doute dans un état nerveux assez inconfortable. Pourquoi?

Voici quelques explications :

   Biologiquement, lorsqu’on éprouve un sentiment de peur ou de stress manifeste, notre sang a tendance à se concentrer dans nos muscles et au centre de notre organisme.

   Le but de ce mécanisme biologique est d’irriguer les parties « fortes » du corps afin de nous préparer au combat ou à la fuite. Le sang quitte donc les extrémités de notre corps, comme les mains par exemple pour se concentrer dans le thorax, les cuisses ou les bras.

   Pour vous aider à comprendre la chose, n’avez-vous jamais eu l’impression lors de situation de peur, que vous courriez plus vite? Assurément oui. Ou encore, lorsque vous êtes énervé, n’avez-vous pas l’impression d’avoir plus de force? Nous sommes en plein dans ce cas-là.

    Attention en revanche, la personne dans ce cas, ne veut pas forcément s’enfuir ou se battre avec vous.

    Non, elle vient peut-être de vivre une situation nerveusement difficile en direct ou par exemple de se disputer par téléphone. Ou bien est-elle simplement stressée de vous parler, ce qui est tout à fait possible aussi.

La personne a la main froide et sèche :

    Il y a des chances que vous vous trouviez en face d’une personne créative ayant besoin de conserver son indépendance.

La personne a la main chaude et humide :

    La plupart du temps vous vous trouvez en face d’une personne marchant à l’affectif et qui attache une grande importance à l’esprit d’équipe et à la solidarité.

   Il y a des chances que cette personne ait un besoin important de plaire ainsi qu’un désir de se faire admirer et apprécier.

La personne a la main chaude et sèche :

   Il y a des chances que vous vous trouviez en face d’une personne pragmatique aimant que les choses soient clairement définies.

    Ces personnes ne se soucient pas vraiment du regard des autres et leur volonté demeurent solide et stable dans le temps.

La personne a une poignée de main molle :

   Souvent, dans ce cas-là, vous risquez de vous trouver face à une personne ayant une faible confiance en elle de façon générale.

   Il faut bien garder à l’esprit que la poignée de main est un engagement plus ou moins conscient, une façon de faire passer un message à la personne qui la reçoit.

    Une poignée de main molle traduira donc (en plus d’une faible confiance en soi) un faible engagement moral envers vous ainsi qu’une fort possible introversion. Bref, quoiqu’il en soit, et pour faire simple, cette personne n’a pas une grande envie de communiquer…

   C’est souvent le cas des jeunes en pleine crise d’adolescence. Pendant cette période difficile, le moral et la santé psychique des « jeunes » sont souvent fragiles.

   Leur serrer la main vous donnera la sensation de tenir un membre désarticulé. Quoiqu’il en soit, cette attitude vous donnera une idée assez précise de la santé mentale de la personne.

   En revanche, il existe aussi des cas « spéciaux » dirons-nous. Les pianistes auront par exemple souvent tendance à serrer sans trop de force votre main afin de ne pas abîmer leur outil de travail que représente leur main.

  Il peut également arriver qu’une personne ne puisse pas vous serrer la main autrement que mollement à cause d’une blessure aux doigts.

   Vous ne pourrez bien entendu pas toujours savoir si c’est le cas, c’est pour cela que la règle générale dans ces cas-là est d’analyser plusieurs caractéristiques afin de dégager une tendance générale.

En aucun cas vous ne devrez vous baser sur une seule poignée de main molle pour en déduire que vous vous trouvez en face d’un dépressif ou d’un pessimiste sans volonté.

La personne vous serre (trop) fortement la main :

  Lorsque la poignée de main est exagérément puissante par rapport au physique de celui ou celle en face de vous (par exemple, un homme de petite taille qui cherche manifestement à vous broyer les phalanges), cela démontre bien souvent que vous vous trouvez en face d’une personne complexée qui cherche à compenser certaines faiblesses dont elle se juge victime.

   Ce cas concerne par exemple les femmes qui exercent un métier a priori destiné aux hommes, (gendarmerie, armée, etc…). Evoluant dans un environnement viril et volontiers dominateur, leur poignée de main sera plus puissante que la moyenne afin d’essayer d’en imposer un maximum au premier contact.

   Dans d’autres cas moins flagrants, les personnes qui serrent plus que de raison cherchent bien souvent à vous dominer d’une manière plus bestiale et primaire qu’humaine et civilisée. Attention, nous sommes bien d’accord, nous parlons des personnes qui veulent faire mal et non pas de celles qui le font sans s’en rendre compte. Comment faire la différence?

  C’est assez simple, les personnes qui forcent exagérément la puissance de leur poignée de main ont tendance à hausser leurs épaules et à se courber à mesure qu’elles serrent.

D’ailleurs, si ce n’était pas autant douloureux, cela en serait carrément risible tant cette attitude est ridicule…

La personne tape sa main dans la votre pour la serrer :

   Vous vous trouvez sans doute en face d’un personne joviale et sociable qui, à l’inverse de celles qui se tiennent éloignées, apprécie le contact et la proximité.

   Cette personne cherche à vous témoigner son intérêt et son plaisir de vous voir. Cette façon de serrer la main témoigne d’un esprit de camaraderie à votre égard qui sera néanmoins légèrement déplacé s’il existe un rapport hiérarchique entre vous et cette personne.

La personne vous entoure la main de ses 2 mains :

   Incontestablement, elle cherche à vous rassurer ou à vous réconforter. Souvent employée dans le monde du commerce et des affaires, cette façon de procéder témoigne également d’une volonté de gagner votre confiance.

   La personne peut avoir un côté paternaliste à votre égard, à vous de juger si cela est justifié selon les relations que vous entretenez avec elle. Si tel n’est pas le cas, attention à ne pas vous laisser amadouer par une façon si directe (et si peu naturelle!) de tenter de vous rassurer.

    Beaucoup de personnes, dans le monde des affaires, utilisent cette technique quand elles veulent sur-jouer le sentiment qu’elles veulent faire passer pour parvenir plus facilement à leurs fins.

   La personne pose sa main gauche sur votre épaule en même temps qu’elle vous serre la main droite :

   Cette attitude a priori amicale et paternaliste peut aussi traduire un comportement dominant. Là encore, ce sera à vous de situer la personne et de juger si une telle attitude est cohérente pour pouvoir juger de sa sincérité.

   Par exemple, il est moins logique que l’un de vos subordonnés vous salue de cette façon, par rapport à votre chef, non?

   Nous venons donc de voir de façon simple mais assez détaillée les différentes et principales façons de serrer la main que vous risquez de remarquer maintenant que vous êtes prévenu.

   Dans l’ordre chronologique, passés les premiers contacts physiques (poignée de main) et les premières impressions (analyse des tempéraments) vient maintenant le moment de discuter avec la personne. Là encore, une foule de soi-disant « petits détails » pourront vous donner une idée très précise de la personne qui est en face de vous.

Pour que la démarche soit pertinente encore faut-il les analyser, ces détails, là encore dans leur ensemble et non pas les isoler afin d’en tirer des conclusions hâtives…………………

L’huile de palme ?


   On voit , entend de plus en plus dans les spots publicitaires sur un tas de produits ( comme Nutella par ex. ) :  » garantie sans huile de palme  »   : Du coup je me suis demandé pourquoi cette huile serait mauvaise pour la santé ?

On entend régulièrement des critiques sur l’huile de palme. Présente dans de nombreux produits alimentaires de notre quotidien, sa consommation serait néfaste pour notre santé et sa culture nuirait à notre environnement. Mais qu’en est-il réellement ? 

Qu’est-ce que l’huile de palme ?

L’huile de palme est issue du fruit du palmier à huile, cultivé dans les zones tropicales humides, principalement en Indonésie et en Malaisie. Brute, elle possède une vive couleur rouge due à une forte teneur en carotène, ce qui lui vaut le nom de  » red palm oil  » en anglais. En Europe, elle est consommée raffinée, c’est-à-dire décolorée et désodorisée.

Comment est-elle utilisée ?

Elle est utilisée dans différentes industries :

En agroalimentaire (80 % de la production). Elle entre dans la composition de biscuits, pâtisseries, pâtes à tartiner, margarines, huiles de friture et tous types de préparations alimentaires.

En oléochimie (19 % de la production). Elle est utilisée pour la fabrication de cosmétiques, bougies, produits pharmaceutiques, cuir, agrochimie, peinture, électronique…

   Comme biodiesel (1 % de la production) en alternative au carburant pour moteur diesel.

  Son profil nutritionnel de l’huile de palme ?

    Comme toutes les huiles, l’huile de palme est composée de quasiment 100 % de lipides (graisses), mais contrairement aux autres huiles végétales qui contiennent très peu d’acides gras saturés (11,5 % dans l’huile de tournesol, 7,6 % pour le colza, 15,1 % pour l’olive), l’huile de palme contient environ 50 % d’acides gras saturés dont l’acide palmique et l’acide oléique. Or, il est aujourd’hui démontré que les acides gras saturés augmentent le cholestérol, ont un effet pro-inflammatoire et réduisent l’insulino-sensibilité à dose élevée (risque de diabète de type II). De plus, ces deux acides gras ne sont pas  » essentiels  », c’est-à-dire non indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, contrairement aux acides gras essentiels comme les oméga 3 et 6.

   C’est également en raison de sa forte teneur en acides gras saturés que l’huile de palme est dite  » concrète  », c’est-à-dire solide à température ambiante, alors que la grande majorité des huiles végétales sont liquides. Concernant les vitamines, l’huile de palme est riche en vitamine E, même après raffinage. Cette vitamine est antioxydante, joue un rôle protecteur de la santé cardiovasculaire et pourrait réduire le risque d’apparition de certains cancers. En outre, l’huile de palme brute est également très riche en carotène (500 à 2000 mg/kg) par rapport aux autres huiles végétales (100mg/kg), mais il est éliminé lors du raffinage (décoloration et désodorisation).

 

Pourquoi l’huile de palme est-elle toujours utilisée malgré les polémiques ?

Bien que l’huile de palme soit aujourd’hui montrée du doigt pour son effet nocif sur la santé et l’écologie (problème de cohabitation avec les dernières zones importantes de biodiversité situées dans les zones tropicales humides, déforestation essentiellement en Asie et demain en Afrique), la forte teneur en acides gras saturés de l’huile de palme présente cependant un certain nombre d’avantages :
 Pour l’alimentation et la santé :

Elle donne goût et texture aux produits alimentaires (onctuosité, croquant, croustillant),

      Elle permet aux produits de mieux résister à l’oxydation, c’est-à-dire de ne pas rancir rapidement,

      Elle permet de résister aux traitements thermiques car les acides gras saturés sont stables en cuisson et friture,

     Elle permet d’offrir une alternative aux matières grasses hydrogénées comportant notamment des acides gras trans, qui seraient encore plus mauvais au niveau cardio-vasculaire.

Pour l’agriculture et le développement de certaines régions :
La culture du palmier à huile assure 39 % de la production mondiale en huile végétale en occupant seulement 7 % des surfaces agricoles en oléagineux et avec des coûts de production inférieurs de 20 % à ceux du soja par exemple.
   De plus, elle représente une importante source de devises pour les économies locales productrices.

Cependant , il est à noter :

Les Français ne consomment que 2 kg en moyenne d’huile de palme par personne et par an. Cette faible consommation ne constitue pas réellement de problème nutritionnel aujourd’hui, mais s’inscrit dans un contexte d’excès des apports en lipides et surtout en acides gras saturés. Ainsi, il est avant tout important de veiller à équilibrer son alimentation dans l’ensemble et de limiter la consommation de produits gras issus de l’industrie agro-alimentaire (gâteaux, biscuits, pâtes à tartiner..).

     Les alternatives à l’huile de palme dans les technologies alimentaires ne sont pas satisfaisantes pour le moment, ni sur le plan de la texture, ni sur le plan nutritionnel.

    Depuis 2008, il existe une initiative internationale délivrant une certification et favorisant la promotion d’une huile de palme durable. Cette certification RSPO (Roubdtable on Sustainable Palm Oil) repose sur 8 principes et 39 critères. Aujourd’hui, 10 % de la surface mondiale plantée est certifiée RSPO et des initiatives nationales se développent (Indonesian Sustainable Palm Oil, Malaysian Sustainable Palm Oil). Même si le respect de l’ensemble d’une chaîne de production durable est difficile à mettre en place, « »les consommateurs occidentaux ont la possibilité de tirer la filière vers le haut en exigeant des transformateurs le respect des normes existantes de durabilité, et en encourageant leur amélioration  ».

Bénédiction par larguage !


  400 litres d’eau bénite largués d’un avion pour bénir tout un village américain

   En Louisiane   Louisiane carte, aux États-Unis, le révérend Matthew Barzare est à la tête d’une paroisse isolée, dans une zone rurale. Alors, pour bénir un maximum de familles, il a chargé un pilote de pulvériser par avion près de 400 litres d’eau bénite sur les champs, magasins, églises et écoles. Du jamais vu là-bas !

     On connaissait la pulvérisation de pesticides par avion, interdite en France depuis 2010. On connaissait un peu moins la pulvérisation d’eau bénite par avion… C’est pourtant ce qui s’est passé en Louisiane, aux États-Unis, et plus précisément à Cow Island, dans la paroisse du Vermillon.
 » C’est une paroisse isolée, et c’est une façon de rassembler les gens pendant les vacances, a expliqué le révérend Matthew Barzare au quotidien britannique The Guardian. C’est une grande surface à couvrir, et nous mesurons par le nombre de familles, plutôt que par la superficie.  »
Près de 400 litres d’eau
   L’idée émane d’Eryn Detraz, un missionnaire originaire de Cow Island, désormais exilé dans l’Ohio. Le révérend a validé l’initiative, et le 22 décembre, les fidèles de l’église Sainte-Anne se sont réunis sur l’aérodrome. Pour l’occasion, le révérend a béni près de 400 litres d’eau. Les membres de la congrégation ont ensuite chargé un petit avion, en vérifiant que tous les pesticides avaient été évacués.!!
    Le révérend a donné les instructions au pilote, lui demandant de se concentrer sur les zones du sud-ouest de la Louisiane, où de nombreuses personnes se rassemblent, et de viser notamment les magasins, les écoles, où les églises dont il est responsable.

 Les croyants se sont réunis à l’aérodrome pour fêter la pulvérisation.

     L’idée était également de bénir les récoltes. Un vieux rituel de plusieurs générations pour l’église :  » Cette tradition vient de ce que nous appelons les Quatre-Temps, des jours de jeûne au commencement des quatre saisons. Les prêtres catholiques se déplaçaient dans les paroisses rurales, en particulier au moment des récoltes, et bénissaient les champs et les récoltes, ainsi que la communauté qui s’en occupait  », détaille le révérend au Guardian. Il n’est cependant par prouvé que les champs soient plus fertiles avec cette tradition…
  Le révérend veut en faire une tradition de Noël
    Sur la page Facebook du diocèse de Lafayette, l’Église catholique a publié des photos de l’événement, ce qui a incité les internautes à proposer l’initiative pour d’autres régions que la Louisiane.
    Selon les croyants, la bénédiction aérienne serait également bénéfique sur les tronçons de routes très fréquentés. Les personnes présentes ont également pu repartir avec des bouteilles individuelles d’eau bénite par le religieux.

croyants bouteilles

 

   De son côté, le révérend s’est dit surpris de la portée de cette pulvérisation :   »  Nous ne nous attendions pas à avoir autant de publicité. C’était juste une petite chose que nous faisions dans la paroisse, et le diocèse a affiché les photos sur Facebook.  »
   Avec ce succès, Matthew Barzare voit même les choses un peu plus grandes :  » Nous prévoyons de le refaire l’année prochaine. Avec plus de 1 100 litres, nous pourrons bénir une région beaucoup plus grande qu’avec nos 400 litres.  »  Un événement si populaire, que le révérend a l’intention d’en faire une tradition de Noël, pour sa paroisse de 200 familles  ».

avion

Ce soir j’ai regardé un film à la télé…


Un western rare, d’une grande qualité / intensité  :   »Django unchained  » :Sur l’esclavage 

Résumé :

  Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz , un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs.
   Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…
   Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultzdjango-shulz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda Django épouse, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…

 

C’était il y a 11 ans…


Hold-up record …..
C’était le braquage du siècle.

    Un coup de maître réalisé en plein jour dans une des plus grandes bijouteries parisiennes. 25 personnes qui seraient liées au braquage record de la joaillerie Harry Winston, le 4 décembre 2008 à Paris, ont été arrêtées  quelques jours après . Des bijoux provenant du vol ont été retrouvés.
   Ce jour là, un commando de quatre hommes, dont trois étaient déguisés en femmes, avait raflé 85 millions d’euros de bijoux et de montres chez le prestigieux joaillier. Le casse survenu avenue Montaigne, dans le triangle d’or parisien, à trois semaines des fêtes de Noël, s’approche même du record mondial absolu, détenu par les malfaiteurs qui avaient dérobé 100 millions d’euros dans le centre du diamant à Anvers en février 2003.

Interpellations à Paris et en Seine-Saint-Denis :
   Ces interpellations ont été réalisées les dimanche et lundi  suivant à Paris et en Seine-Saint-Denis par la Brigade de répression du banditisme (BRB) après que les enquêteurs eurent appris qu’un receleur présumé des bijoux s’apprêtait à effectuer une transaction afin de les revendre. Celui-ci  »venait de l’étranger », a ajouté la BRB.
  Selon des sources policières, les suspects placés en garde à vue, âgés de 22 à 67 ans, dont deux femmes, étaient  liés au  »milieu traditionnel haut de gamme » français et auraient bénéficié  »de complicités internes », dont celle d’un vigile. Ils n’appartiendraient a priori pas à des gangs internationaux organisés comme celui des  » Pink Panthers », même si les bijoux volés ont  » séjourné à l’étranger », ont indiqué les sources.
700 000 euros de récompense
  Quelques jours après le braquage, la Lloyd’s de Londres avait proposé la somme d’1 millions de Livres (700 000 euros) de récompense pour retrouver les auteurs des faits et les bijoux.
   Les quatre hommes, armés de pistolets et d’une grenade, avaient presque intégralement vidé les présentoirs et les coffres de la bijouterie et étaient extrêmement bien renseignés, jusqu’à connaître les prénoms de certains employés et l’emplacement de caches secrètes utilisées pour stocker des pièces non exposées.