Boire ou conduire….


train 

Le cheminot ivre aux commandes de son train Paris-Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), mercredi soir, buvait du rosé en roulant !
Le cheminot contrôlé avec un taux de 3,34 g d’alcool par litre de sang après avoir grillé l’arrêt de son train en gare de Nevers, mercredi soir, a expliqué pendant sa garde à vue « avoir bu plusieurs bières à son domicile en région parisienne avant de prendre son travail, puis avoir continué à boire tout en conduisant », indique le procureur de la République, Lucile Jaillon-Bru.

« A l’intérieur de sa cabine », poursuit la magistrate, il a été découvert « un cubi de vin rosé de trois litres entamé ».
Arrêt manqué à Nevers : le cheminot conduisait son train avec 3,34 g d’alcool

 

Parti de Paris pour Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), l’agent SNCF avait finalement arrêté son train à Saincaize, quelques kilomètres après avoir traversé la gare de Nevers à 110 km/h, alerté par un feu rouge déclenché par le poste de commandement. Présentant des signes d’ivresse manifeste, il avait été aussitôt transporté à l’hôpital où une prise de sang avait été pratiquée.

Présenté au parquet de Nevers, ce vendredi matin, puis au juge des Libertés et de la Détention, le cheminot a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une mesure qui lui interdit de conduire tous véhicules et d’exercer sa profession. Il sera jugé par le tribunal correctionnel, le mercredi 30 août.
 

Publicités

Inquiet……..


   Oui , inquiet : Mon père m’a téléphoné tout à l’heure ( rare ) , il voulait m’annoncer que ma mère est hospitalisée  ! D’après lui , elle s’est évanouie en se plaignant de douleurs à la poitrine …..Bien sur, il a appelé un médecin et celui -ci à diagnostiqué une crise cardiaque et l’a fait hospitaliser d’urgence ( dans la ville la plus proche ) . A l’hôpital , il ont dit qu’elle a de l’eau dans les poumons ? 

Pour l’instant , je n’en sais pas plus , le père m’a promis de me tenir informé ….

  Bien sur, mon frère ( le fasciste militaire ) qui était chez ma sœur , s’en est pris à mon père disant que c’était de sa faute etc….( Mon père est loin d’être « parfait  » , mais il n’est tout de même pas responsable du fait que ma mère ait fait ce « malaise  » )…..Possible que je vois avec Manu pour remonter chez mes parents  si c’est possible pour lui …..

  Et moi qui lui avais envoyé une carte postale pour son anniversaire ! ( d’habitude je lui téléphone à cette occasion ) .

Tout çà pour dire que je ne suis pas du tout  » en forme  » 

 Et le  » classement  » de mes papiers que demande Manu n’est pas  » au goût du jour » ( Sauf peut-être si çà m’aide à ne pas penser  )…..

 

 

Résurrection …heu initialisation….


  Hé oui ,cette fichue machine m’a encore laissé tomber ! Et là , pas qu’un peu !!! Qu’est ce que je peux être nul !!! 

  Tout remis à zéro ! 

Bahh pas dramatique : Je n’avais rien d’original en tête à partager avec mes lecteurs éventuels …..Je vais donc  » jeter un oeuil  » sur les mails ( si il y en a ) puis me déconnecterais …..Peu être à demain où….cette nuit  si je ne parviens pas à dormir ….

Orage…….


    Toute la journée l’orage a grondé  accompagné d’une chaleur très  » lourde  »  ( ce n’est que vers 19 heure que la pluie est venue rafraichir l’atmosphère ….) Mais , comme beaucoup de mes lecteurs le savent , pour moi ,  » orage  » est souvent signe de malaise  et ce fut le cas ! 

Hop un petit comprimé anti épileptique et il ne m’en reste qu’un mal de tête => Je quitte le P.C et monte me coucher ( d’autant plus que Manu vient manger ce midi ; ce sera couscous …..surgelé ) 

Bonne fin de nuit et bon mercredi à vous qui , par hasard passeriez , à ce soir certainement.

 F.

Lundi déjà !


  C’est reparti pour un tour de sept jours….Sept jours de routine de chaleur ? 

De bêtise de ma part  , comme ce dimanche ! En effet , cet après -midi , l’idiot que je suis en a fait une belle : La partie congélateur de mon réfrigérateur est pleine  » à ras bord  » ( surtout de glace sous toutes les formes ) , ce qui fait qu’en prenant un cône  cet après midi , j’ai poussé un peu les aliments s’y trouvant, mais….pas suffisammentfrigo ! Résultat , sans que je ne m’en aperçoive , la porte est restée entr’ouverte ! Résultat , une grande partie des glaces était décongelées , elles étaient devenues quasiment liquide  ! Et le givre avait envahi le compartiment . Heureusement , les autres aliments étant au fond ne furent pas endommagés ….

Il n’en reste pas moins que j’ai passé un long moment à ôter la glace / givre qui prenait les 3/4 de la place . Ceci fait, j’ai remis le tout en place ; les cônes n’ont plus la forme de cône , mais……

 » On  » dit qu’il ne faut pas re congeler un aliment  mais tant pis, je n’allais tout de même pas jeter ces glaces……..

Bref par cette chaleur , je ne suis pas gelé , mais con çà je le suis ! 

Escorte !


 

   Sans permis de conduire mais toujours en course pour obtenir son bac. Le 8 juin, un lycéen s’est fait flasher par les gendarmes à Nouzilly (Indre-et-Loire) alors qu’il se rendait à une épreuve du baccalauréat.
A 125 km/h au lieu de 80

  Contrôlé à 125 km/h au lieu de 80 km/h, il s’est vu retirer son permis de conduire. Mais les gendarmes se sont montrés compréhensifs lorsque le jeune homme leur a expliqué qu’il n’arriverait pas à temps s’il ne pouvait pas utiliser sa voiture. Ils l’ont en effet escorté jusqu’au centre d’examen..gendarme

 C’est un un gendarme du peloton motorisé de Monnaie (Indre-et-Loire) qui a conduit l’adolescent à son épreuve dans sa voiture de service. Touchés par ce geste, les parents du lycéen ont envoyé une lettre de remerciements aux militaires:

Le couple explique trouver la confiscation du permis de conduire de son fils « banal(e) » et effectuée « à juste titre ». Les parents saluent surtout l’initiative de la gendarme : « Cette personne a pris une décision qui prouve son humanité. Rien ne l’obligeait à le faire. Qu’elle en soit remerciée ».

Selon eux, grâce à cette escorte, leur fils « a pu passer sereinement les épreuves ». « Sans présumer des résultats définitifs du bac », précisent-ils.

  L’histoire ne dit pas comment le bachelier est rentré chez lui.?

boffff………


Quelle est l’origine de l’expression « joindre les deux bouts » ?

Avoir des difficultés à joindre les deux bouts signifie avoir des fins de mois difficiles, se trouver dans une situation financière problématique.

Cette expression trouverait son origine dans une mode vestimentaire datant du XVIème siècle, la collerette. A cette époque la tendance des cols montants à dentelle pour les femmes gagne les hommes. Au milieu du siècle la collerette devient un accessoire distinct de la chemise et prend le nom de « fraise ». Elle devient rapidement un signe de réussite sociale et financière.

Aussi certains nobles peu fortunés se faisaient confectionner des fraises démesurément grandes pour laisser croire à une immense richesse. Mais en conséquence cela élargissait considérablement la taille de leur tour de cou une fois habillé. Aussi durant les repas, leur serviette, dont il n’avait pas ajusté la taille proportionnellement à celle de la collerette, se trouvait être trop petite pour être nouée. Ils avaient donc au sens propre du mal à «joindre les deux bouts».

 

Près de là où je vis …..


  Les aliens ont-ils débarqué à Crézancy-en-Sancerre, dans le Cher ? Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, de mystérieux cercles sont apparus dans les champs de cette commune, rapporte France 3.

Au total, une dizaine de cercles de plusieurs tailles différentes ont été découverts. Le plus grand ferait environ 55 mètres de diamètre.

 

L’agriculteur qui exploite le champ s’est plaint à la gendarmerie. En effet, un hectare de sa récolte est endommagée, ce qui représente six tonnes de blé et une perte de 1 000 euros.
Les « crops circles » gardent leur mystère

Si ce phénomène peut paraître étrange, il est en effet rare, mais ce n’est pas une première.

Les mystérieux cercles sont baptisés « crop circles » ou « agrogrammes ». Ils apparaissent depuis la fin des années 1960 dans les champs de céréales de toute la planète par flexion ou flétrissures des épis. Leur taille peut aller de quelques mètres à plusieurs hectares de diamètre.

On ne sait pas exactement comment se produit ce phénomène.

Je l’aime….mais


  J’aime mon fils , mais dommage qu’il vieillisse…..

En effet , en  » prenant de l’âge  » il se mêle trop de mes affaires …..Bien entendu , il croit bien faire , veut m’aider ….Mais l’entendre me demander ce qu’il en est de ceci ou cela me fatigue ….Je lui en dis trop , lui raconte pratiquement tout que ce soit ce qui m’arrive de bien ou ce qui me parait suspect , négatif ….Alors chaque mercredi les mêmes questions reviennent :  » tu as assez d’argent sur ton compte ?  » ,  » t’as envoyé ceci , cela etc….. » . Au point que , parfois , je cache des papiers, documents avant qu’il n’arrive ……

  Ces derniers temps ,il s’est mis en tête de me faire changer de banque par exemple , moi, je n’en ai pas envie ……

Je me demande si c’est la même chose pour tous les parents ou particuliers aux gens comme moi  ( les hommes qui ont  » élevé  » seul leur enfant ? )…..

çà me donne la sensation d’être vieux , voir sénile ( vieux : Je le suis , mais sénile ? )

Sinon, je lui avait préparé un repas rapide  » à ma façon  » , alors  avant qu’i commence à manger , je l’ai prévenu que ce n’était pas géant , mais en mangeant , il m’a dit  » ben c’est vachement bon ton  » truc  »   » ( sincère ?  , en tout- cas , il a tout mangé…..)

Voilà disons que c’était mon  » coup de gueule  » de cette nuit 

 

çà serait bien ici avec la Lepen …..


   Un avocat mexicain a lancé une marque de papier toilette à l’effigie de Donald Trump. 30% des bénéficies issus des ventes seront reversés à des associations d’aide aux migrants.« Une douceur sans frontières ». Le slogan de cette nouvelle marque mexicaine de papier toilette illustre bien sa seconde vocation : l’opposition à la politique migratoire de Donald Trump

  Une idée née lors de la campagne présidentielle américaine. Lancée officiellement le 29 mai, la marque est née lors de la campagne présidentielle américaine, quand Antonio Battaglia, l’avocat mexicain qui a porté le projet, s’est senti heurté par les propos que tenait alors Donald Trump sur les Mexicains.

   Dans des propos relayés par les médis mexicains  , Antonio Battaglia a annoncé que 30 % des bénéfices liés aux ventes de la marque seront reversés à des associations d’aide aux migrants.pécu effigie