Une  » tripoteuse  » ?


Qu’est ce qu’une  » tripoteuse  » ?

En fait, ce mot désigne une  » tripière  » lol c’est à dire :

Petite histoire :
0n faisait une grosse consommation de produits tripiers au Moyen Âge, bien que leur commerce sot alors strictement réglementé. À Paris, selon le registre de la Taille, six familles seulement avaient, en 1297, le privilège de les acheter aux bouchers en gros – qui gardaient cependant le monopole des produits tripiers rouges et des tripes de veau -, de les faire cuire la nuit dans leurs « boticles » du quartier de la Place aux Veaux (le quai de Gesvre), pour les céder ensuite à des femmes qui les revendaient au coin des rues dans de grandes bassines en cuivre. Au début du XVllle siècle, le bataillon des « cuiseurs de tripes » devint si important ( une vingtaine ) qu’une ordonnance de police, en date du 28 mars 1738, fit fermer boutique à huit d’entre eux.

Ce n’est qu’en 1782, par lettres patentes, que les bouchers devront céder aux tripiers les produits tripiers rouges du bœuf et de l’agneau. À la fin du XVllle siècle, huit « cuiseurs de tripes » et une vingtaine de marchandes tripières en gros officient Place du Châtelet, à Paris. Mais en 1791,( le 17 mars ) , toutes les corporations vont être supprimées. Les métiers devenant libres, il va falloir que naissent les organisations professionnelles, à la fois pour les régenter et pour défendre leurs droits. Pour ce qui concerne le métier de tripier, une ordonnance du 25 brumaire de l’an XII (17 novembre 1803) va en confirmer les prérogatives. L’ordonnance du 25 mars 1830 autorise aux tripiers l’exploitation des tripes de veau.

Que désigne-t-on par triperie
La triperie désigne à la fois la viande de triperie ( les produits tripiers ) et le commerce qui s’y rapporte, c’est à dire la vente des produits tripiers des animaux de boucherie. C’est un terme de boucherie qui désigne les organes des animaux contenus dans leur cavité crânienne, thoracique et abdominale, mais aussi leurs glandes, leurs joues, leurs pieds et leur queue. Ils sont la partie comestible du cinquième quartier, appelé ainsi par opposition aux quatre quartiers ( deux pour l’avant et deux pour l’arrière ) de la carcasse de l’animal.

Le bœuf fournit le foie, dit de génisse, le cœur, la langue, les rognons mais aussi le gras double, la joue, le museau, la queue et les tripes. Le veau fournit le foie, le cœur, les rognons, la tête, les pieds, la cervelle et la langue. Ses produits tripiers sont les plus fins ; quelques uns d’entre eux ne se trouvent que chez lui et entrent dans la composition de certaines andouillettes et des fameux tripous. L’agneau fournit les rognons, le foie, la cervelle, la langue, les ris, les pieds, les rognons blancs, la joue ; sa pansette permet, bien sûr, de confectionner les tripous et les pieds et paquets, spécialités régionales dont la réputation n’est plus à faire.

P.S : Je ne sais pas 1) Si quelqu’un lira ce billet

2) Si quelqu’un connait , à déjà mangé des tripes ?

Moi , j’en ai déjà mangées faites  » maison  »

( par mon père ) et …….je trouvais çà très bon ! Aujourd’hui , je n’en trouve plus sauf en boite

Résultat d’images pour images tripes en boite

; mais j’en mange tout de même parfois !

Résultat d’images pour images boutiques triperie

C’était il y a 52 ans :


Jan Palach ……

Jan Palach foto z průkazu.JPG
….s’immolait par le feu : né le11 août 1948  à Prague et mort le 19 janvier  dans la même ville, est un étudiant  en histoire tchécoslovaque   qui s’est immolé parle feu sur la place Venceslas à Prague  le 16 janvier 1969. Il est l’un des symboles en Tchéquie de la résistance à l’occupation soviétique . En 1966, il n’est pas admis à l’ université de Prague  en raison de son  » origine professionnelle  » , bien qu’il ait réussi les examens d’entrée.! Alors ,il commence à étudier à l’ Ecole supérieure d’ économie de Prague . Il effectue un stage au Kazakhstan   en 1967. En 1968, il refait une demande d’admission à l’université Charles, cette fois avec succès. En été 1968, il effectue un stage près de Leningrad . Il passera également trois semaines en France en 1968 pour travailler dans les vignes.

Pendant ses études, il s’intéresse déjà à la politique mais ce sera le  » Printemps de Prague » qui marquera un tournant crucial pour lui. Après avoir essayé sans succès d’organiser l’occupation de l’édifice principal de la Radiodiffusion tchécoslovaque et de diffuser un appel à la grève générale, Jan Palach décide d’opter pour un mode de protestation plus radical. Le 16 janvier 1969, il s’immole par le feu sur la place Venceslas à Prague, un lieu central et très fréquenté. Brûlé au deuxième ou troisième degré sur 85% de son corps, il meurt à l’hôpital le 19 janvier ….

Palach souhaitait , par ce suicide public ,protester contre la suppression des libertés et l’indifférence de la population à l ‘ invasion de son pays par les forces du Pacte de Varsovie en août 1968. Cette invasion avait mis fin brutalement au Printemps de Prague, et aux réformes d ‘ Alexandre Dubcek

Résultat d’images pour Alexander Dubček

 dont l’objectif était une relative libéralisation du système socialiste tchèque ; l’intervention militaire de 1968, suivie par une soumission du Parti communiste tchécoslovaque   aux ordres de l’ URSS , allaient verrouiller pour longtemps le champ politique de la Tchécoslovaquie communiste , qui entrait alors dans la phase dite de  » normalisation  ». La mort du jeune homme eut un retentissement à travers toute la Tchécoslovaquie : une procession réunira plusieurs dizaines de milliers de participants à Prague et d’autres cérémonies funèbres eurent lieu ailleurs dans le pays.  Deux autres jeunes Tchèques, suivirent l’exemple de Jan Palach le 25 février et le 9 avril de la même année. Les autorités communistes ont alors tenté de discréditer le jeune martyr par plusieurs manipulations, notamment en faisant disparaître une lettre posthume où Jan Palach dénonçait l’invasion soviétique ….

Son sacrifice eut des conséquences relativement importantes :

En janvier 1989, le 20e anniversaire de la mort de Jan Palach provoque une semaine d’importantes manifestations contre le régime communiste, appelée  » Semaine de Palach  ». Le16 février 1989 ,  l’auteur dramatique Vaclav Havel

Résultat d’images pour Václav Havel

, un des dirigeants du mouvement de la Charte 77 , est arrêté par la police de la dictature communiste  pour avoir voulu déposer une gerbe de fleurs à la mémoire de Jan Palach.

Le 20 février  suivant, il est condamné pour ce geste à neuf mois de prison ferme et le 22février  , sept autres opposants sont aussi condamnés. Quelques mois plus tard, la dictature s’effondre à la suite de la  » révolution de Velours  » .

Son geste fut suivi par près de trente tentatives d’auto-immolation, pas uniquement pour des motivations politiques.

______________________________________

De très nombreux hommages de toutes sortes ( un astéroïde à son nom , une gare de bus à l’ile Maurice à son nom ,etc….)

plaque mémoriale Palach hrob.jpg tombe

 »Couvre-feu  »…


D’où vient le couvre-feu ?

Depuis samedi , le couvre-feu est avancé à 18 heures ( perso , çà ne me dérange pas beaucoup car je ne sors pratiquement pas ) , mais je me suis  » amusé à chercher d’où vient le  » couvre – feu  » , bien que tous , je résume le savent …..Mais çà m’occupe .

De puis le moyen-âge , toutes les époques de l’histoire ont été  » traversées » par ce couvre – feu ( souvent aux époques  » sombres  » ) : En septembre 1943 , les nazis instaurent un couvre-feu sous contrôle pour toute la France , il a pour but d’obliger les gens à rester chez eux et d’empêcher ainsi tout rassemblement et toute forme de révolte …évidemment certains français ( voir le film  » la traversée de Paris  » ) ne le respectent pas au risque de leurs vies ..

Mais  » çà  » date d ‘une époque bien plus lointaine : Le moyen-âge . Et il avait pour but d’éviter les incendies nocturnes , les habitants , dès le 13 ème siècle , sont  » priés  » de rentrer chez eux le soir pour couvrir leur foyer ..A l’époque évidemment , seul le foyer ( feu dans l’âtre ) réchauffait l’intérieur et , souvent , les gens laissaient le feu se consumer la nuit , ce qui amenait beaucoup d’incendies dans les maisons ( alors en bois ) Résultat d’images pour images intérieur maison au moyen-âgec’étaient les cloches d’églises qui sonnaient pour avertir du moment de l’extinction des feux . J’ai lu que c’est Guillaume le Conquérant Résultat d’images pour Guillaume le Conquérant qui a instauré cette obligation au cours de la conquête de l’Angleterre en 1066 , pour éviter toute révolte de la part des anglais . Ayant trouvé cette mesure efficace ,le roi aurait décidé de  » l’exporter  » en Normandie .

La coutume a parfois traversé les siècles :

Aujourd’hui , une dizaine de communes françaises feraient encore sonner leurs cloches les soir ! A Pont – Audemer , les cloches du beffroi s’ébranlent toujours à 22 heures ! Ceci en vertu d’un texte de G.le Conquérant qui stipule ne tolérer aucun mouvement, aucune lumière après 20 heures……..( Que les habitants suivent cette consigne m’étonnerait ! )

Ce mot désigne aussi un instrument ,objet qui servait à recouvrir les braises au moment de ce coucher :

Résultat d’images pour le '' couvre - feu '' objet du moyen-âge

Le vol…


……majestueux de la grande aigrette :

La grande aigrette (Ardea alba) est un échassier, le plus grand de tous les hérons et aigrettes qui se trouve dans la plupart des régions tempérées et tropicales du monde.

Pour la distinguer des autres oiseaux de sa famille, outre son envergure, elle possède un bec jaune et des pattes noires.

Il en existe 4 sous espèces, l’une en Europe, une en Amérique, une en Afrique et la dernière entre Asie et Océanie.

Malgré sa généreuse voilure, cet oiseau n’est que partiellement migrateur, ceux de l’hémisphère nord tendant à migrer au sud au début de l’hiver.

Les grandes aigrettes se reproduisent en colonies, dans des arbres ou les roseaux près des lacs ou dans des zones humides. Si la femelle peut pondre jusqu’à 5 œufs, rarement tous survivent et les oisillons se mènent une vraie guerre pour la nourriture rapportée au nid.

Les repas se composent généralement de poissons, de grenouilles, de reptiles, d’insectes et même de petits mammifères attrapés via le long cou et le bec pointu.

Un oiseau qui peut vivre assez vieux, le record de longévité observé étant de 23 ans.

L’espèce n’est aujourd’hui pas en voie de disparition mais la mode des chapeaux à plumes de la fin du XIXe siècle a bien failli la faire disparaitre. Chassées pour leur plumage, notamment en période nuptiale, la population avait drastiquement chuté.

Un oiseau à la large ramure, pouvant atteindre les 1m70, au vol gracieux malgré son cou replié pour l’aérodynamisme.

Quelques images de la grande aigrette, grand et gracieux volatile:

Harriet Tubman


…..libératrice d’esclaves:

Au péril de sa vie , après s’être enfuie d’une plantation ( du Mary Land ) , elle retourne dans cet état esclavagiste pour libérer d’autres esclaves opprimés , au péril de sa vie :
Un soir de 1849 , une femme court dans la nuit sans se retourner cette femme se nomme Harriet Trubman , elle s’enfuit de la plantation d’ Edward Brodess , propriétaire terrien du Maryland ; elle y est née en 1821 /22 . sous le nom d’Araminta Ross de parents esclaves comme elle , mais la petite  » Minty  » , comme on la surnomme ,a la résistance dans le sang ..Déjà , à 5 ans , louée à une voisine , elle vole du sucre et se cache pendant une semaine , mais elle est retrouvée et battue , à 13 ans , elle refuse d’aider un contremaître qui voulait rattraper une esclave cherchant à s’enfuir , celui-ci , furieux , la roue de coups ! En décembre 1849 , sachant qu’elle va être vendue , elle décide de s’enfuir …Cette nuit là , elle court  » comme une dératée  » et parcourt une cinquantaine de Kms ! ( son mari est resté )

Elle atteint Poplar Neck dans un comté voisin là , elle retrouve les membre de l’Underground Railroad (chemin de fer clandestin ) ,un réseau d’évasion important créé par des abolitionnistes et des quakers noirs et blancs . Elle prend alors  » la route de la liberté  » ( une route de 150 Kms ) pour atteindre la Pennsylvanie où l’esclavage est illégal ….

Une résistante qui libérera près de 70 esclaves :

Pour éviter les  » chasseurs d’esclaves  » qui les traquent dans le but de toucher une récompense ,pour éviter d’être repérer , les fugitifs doivent se déplacer la nuit ….Après de longs jours de voyage , la jeune femme arrive en  » terre promise  » ..Elle dira  » je me sentais différente , me sentait comme au paradis  » …. Installée à Philadelphie , elle enchaîne les petits boulots .Pour la première fois de sa vie , elle est payée pour son travail !

Mais , quand elle apprend que sa nièce et ses deux enfants vont être vendus , elle prend une décision folle : Vêtue d’un costume d’homme , elle décide d’aller les chercher dans le Maryland ! C’est encore plus dangereux que sa fuite un an avant , car la répression s’est endurcie !

Prenant tous les risques , elle retourne dans la plantation qu’elle à fui .Elle parvient à conduire sa nièce et les enfants à Philadelphie , puis , elle retourne dans la plantation fuie pour sauver son mari , mais lui refuse de partir …..Elle  » embarque  » finalement une poignée d’esclaves . Au total , Harriet Trubman va mener 13 expéditions , prenant à chaque fois les routes de  » l’Underground Railroad  » .Elle parviendra à libérer près de 70 esclaves ; sans être capturée et sans qu’un seul ne soit repris . Rusée et intelligente, elle prépare soigneusement ses voyages et devient un as du déguisement .

 » La moïse noire  » :

C’est le surnom qu’on lui donnera en rapport avec le prophète qui a guidé les juifs hors d’Egypte ( comme lui , elle a ouvert la  » voie de la liberté  »). Sa mission ne s’arrête pas là : Pendant la guerre de Sécession , elle devient infirmière au côté de abolitionnistes . Et en 1863 ,quand Lincoln signe la proclamation d’émancipation qui abolit l’esclavage dans tous les Etats -Unis, elle se mêle aux raids qui libèrent les captifs dans les plantations ( En caroline du Sud , au cours d’un de ces raids , elle permet de libérer plus de 700 esclaves ) !

Une reconnaissance tardive :

La paix revenue ,elle milite pour le vote des femmes et contre le racisme . La reconnaissance ? Elle se fera attendre : 30 ans pour recevoir une pension ! L’argent gagné grâce à la publication de sa biographie parue en 1869 , lui sert à ouvrir un hospice pour le afro-américains à côté de sa maison à Auburn . C’est là qu’elle mourra le 10 mars 1913 à plus de 90 ans …..

Harriet Tubman devient une  » icône  » : C’est elle que les américains ont choisi en 2016 pour figurer sur les billets de 20 dollars ……

C’est quand la  » Saint Glin-Glin  » ?


Comme chacun sait ,  » reporter à la saint glin-glin  » signifie remettre à une date ultérieure , à plus tard ou même à jamais ….Comme ces derniers temps , j’ai tendance à la mettre  » en pratique  » , je me suis demandé d’où venait cette expression ….Bien entendu , il est inutile de chercher ce  » saint  » dans un calendrier lol …D’après ce que j’ai lu , l’expression aurait été utilisée pour la première fois en 1897 . Cette année là , la presse relate une décision du tribunal de police de Paris : après avoir promis à son créancier de le rembourser à la  » saint Glin-Glin  », le débiteur aurait été condamné à le payer le 1er novembre, à la Toussaint ….

 » la Saint Glin – Glin  » serait un jeu de mot jouant sur la similitude ( à l’audition ) entre  » saint et seing  » ( seing = signature ) et la déformation de l’onomatopée  » gling  »en  » glin  » . On peut donc penser que c’est le signal qui fait  » gling -gling  » , c’est à dire le son des cloches … Pourquoi les juges auraient ils choisi le jour de la Toussaint ? Parce que c’est la fête de tous les saints qui n’ont pas de jour dédié dans le calendrier …??? ( je ne savais pas ! , je pensais que , au contraire c’était la fête d’absolument tous …mais ,moi et la religion …….? ) , et que le matin de la Toussaint , les cloches sonnent  » à toute volée  » ..

Saint Glin- glin ne serait pas un saint , mais une cloche ( d’après ce que j’ai lu ) , en effet , le mot  » seing  » en ancien français ne désignait pas seulement une signature , mais aussi la cloche ( du latin  » signum  » = le signal ) et , dans certaines régions , une cloche  » glingue  » , donc elle donne le son  » glin glin  » . ? ( Dans ma région d’origine il est courant d’entendre le verbe  » déglinguer  » pour dire que quelque chose est démonté et pas réparable ) ?

Avec le temps , le seing glinglin qui sonnait à l’église est devenu Saint Glin-glin , aussi fictif que sa fête , la Saint Glin-Glin ……

Image ( trouvée sur le net ) d’un homme qui a attendu un appel de sa dulcinée jusqu’à la saint glin – glin :

Faut vraiment que je n’ai rien dans la tête pour  » pondre  » ce genre de billet ! Mais , il faut bien que je m’occupe et aussi que j’écrive ici en attendant la fermeture faute de paiement !

C’était il y a environ …..


.…68 ans : Le  » complot des blouses blanches  » :

13 janvier 1953 : Staline et le complot des blouses blanches

Ce matin-là, les russes découvrent dans le journal officiel du Parti communiste soviétique un article qui explique comment plusieurs médecins de renom ont assassiné des hauts cadres du gouvernement. Le point commun de la plupart des inculpés : ils sont juifs. Des arrestations massives commencent alors chez les médecins. Mais l’affaire se termine brusquement à la mort de Staline, comme si celui-ci en était l’initiateur…En fait , il s’agissait d’une machination montée par le NKVD pour le régime stalinien ; l’affaire fut abandonnée deux mois après la mort de Staline

! ( Le NKVD avait pour but de contrôler la population soviétique, afin de détruire toute opposition au régime et d’appliquer la terreur   sur tout le pays afin qu’encore une fois l’opposition ne se fasse pas entendre )

Le 13 janvier 1953 , les russes lisent dans le journal officiel du parti communiste soviétique un article intitulé  » Sous le masque des médecins universitaires , des espions tueurs et vicieux .  » !

Environ un an avant , Staline avait déclaré au  » Politburo  » Tout sioniste est l’agent du service de renseignement américain. Les nationalistes juifs pensent que leur nation a été sauvée par les États-Unis, là où ils peuvent devenir riches, bourgeois. Ils pensent qu’ils ont une dette envers les Américains. Or parmi mes médecins, il y a beaucoup de sionistes.  » . Semion Ignatiev

Semion Ignatiev
Ignatiev

nommé récemment ministre de la Sécurité de l’État, est chargé de mettre en œuvre les accusations et d’obtenir des aveux.

Un groupe de médecins dont 6 juifs qui ont soigné des membres du parti communiste sont accusés d’avoir empoisonné Andreï Jdnav ( mort en 1948 ) et Alexandre Chtcherbakov ( mort en 1945 ) , les médecins sont aussi accusés d’être sur le point d’assassiner d’ autres importantes personnalités soviétiques . Une femme médecin ( Lida Timachouk ) est décorée de l’ordre de Lénine pour avoir dénoncé le groupe ! ( Parmi les meurtriers présumés, on retrouve le médecin personnel de Staline ainsi que le général et médecin-chef de l’Armée soviétique.)

L’affaire eut amena un important  » retentissement international  » et indigna le  » bloc  » de l’ouest . A. Einstein , Winston Churchill plus d’autre personnalités envoyèrent des télégrammes de protestation au ministère des Affaires étrangères exigeant une enquête ….. Début février 1953 , une bombe explose à la délégation soviétique de Tel-Aviv .Bien que Ben Gourion

Résultat d’images pour David Ben Gourion
Ben-Gourion

ait fait des excuses , l’Union Soviétique cesse ses relations diplomatiques avec Israël début février 1953 ….

Les partis communistes des pays occidentaux affiliés au  » Kominform  » , ont ordre de soutenir la condamnation des médecins ….Auguste Lecoeur publie le 22janvier un communiqué dans le journal  » L’Humanité  »  » Lorsque , en Union Soviétique, est arrêté le groupe des médecins assassins travaillant pour le compte des services d’espionnage terroriste anglo-américains , alors , la classe ouvrière applaudit de toutes ses forces  »

Le 5 mars 1953 , Staline meurt ( d’une hémorragie cérébrale ) , mais les arrestations continuent . G.Malenkov est élu président du conseil et déclare lors de la réunion du  » Présidium du soviet suprême  » qu’il faut en finir avec le culte de la personnalité .Lavrenti Beria est élu vice -président et récupère les attributions de Semion Ignariev , puis met fin à  » l’affaire des médecins  » . entre temps , début mars, un des médecins est soumis à un interrogatoire , puis un second mi-mars lors de ces interrogatoires , un général leurs apprend que l’affaire est terminée . Fin mars , c’est la Pravda qui publie un grand article sur le 85 ème anniversaire de Gorki sans plus mentionné qu’il a été empoisonné , alors que c’était régulièrement mentionné en début d’année ….Le 3 avril 1953 , le présidium du Soviet suprême  » décide  » que le  » complot des médecins  » n’a jamais existé er que ces derniers sont réhabilités , la décision n’est pas publiée car L.Beria veut ‘annoncer lui même pour en tirer un  »bénéfice politique  » :  » L’arrestation des neuf médecins était  » illégale  » et  » sans fondement  » , les aveux ont été obtenus par des moyens strictement interdits par la loi  » !!!!.