Ce blog est NOIR

Archives de juin, 2012

Au risque de vous « raser »


Oui,je risque de vous lasser et je le comprends :Ces derniers jours je ne « parle » que de Fripon ….Mais..Encore une détail qui me le rend encore plus sympathique : Il ne supporte pas que je lui mette le petit collier que Manu et Lise ont ajouté à la panoplie complète des accessoires qui l’accompagnait….Et çà !!!! Je trouve que c’est bon signe!

   Sur ces mots,je vais rejoindre mon lit sans oublier de vous remercier de vos passages rèpétés et réconfortants…..Bon Week-End à vous


Banalités….


Aucune inspiration cette nuit…..Que des banalités sans intérêt comme: Il fait très chaud alors j’ai même mis un ventilateur dans la pièce du bas…..J’ai appelé chez mes parents pour souhaiter un bon anniversaire à ma mère…Evidemment,c’est mon père qui a décroché le téléphone (comme si il en avait le monopole:!)….J’ai du parler avec lui,il est vrai qu’il vient de « subir » une greffe de la cornée…..Il y avait de quoi parler….Quand j’ai parlé à maman,elle était contente de savoir que j’avais pensé à elle…..Nous avons échangé quelques mots , mais je sens qu’elle ne dit pas tout car « il » est là….Mais tout cela vous le savez déjà……Cela n’a aucun intérêt ……Conclusion, je quitte le Net et essaie de m’endormir…..Vous qui par hasard  ou volontairement , passeriez,je vous souhaite une bonne journée..Soyez bien …..


Manu me pose un lapin!


Comme je disais ,ce mercredi ,Emmanuel devait ,comme chaque semaine ,venir partager mon repas (enfin, »partager » n’est pas le mot puisque je ne mange pas le midi..Mais,j’ai attendu,attendu et il n’est pas venu….Bien sur,je l’ai appelé ,lui ai téléphoné…..Et…….Il s’est excusé :Il croyait m’avoir dit qu’il ne viendrait pas car il était en stage de formation…. »J’espère que tu n’est pas fâché ? »  m’a t il demandé (comme si je pouvais être fâché contre mon « bonhomme » ? )…..Non ,lui ai je répondu, je vais en profiter pour aller chez le docteur …..Et là :Chez le médecin!!!! pfffffffff! Oups déconnecté :Je continue à mes banalités narrer….

Je disais donc que  chez le médecin…Je partis tôt espérant ne pas longtemps attendre...J’avais oublié que la salle d’attente ne porte pas ce nom sans raison!

En effet,cette dernière,à mon arrivée était pleine « à craquer » , je réussis tout de même entre deux « invités » m’insérer…..D’un côté un monsieur pour le moins bedonnant et de l’autre une dame accompagnée d’une fillette visiblement enrhumée..

  Evidemment , comme il fait très chaud ,la promiscuité n’arrangeait pas les choses pour ce qui est des odeurs de transpiration du monsieur obèse …..Mais il faut souffrir pour guérir n’est ce pas?

Après quelques instant ,la température a encore montée ,en effet ,une superbe fille est entrée ,quand je dis superbe…je modère mes mots….(Elle était en moto car avait un casque à la main et un blouson de cuir noir,noir comme ses yeux  et ses long cheveux )Les femmes présentes lui jetèrent un regard que je ne saurais qualifier  si ce n’est de méprisant ou envieux? Bon ne nous laissons pas distraire...J’en viens au côté plus « sérieux » : Quelqu’un commença à parler de la chaleur  et « patatti et pattata »…« Il y a longtemps qu’on n’a pas vu çà ,c’est la canicule qui recommence etc…. » Jusqu’à ce qu’une des personne lance l’idée de laisser la fenêtre ouverte ainsi que d’entr’ouvrir la porte afin de faire un « courant d’air » …..(Personne ne pensait à la petite fille enrhumée et fiévreuse évidemment!).Seul la « magnifique  fille » et moi fîmes la réflexion discrète que c’était la saison en jetant un regard à la fillette …..

Pour moi,le plus difficile quand je suis en attente chez le docteur,c’est de me souvenir de qui était là avant moi ceci afin de ne pas « rater » mon tour…Ce qui me fatigue aussi ,ce sont les racontars que les patients échangent ,du genre « vous avez appris que Mme Machin est morte ou que Mr et Mme « Truc » ont divorcés etc….(Inutile d’acheter le journal ,toutes les nouvelles de la semaine sont là !)…Je crois que c’est l’explication du terme « patient « pour les malades  lol (il en faut de la patience !!!)

    Bref (si on peut dire) ,mon tour arriva ….Un bonjour conventionnel et une auscultation ultra rapide (tension= trop basse ,vous fumez trop et hop,basta donnez moi mon ordonnance ,je vous remercie  à la prochaine,pas trop tôt j’espère » )……Sorti du cabinet (pourquoi on dit « cabinet »? , je me dis que passer à la pharmacie et réserver le taxi pour le spécialiste début juillet serait une bonne chose…..La pharmacie :Pas de problème,mais le taxi: Fermé!

  Je suis donc rentré après avoir mes clops achetées et ai retrouvé mon adorable compagnon  « Frippon » qui fut visiblement,manifestement (c.a.d qu’il manifesta ) content de me voir de retour…


Au lit!


La fatigue et l’heure en ce mercredi me mènent au lit …..A ce soir ,passez une bonne journée.


Parcequ’elle approche pour moi…..Cette « x »inquantaine


Les paroles:

On arrive à la cinquantaine, moitié sage, moitié fou
Le cul assis entre deux chaises à tenter d’en joindre les bouts
Sur la route de la chimère on se retrouve souvent un jour
Pour faire le compte de ses guerres, des petites joies, des grands amours
Et c’est tout

On arrive à la cinquantaine, moitié figue, moitié raisin
Le coeur absous de toute haine, le coeur absous de tout chagrin
On a troqué sa destinée contre des hauts, contre des bas
Rêves vendus à la criée pour faire le vendredi gras
Et c’est tout

On arrive à la cinquantaine, moitié déçu, moitié content
Un quart de joie, un quart de peine, et l’autre moitié aux enfants
On se souvient de sa jeunesse comme d’un joyeux chapardage
Au seuil de la prime vieillesse on pose un instant ses bagages
Et c’est tout

Et on repart vers la centaine, un demi-siècle dans les reins
Avec tout juste la moyenne à notre devoir de terrien
Comme elle est lointaine, la rive où l’on se couchera un jour
Il reste tant et tant à vivre qu’on pourra faire un long détour
Si tu veux, mon amour


Réaction de Manu à la vue de….


    Manu passe ce mercredi bien sur ,je me demande comment il va réagir devant mes cheveux courts? Je compte aussi lui demander de me déposer chez le docteur en partant à son travail…..Ce sera encore une corvée de passée

Sur aussi ,qu’il va se réjouir de voir comment « Fripon » et moi nous entendons !


Les poêtes aiment les chats!!!!


Les chats

Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

Amis de la science et de la volupté
Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres ;
L’Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S’ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin ;

Leurs reins féconds sont pleins d’étincelles magiques,
Et des parcelles d’or, ainsi qu’un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.

Charles Baudelaire


Déjà dimanche!


Et voilà,la semaine est terminée,ne reste que cette journée du dimanche…..Rien de prévu ,alors me coucher là et dormir longtemps….très longtemps…..Ce samedi fut ni bien ni mal : Routine …..

Un peu de lecture ( » Les naufragés de l’île Tromelin » ) ,puis télé à outrance :Des films dont pour la Xième fois « les aventuriers du monde perdu  » puis  » une cible dans le dos' » (pas mal cette histoire :B.Le Coq dans le rôle d’un gars de 50ans ,veuf qui en a ras le bol de la vie qu’il mène .Il n’a pas le courage de se suicider ,alors il engage un tueur pour l’assassiner..?????!!!!. Mais,il tombe amoureux entre temps et là!!! Il a bien des difficultés pour échapper au « contrat «  lancé contre lui-même……


Samedi..


Samedi à 4 heure du matin,çà me dit d’aller me coucher : Rien fait de la journée si ce n’est joué avec mon petit compagnon « Fripon » qui dort déjà depuis des heures sur le canapé du salon…..

    Je n’ai rien à narrer:Ce ne serait que banalités….Ce jour,il faudra absolument que je consacre un moment  aux « documents » s’accumulant  et attendant mon « bon vouloir » ….Je ne pense pas que créanciers et administration ,de l’excuse de l’arrivée de Fripon, se contenteront comme justificatif de mon retard !

   Une dernière cigarette avant de me glisser entre les draps ……Peu de blogs j’aurais salués ,ne m’en veuillez pas …..


Code secret….


Navajos costumes de "parade"    On apprend tous les jours: Ainsi,j’ai appris aujourd’hui quelque chose sur les codes secrets employés par l’armée U.S pendant la guerre du pacifique contre les Japonais:

Les Japonais n’ont jamais réussi à décoder les messages U.S tout « simplement » parce qu’il ne s’agissait pas d’un code ,mais d’un langage…..Ces messages était écrits où parlé en langue amérindienne: La langue des Navajos!

LE SECRET DES NAVAJOS

Le 7 décembre 1941, les japonais viennent de bombarder Pearl Harbour. Vient de commencer la bataille du Pacifique.

Pour la première fois, des Indiens navajos seront incorporés dans le corps des Marines américains et partiront combattre au-delà des mers, loin de leurs montagnes et de leur désert.

Les navajos constituent le plus grand peuple amérindien des états unis. Leur territoire s’étend sur trois état : l’Arizona, l’Utah et le nouveau Mexique. Les Navajos est un peuple dont la culture a survécu envers contre tout. Ils ont réussi a conserver leur langue et leurs traditions.

Le langage navajo est tellement différent que ni les Japonais ni les Européens ne pouvaient le décoder. En fait, cette manière de décrire les objets, l’espace et le temps était tellement belle qu’on pouvait parler d‘une forme de poésie dans un monde aussi affreux que la guerre.

Une des raisons majeures était la faille du système de communication. Les Japonais arrivaient parfaitement à décoder les messages des Américains, et ils réussissaient même à en reproduire des faux. L’armée américaine a alors décidé d’utiliser la langue des Navajos pour communiquer. Dès lors, plus de 400 Navajos Code Talkers ont commencé à tenir en échec toutes les tentatives de décryptage des soldats japonais.

C’est Philip Johnston qui, le premier, émit l’idée d’utiliser la langue Navajo à des fins militaires. Ce fils de missionnaire, qui a vécu 24 ans parmi le peuple Navajo, faisait partie des très rares Américains à comprendre leur langue et à la parler couramment. Celle-ci est uniquement verbale, est incompréhensible pour les autres tribus indiennes et les autres pays, et de surcroit extrêmement complexe.

En navajo, un seul verbe peut valoir toute une phrase, ce qui le rend totalement incompréhensible pour les non-initiés.

Les 29 premiers opérateurs radio navajos furent incorporés dans le Corps des Marines en septembre 1942. Ils mirent au point avec l’US Navy une sorte de dictionnaire qui comptera au total 411 termes fréquemment utilisés dans la terminologie militaire.

Déçus un peu de ne pas avoir été reconnus plus tôt, ils étaient restés néanmoins fidèles à leur promesse de garder le silence sur le code secret qu’ils avaient inventé. Utilisé pendant la Deuxième Guerre mondiale, le code secret a pu être dévoilé en 1969, mais les hommages n’ont véritablement commencé que dans les années 1980.

Ces 29 Navajos honorés en juillet  2001 en avaient entraîné d’autres pendant la guerre. Au total, 420 d’entre eux ont servi dans l’armée. Leur apport a été particulièrement efficace dans la bataille sur l’îlot d’Iwo Jima. Le major Howard Connor, officier de transmissions, avait d’ailleurs déclaré, après la victoire : « Sans les Navajos, les Marines n’auraient jamais pris Iwo Jima. »

Evidemment : On n’a rendu hommage à ces personnes  que 60 ans après!!!!!