y a comme un défaut !


   Je passe rapidos , au cas où quelqu’un se poserait des questions sur mes absences à répétition : Cela pourrait être drôle mais………

Quand je me suis connecté tout à l’heure comptant mettre un petit billet et surtout rendre visite à mes ami(e)s : Je n’ai absolument pas compris , mais dès l’ouverture d’internet , une foule de mails m’attendait …..En les ouvrant, pratiquement tous venaient de sites dits  » de rencontre  » mais contenaient des vidéos et autres  » trucs  »  très « hards » , porno pour tout dire !

J’ai passé des heures à essayer de comprendre , ai classés ces mails comme indésirables puis ai vidé le dossier  » indésirable . Pour finir, j’ai lancé un scan antivirus mais aucun virus détecté ! Alors ?

 Piratage ?  ou?????????

J’ai fini en changeant mes mots de passe .

Maintenant , j’espère que c’est résolu !

Voilà , sinon, ici il fait très chaud , j’ai téléphoné à ma mère ( fête des mères oblige ) et ce fut pratiquement tout pour cette journée de me…de .

En espérant que ce billet va  » passer  » correctement Je vous souhaite une bonne journée et tenterais de passer ce soir .

Publicités

Tout est bon pour faire du fric ! Répugnant!


Si le virus Ebola inquiète les autorités du monde entier, il fait aussi quelques heureux: une entreprise américaine vendant des peluches éducatives en forme de microbe n’arrive plus à répondre à la demande pour ses modèles Ebola.

«En rupture de stock», peut-on lire , en face des modèles «Virus Ebola» à 9,95 dollars, «Virus Ebola, poupée géante» à 29,95 dollars et «éprouvette Ebola» à 14,95 dollars.

Anthrax, cancer du sein, varicelle, gonorrhée

L’entreprise qui avait démarré en 2002 avec quatre modèles, vend aujourd’hui plus de 150 microbes différents, taille standard ou géante (60 cm). «Ce sont des jouets, des outils éducatifs et aussi des cadeaux amusants pour quiconque a le sens de l’humour», précise-t-elle, en ajoutant que la forme de la peluche est «basée scientifiquement sur une image au microscope du vrai microbe».

Elle affirme en avoir vendu plus de 10 millions dans le monde entier. Parmi les autres microbes en vente dans son catalogue, l’anthrax, le cancer du sein, la varicelle, la gonorrhée ou encore la diarrhée.