Voyageur clandestin ……….


   Pendant plusieurs mois, des ordinateurs portables, bijoux , parfums de luxe et autres objets de valeur rangés dans des bagages mis en soute disparaissaient pendant le trajet en bus entre une gare routière de Paris et l’aéroport de Beauvais , aéroport d’où partent de nombreux vols à  » bats coût  » ….. Plusieurs plaintes de voyageurs avaient été enregistrées ,mais ni la police ni la compagnie de cars assurant la liaison ne parvenaient à expliquer le phénomène …

  C’est un chauffeur particulièrement vigilant qui perça l’énigme : Alors qu’il observait les voyageurs déposant leurs bagages dans la soute de sa navette , il aperçu , parait il , de curieux mouvements à l’intérieur d’une grosse valise . Les policiers ont attendu l’arrivée du bus busà l’aéroport pour interpeller le propriétaire du bagage  » vivant  » et ……son occupant!

   Ce dernier ,recroquevillé dans la valise mise en soute , s’en extirpait pendant le trajet afin de dépouiller les autres bagages ! Le gars, pas très grand ( on s’en doute ) , regagnait ensuite sa cachette avant l’arrivée à Beauvais , où son complice ( passager du bus ) récupérait le colis  » ni vu ni connu  » . Pour réussir ses larcins , le voleur enfermé avait bricolé un système lui permettant de fermer et d’ouvrir la valise depuis l’intérieur . 

  Cet ingénieux dispositif ne suffira certainement pas pour le faire sortir de l’endroit où lui et son acolyte ont été enfermés pour plusieurs mois .….Au moins , il n’y souffrira pas trop de l’exiguïté des lieux  lol !

Bonus :

repentis………….


excuses

Les forces de l’ordre aimeraient sans doute que toutes les enquêtes pour vol trouvent le même épilogue. Après avoir été victime, dans la nuit du 18 au 19 août, du vol de pièces d’échec lumineuses installées devant l’établissement, l’hôtel Snow Lodge de Courchevel (Savoie) a eu la grande surprise de voir les objets dérobés réapparaître.
Lundi, les objets de décoration étaient de nouveau à leur place, accompagnés d’un petit mot d’excuse des voleurs, relate ce 5 septembre Le Dauphiné Libéré. Sur son compte Facebook, l’hôtel, qui s’était ému du vol, a publié les images des voleurs filmés en train de dérober les pièces d’échec puis ramenant quelques jours plus tard les objets lumineux.échecs