Souvenirs….


  Ces derniers jours ( comme si c’étaient les derniers de ma vie ….) ; je range , trie , jette , garde …Des objets devenus inutiles ( inutilisables ) , j’en garde certains car ils sont importants pour moi ,même si inutiles ( comme la cafetière ancienne de ma chère grand- mère ) , mais j’en jette beaucoup …..c’est ainsi que je retrouve dans le fouillis de papiers gardés de vieux écrits , souvent semblants de poésies de mon  » cru  » . La naïveté était déjà bien ancrée en moi  à cette époque . La preuve 😦 je devais avoir 14 / 15 ans !)

    » Ma fiancée  » 

 Au tout début de la semaine ,

Elle arrive comme une aubaine .

Il fait très beau, c’est merveilleux 

Le ciel est bleu comme ses yeux.

La vie est rose en ce dimanche 

Et sur ses lèvres , je me penche .

Lui donnant un tendre baiser 

Qui la fait presque chavirer …

C’est évident, elle est très belle 

Et tous les autres sont fous d’elle ,

Mais je suis son premier Amour 

Et le resterai pour toujours.

C’est de moi qu’elle s’est éprise ,

De sa présence je me grise ,

Quand j’entends son rire joyeux

Près d’elle enfin je suis heureux .

Et lorsque nous sommes ensemble,

Bouleversé, parfois , j’en tremble ,

C’est merveilleux ,tout ce bonheur ,

Tout le plaisir est dans mon cœur .

écoliersenfant écrivant

 

 

 

Publicités

L’amitié


L’amitié me fait penser à la tendre enfance
Synonyme de sagesse et de pure innocence.
L’amitié est toujours une aventure aux beaux souvenirs
Qui rafraîchissent nos coeurs et ne risquent de finir.
Dans notre vie, des évènements entrent et sortent.
Seuls l’Amitié et l’Amour restent et persistent.
En amitié, c’est toujours le premier pas qui compte.
Ne jamais s’en méfier car c’est sûrement un bon escompte.
Avec l’amitié, on peut aider l’autre sans rien lui offrir,
C’est une tâche paisible sans qu’on risque d’en souffrir.
L’amitié a le bienfait de soulager des âmes,
De combattre la souffrance et d’essuyer des larmes.
L’amitié germe et grandit dans les cœurs tendres,
Ne vieillit pas et n’est jamais cendres.
Les mots d’un bon ami peuvent consoler
Quand l’âme est perdue et déboussolée.
Pour un vrai ami, tu n’es plus une simple adresse,
Tu es la passion, l’espoir et la belle tendresse.
Même si l’amitié n’est parfois qu’un simple mirage,
C’est une vraie passion que beaucoup se partagent.
Alors, tendons nos bras et essayons de prouver
Que l’amitié nous aide à s’évader et à mieux se retrouver.

S.D.F…d’ici ou d’ailleurs


Les Bancs Publics

.
(Pour les nostalgiques de
« Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics, bancs publics … )
.
Dans la riche capitale
de la Wallonie picarde,
les autorités communales
émues se demandent
quelle décision prendre.
Des habitants aisés,illustrations
et des commerçants
s’en viennent plaignant
de tous ces essedéeffes,
ces pouilleux, ces mendiants
qui squattent les bancs publics.
.
Garder les bancs et chasser
tous ces va-nu-pieds, ces gueux.
Qu’ils aillent squatter ailleurs !
Mais ils vont revenir, c’est sûr.
.
Enfin l’idée lumineuse jaillit.
Supprimons les bancs publics !
Ça sert qu’à eux de logement,
l’entretien coûte de l’argent
à la commune et aux habitants.
De toute façon, les amoureux,
aujourd’hui c’est sur twitter
et facebook qui se bécotent.

En passant..en pensant ….


L’ amitié:

L’amitié,ce sentiment

nous ne savons pas comment,

nous ne savons pas pourquoi?

Fonctionne sans mode d’emploi…

L’amitié:Des « petits riens »:

Toi,moi,nous:Ensemble,bien.

Joie de nous dire: »à demain »

L’amitié nous unit pour….

Un nombre infini de jours.

Amitié est proche d’Amour

Comme lui,elle nous appelle

à être sincères et fidèles……….Insomnie

la vie..rtuelle…


LA VIE VIRTUELLE ( en pensant à une amie/ amour  passée )

 

 

 

Il passe d’un rêve à l’autre
Il sait qu’il en viendra d’autres
Et de toutes sortes
Y’a tellement d’internautes

Il se dit souvent
Que la vie virtuelle
Est vraiment
La moins cruelle
Il se dit souvent
Que la vie virtuelle
Est celle
Où le piment
Survient le plus souvent

Il a dressé une barrière
Se cache derrière une frontière
Avant d’se voir en vrai
Faut savoir si on se plaît

Il se dit souvent
Que la vie virtuelle
Est vraiment
La moins cruelle
Il se dit souvent
Que la vie virtuelle
Est celle
Où le piment
Survient le plus souvent

On le dit déconnecté
De c’qu’on appelle réalité
Il se croit en avance
D’une conception de l’existence

I se dit souvent
Que la vie virtuelle
Est vraiment
La moins cruelle
Il se dit souvent
Que la vie virtuelle
Est celle
Où le piment
Survient le plus souvent

 

 

Insomnie……….


Insomnie
 
Je me suis encore levé ce matin
Yeux étourdis  comme un mort
Pensant aux greffes du destin
Qu’il opère sur tout mon corps
 
La nuit était si courte et mitigée
Pleine de sombres cauchemars
Sur ma chaise je suis resté figé
Navigant en solo dans ma mare
 
Devant mon PC j’ai tué le temps
Pour oublier un peu mes pensés,
rencontrer un moment content
Contre mes malaises insensés
 
Des amis virtuels moins déprimés
Cherchant recueil sur ces sites
Soulagent leurs attentes rimées
D’un espoir dévoré par les mites
 
Fatigué, il était presque l’aube
Quand j’ai rejoins mon lit fade
L’insomnie a mis une autre robe
Me rendant un peu  moins malade
 
Je ne me rappelle que de moitié
Comme sous l’effet d’une drogue
Du sommeil discret qui a eu pitié
De m’enlever enfin de ma fougue
 
J’ai pu fermer les yeux écarlates
Heureux d’embrasser cette mort
Avec ma carcasse devenue mate
Qui Sollicite juste un réconfort

Seulement un petit réconfort..

                              Vais je le trouver ? j’en doute fort..

 

A Fripon mon fidèle compagnon .


p1000291.jpgRien que par ta seule présence

Tu me consoles des absences …

Quand tu es là , blotti contre moi ,

 Tu combles le vide , donnes la joie .

Tes ronronnements réchauffent mon coeur

Sans toi , ma solitude serait tristesse.

Mais là, elle est presque allégresse.

Tu es plus qu’un »animal de compagnie « 

En réalité , tu es mon ami , un vrai ami.

Tu m’offres l’amitié ,qu’a oubliée l’humanité.

Certains disent qu’un chat ne sait pas aimer

Pour nous ,c’est faux n’est ce pas mon Fripon?

Parce que nous le vivons , le ressentons …

Allez , viens ensemble montons et dormons.

Out off order

 

 

 

Je le suis ….verseau et …flatté lol


Le Verseau est un précurseur,
souvent un marginal qui montrehttp://ts1.mm.bing.net/th?&id=HN.608031953576593864&w=300&h=300&c=0&pid=1.9&rs=0&p=0
de nouvelles voies.

Sa conscience intuitive de l’avenir lui
donne une effervescence intellectuelle
et un enthousiasme contagieux.

Le Verseau est aussi le signe de l’amitié.

Il est toujours prêt à offrir
son secours ou ses conseils.

C’est dans sa nature de donner
et de comprendre.

Le sentiment et l’intellect sont chez lui
étroitement liés.

Il a l’esprit d’invention et son originalité
l’amènera parfois loin des sentiers battus.

Il se croit, souvent avec raison,
en avance sur son temps.

 

Le Verseau se caractérise par une
intellectualité plus intuitive que logique,
par l’émotivité et la sociabilité.

Ses tendances négatives sont l’idéalisme
et le manque d’esprit pratique,
l’excentricité, le mépris des conventions
ou des usages établis.

Il a parfois envie de démesure,
du ‘’dernier cri’’ et
de modernisme à tout prix.

verseau

Souvenirs…..nostalgie ?


Surement déjà quelque part sur mes blogs ( retrouvé sur papier lol )

souvenirs ….salle de classe : Gros plan de l'écriture à la main mâle sur un tableau noir avec copie espace pour un texte

 

Souvenirs

Un jour tu entras l’artiste
Dans la classe en douceur,
Ainsi,à l’improviste
Provocant notre stupeur…..

« On » ne nous avait rien dit.
Nous avions cours de dessin?
La prof avait l’air ravi
Tu te mis au tableau soudain…..

Traçant de ta leste main,
Aidé de multiples craies
Un portrait bariolé.
Un visage parut enfin.

Nous y cherchions l’actrice?
Peut-être le poète?
Non!C’est l’institutrice!
Son visage,ses lunettes..

Qui,sous nos yeux effarés,
Fut au tableau exposée…
Elle semblait un peu gênée
D’être ainsi,dévoilée…..

L’artiste:Peux tu savoir
Combien d’entre nous,le soir.
Ton dessin dans nos mémoires,
Rêvâmes d’avoir ton pouvoir?

Le lendemain:Tableau noir……
Nous n’allions plus te revoir.
Ni le portrait éphémère
Que tes mains tracèrent.

En nettoyant le tableau,
Elle ne dit que quelques mots:
Que nous ne comprimes pas
Ce soir,j’ai compris,je crois:

« A ce soir,merci à toi »
L’instit. aimait le trublion….. (=======> »trublion »= quelqu’un qui sème le trouble )
Son logement « de fonction »
Pour l’artiste était un toit.

Ou il s’abritait parfois…..
Partant après quelques jours
Passés dans leur nid d’Amour.
Maitresse la nuit parfois….
Maitresse le jour,toujours…

Amante,Amour pour lui,
Maitresse pour nous ainsi….
Ce mot,rien ne signifie!
Maitrise,mais maitrise qui?

L’ Amour point ne le retenait…
Ces « astuces » du français
Aux élèves échappaient…
Pourtant,ELLE s’évertuait
A enseigner le français.

Ou que vous soyez tous deux
Ensemble ou séparés,
Vous pouvez être heureux.
L’envie,vous m’avez donnée
De vouloir me « cultiver »…………..

Si,près de moi,vous étiez,
Madame,vous me diriez:
« Ces mots sont mal ficelés »
C’est vrai,il faut l’avouer.
Mais on peut me pardonner:

Mots sortant de ma mémoire
Mots jetés ici,un soir
Frêle lueur dans le noir
Impression de vous revoir….

Ces souvenirs surgissent
de très profonds abysses
Sans que je ne réagisse…
Ils ne sont pas supplice..
Ils sont plutôt délices……

Ces mots ne sont que preuve
Qu’ aimer fait « fi » des épreuves

Camille…


Camille
Camille

    C’est une jolie brindille       

Au gré des câlins elle frétille  

    Mais qu’elle jolie petite fille

Enfantine bien sur, si fragile

Lys des champs gracile,

Au  parfum si subtile         

Elle est toute docile…….( pour l’instant lol)

A les yeux bleus qui brillent

Tels ceux de son papa autrefois

Manu et Lise qui l’aiment ma foi!

Seront des parents de choix ,croyez moi !

Comme j’espère l’avoir été autrefois…..       

Ma petite fille , tu seras ma dernière joie .

En ce monde fatiguant et débile

Jamais ,ces mots tu ne liras, n’en doutons pas.  

Mais je t’aime Camille , ma petite fille…

Comme Léone m’a aimé autrefois …