Une nuit…….


Lorsque les heures d’insomnie

Font un éther de mon ennui

Une sensation vaporeuse

Etendu j’ai l’âme fiévreuse

Et revois l’enfant qui sourit

A l’instant sans être inquiété

Par l’angoisse du lendemain

Mais la vie semble s’émietter
Comme du sable entre mes mains

Derrière moi s’étend le chemin

Tracé par ce que j’ai perdu

Devant moi se tient l’inconnu

Je cherche un point obstinément

Mais je n’en vois plus et je me ments

Je marche sur un fil ténu

Des jours arides, des aubes pâles

En une suite sans mystère

De déceptions toujours banales

La médiocrité délétère

Ont fait de moi un homme amer

Ai même perdu la joie d’être grand-père………

Je n’ai pratiquement plus d’ idéal.

Demain ? Il suffirait d’une lumière 

Un sourire d’enfant , de mon petit enfant P1000439

Pour que ma vie à nouveau s’éclaire…..

 

 

Publicités

Je l’aime…..


 

 

 

  Tout nous pousse à vivre en groupe depuis la toute petite enfance. On nous fait croire que sans les autres, nous ne sommes rien.
Je suis loin d’être  sûr du bien-fondé de cette vision de l’humain. Je crois même que se soumettre à ce diktat nous empêche de grandir en sagesse, d’accéder à la Conscience.
Jamais seul, nous sommes sous dépendance. En prison.
Nous avons des ressources intérieures impressionnantes
   La clé du bonheur est au contraire d’apprendre, avant tout, à vivre seul. Libre. Libre de porter son propre destin. D’en faire ce que bon nous semble, de le partager avec qui nous le désirons et, pourquoi pas, de ne pas le partager.
Je suis le seul à me connaître réellement, sans fard. Le seul à croire suffisamment en moi et à pouvoir faire quelque chose pour moi. Personne ne sait pour moi.
   Une fois que l’on a touché à sa solitude, l’on peut vivre en couple ou seul, peu importe. Si je suis sur  de pouvoir vivre sans l’autre, la force est en moi. Je ne crains pas la séparation d’avec l’autre. Je ne lutte pas. Je n’ai peur de rien. J’aime.
   Savoir que je peux vivre seul me permettra aussi de savoir prendre sur moi, de m’assumer, de tenir bon au lieu d’accabler l’autre, de le peiner ou d’exercer mon emprise sur lui.
   Apprendre la solitude est l’épreuve majeure de l’existence humaine.
Une épreuve est une chance de découvertes, d’explorations, de questionnements. Le niveau de difficulté de l’épreuve est fonction du changement profond en cours.
  L’épreuve développe le courage, la patience, la force, l’endurance, la bienveillance, l’humilité. L’épreuve dépouille. L’homme intérieur s’accroit d’autant plus que la difficulté de l’épreuve est grande.
   Affronter sa solitude revient à aborder sa peur de la mort mais aussi de sa propre puissance. Dans le silence, on peut se préparer à son destin de mortel. Cela nous permet de mieux apprécier la Vie, l’Amour, l’amitié .
  Connaissant la solitude, on vit avec courage, lucidité et attention. Je suis unique, irremplaçable et d’un grand prix. Je deviens acteur de mon histoire.
Elle est la voie de la liberté
   Personne ne peut dire ce qui est bon pour moi. Savoir vivre seul est un barrage contre la manipulation mentale, la récupération sectaire, le phénomène de mode.
  Cela nous renvoie à notre jugement personnel, notre intuition, notre esprit critique. Je suis responsable. Responsable de tout ce qui m’arrive.? 

En tous cas , je le crois, je VEUX y croire………

çà pourrait être drôle mais…..


  Cet après-midi , comme chaque jour , je suis allé acheter mes cigarettes ….Là , la buraliste me sert mes deux paquets cigarettescomme d’habitude , et je commence à payer via ma C.B ………..C’est alors que survint le problème : Impossible de me souvenir du code de ma carteC.B 1 !!!! Vous imaginez la scène ? 

  Toujours aussi sympa , la dame ( ex boulangère ) , me dit  » vous ne vous en souvenez pas ? , pas grave, vous me paierez demain … » ( j’ ai parfois des trous de mémoire dus à mon traitement , mais c’est la 1ère fois dans ces conditions …) .J’ai pris mes clops, l’ai remerciée et suis rentré ……Après quelques minutes , le code m’est revenu ; alors , je suis allé la payer en m’excusant …Elle :  » çà peut arriver à tout le monde , ne vous en faites pas  » . 

Il a réussi !


Qui ? Mon EX frère ,fasciste,militaire .

  Il a rallié TOUTE la famille sous sa bannière  ! ( sauf Emmanuel évidemment ).  Ma soeur , mon autre frère , ma mère son O.K avec lui , ne me parlent plus ……Par contre , ces  » événements  » ont eu pour mérite de nous rapprocher mon père et moi …….Ce qui est une bonne chose je crois ……

De ce fait , mes pseu sur le net prennent toute leur signification : Ermite – Solitaire !

  Pffff encore un déballage qui n’a rien à faire ici , désolé ….

( P.S : Tout ceci pourrait expliquer mon mal-être , malaise d’hier ?) 

   Mieux vaut de vrais amis qu’un frère , une famille tels que ceux – ci !