Un avion déverse des milliers de poissons dans un lac !


Un avion déverse des milliers de poisson dans un lac près de la petite ville de Bicknell dans l’Utah à une altitude de plus de 2000 mètres.

Une opération de la » Utah Division of Wildlife Resources  » qui reconstitue les stocks de poissons de plus de 200 lacs de cette façon depuis les années 1950.

Auparavant, les poissons étaient chargés dans des bidons de lait et transporter à cheval pour atteindre ces zones reculées. Selon l’agence , la technique aérienne s’est avérée plus rapide et moins stressante pour les animaux …..

Un de ces avions peut larguer jusqu’à 35000 poissons, ce qui le rend bien plus efficace que le katsugyo ( le sac aquarium portanle )

Un avion déverse des milliers de poissons dans un lac des montagnes de Boulder :

Vidéo :

Pour l’instant …..


Booof : Commentaires bloqués !

……Télé : Sherlock Holmes ….

J’aime bien cette série lol .

Cette adaptation libre des romans et nouvelles d Arthur Conan Doyle  présente le célèbre duo dans un contexte contemporain. En effet la série transpose l’époque dans laquelle évoluent les deux personnages de la fin du XIX au XXI siècle

Sherlock Holmes est détective consuletant  et il accueille comme colocataire le docteur Watson , un ancien médecin de l’armée britannique blessé en Afghanistan . Il aide Sctland Yard à résoudre des enquêtes ardues en utilisant ses dons d’observation et de déduction associés aux technologies actuelles comme internet ou e téléphone portable  .

Parceque c’est mon  » cas  » ….


…….en cemoment :

En avoir ras-le-bol

Signification: En avoir assez ou être fatigué de faire quelque chose


Origine: Expression française très usitée et mais reste vulgaire et obscène et pour cause: Le terme bol désigne bien un récipient mais reste attesté en argot avec le sens de « anus » ou « cul ».!
Pour revenir aux définitions, l’adjectif ras se définit dès la fin du XIIème siècle par une mesure remplie mais sans dépassement de limites pour devenir au début du XVIIème siècle synonyme de la locution « très près ».
Selon une autre interprétation et afin d’enlever le caractère vulgaire de cette expression, il fut créé une confusion entre les termes bol, cul et tête pour en faire un rapprochement avec d’autres  comme « en avoir par dessus la tête ». De ce fait c’est le rapport  bol/tête qui a pris le dessus et celui bol/anus n’est plus  »soupçonné. »
L’expression familière « en avoir ras le bol » a connu ses lettres de noblesse et un franc succès lors du « ras le bol général » de mai 68 !
Expressions françaises synonymes:en avoir marre , en avoir sa claque
….

Moi j’en ai ras le bol : le moins grave = Plus de télé ? ( çà me gêne parceque je n’aime pas beaucoup le silence . )

: moyennement important : Mon compte en banque est largement à découvert ! ( j’ai l’habitude )

: Encore un malaise epileptique il y a quelques heures !

Et enfin , je ne cesse de penser à ma mère , à tout ce que je ne lui ai pas dit , à tout ce que je n’aurais pas du lui dire …

Château…..


de sable ……

Le plus haut du monde se trouve désormais au Danemark

 Le château a été décoré sur le thème du coronavirus avec la bactérie trônant au sommet de la pyramide

Un château de sable basique qui, lui, n'a rien gagné au Guinness des Records. (illustration)
Un château de sable basique qui, lui, n’a rien gagné au Guinness des Records.

Le plus haut château de sable  jamais construit au monde a été récemment érigé au Danemark . Il mesure exactement 21,16 m de haut et pèse près de 5.000 tonnes, ont annoncé ses concepteurs .

Il dépasse de plus de 3 m un château  de 17,66 m construit en Allemagne  en 2019 et qui détenait jusque-là le titre du plus haut château de sable du monde dans le Guinness des records. Richement décoré, le château danois a été construit dans la station balnéaire de Blok Hus.

Argile et colle pour faire tenir le château :

Son créateur, le néerlandais Wilfred Stijger, a été secondé par 30 des meilleurs sculpteurs de sable au monde. Le château a la forme d’une pyramide pour ne pas s’effondrer, une méthode souvent utilisée par les experts de ce genre de construction. 4.860 tonnes de sable ont été utilisées pour le construire. L’édifice a été dressé grâce à une construction en bois cachée à l’intérieur

Afin de le rendre plus adhésif, le sable contient approximativement 10 % d’argile. Une couche de colle a été appliquée une fois l’ouvrage terminé pour que l’édifice résiste pendant la majeure partie de l’hiver. Selon ses concepteurs, le château devrait tenir jusqu’à ce qu’une forte gelée le fasse disparaître en février ou mars.

Un château sur le thème du Covid-19

Le créateur du château a voulu représenter le pouvoir du Covid – 19  sur le monde avec la pandémie. Le virus  » dirige notre monde, nous dit ce qu’il faut faire et nous empêche d’être avec notre famille et nos amis  », a déclaré Wilfred Stijger en présentant son œuvre.

La bactérie du coronavirus  figure au sommet du château, écrasant les gens rampant en dessous, lesquels font tout leur possible pour la vaincre. D’autres motifs plus balnéaires ont aussi été sculptés : planche à voile, kitesurf, maisons de plage, poissons et phare… Les constructions en sable sont une tradition à Blok Hus. Les sculptures tiennent en général jusqu’en janvier, lorsque l’hiver commence.

Récupération en cours…

Récupération en cours…

çà s’est passé un 8/07 ……..


8 juillet 1853

Le  » commodore  » Perry débarque au Japon

Le 8 juillet 1853, le commodore Matthew Perry apporte à l’empereur du Japon un message d’amitié du président américain Franklin Pierce. En fait d’amitié, il s’agit d’une injonction à se soumettre.!!!!!

Les Japonais, qui s’étaient jusque-là tenus à l’écart des affaires du monde, se laisseront-ils assujettir comme, avant eux, les Chinois et la plupart des autres peuples d’Asie ?..Un message d’amitié en forme de menace

Le commodore (capitaine de vaisseau commissionné) s’inquiète auprès du gouvernement japonais des mauvais traitements qu’ont eu à subir des marins américains naufragés sur les îles japonaises.

Ses quatre  » bateaux noirs  », surnommés ainsi parce qu’ils utilisent du charbon et crachent de la fumée, provoquent un grand émoi chez les Japonais. Ces derniers prennent conscience de leur retard sur les  » Barbares  » d’Occident.

Il faut dire que l’archipel est soumis depuis 1603 aux  »shôguns  » de la famille Tokugawa . Ces maires du palais ont relégué l’empereur, le tenno (ou taino), dans un rôle religieux et honorifique. Ils ont dompté les grands seigneurs féodaux, les daimyo. Ils ont fermé l’archipel aux influences étrangères, avec interdiction quasi-générale d’entrer ou de sortir du pays… De ce fait , les Japonais mesurent mal les changements techniques et intellectuels qui se sont produits dans le monde et en particulier en Occident au cours des 250 dernières années.

Au cours d’une seconde visite, le 13 février 1854, le commodore Perry commande sept navires de guerre, dont quatre à vapeur. Il se fait menaçant et exige du shôgun qu’il ouvre les ports japonais aux navires de commerce et aux baleiniers américains.

Le shôgun s’incline et ses représentants signent un traité le 31 mars 1854 à Kanagawa par lequel ils garantissent le rapatriement des éventuels naufragés. Ils consentent aussi à ouvrir les ports de Shimoda et Hakodaté aux navires de commerce battant pavillon américain. Ils offrent enfin aux États-Unis un statut de faveur et accueillent en 1856 un premier consul américain, Townsend Harris.

( Harris )

Dans les années suivantes, le Royaume-Uni et les principales puissances européennes réclament et obtiennent des privilèges équivalents.

Les Japonais les plus lucides comprennent qu’ils doivent adopter rapidement les principes et les techniques des Occidentaux s’ils ne veulent pas être colonisés comme leur voisin chinois. D’autres préfèrent s’en prendre directement aux Occidentaux et se laissent entraîner à de sanglantes émeutes.

C’est le début d’un long conflit entre les réformistes et les conservateurs, ces derniers étant conduits par le shôgun. Il se termine en 1867 par la victoire des premiers et le renvoi du shôgun.

Le jeune empereur Mutsuhito

Mutsuhito

 (15 ans !) prend lui-même le pouvoir et entreprend à marches forcées de réformer le Japon. Il va en faire le premier pays industriel non occidental.

Masque  »Anti Covid  »….


Tous  »masqués  » , ce n’est pas drôle ni rassurant , parfois, ces masques sont  » originaux  » ……

masque anti-covid

…….. pour en témogner : Mon  » cher  » père !

En effet , il a pris une solution  » étrange  » , voir ( pour moi ) choquante :

Il s’est fabriqué un masque avec le » bonnet  »

bonnet ….

d’un soutien-gorge de ma mère !!

Maman

Pourtant un masque ne doit pas être très cher ? j’en ai vu à 2,69 euros le masque ……

La crypte restaurée du Colisée…..


….. antichambre de la mort pour lions et gladiateurs

Le rugissement des fauves en cage, la peur des gladiateurs et la clameur assourdissante de la foule venue les voir combattre: le Colisée n’est plus aujourd’hui qu’un vestige des jeux romains dont le spectacle était la mort.

L’amphithéâtre le plus célèbre de la Rome antique, visité chaque année par sept millions de touristes, est en partie tombé en ruines mais ses entrailles révèlent l’extraordinaire ingénierie mise au service de ces sanglantes bacchanales

Le site a dévoilé il y a peu , au terme de longs travaux de restauration, l’hypogée, ou crypte, avec un nouveau chemin de visite sinuant entre les ossements et une app qui détaille les coulisses de ce cirque funeste dont hommes et animaux ressortaient rarement vifs.

« Il faisait noir, ça sentait mauvais. Les conditions étaient terribles pour les esclaves et les animaux », souligne la guide, Cristina.

AFP
Le Colisée de Rome, le 25 juin 2021, dont la resturation a été financée par le mécène Tod’s

Autrefois recouvert d’un plancher en bois, le labyrinthe de couloirs et de pièces plongés dans les ténèbres servait d’arrière-scène à l’Amphithéâtre Flavien – et d’ultime prison pour les hommes et les bêtes lâchés dans l’arène pour aller au devant de leur destin.

« Il faut imaginer comment ils émergeaient soudainement de l’obscurité », poursuit le guide Cristina. « Le bruit terrible qui venait de l’arène… »

– ‘Un monument dans le monument’ : Les entrepreneurs du vivant recrutent les métiers de l’agriculture ????

Parrainée par le chausseur italien Tod’s, la restauration commencée en 2018 a mobilisé 81 archéologues, ingénieurs et autres experts qui ont nettoyé et renforcé les murs de brique et de pierre de l’hypogée, qui s’étend sur un demi-hectare.

« Nous rendons enfin au public ce monument dans le monument », a déclaré la directrice du site classé à l’Unesco, Alfonsina Russo, lors d’une conférence de presse.

Le Colisée a été achevé en 80 après JC et l’hypogée construit sous l’empereur Domitien.

Image illustrative de l’article Domitien
Domitien

Après sa dernière utilisation en 523 après JC, l’hypogée s’est progressivement recouvert de décombres jusqu’à ce qu’il soit exhumé au XIXe siècle.

Le dédale de couloirs et de salles était au coeur de la mécanique des jeux, qu’il s’agisse de combats de gladiateurs, de chasses aux bêtes sauvages d’Afrique ou d’exécutions publiques.

AFP
Un visiteur à l’intérieur du Colisée de Rome, le 25 juin 2021 

Un imposant tunnel menait à un camp d’entraînement de gladiateurs, qui abritait un hôpital et une morgue. Les animaux étaient également introduits dans l’amphithéâtre par le tunnel avant d’être mis en cage.

On distingue encore, sur les sols en briques à chevrons des 15 tunnels de la crypte, des trous creusés dans des blocs de travertin – pierre utilisée pour la construction de nombreux édifices de la Rome antique – et doublés de bronze d’où partaient de puissants treuils servant à hisser des cages, des décors ou des plates-formes contenant des gladiateurs. Huit esclaves par treuil étaient nécessaires. 

Au niveau de l’amphithéâtre, les portes des cages s’ouvraient, précipitant les bêtes affamées et désorientées dans l’arène

Pas de com ! Je les bloque …

marin-francis08@outlook.com

fralurcy085903@gmail.com