Une  » tripoteuse  » ?


Qu’est ce qu’une  » tripoteuse  » ?

En fait, ce mot désigne une  » tripière  » lol c’est à dire :

Petite histoire :
0n faisait une grosse consommation de produits tripiers au Moyen Âge, bien que leur commerce sot alors strictement réglementé. À Paris, selon le registre de la Taille, six familles seulement avaient, en 1297, le privilège de les acheter aux bouchers en gros – qui gardaient cependant le monopole des produits tripiers rouges et des tripes de veau -, de les faire cuire la nuit dans leurs « boticles » du quartier de la Place aux Veaux (le quai de Gesvre), pour les céder ensuite à des femmes qui les revendaient au coin des rues dans de grandes bassines en cuivre. Au début du XVllle siècle, le bataillon des « cuiseurs de tripes » devint si important ( une vingtaine ) qu’une ordonnance de police, en date du 28 mars 1738, fit fermer boutique à huit d’entre eux.

Ce n’est qu’en 1782, par lettres patentes, que les bouchers devront céder aux tripiers les produits tripiers rouges du bœuf et de l’agneau. À la fin du XVllle siècle, huit « cuiseurs de tripes » et une vingtaine de marchandes tripières en gros officient Place du Châtelet, à Paris. Mais en 1791,( le 17 mars ) , toutes les corporations vont être supprimées. Les métiers devenant libres, il va falloir que naissent les organisations professionnelles, à la fois pour les régenter et pour défendre leurs droits. Pour ce qui concerne le métier de tripier, une ordonnance du 25 brumaire de l’an XII (17 novembre 1803) va en confirmer les prérogatives. L’ordonnance du 25 mars 1830 autorise aux tripiers l’exploitation des tripes de veau.

Que désigne-t-on par triperie
La triperie désigne à la fois la viande de triperie ( les produits tripiers ) et le commerce qui s’y rapporte, c’est à dire la vente des produits tripiers des animaux de boucherie. C’est un terme de boucherie qui désigne les organes des animaux contenus dans leur cavité crânienne, thoracique et abdominale, mais aussi leurs glandes, leurs joues, leurs pieds et leur queue. Ils sont la partie comestible du cinquième quartier, appelé ainsi par opposition aux quatre quartiers ( deux pour l’avant et deux pour l’arrière ) de la carcasse de l’animal.

Le bœuf fournit le foie, dit de génisse, le cœur, la langue, les rognons mais aussi le gras double, la joue, le museau, la queue et les tripes. Le veau fournit le foie, le cœur, les rognons, la tête, les pieds, la cervelle et la langue. Ses produits tripiers sont les plus fins ; quelques uns d’entre eux ne se trouvent que chez lui et entrent dans la composition de certaines andouillettes et des fameux tripous. L’agneau fournit les rognons, le foie, la cervelle, la langue, les ris, les pieds, les rognons blancs, la joue ; sa pansette permet, bien sûr, de confectionner les tripous et les pieds et paquets, spécialités régionales dont la réputation n’est plus à faire.

P.S : Je ne sais pas 1) Si quelqu’un lira ce billet

2) Si quelqu’un connait , à déjà mangé des tripes ?

Moi , j’en ai déjà mangées faites  » maison  »

( par mon père ) et …….je trouvais çà très bon ! Aujourd’hui , je n’en trouve plus sauf en boite

Résultat d’images pour images tripes en boite

; mais j’en mange tout de même parfois !

Résultat d’images pour images boutiques triperie

Harriet Tubman


…..libératrice d’esclaves:

Au péril de sa vie , après s’être enfuie d’une plantation ( du Mary Land ) , elle retourne dans cet état esclavagiste pour libérer d’autres esclaves opprimés , au péril de sa vie :
Un soir de 1849 , une femme court dans la nuit sans se retourner cette femme se nomme Harriet Trubman , elle s’enfuit de la plantation d’ Edward Brodess , propriétaire terrien du Maryland ; elle y est née en 1821 /22 . sous le nom d’Araminta Ross de parents esclaves comme elle , mais la petite  » Minty  » , comme on la surnomme ,a la résistance dans le sang ..Déjà , à 5 ans , louée à une voisine , elle vole du sucre et se cache pendant une semaine , mais elle est retrouvée et battue , à 13 ans , elle refuse d’aider un contremaître qui voulait rattraper une esclave cherchant à s’enfuir , celui-ci , furieux , la roue de coups ! En décembre 1849 , sachant qu’elle va être vendue , elle décide de s’enfuir …Cette nuit là , elle court  » comme une dératée  » et parcourt une cinquantaine de Kms ! ( son mari est resté )

Elle atteint Poplar Neck dans un comté voisin là , elle retrouve les membre de l’Underground Railroad (chemin de fer clandestin ) ,un réseau d’évasion important créé par des abolitionnistes et des quakers noirs et blancs . Elle prend alors  » la route de la liberté  » ( une route de 150 Kms ) pour atteindre la Pennsylvanie où l’esclavage est illégal ….

Une résistante qui libérera près de 70 esclaves :

Pour éviter les  » chasseurs d’esclaves  » qui les traquent dans le but de toucher une récompense ,pour éviter d’être repérer , les fugitifs doivent se déplacer la nuit ….Après de longs jours de voyage , la jeune femme arrive en  » terre promise  » ..Elle dira  » je me sentais différente , me sentait comme au paradis  » …. Installée à Philadelphie , elle enchaîne les petits boulots .Pour la première fois de sa vie , elle est payée pour son travail !

Mais , quand elle apprend que sa nièce et ses deux enfants vont être vendus , elle prend une décision folle : Vêtue d’un costume d’homme , elle décide d’aller les chercher dans le Maryland ! C’est encore plus dangereux que sa fuite un an avant , car la répression s’est endurcie !

Prenant tous les risques , elle retourne dans la plantation qu’elle à fui .Elle parvient à conduire sa nièce et les enfants à Philadelphie , puis , elle retourne dans la plantation fuie pour sauver son mari , mais lui refuse de partir …..Elle  » embarque  » finalement une poignée d’esclaves . Au total , Harriet Trubman va mener 13 expéditions , prenant à chaque fois les routes de  » l’Underground Railroad  » .Elle parviendra à libérer près de 70 esclaves ; sans être capturée et sans qu’un seul ne soit repris . Rusée et intelligente, elle prépare soigneusement ses voyages et devient un as du déguisement .

 » La moïse noire  » :

C’est le surnom qu’on lui donnera en rapport avec le prophète qui a guidé les juifs hors d’Egypte ( comme lui , elle a ouvert la  » voie de la liberté  »). Sa mission ne s’arrête pas là : Pendant la guerre de Sécession , elle devient infirmière au côté de abolitionnistes . Et en 1863 ,quand Lincoln signe la proclamation d’émancipation qui abolit l’esclavage dans tous les Etats -Unis, elle se mêle aux raids qui libèrent les captifs dans les plantations ( En caroline du Sud , au cours d’un de ces raids , elle permet de libérer plus de 700 esclaves ) !

Une reconnaissance tardive :

La paix revenue ,elle milite pour le vote des femmes et contre le racisme . La reconnaissance ? Elle se fera attendre : 30 ans pour recevoir une pension ! L’argent gagné grâce à la publication de sa biographie parue en 1869 , lui sert à ouvrir un hospice pour le afro-américains à côté de sa maison à Auburn . C’est là qu’elle mourra le 10 mars 1913 à plus de 90 ans …..

Harriet Tubman devient une  » icône  » : C’est elle que les américains ont choisi en 2016 pour figurer sur les billets de 20 dollars ……

Recy Taylor……


Si vous avez regardé / lu jusqu’à la fin , vous avez constaté comme moi que tout ce que cette femme a obtenu par la justice , ce sont des excuses !

Qui était cette femme …..

Recy Corbitt ( son nom de jeune fille ) est née le 31 décembre 1919 dans les zones rurales de l’Alabama, où sa famille était ouvrier agricole / métayer . . À 17 ans, sa mère est morte et elle s’est souciée de ses six frères et sœurs. Elle a continué à travailler dans  » le métayer  » et à l’âge de 24 ans en 1944, elle avait épousé Willie Guy Taylor et ils avaient une jeune fille, Joyce Lee. Le 3 Septembre 1944, avec son ami Fannie Daniel et le fils adolescent de cette dernière , Joyce Lee rentrait de l’église quand un voiture arriva derrière eux  Dans la voiture se trouvaient  le soldat Herbert Lovett

Résultat d’images pour soldat Herbert Lovett dans l' affaire Recy taylor images, photos
H.Lovett ? ( photo du net )

de l’armée américaine et six autres hommes, tous armés. Lovett accusa la jeune fille d’avoir coupé la route à l’auto , ce qui était faux .  Les sept hommes ont forcé Taylor à entrer dans la voiture sous la menace d’une arme à feu et l’ont conduite jusqu’à une parcelle d’arbres sur le bord de la route. Ils l’ont forcée à enlever ses vêtements en disant :  » Enlève ces chiffons, ou je te tue et je te laisse ici dans les bois.  » .Après avoir été déshabillée de force, Taylor l’ a supplié de la laisser retourner à la maison de sa famille . Les agresseurs ont ignoré ses demandes ,ont tous enlevé leurs vêtements, et regardé Lovett ordonner Taylor de s’allonger lui disant  » d’agir comme vous le faites avec votre mari ou je vais vous trancher la gorge. » Elle a été violée par six des hommes, y compris Lovett. L’enlèvement de Taylor a été signalé immédiatement à la police par Fanny Daniel qui a identifié la voiture comme appartenant à Hugo Wilson, qui a admis avoir ramassé Taylor et, a dit,  »l’avoir la portée sur place  » et a mis le viol  » sur le dos » des six autres hommes..

Trois témoins oculaires ont identifié Wilson comme étant le conducteur de la voiture, la police n’a fait appel à aucun des hommes que Wilson a désignés comme agresseurs, et Wilson a reçu une amende de 250 $ (l’équivalent de 3 630 $ en 2019) ! La communauté noire d’Abbeville a été outrée par les actions prises par la police, et l’événement a été rapporté à la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) à Montgomery ( Alabama ).  La NAACP a envoyé leur meilleur investigateur et activiste contre des agression sexuelles sur des femmes noires : Rosa Parks

Résultat d’images pour Rosa Parks
(Rosa Parks à l’époque )

 Au début du mois d’octobre, le  » Chicago Defender  » ,   qui avait un public national afro-américain, publia un article en première page intitulé  » Victim of White Alabama Rapists  », qui décrit Taylor et l’affaire..

Premier grand jury: Parks a ramené l’affaire à Montgomery où elle a commencé à former un soutien pour Taylor avec l’aide de E.D Nixon  , Rufas A. Lewis, et E.G. Jackson, tous des hommes influents dans la communauté de Montgomery. Parks et ses alliés ont formé le » Comité de l’Alabama pour l’égalité de la justice  pour Taylor,  » avec le soutien des syndicats nationaux, des organisations afro-américaines et des groupes de femmes  ». Le groupe a recruté des partisans dans tout le pays et, au printemps de 1945, ils avaient organisé ce que le  » Chicago Defender  »  appelait la  » campagne la plus forte pour une justice égale  en une décennie  » ……….. L’audience du grand jury eut lieu du 3 au 4 octobre 1944, avec un jury tout blanc et exclusivement masculin !!

Cependant, aucun des assaillants n’avait été arrêté, ce qui impliquait que les seuls témoins étaient les amis et la famille noirs de Taylor. La famille de Taylor n’a pas pu identifier les noms des agresseurs, et comme le shérif Gamble  n’a jamais organisé  » file d’alignation  » ( alignement des suspects pour identification ) de la police, Taylor n’a pas pu identifier ses agresseurs au tribunal .  Après cinq minutes de délibérations, le jury a rejeté l’affaire. La seule façon de le ré-ouvrir serait par un acte d’accusation d’un second grand jury.

Intimidation violente : Dans les mois qui ont suivi le procès, Taylor a reçu de nombreuses menaces de  mort, et sa maison a été bombardée . Taylor, avec son mari et son enfant, a emménagé dans la maison familiale, où son père et ses frères et sœurs aideraient à protéger Taylor contre d’autres menaces de mort. Toute sa famille avait peur de sortir après la tombée de la nuit, et Taylor ne sortait même pas pendant la journée. Elle craignait non seulement les menaces des justiciers en colère  » de la ville, mais aussi les menaces de ses agresseurs la nuit de l’assaut. Benny Corbitt a pris garde dans un arbre tous les soirs avec une arme gardant Taylor et sa famille jusqu’à l’aube. Taylor et sa famille ont supposé qu’ils vivrait le reste de leur vie dans la peur. Mais , parler de  » viol brutal et d’audition bidon  » a résonné à travers les chapitres de la NAACP dans tout le sud et au sein des communautés noires. Ces organisations et d’autres se sont réunies pour défendre Taylor et exiger des sanctions pour ses agresseurs ainsi que pour la sécurité de Taylor

Activisme pour la justice : Les militants se sont réunis au Temple maçonnique nègre de Birmingham où maçonnique et les membres de la NAACP Montgomery et Birmingham, les rédacteurs en chef et les journalistes de l’Alabama Tribune et Birmingham World, plus les membres du  » Southern Negro Youth Congress  » , ont , entre autres ,coordonné les efforts pour rendre justice pour Recy Taylor .….Rosa Parks et d’autres activistes principalement féminines ont contribué à répandre l’histoire de Recy Taylor tout le chemin jusqu’ à la côte ,à Harlem , New York  Plusieurs histoires de l’agression l’assaut de Taylor ont été imprimées dans le Courier de Pittsburgh faisant : Le  » viol de Recy Taylor une injustice méridionale  » qui  » a immédiatement suscité l’intérêt national.  » . Cela conduisit à une publication dans le New York Daily News   intitulé  » Alabama Authorities Ignore White Gang’s Rape of Negro Mother  » et a attaqué la ségrégation durable et la défense de la féminité blanche ainsi que la  » manipulation du viol interracial pour justifier la violence contre les hommes noirs  »  Après diverses autres publications de journal et la connaissance répandue de l’attaque, les activistes noirs ont commencé à écrire au gouverneur de l’Alabama, Chauncey Sparks

Résultat d’images pour Chauncey Sparks

..Sparks qui avait promis pendant sa campagne électorale de  » garder le nez du gouvernement fédéral hors des affaires de l’Alabama  », ainsi après de nombreuses attaques, y compris des comparaisons de la police du comté d’Henry aux nazis  »le gouverneur Sparks accepta à contrecœur d’ouvrir une enquête.

Rosa Parks, dans son travail instrumental pour rendre justice à Taylor, a dirigé la création du  » Comité pour l’égalité de la justice pour Mme Recy Taylor  » ( CERJRT ). Il a rapidement recueilli le soutien national, avec des sections locales qui ont vu le jour à travers les États-Unis. Le groupe avait un nombre illustre de membres; des sommités , Le groupe  » illustre  » a attiré l’attention du FBI qui  a voulu fait valoir que le groupe était tout simplement une couverture pour le Parti communiste !

Enquête : Après que le gouverneur Sparks eut ouvert une enquête, le shérif Gamble a de nouveau été interrogé sur les mesures prises pour assurer la justice au nom de Taylor. Gamble a faussement affirmé qu’il avait ouvert sa propre enquête immédiatement après l’attaque. Il a également affirmé qu’il avait arrêté tous les hommes impliqués dans le viol deux jours après l’agression, et qu’il avait placé Hugo Wilson, l’homme identifié comme étant le propriétaire de la voiture, en vertu d’une caution de 500 $. Il a également accusé Taylor d’être  » rien d’autre qu’une pute autour d’Abbeville  » !!! et qu’elle avait été  » traitée pendant un certain temps par l’agent de santé du comté d’Henry pour une maladie vénérienne  ». Plus tard, d’autres hommes blancs d’Abbeville ont identifié Taylor comme une  » femme honnête et respectable qui respectait les mœurs raciales et sexuelles de la ville  » . Des policier ,investigateurs ont  » interviewé  » les violeurs, et quatre des sept hommes Qui auraient  » admis avoir eu des rapports sexuels avec Taylor, mais ont soutenu qu’elle était essentiellement une prostituée et participante consentante.  »

Certains d’entre eux ont nié savoir quoi que ce soit au sujet de l’attaque. Cependant, l’un des agresseurs, Joe Culpepper, a admis que lui et les autres violeurs étaient à la recherche d’une femme la nuit de l’attaque, que Lovett est sorti de la voiture avec une arme à feu et a parlé à Taylor, que Taylor a été forcé dans la voiture et plus tard forcé de sortir de la voiture et fait se déshabiller sous la menace d’une arme à feu, a été violée et plus tard les yeux bandés et laissé sur le bord de la route. Le récit de Culpepper de l’histoire correspondait au récit original de Taylor. Cependant, même avec ces informations, y compris plusieurs des témoignages présumés agresseurs, le procureur général n’a pas réussi à convaincre les jurés du comté d’Henry qu’il y avait suffisamment de preuves pour inculper les sept suspects quand il a présenté le cas de Taylor le 14 Février 1945 , le second jury composé d’hommes blancs a refusé d’émettre des actes d’accusation

La communauté noire a été choquée par le deuxième rejet de l’affaire Taylor. La couverture médiatique de la deuxième audience était plus hostile à Taylor en se fondant sur les fausses allégations selon qui elle était une prostituée. Le procureur général adjoint a déclaré que :  » Cette affaire a été présentée à deux grands jurys du comté d’Henry et les deux grands jurys n’ont pas jugé bon de trouver un acte d’accusation  », affirmant qu’aucun fait ou circonstances liés à cette affaire n’a été supprimé  » Malgré l’issu l’affaire a été considérée comme une victoire majeure pour la formation du mouvement des droits civiques en raison de la mobilisation réussie des militants à travers le pays :  » L’affaire Recy Taylor a réuni les éléments constitutifs du boycott des autobus de Montgomery dix ans plus tôt  »

Taylor a vécu à Abbeville avec sa famille pendant deux décennies après l’attaque. Elle a dit qu’au cours de ces années, elle vivait  » dans la peur, et beaucoup de Blancs dans la ville ont continué à la traiter mal, même après le départ de ses agresseurs.  » Elle a finalement déménagé en Floride où elle a travaillé la cueillette des oranges. Plus tard, elle s’est séparée de son mari. Leur seul enfant est mort dans un accident de voiture en 1967. Taylor a vécu pendant de nombreuses années à Winter Haven en Floride jusqu’à ce que sa famille la ramène à Abbeville, en raison d’un manque de santé. 

La publication du livre de Danielle L. McGuire At the Dark End of the Street: Black Women, en 2011 a donné lieu à des excuses officielles de la législature de L’Alabama à Taylor au nom de l’État  » pour son incapacité à poursuivre ses agresseurs » !!!! Une résolution commune a été adoptée par la législature de l’Alabama le 21 avril 2011, déclarant :

 » QU’IL SOIT RÉSOLU PAR LA LÉGISLATURE DE L’ALABAMA, LES DEUX CHAMBRES DE CELUI-CI CONCURRING, Que nous reconnaissons l’absence de poursuites pour les crimes commis contre Recy Taylor par le gouvernement de l’État de l’Alabama, que nous déclarons un tel défaut d’agir a été, et est, moralement odieux et répugnant, et que nous exprimons par la présente de profonds regrets pour le rôle joué par le gouvernement de l’État de l’Alabama dans le non-poursuite des crimes.

QU’IL SOIT ENCORE RÉSOLU, Que nous exprimions nos plus sincères condoléances et nos regrets solennels à Recy Taylor et à sa famille et à ses amis

En 2018,0prah Winfrey , a parlé de Taylor en disant:  » Ils ont menacé de la tuer si jamais elle a dit à quelqu’un … Recy Taylor est morte il y a 10 jours… pendant trop longtemps, les femmes n’ont pas été entendues ou crues si elles osaient dire leur vérité à la puissance de ces hommes … Et j’espère juste que Recy Taylor est morte en sachant que sa vérité  va jouer un rôle important  » en discutant du contexte historique, Danielle McGuire, a noté:  » Des décennies avant le mouvement des femmes, des décennies avant qu’il y ait des paroles ou quelqu’un qui dit  » moi aussi  », Recy Taylor a témoigné au sujet de son agression à des gens qui auraient très facilement pu la tuer -, qui ont essayé de la tuer. En décrivant Taylor plus tard dans sa vie, McGuire a dit :  » Elle était drôle, pleine d’esprit. C’était une pasteur d’église. Elle adorait aller à l’église, elle aimait chanter. Elle était très accueillante …  »

Taylor est morte dans son sommeil dans une maison de retraite à l’âge de 97 ans à Abbeville, Alabama, le 28 décembre 2017, trois jours seulement avant son 98e anniversaire. Elle a été enterrée à côté de la tombe de sa fille à l’église baptiste New Mount Zion

Charlot !


12 infos insolites sur Charlie Chaplin

Ado, il a dû faire interner sa mère

Ado, il a dû faire interner sa mère

Pour se glisser dans la peau de Charlot, Charlie n’a qu’à puiser dans les souvenirs de son enfance terrible dans les bas-fonds de Londres. Son père s’est séparé de sa mère avant ses 3 ans, il ne le voit presque jamais. Les rares fois où il lui rend visite, il est complètement ivre. Charles Chaplin Senior est mort d’une cirrhose du foie, s’écroulant sur une table de bar à 38 ans. Sa mère Hannah, actrice et chanteuse de music-hall, qui a sombré dans la folie à cause de la syphilis, multiplie les passages en hôpital psychiatrique. A 14 ans, Chaplin, qui a en partie grandi dans des foyers pour enfants indigents, est contraint de l’y emmener après une rechute et de la laisser là-bas.

Il a failli dire non à Hollywood

Il a failli dire non à Hollywood

Enfant de la balle, Chaplin est monté pour la première fois sur scène à Londres, à 5 ans ! A 10 ans, il se fait un nom en Angleterre en jouant le groom Billy dans la pièce Sherlock Holmes de William Gillette. En 1908, il rejoint la troupe de Fred Karno, le plus grand imprésario britannique de spectacles de cabaret, avec qui il part en tournée aux Etats-Unis. Il ne monte pas sur scène mais intervient au milieu des spectateurs, hilares. En 1912, le producteur Mack Sennett, qui vient de créer à Hollywood le studio Keystone dédié à la comédie, le repère et lui propose de le rejoindre pour un salaire de 150 dollars par semaine (près de 4 000 dollars actuels). Une fortune pour le comédien ! Mais Chaplin hésite. C’est un homme de théâtre et pas de cinéma. Finalement, il négocie un contrat d’un an.

Charlot est né dans l’urgence

Charlot est né dans l’urgence

En 1913, Mack Sennett a besoin d’un figurant pour le film de Henry Lehmann Pour gagner sa vie. Il demande à sa nouvelle recrue de créer en urgence un personnage en piochant dans le vestiaire des autres comédiens. Chaplin improvise et se présente en redingote étriquée, et chapeau haut-de-forme. Petit à petit, il affine son personnage de dandy S D F : un pantalon trop large, une veste trop petite, des chaussures trop grandes, une canne en bambou et une démarche de pingouin, Charlot apparaît pour la première fois le 7 février 1914 dans Charlot est content de lui. Le pitch ? Le personnage se rend à une course automobile d’enfants et dérange l’équipe de tournage qui filme l’événement en faisant des pitreries au milieu de la piste. Le public adore !!

La première superstar mondiale du cinéma, c’est lui !

La première superstar mondiale du cinéma, c’est lui !

En 1917, Chaplin est contacté par la First National, une toute nouvelle association de propriétaires de salles de cinéma, qui veut le faire signer pour huit films. Avec son frère Sydney, qui négocie ses contrats, ils partent en train depuis Los Angeles pour New York. A chaque arrêt, une foule immense attend. Charlie se dit qu’il doit y avoir une célébrité dans le train… avant de réaliser que les gens sont là pour lui. Dès ses débuts sur grand écran, Charlot est le premier héros de film à générer des produits dérivés  comme des bandes dessinées, des tasses ou des pantins. La presse américaine invente même le terme de  » chaplinite  », pour désigner la folie collective liée à la star, qui gagne rapidement le monde entier.

Il veut gagner des millions

Il veut gagner des millions

La notoriété, c’est fait. Chaplin poursuit un nouvel objectif : devenir millionnaire ! Le 17 juin 1917, il attend l’heure du rendez-vous avec les producteurs de la First National avec son frère Sydney dans un hôtel new-yorkais. Pour patienter, il se met à jouer du violon mais… joue comme un pied ! Son frère, qui ne supporte plus de l’entendre, lui demande d’aller dans la salle de bain pendant qu’il se charge de la négociation. Après plusieurs allers-retours pour voir son frère, qui persiste – autant au violon que pour décrocher son million – Sydney obtient satisfaction. Chaplin peut dorénavant fonder son propre studio : le Charlie Chaplin Studio est inauguré en janvier 1918 près de Sunset Boulevard, à Los Angeles.

Il est attiré par les très jeunes filles

Il est attiré par les très jeunes filles

Chaplin a une addiction : les adolescentes. Il est contraint d’épouser Mildred Harris, 16 ans, puis Lita Grey, 15 ans, qu’il n’aime pas, pour éviter la prison. A 54 ans, il a un coup de foudre pour Oona O’Neill, de 37 ans sa cadette. Leur relation, dont naîtront huit enfants, durera jusqu’à la mort de la star. Pourtant, le début de leur idylle a été entaché par un nouveau scandale. En 1942, l’actrice Joan Barry, 23 ans, avec qui l’acteur a eu une liaison, affirme qu’il est le père de son enfant. La jeune femme s’introduit en pleine nuit chez lui avec une arme. Même si elle est arrêtée pour harcèlement, l’annonce simultanée de cette affaire et de son mariage avec une jeune fille de 18 ans fait scandale. Si Chaplin continue à faire des films, il n’est plus le chouchou du public.

La mort de son fils lui inspire son premier long métrage

La mort de son fils lui inspire son premier long métrage

Le mensonge de Mildred Harris, qui avait feint d’être enceinte pour épouser Chaplin, devient réalité en 1919. Mais leur bébé, Norman, atteint d’une malformation, meurt trois jours après sa naissance. Quatre jours plus tard, Chaplin auditionne des jeunes garçons. Un certain Jacky Koogan l’émeut tant qu’il l’embauche sur-le-champ. Grâce à Jacky, Chaplin a l’idée d’un film où il adopterait un enfant. Purgeant ses traumatismes, celui de l’abandon parental et celui de la mort de son fils, il réalise son grand chefs-d’œuvre, Le Kid, qui sera vendu dans plus de cinquante pays.

Pour les nazis, il est un "petit juif gigotant et répugnant"

Pour les nazis, il est un « petit juif gigotant et répugnant« 

En mars 1931, Chaplin arrive à Berlin pour promouvoir Les Lumières de la ville. Le peuple lui fait un triomphe mais la presse nazie le descend en flèche. Comme il est l’ami d’ Einstein , on le dit juif. Les nazis le font figurer dans la liste des personnalités juives avec sa photo et cette description : « Ce petit Juif gigotant, ennuyeux et répugnant est devenu un mythe de notre époque pour les familles israélites. Cette époque est révolue. » Choqué, Chaplin, qui n’est pas juif, ne dément pas et préfère laisser planer le doute sur ses origines pour ne pas entrer dans le jeu des antisémites.

Hitler, son double maléfique !

Ils sont nés la même année, arborent la même moustache… Jouant sur cette ressemblance, Chaplin parodie Hitler en créant le personnage d’Adenoïd Hynkel dans Le Dictateur, qui sort en 1940, au moment où les nazis déferlent sur l’Europe. Le film reçoit un accueil mitigé du public. Il faut dire que l’opinion publique américaine est alors réticente à l’entrée en guerre des Etats-Unis. Le Führer a-t-il visionné cette satire de lui-même ? Probable, comme en témoigne la commande d’une copie du film dans les archives nazies.

Il devient la bête noire du chef du FBI

Il devient la bête noire du chef du FBI

En 1924, J. Edgard Hoover prend ses fonctions à la tête du FBI. Dans sa ligne de mire : Hollywood, qui pervertit l’Amérique. Sa première cible : Chaplin. Ses déboires amoureux, le vibrant  » Camarades  » qu’il lance aux Soviétiques en 1941 prouvant ainsi qu’il est communiste (ce qui est faux)… Tout est dans le dossier de 2 000 pages ( sans compter les affabulations pour lui nuire ) que Hoover monte contre ce  » sale petit Anglais donneur de leçons  ». La traque, qui dure cinquante ans, est obsessionnelle. Chaplin est sur écoute, son entourage aussi. En 1952, alors qu’il est en promo en Angleterre, l’acteur apprend que son visa de retour aux Etats-Unis a été annulé. Fatigué de se battre, il s’exile à Corsier-sur-Vevey, au bord du lac Léman, en Suisse.  » Que je revienne ou non dans ce triste pays avait peu d’importance pour moi. J’aurais voulu leur dire que plus tôt je serais débarrassé de cette atmosphère haineuse, mieux je serais, que j’étais fatigué des insultes et de l’arrogance morale de l’Amérique  », écrit-il dans son autobiographie, Histoire de ma vie.

Son dernier film avec Marlon Brando et Sophia Loren est  »un flop  »

En 1966, Chaplin réalise La comtesse de Hong Kong, son dernier film et le seul en couleur. Il raconte l’histoire d’amour entre un milliardaire américain et une prostituée russe lors d’une croisière de luxe. Sur ce paquebot qui traverse le Pacifique, ce sont les grands Marlon Brando et Sophia Loren qui interprètent les gags burlesques voulus par Chaplin. Mais l’équipe ne s’entend pas, c’est un vrai désastre. Le bellâtre est un vrai goujat avec la star italienne.  » Regardez-vous dans les yeux, mettez-y de la conviction  », leur demande Chaplin lors d’une scène de baiser.  » Savez-vous ce que Brando m’a murmuré ?… Que j’avais des poils qui sortaient du nez  », s’indigne l’actrice. Le film fait un flop. Pour le magazine Time, le jugement est sans appel :  » C’est sans doute le meilleur film qu’ait jamais fait un réalisateur de 77 ans. Malheureusement, c’est aussi le plus mauvais film qu’ait fait Chaplin.  »

 Il descendrait de la reine des tsiganes

Il descendrait de la reine des tsiganes ! ?

En enquêtant sur Chaplin à la demande du FBI en 1952, le MI 5 a une surprise : il n’existe aucune trace de la naissance de Charles Spencer Chaplin à Kennington le 16 avril 1889 ! Une source les informe de sa probable naissance en France, à Fontainebleau ou à Melun, sous le nom d’Israel Thornstein. Mais rien non plus de ce côté là. Rebondissement en 2011. L’historien du cinéma Matthew Sweet parcourt les archives du comédien et trouve, dans un tiroir fermé à clé de son bureau, une mystérieuse lettre. Signée d’un cousin de Chaplin, Jack Hill, elle affirme que l’acteur est né  » dans une caravane tsigane qui appartenait à la reine des Tsiganes  », la mère de Jack Hill. Info ou intox ? En tout cas, Chaplin a conservé soigneusement ce courrier.

Il meurt chez lui le soir de Noël

Il meurt chez lui le soir de Noël

Le son des cloches, les cadeaux au pied du sapin, la dinde sur la table… Un moment merveilleux ? Pas pour Chaplin, qui déteste Noël. Quand il était petit, il n’y avait ni repas, ni cadeau. En ce Noël 1977, le réalisateur quitte prématurément la soirée familiale dans son manoir de Ban, à Corsier-sur-Vevey pour aller se coucher. Oona le raccompagne et laisse la porte de sa chambre entrouverte. Percevant une dernière fois les rires des enfants, il s’éteint d’un AVC dans son sommeil à l’âge de 88 ans.

Des petits malfrats volent sa dépouille

Des petits malfrats volent sa dépouille ? !

Stupeur le 2 mars 1978 ! Dans le cimetière de Corsier-sur-Vevey (une commune suisse du canton de Vaud ) , la tombe de Charlie Chaplin a été ouverte. Et son corps n’y repose plus ! La dépouille de la star a été volée par un réfugié polonais du nom de Roman Wardas, et son complice bulgare, Gantscho Ganey, qui demandent une rançon d’un million de francs suisses à la famille. La police parvient à les piéger en plaçant 240 cabines téléphoniques de Lausanne sur écoute. Le cercueil est retrouvé dans le champ de maïs où les truands l’avaient enterré et le cadavre de Chaplin est à nouveau inhumé… sous une dalle de béton de deux mètres d’épaisseur !

________________________________

etc……

D’où vient la galette des rois ?


La tradition de la galette des Rois est liée à l’Épiphanie, célébrant la présentation de l’Enfant Jésus aux Rois mages.

rois mages

L’Eglise catholique donna une grande importance à la célébration de cet événement , qu’on fêtait en partageant avec son entourage une galette.

La fève utilisée comme  » bulletin de vote  » :

La fève ? : Elle remonte peut-être aux Romains, qui l’utilisaient comme  » bulletin de vote  » pour élire le roi du festin lors des fêtes de Saturne. Celui qui trouve la fève , remplacée vers 1870 par un  » sujet  » en porcelaine

, est élu roi… et devra offrir la prochaine galette ! ? ( je ne savais pas )

P.S :  La première attestation du partage d’une galette  remonte à 1311 dans une charte de Robert de Fouilloy

Résultat d’images pour Robert de fouilloy évèque

, évêque d’Amiens. Normalement, celui qui trouvait la fève devait payer sa tournée à la tablée. Pour ne pas débourser un centime, il était courant que certains participants avalaient la fève afin de ne pas débourser d’argent. On dit que c’est pour éviter que le roi ne s’étouffe en avalant le haricot que  celui-ci est remplacé au 19ème siècle par de la porcelaine de Saxe.

Pourquoi une fève ? ( vu sur le net )

La fève est porteuse d’un sens plutôt positif. En effet, elle symbolise la fécondité, comme l’œuf avec son embryon. C’est aussi le symbole de la renaissance : c’est le premier légume qui pousse au printemps et en vieillissant il donne la vie. Fabriquée aujourd’hui en porcelaine ou en plastique, la fève est la plupart du temps produite en Asie (Vietnam et Chine) bien qu’il reste encore quelques filières en France. Pour certains, elle est un véritable objet de collection. On appelle cette pratique la fabophilie

_________________________________

Les  » fêtes de Saturne  » ou Saturnales (en latin Saturnalia) étaient, durant l’antiquité romaine, des fêtes se déroulant une semaine avant le solstice d’hiver (soit à partir du 17 au 23 décembre) qui célèbrent le dieu Saturne et étaient accompagnées de grandes réjouissances populaires.

Au cours des Saturnales, les esclaves  jouissaient d’une liberté apparente et provisoire :

Pendant cette fête très populaire, l’ordre hiérarchique des hommes et la logique des choses étaient inversés de façon parodique et provisoire : l’autorité des maîtres sur les esclaves était suspendue !! Ces derniers avaient le droit de parler et d’agir sans contrainte, libres de critiquer les défauts de leur maître, de jouer contre eux, de se faire servir par eux !

Les tribunaux et les écoles étaient en vacances et les exécutions interdites, le travail stoppait . On fabriquait et on offrait de petits présents . Des figurines étaient suspendues au seuil des maisons et aux chapelles des carrefours. Un marché spécial (sigillaria) avait lieu ,de somptueux repas offerts.

La population allait en masse vers le mont Aventin  : On enlève à la statue du dieu les chaînes portées par lui, depuis que Jupiter a voulu contenir son appétit dévorant en le soumettant au rythme régulier des astres et des jours.

( On dit que les Saturnales ont été en partie l’inspiration de fêtes religieuses ou traditionnelles instituées postérieurement :
Le jour de Noël chrétien reprend la symbolique du solstice d’hiver, (soit le thème du Sol Invictus :  » Le soleil invaincu  ») ….
-La galette des rois qui sacrait le  » roi  » de la fête …
-Les processions et réjouissances du carnaval .)

On dit …


…..chez moi , que la coccinelle est  » la bête du bon dieu  » , porte bonheur ….Ma grand-mère disait qu’on ne devait jamais la tuer et que , si une se posait sur nous , nous devions faire un vœu …..

J’ai cherché et lu : Mais ?

Au moyen-âge , alors qu’un condamné à mort allait être décapité , au moment où le bourreau levait sa hache ,

Résultat d’images pour image bourreau avec hache

une coccinelle se posa sur le cou du condamné ( qui selon la légende était innocent ) ….Bien que le bourreau ait chassé l’insecte pour accomplir son  » office  » ( comme si la vie d’une coccinelle valait plus que celle d’un humain ) , la coccinelle revenait sans cesse !

Le roi qui , était présent , pensa que c’était un signe du  » bon  » dieu et gracia le malheureux condamné .Condamné qui , toujours selon ce que dit la légende était innocent !

Le fait que l’homme était innocent entraina dans le peuple l’idée que c’était dieu qui avait envoyé la coccinelle ……Coccinelle qui depuis est souvent ( dans ma région en tous cas ) appelée  » la bête du bon dieu  » .

…..Il ne faut jamais la tuer , mais la laisser s’envoler en faisant un vœu que le bon dieu est sensé exaucer …….

Une bien jolie légende …..Aujourd’hui , on ne voit pratiquement plus de coccinelle ( certainement à cause des pesticide et autres  » cochonneries  » que l’homme épand partout ….

Résultat d’images pour image homme avec insecticide
Résultat d’images pour image homme avec insecticide

Une bonne chose ( à mon avis )


« Combats de coqs » : la tradition bat de l’aile, les derniers coqueleurs tentent de ne pas y laisser toutes leurs plumes

Tradition et transmission pour ce premier documentaire de l’année 2021. Direction les Hauts-de-France avec quelques-uns des derniers coqueleurs. Une belle galerie de portraits sur fond de polémique liée à la cause animale. « Combats de coqs », un film haut en couleurs réalisé par François Hérard.

Gallodrome de Tourmignies

La tradition, c’est celle des  » coqueleurs  »du Nord-Pas-de-Calais. Seule région de France métropolitaine où les combats de coqs sont encore autorisés. Une tradition venue d’Angleterre au 18ème siècle et supprimée par la loi de 1964 sauf dans les localités où la pratique a été ininterrompue. Il se dit même que l’on doit ce « privilège » au général de Gaulle. Originaire de Lille, il n’aurait pas voulu interdire les combats dans sa région natale. Il aurait même dit : « De toute façon, les coqs, on finit toujours par les manger. Quand j’en ai un dans mon assiette, peu importe la façon dont il est mort ».

La transmission, c’est celle de la famille de Gérard. Il est l’un des 800 éleveurs de  »gladiateurs à crête  » encore en activité. Il a 75 ans et s’il y va encore deux ou trois fois par semaine aux coqs, c’est son fils, Freddy, qui élève le bataillon de 150 combattants. Freddy qui transmet sa passion à son fils Rémy.

Mais la tradition est aujourd’hui menacée dans son existence même. A cause de l’opinion publique relayée par les défenseurs de la cause animale ? A cause du désintérêt des jeunes générations pour l’élevage de coqs de combat, trop contraignant ? Alors, le désir du jeune Rémy de perpétuer la tradition risque de battre de l’aile. D’autant plus qu’en 2015, le Conseil Constitutionnel a confirmé l’interdiction d’ouvrir de nouveau gallodromes (les salles de combats de coqs).

Pratiqué depuis plusieurs générations, ce loisir ?! n’intéresse aujourd’hui plus que les vieux briscards du gallodrome. Dans les années 20, il y avait près de 15 000 coqueleux dans le Nord. Ils sont désormais moins de 1 000. Peu nombreux mais toujours aussi passionnés et dont le savoir-faire d’entraineur se transmet de père en fils.

C’est pas rentable et ça n’intéresse pas les jeunes.

De l’entrainement des coqs aux gallodromes à l’ambiance surchauffée par les parieurs, on découvre un monde à part. Celui d’une passion partagée dans d’autres départements et territoires français : la Réunion, les Antilles, la Guyane et la Polynésie. 

Quelques nouvelles…


…..sans grand intérêt …

En ce dernier jour( nuit) de 2020 ,

J’ai voulu aller à l’épicerie solidaire pour acheter quelques  » trucs  » à manger ( plus rien ! ) mais c’était fermé , fêtes de fin d’années obligent…

Manu est passé alors que j’étais encore dans les bras de Morphée ….Mais il m’a envoyé un S.M.S :  » Je t’ai mis 20 euros dans la boite aux lettres  » !( il ne savait pas que  » l’épicerie solidaire  » était fermée ) . Dans le même message , il m’invite pour le réveillon du nouvel -an , alors je lui ai téléphoné en le remerciant et lui ai dit que je ne savais pas si j’irais car je ne voulais pas lui  » faire honte  » devant la mère et la sœur de sa copine . Là il s’est fâché :  »Arrêtes tes conneries , je n’ai jamais eu et n’aurais jamais honte de toi  » et ajouté :  » Les filles seront là , elles seront heureuse de te voir  » ( le meilleur argument , il le sait ) …..Bref , finalement j’ai accepté , il passe me prendre ce soir vers 16 heures .

J’espère que tout se passera bien …..malgré mon état moral et physique .

Meilleurs vœux à vous qui par hasard ou…..volontairement passeriez …Que cette nouvelle année vous apporte santé joie et bonheur et peut-être argent à ceux qui ,comme moi, en manquent .

Voilà , ce sera tout pour cette année …..sauf si insomnie ….

P.S : Vue que je n’ai pas fumé depuis environ 9 jours , comme chez Manu et Bérénice ,  » on  » ne fume pas , y rester sera moins difficile

En plus, je me demande , si je téléphone à mon père , comment je vais pouvoir lui souhaiter une bonne année alors que maman vient de nous quitter ….

Pour en finir avec Noël :


Le sapin !

Résultat d’images pour illustration sapins de noël
Résultat d’images pour illustration sapins de noël

Le sapin de Noël : ?

L’église catholique a parait il ( je ne suis pas expert en la matière ) , institué la célébration de la naissance du Christ le 25 décembre en 354 .A l’origine , elle se résumait à la messe de la nativité

Résultat d’images pour messe de la nativité  image
A la fin du VII ème siècle , un moine évangélisateur , St Boniface aurait fait un chêne Résultat d’images pour Chêne dans le but de convaincre les druides que ce n’était pas un arbre sacré …L’arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur  » son passage  » , sauf ….un jeune sapin Résultat d’images pour image jeune sapin . Le moine décida de qualifier le sapin  » d’arbre de l’enfant jésus  » . Depuis , en Allemagne , on plante de jeunes sapins pour célébrer la naissance de J.C .

Au XIV ème siècle , les décorations étaient composées de confiseries , de pommes et de petits gâteaux .

J’ai lu aussi que , pour se différencier des catholiques , les protestants mirent une étoile au sommet du sapin ….Les premiers arbres illuminés apparaissent au 17 et 18ème siècle …A cette époque on utilisait des coquilles de noix nouées autour des branches et remplies d’huile sur lesquelles flottaient une mèche !

La tradition du sapin à Noël se répandra plus en France après la guerre de 1870 , pendant laquelle des immigrés d’Alsace – Lorraine firent connaître la tradition de l’arbre de Noël …( tradition apparue en Alsace au XII ème siècle ).

La bûche :

La bûche de Noël comme dessert

Résultat d’images pour image bûche pâtissière

n’aurait été inventée qu’après la seconde guerre mondiale ? ! ( par un pâtissier inconnu qui plus est ) .

Au moyen âge , mettre une bûche au feu le soir de Noël permettait d’espérer de bonnes récoltes pour l’année suivante , selon la tradition . On choisissait une branche d’arbre fruitier

Résultat d’images pour images bûche de bois

, symbole d’abondance et qui devait mettre plus de temps pour brûler qu’une bûche  » classique  » . La bûche était ensuite bénie et gardée jusqu’au dimanche des Rameaux ( une semaine avant Pâques ? ). Certains ajoutaient du sel pour que la moisson soit protégée des sorcières et autres esprits maléfiques ( pas très catholique tout çà lol ).

Brûler une bûche était aussi sensé porter bonheur et rappelait que Jésus était né dans le froid d’une étable , n’avait rien pour se réchauffer ....

Résultat d’images pour images jésus dans une cr