Une fable ??? hummmm…..


 

Publicités

Des  » croco-matons »


  En Indonésie, le chef de l’agence de la lutte contre les produits stupéfiants souhaiterait , parait il , que des crocodiles soient utilisés comme gardiens de prison !  ile croco

Il aurait demandé aux autorités de réfléchir à la construction d’une prison de  » haute sécurité  » sur une île ,gardée par autant de ces reptiles que possible pour surveiller les trafiquants de drogues condamnés à mort . Il a même souhaité s’occuper en personne de la sélection des bêtes afin de trouver  » les crocodiles les plus féroces  » ! 

En effet, selon lui , les reptiles seront plus efficaces pour prévenir les évasions car ils ne sont pas corruptibles contrairement aux gardiens  ! 

  N.B : Bien que les lois anti- drogue de ce pays soient parmi les plus sévères au monde , les produits stupéfiants circulent largement dans l’archipel et plusieurs dizaines de condamnés à mort pour ce trafic ( dont un français) sont dans le couloir de la mort …Avec ou sans crocodiles…..

Toujours pour moi !


Mais si vous aimez …..Servez vous !

Les paroles :

 

Si je faisais une équipe de foot avec des dictateurs
Je prendrais Mussolini en avant centre, mais pas Hitler dans les buts, parce qu’il est trop petit
Pinochet serait « allier » gauche et Mao serait  » allier » gauche, parce qu’il est de gauche
Et Pol Pot lui il serait soigneur : « Ah ça va, ça s’est remis tout seul ça va, ça va… »
Staline carton rouge, Mao carton jaune, va te mettre au poteau hop exécution !
Oh lalalala la jolie tête de Ceausescu
Où sont les supporters ? Où sont les adversaires ? Où sont les arbitres ? Oh, ils sont dans des cages !

Si tu fais du foot avec des dictateurs n’oublie pas de t’échauffer, de t’hydrater ouais
Sinon ta peau sera desséchée… et c’est bientôt l’été

Si je faisais un groupe de reggae avec des dictateurs
Kadhafi serait à la guitare car il à eu les cheveux longs
On prendrait Saddam Hussein parce qu’il est bassiste
Et Khomeiny il serait aux claviers avec son bonnet rasta
Et Pol Pot il ferait de l’orgue de barbarie, WOW t’en joues trop bien d’la barbar… heu de l’orgue, de l’orgue, de l’orgue !
Allez allez, solo Pol Pot, hé tout le monde l’écoute là chut, c’est le passage technique là, chut…
Si tu n’applaudis pas il va t’mettre en prison, et si tu l’applaudis il va t’mettre en prison
Où sont les spectateurs ? Où sont les techniciens ? Où sont les musiciens ? Oh, ils sont dans la fosse !

Si tu fais du reggae avec des dictateurs, n’oublie pas d’apporter tes papiers ouais.
Ah non non c’est pas pour rouler… c’est juste pour les présenter

Si on faisait un camp de vacances avec des dictateurs
On paierait pas ses cocktails avec des perles de colliers on les paierait heu… avec ses doigts
Allez Django, paye ta tournée : « Bah non vous êtes trop nombreux là… »
La chanson du club, elle est en allemand
Et la choré faut savoir les pas, le prof revient du Rwanda
Où sont les profs de sport ? Et où sont les G.O ? Et les filles en maillots ? Waw ! Ils sont sous la douche…

Si tu fais un camp de vacances avec des dictateurs
N’oublie pas d’apporter ton maillot, y a plein d’activités dans l’eau, enfin plutôt sous l’eau…

Si on faisait la cuisine avec des dictateurs : « Oh non merci, moi ça va j’ai pas très faim… »
Si on faisait un parc d’attraction avec des dictateurs : « Oh ouah ! C’est marrant y a pas la queue aux montagnes Russes. »
Si on faisait de la haute couture avec des dictateurs : « Le col Mao il est pas un peu trop serré ? »
Si on faisait une démocratie avec des dictateurs ?!
OUAIS ! … Heu… non, non.

On peut jamais rien faire avec des dictateurs
Y a toujours quelqu’un qui finit par s’blesser ouais.
Avec la conjoncture actuelle, ils auront du mal à se recycler.

(Enfin quoique, parce qu’ils ont vraiment des supers postes à l’ANPE des dictateurs,
là en c’moment ils ont un poste pour un génocide en Afrique… Ah… Ah bah faut aimer l’Afrique hein. 
Ah attend sinon y a toujours l’Europe de l’Est hein faut attendre 10/15 ans que ça s’décante un peu,
faut s’armer de patience… enfin, faut s’armer tout court quoi !)

Pour moi !!!!


Parce que j’aime , je découvre ; c’est tout ……

 

Les Paroles :

Ils sont marrants cette année
C’est difficile de deviner dès la rentrée
Lequel se fera arrêter pour les scoots qu’il aura piqué
Lequel sera incarcéré pour avoir trop dealé

Moi en bon prof, chuis préparé
Un peu de maths et de français,
du Kick-boxing du Karaté
Tant pis pour la géographie
ce qu’ils connaissent de l’Italie
C’est juste vaguement les spaghetti et Rocco Sifredi

Le programme de cette année
En français faudrait arriver à lire
tout un livre en entier
Mais même Dan Brown et Marc Lévy
y a plus d’cent mots d’vocabulaire
On sera toujours à lire la préface
même après l’hiver

 

 

 

Et mon voisin en me voyant me dira
« Bandes de fainéants, alors vous êtes déjà rentré, vous savez pas c’que c’est d’bosser,
avec vos semaines de 20h,
vous bossez bien moins qu’un facteur,
et dire que je paye pour vos congés,
et pis vous êtes même pas bronzé ! »
Cent copies à corriger, 2/3 Prozac, 8 cafés,
Mais j’l’entends quand même dire d’en bas
« Et j’compte même pas la sécurité d’l’emploi ».

çui aux lunettes, c’est mon surdoué
Il sait écrire son nom sans fautes, il sait compter, wow !
Bah, c’est pas mal pour un 3ème, il faut savoir s’en contenter
C’est clair qu’un intello pareil, il va se faire racketter

35 élèves, cette année,
J’leur ai d’mandé c’qu’ils voulaient faire comme métier
J’ai 10 Zidane, 15 Amel Bent et 9 Bouba,
Un original qui veut faire vigile et avocat.
Il a dû voir chez Courbet
Que c’était pas mal d’être avocat si jamais t’allais en prison.
Ils croient tous qu’ils auront leur brevet en regardant l’Île de la Tentation
Merci pour tout ce que fait pour eux la télévision.

Et mon voisin, le même qu’hier, me dira :
« Bande de fonctionnaires,
alors vous êtes déjà rentré,
vous savez pas ce que c’est de bosser,
avec vos semaines de 20 heures,
vous bossez moins qu’un contrôleur,
et dire que je paie pour mon gamin,
il a redoublé son CE1″
Vite les bulletins à remplir, 2/3 Prozac, et 8 kirs,
Mais j’l’entends quand même dire d’en bas
« Et j’compte même pas la sécurité d’l’emploi ».

Les directives du ministère
Nous imposent d’faire des réunions plus régulières
On en fait même pour planifier les prochaines réunions
Ou pour décider de c’qu’on peut donner
sans risques comme sanctions

Fini les notes, de temps en temps
Faut juste leur envoyer des sms d’encouragement
L’évaluation c’est pas toi qui la fais, eux y’t’disent si t’es cool.
J’préfère quand même qu’ils me donnent des notes plutôt que des coups de boule

Impossible de les faire redoubler
Les pauvres chéris faut surtout pas les perturber
Les programmes faut les simplifier y a trop d’leçons ça les assomme
Ils ont même proposé de donner le bac avec la prochaine Playstation

Et mon voisin, vous l’connaissez, me dira
« Bande de surpayés,
vous foutez rien de la journée,
vous devez pas être fatigué,
avec vos s’maines de 20 heures,
vous bossez bien moins qu’un chômeur,
et pis pas d’chef et pas d’rend’ment,
c’est pas pour c’que vous faites vraiment »
Vite les parents à rencontrer, 2/3 Prozac, 8 Grand Marnier

Et vu leur investissement,
l’année prochaine ira pas en s’arrangeant
Faudra p’t’être songer à les adopter
V’nir les lever l’ matin, le soir les coucher
Et p’t’être dormir à leur place pour qu’ils restent éveillés en classe

La prof de gym n’est pas venue,
s’est faite agresser dans la rue,
mais bon ils l’avaient avertie,
ils veulent pas d’sport avant midi,
ils peuvent d’jà pas fumer en classe,
et ça déjà c’est dégueulasse,
Entre chaque cours une bière et un joint,
c’est quand même pas de gros besoins…

Cette fois-ci c’est décidé,
mes gosses iront dans le privé,
j’ai beau r’garder à deux fois,
j’la vois pas tant qu’ça, la sécurité d’l’emploi.

Voisine  » ombrageuse « 


   La cour d’appel de Nancy a ordonné à Sarah Rebai, habitante d’Essey-les-Nancy (Meurthe-et-Moselle), la démolition de sa maison, construite en 2011. Veuve et mère de deux enfants, l’aide-soignante a six mois pour se plier à cette décision de justice « sans précédent », rappelle L’Est Républicain. Motif exposé : son extension de domicile de 135m2, attenante à une maison de 80 m2 achetée dans les années 1990, causerait « une perte d’ensoleillement majeure » à la terrasse de sa voisine.
Sarah Rebai aurait, explique-t-elle au Figaro, obtenu un permis de construire en 2010 et ce, « dans les règles, notamment au niveau des règles d’urbanisme ». Mais, sa voisine, qui l’avait prévenue d’une gêne potentielle et lui avait déjà demandé de reculer son extension durant la construction, l’a attaquée en justice dès les travaux finis.
Les permis de construire sont accordés sous réserve des droits des tiers
En 2014, le Tribunal de grande instance condamne Sarah Rebai à démolir sa maison pour cause de « trouble anormal de voisinage », lui rappelant que les permis de construire sont accordés sous réserve des droits des tiers. Même verdict en appel, un an plus tard.
  « Je suis désemparée. J’ai investi près de 150.000 euros dans cette maison. J’ai un crédit à la banque qui court pour les 25 prochaines années », confie l’aide soignante au quotidien. Le maire de la ville, Michel Breuille, a, lui, tenté de jouer la carte de l’arrangement à l’amiable, en vain. La voisine réclamait 150.000 euros, pour tout compromis. Une somme impossible à débourser pour Sarah Rebai.
« Personnellement, je n’ai jamais vu ça de ma vie »
« Une telle décision d’une juridiction civile ordonnant la démolition d’une maison suite à un problème d’ensoleillement est tout à fait exceptionnelle. Personnellement, je n’ai jamais vu ça de ma vie », souligne, dans les colonnes du Figaro, Vincent Canu, avocat spécialisé dans le droit immobilier.
Reste que depuis la première décision de justice, la voisine a mis sa maison en location. Les nouveaux occupants ne semblent pas « dérangés par le problème d’ombre » et Sarah Rebai explique n’avoir aucun « souci » avec eux. Qu’importe, si elle ne se plie pas à la décision de justice, l’aide soignante, qui avoue « ne pas savoir où désormais se loger », devra payer une amende de 50 euros par jour.

 » mon père était…. »


Paroles de Mon Père Etait Tellement De Gauche
Mon Père Etait Tellement De Gauche

On ne choisit pas son enfance, on m’a pas laissé être droitier
Mon père m’emmenait jamais au square mais au réunion de comité
Mon père était tellement de gauche qu’on habitait rue Jean Jaurès
En face du square Maurice Thorez avant d’aller vivre à Montrouge

On a été en U.R.S.S. l’hiver , les pays de l’est c’est mieux l’hiver
On voit bien mieux les bâtiments, les nuances de gris ça flashent sur le blanc

Devant la statue de Lenine, pour nous c’était le grand frisson
Moins 24 c’était pas terrible et les chapkas étaient en option
Mon père était tellement de gauche que quand est tombé le mur de Berlin
Il est parti chez casto pour acheter des parpaings.

On mangeait des Lenin’s burger, fallait vraiment faire attention
Il y avait du choux une pomme de terre, la viande elle était en option
On achetait du coca Kolkose, approuvé par le comité
Ça devait soigner la silicose, on s’en servait pour désherber
On regardait pas la contrebande, on regardait pas la corruption
La Sibérie c’était disneyland, le discernement en option.

Mon père était tellement de gauche qu’à son mariage dans l’eglise
On chantait l’internationale, les femmes portaient des faux cils
Mon père était tellement de gauche, on a eu tout pleins d’accident
Il refusait la priorité à droite systématiquement.

Les copains se foutaient de moi tout le temps, car à l’école au premier rang
J’avais mes lunettes de Brejnev et le dentier d’un Tupolev
Mon père était tellement de gauche, qu’en 81 il croyait que ça changerait
Je crois même qu’il en rêvait en 2002 en allant voter
Et même si tout ce que je raconte n’est pas tout à fait vrai
Le socialisme comme paradis nous on y croyait
Mon père était tellement de gauche, que lorsqu’il est parti
La gauche est partie avec lui.

Le réchauffement climatique ……


 Suite au billet précèdent , Je voulais mettre un billet sur ce sujet , mais où il y a trop à dire ou peu ,comme ici …..

 

   Le Réchauffement Climatique  est un phénomène de réchauffement à la surface du globe (air et océans).

  Cela a commencé il y a des décennies. La température de notre planète a augmenté de 0,6 à 1°C au cours des cent dernières années. Le GIEC (= Groupe Intergouvernemental d’Expert sur l’Évolution du Climat) a prévu un accroissement de température compris entre 1 et 6°C entre 1990 et 2100. Bien que la plupart des études arrêtent leur modélisation en 2100, le réchauffement et la montée du niveau de la mer devraient continuer pendant plus d’un millénaire, même si les niveaux actuels des gaz à effet de serre étaient stabilisés. Ceci reflète la lenteur des océans à se réchauffer du fait de leur masse énorme et de leur grande capacité thermique.

  Nous pouvons constater qu’en Avril 1990, les températures avaient augmenté de 3 à 5°C En Avril 2009, le climat a encore changé. Les températures augmentent par rapport à la moyenne au pôle nord et en Antarctique. Sur le reste du globe elles ont jusqu’à 8°C supplémentaire par rapport à la moyenne en Asie de l’est.Elle a
augmenté de 0 à 2,5 °C. et s’ accroît de 1°C environ sur le globe par rapport à 1990.

  En 19 ans, le réchauffement climatique a fait augmenter le climat de la planète de quelques degrés. Si cela continue à ce rythme, la température pourrait bien monter jusqu’à 6°C supplémentaires en 2100 comme l’a prévu le GIEC.

 

 

Qui est responsable ?


/

 

Le photographe Paul Nicklen et des membres de l’organisation de défense de l’environnement Sea Legacy se sont rendus sur l’île de Baffin, au Canada, dernièrement.    Et ce qu’ils y ont vu les a beaucoup choqués. Ils sont tombés sur un ours polaire affamé et très visiblement amaigri.

   Sur une vidéo , on voit le plantigrade squelettique en recherche désespérée de nourriture.
   On peux  ainsi plonger le museau dans une poubelle pour manger des restes laissés par des pêcheurs inuits, relève la presse canadienne. «Cette scène me brise le coeur, elle me hante toujours. Quand les scientifiques disent que les ours sont en voie d’extinction, je veux que la population se rende compte à quoi cela ressemble. Voici à quoi ressemble la famine», a commenté Paul Nicklen à son journal, «National Geographic». «Voici à quoi ressemblent les changements climatiques», a écrit le magazine en reprenant la vidéo du photo journaliste, vendredi.
«Probablement mort dans les heures qui suivaient»
«Il n’était pas vieux mais est probablement mort dans les heures qui suivaient», poursuit Paul Nicklen. Selon lui, cette situation découle directement du réchauffement climatique

     En effet à pareil époque, l’île est normalement recouverte de glace et la fonte de celle-ci à fait fuir les phoques, nourriture favorite des ours.
    Des internautes, depuis la publication de ces images, accusent Paul Nicklen d’avoir laissé à l’abandon le pauvre animal. Ce dernier répond que même si son équipe lui avait donné de la nourriture, ce qui est interdit au Canada, cela n’aurait que prolonger la misère du pauvre animal. «Ce n’est pas comme si je me promenais avec un tranquillisant ou 400 tonnes de viande de phoque», conclut-il.

 

 

 

 

 

Je ne suis pas ….


 

 

Je ne suis pas de cette France
Soucieuse de la croissance
Je ne suis pas de cette France
Qui veut gagner toujours plus
Amasse résidences secondaires
Dividendes d’actionnaires

Je suis d’un pays
Où l’on croit en l’harmonie
Un pays sans territoire
Dont les rêveurs vivent séparés
Faute de pouvoir
Se retrouver, ou se supporter

Je ne suis pas du canton
Des manipulations
Des cargos de mots bidons
Les robinets à ragots
D’ici ou des pros d’la démago
N’auront pas mon cerveau

Je suis d’un pays
Où l’on croit en l’harmonie
Un pays sans territoire
Dont les rêveurs vivent séparés
Faute de pouvoir
Se retrouver, ou se supporter

Je ne suis pas de cette France
Où se viole la confiance
Se fabrique les grandes souffrances
Trahisons par SMS
Complaisances de nos CRSS
Calomnies indécences

Je ne suis pas des conflits
Je ne suis pas inscrit
Je ne choisis pas vos camps
Me méfie des militants
Même indignés ou insoumis
Je vois derrière les cris

Je suis d’un pays
Où l’on croit en l’harmonie
Un pays sans territoire
Dont les rêveurs vivent séparés
Faute de pouvoir
Se retrouver, ou se supporter