»Le train de ma vie  »


    » A la naissance , on monte dans un train et on rencontre nos parents , on croit qu’ils voyageront toujours avec nous . Pourtant, à une station , nos parents descendront du train nous laissant seul continuer le vaoyage . Au fur et à mesure que le temps passe , d’autres personnes montent dans le train ; elles seront importantantes : Notre  » fratrie  » ,nos amis ,nos enfants , même l’amour de notre vie .Beaucoup démissionneront ( même , éventuellement , l’Amour de notre vie ) , et laisseront un vide plus ou moins grand .

    D’autres seront si discrets qu’on ne réalisera pas qu’ils ont quitté leurs sièges .

 Ce voyage en train sera plein de joie , de peines, d’attentes , de bonjour , d’au -revoir et d’adieux …train

    Le  » succès  » est d’avoir de bonnes relations avec tous les passagers pourvu qu’on donne le meilleur de nous – même . Nous ne savons pas à quelle station nous descendrons , donc vivons heureux , aimons et pardonnons . Il est important de le faire car lorsque nous descendrons du train , nous ne devrons laisser que de bons souvenirs à ceux qui continueront leur voyage . Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions le ciel de ce voyage fantastique . 

   Aussi , merci d’être un des passagers de mon train . Et si je dois descendre à la prochaine station , je suis content d’avoir fait un bout de chemin avec vous . Je veux direà chaque personne qui lira ce texte , que je vous remercie d’être dans ma vie et de  » voyager  » dans mon train …..

Jean d’Ormesson ( je crois ) ………Mais j’aimerais l’avoir écrit ……

Pas chez moi …


çà fait 5 jours que je suis  »hors de mon antre  »  , déjà , j’ai hâte de rentrer ….Manu me téléphone ou m’envoie un S.M.S tous les jours ! Pour savoir si  » tout va bien  » comme il dit ….Un ou une de ses nombreux ami(e)s passe chaque jour pour la même chose ….( Je suis toujours surpris : Ils me connaissent tous , me tutoient (  pas gênant ) ) ,me proposent d’aller acheter ce dont je pourrait avoir besoin etc….Comme j’ai oublié mon chéquier à l’appartement, et que je n’ose pas ( tout de même ) leurs donner le code de ma C.B  , ils paient pour moi ! => je note et donnerais l’argent à Manu pour qu’ils les paient à son retour ….Ici : Pas de banque => pas de distributeur…….Un semblant d’épicerie et c’est pratiquement tout ! Alors , sans véhicule ?????

Enfin , idem ,Manu m’avait acheté une cartouche de cigarettes et laissé un peu d’argent   » au cas où  » Demain j’irais au village voir si je trouve quelques trucs qui me manquent ….

Sinon , les chiens sont adorables : Seyko ( le labrador ) dort  » avec moi  » et la petite chienne  » bâtarde s’est habituée à ma présence aussi ….Et la copine de Manu va à mon appartement , comme prévu , pour nourrir Cali ……

Bref , même si je préfèrerais  » garder  » ma petite Camille adorée ( au fait la petite Justine marche  maintenant, mais elle , elle ne me connait pas , même si Camille s’évertue à lui dire  » mais enfin Justine , c’est notre papy , il est gentil  » lol ) , on peut dire que  »çà baigne  »

C’était il y a ….


Environ 203 ans :

  Dans la nuit du 16 juin 1816, les poètes Lord Byron  et Percy Shelley discutent avec leurs compagnes respectives, Claire C. Byron et Mary M.Shelley  , ainsi qu’un ami, le docteur John Polidori Polidori, dans une belle villa des bords du lac Léman, la villa Diodati , près de Genève.
  En raison d’un été exceptionnellement pourri, consécutif à l’éruption du volcan Tambora en Indonésie, cela fait plusieurs jours qu’ils ne peuvent sortir.

   Pour passer le temps, Les jeunes Anglais à la réputation sulfureuse commencent  un concours d’histoires macabres sur une suggestion de Lord Byron :  ( » Nous allons chacun écrire une histoire de fantôme  »).
   C’est alors  que la maîtresse de Shelley, Mary Godwin (19 ans), raconte l’histoire du docteur suisse Victor Frankenstein, qui tenta de créer la vie à l’égal de Dieu.
   À partir de quelques cadavres, Frankenstein crée un monstre de grande taille et lui  » insuffle  »  la vie. Mais sa créature ne tarde pas à échapper à son emprise : Le monstre  lui réclame une compagne. Le docteur ayant refusé , sa créature  se révolte, commet des méfaits et s’enfuit jusqu’au-delà du cercle arctique…

Frankenstein
   L’histoire lui est inspirée par la vie d’un alchimiste allemand du siècle précédent, Konrad Dippel et par les expériences du physicien Luigi Galvani sur la réanimation électrique des cadavres…..Elle prend forme dans les jours qui suivent, après quelques nuits cauchemardesques aggravées par le deuil de la jeune femme, qui a peu avant perdu son bébé.
Elle débouche sur la publication à Londres le 11 mars 1818 de trois petits volumes tirés à 500 exemplaires sous le titre Frankenstein ou le Prométhée moderne.

    Ce roman va inspirer un nouveau genre littéraire, la fiction scientifique, et devenir l’un des grands mythes de l’Occident contemporain et une mine intarissable pour les scénaristes du cinéma .
Moins inspiré par la pluie du lac Léman, Byron livre quant à lui une petite histoire de vampires qu’il réemploiera plus tard dans son poème Mazeppa. Shelley déclare forfait.
Et le plus inattendu est le docteur Polidori,  » souffre-douleur  » de Byron, qui produit une histoire de femme à tête de mort qui va déboucher en 1819 sur le roman Vampire et inspirera beaucoup plus tard, en 1897, à Bram Stoker le roman Dracula, autre mythe moderne. 

   La suite est obscurcie par des drames en série :

     Harriet, la femme légitime de Percy Shelley, se suicide, n’en pouvant plus des frasques de son génie de mari.
   Le poète se remarie avec Mary Godwin fin  novembre 1816 et part avec elle en Italie. Ils ont un deuxième et un troisième enfants qui meurent en bas âge, enfin un quatrième, un garçon, qui seul leur survivra.
   Percy lui , meurt en mer le 8 juillet 1822, à 30 ans, au large de La Spezia. Il est incinéré sur la plage, d’une   » manière très romantique  » , en présence de son ami Lord Byron. Ses cendres seront inhumées à Rome. Lord Byron,  lui, mourra de maladie le 19 avril 1824, à 36 ans, en participant à la défense de Missolonghi, aux côtés des Grecs.
    Mary Shelley décédera beaucoup plus tard, le 1er février 1851, à 54 ans, à Londres, d’une tumeur au cerveau,  laissant en héritage le monstre du docteur Frankestein.

Extraits film :

Elémentaire !


Coïncidence pour le moins improbable :

    En 2000 , le corps d’une femme fut retrouvé dans le désert du Nouveau-Mexique . aux alentours, rien d’autre qu’un téléphone dont les policiers retrouvèrent rapidement le propriétaire : Un certain Charles Bergin . Pourtant , ils vont rapidement se rendre compte que ce dernier n’est pas le tueur , et, après quelque temps , ils parviendront à comprendre comment son téléphone est arrivé là .

   Le véritable tueur , R.Fry , essayait de repartir après avoir tué la victime , mais , à cause des pluies diluviennes , sa voiture s’embourba et il du appeler un ami  » à la rescousse  » . Mais, ce dernier s’embourba également ! Les deux amis en appelèrent alors un troisième !! 3 ème qui lui aussi  s’embourba !!!!! embourbée

Nos trois  » héros de la conduite  » appelèrent finalement à Charley Bergin qui vint les sortir de ce bourbier malgré la pluie et l’heure tardive . Au cours de sa « mission  » , ce dernier passa un coup de fil à sa femme , qui râla , le traita de tous les noms à cause de l’heure tardive et du fait qu’il était sorti sans lui dire pour où ni pourquoi  ! Énervé ,Charley jeta sont téléphone téléphone portable à terre .

Les policiers n’eurent plus qu’à remonter cette piste hors norme pour retrouver le coupable , Robert Fry  , et le faire condamner ……à mort !

 

Une journée banale…..


Sauf …..un Xème courrier de mon  » frère  » …..Courrier plein de méchanceté, haine . Alors, j’ai pris la décision de remettre le courrier dans son enveloppe et lui ai renvoyé , puis j’ai bloqué son accès à mon adresse internet . J’aurais essayé de discuter , mais c’est impossible de parler avec ce genre de personnage : Je ne veux plus en entendre parler et n’en parlerais plus . Même ici , c’est la dernière fois .

Mieux vaut des ami(e)s sincères qu’un frère de ce genre !

Pas de commentaire s’il vous plait  ……

Bientôt…


De retour : J’ai eu des problèmes avec ma connexion , apparemment c’est remis à peu près en ordre .

  Alors cette semaine je passerais sur mes blogs et surtout sur les blogs amis prendre des nouvelles lol

Enfin ,une corvée de faite ….


  Depuis le 27/02 , je ne cesse de remettre au lendemain ce qui est vital : La nourriture …..Cet après-midi , je me suis en fin décidé ; je me suis lancé sous la pluie froide vers le super-marché lol .

Au fond , ce ne fut pas trop pénible : Départ à 15h 45 , je suis rentré à 17 h 00 !! ( Je n’ai oublié que peu d’achats prévus ) , mais j’ai rencontré et discuté quelques minutes avec quelques amis ( incroyable le nombre d’amis ( connaissances proches ) que j’ai malgré ma vie solitaire !)…L’un d’entre eux ( le meilleur ) m’ a même demandé des nouvelles de Marie ( certain(e)s d’entre vous s’en souviennent peut-être ? ) , nous avons aussi parlé un moment de Manu et de Camille , plaisanté sur mon âge : Quand je lui ai dit que je n’avais plus personne  » dans ma vie  » et que vus mes 60 ans , il n’y aurait plus jamais personne ; il m’a répondu : 60 ans ! Je t’aurais donné beaucoup plus …Bref , une rencontre agréable ,qui ravive quelques bons souvenirs …

 Sur ces mots sans grand intérêt , je vais me déconnecter car il faut que je prépare le repas pour Manu demain ….(si je suis courageux , ce sera du lapin cuisiné à ma façon , sinon , du couscous en conserve ) ….Dans ce dernier cas ….=> rapide ……

 A plus tard dans la nuit…..Peut-être……..

 

Absence …pour manque d’inspiration….


Encore une journée des plus banales :Cerveau gelé lol Alors, pour l’instant , je me tourne vers le moyen le plus efficace pour ne pas penser , voir se décontracter : La télé ...
Plusieurs séries qui me plaisent un peu : ( Sherlock Holmes

,puis après :  » Contre -enquête  » une excellente série ( à mon avis ) suédoises …..
Ce billet , simplement pour signifier à mes ami(e)s du Net que je vais relativement bien , suis en vie malgré le froid extérieur ….Et….le manque de mon petit compagon Fripon .

Anniversaire juin ( 2 )…..


  Mon précédent billet était un hommage à quelqu’un qui était , pour moi , un grand poète ,chanteur et surtout …..anarchiste ..décédé il y a environ 20 ans

 

Ce billet , lui ,parle de quelqu’un  que je connais très bien , quelqu’un qui a atteint ses 58 ans ce 2 juin ..

 Cet homme et moi étions très proches quand nous étions enfants .Ensemble nous protégions une personne plus âgée qui , elle aussi est née en juin ….Nous l’aidions de notre mieux à lutter contre les violences de l’être odieux qui lui sert de mari….Bien sur , ceux qui me lisent , connaissent auront compris de qui il s’agit …..C’est mon frère Alain né le 2juin…..

  Avec lui , aujourd’hui ,  je n’ai plus aucun lien , nous n’avons plus rien de commun !  Frère ou non , je ne peux aimer , ni même fréquenter une personne qui tient des propos fasciste ,raciste ,vote Lepen …Et dis de moi que c’est lui qui me nourrit ( car je suis  » reconnu invalide  » et lui est militaire en retraite !)…..

  Lui qui critique ma façon de vivre ( entre autre mes divorces , ma façon d’éduquer mon fils et..accessoirement mes idées et mon aspect   » hors norme  » ….)…

On peut être  » frère de sang » mais ne pas être amis pour autant  ! Je ne lui veux aucun mal , mais je le méprise  simplement ….

 

P.S : Juin compte aussi l’anniversaire de ma mère ( le 28 ) et de ma défunte et adorée grand-mère ( le 18)

Et ……Le plus important , bien sur le 14/06 : Emmanuel aura atteint ses 34 ans …