Prière..????? / Souhait !!!!!!


voltaireTu ne nous as point donné un cœur pour nous haïr, et des mains pour nous égorger ; fais

  • que nous nous aidions mutuellement à supporter le fardeau d’une vie pénible et passagère ;
  • que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux et si égales devant toi ; que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution ;
  • que ceux dont l’habit est teint en rouge ou en violet, qui dominent sur une petite parcelle d’un petit tas de la boue de ce monde, et qui possèdent quelques fragments arrondis d’un certain métal, jouissent sans orgueil de ce qu’ils appellent grandeur et richesse, et que les autres les voient sans envie : car tu sais qu’il n’y a dans ces vanités ni de quoi envier, ni de quoi s’enorgueillir.

   Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! Qu’ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l’industrie paisible ! Si les fléaux de la guerre sont inévitables, ne nous haïssons pas, ne nous déchirons pas les uns les autres dans le sein de la paix, et employons l’instant de notre existence à bénir également en mille langages divers, depuis Siam jusqu’à la Californie, ta bonté qui nous a donné cet instant.

  Voltaire

Publicités

paix aux hommes de bonne volonté


 

Hier soir, jeudi 24 décembre, des musulmans ont pris l’initiative d’assurer eux-mêmes la sécurité des catholiques pendant la messe de Noël à Lens, dans le Pas-de-Calais. Distribution de gilets rouges pour ceux qui ont en charge la sécurité extérieure de l’église. Ils sont une quinzaine de bénévoles à avoir répondu à l’appel de l’association des citoyens musulmans du Pas-de-Calais. Pour la plupart, c’est leur première messe de Noël

Une mission symbolique

Ces musulmans ne veulent pas jouer les superhéros. Cette mission de sécurisation c’est surtout symbolique, une réponse fraternelle aux attentats de cette année 2015. « On ne pouvait pas rester insensible et inactif », confie l’un des bénévoles. Minuit, surveillance également à l’intérieur de l’église. L’église est bondée. A priori aucun fidèle n’a eu de crainte en venant à la messe, mais tous sont touchés par l’initiative des musulmans. Le curé de la paroisse a chaleureusement remercié ces anges gardiens et en a profité pour mettre en garde contre toute forme de fanatisme, toutes religions confondues.

Messe de Noël : des musulmans assurent la sécurité pour des catholiques

Encourageant….Près de chez moi


Deux cents musulmans et chrétiens fraternisent à Nevers

 

Quelques gourmandises pour “alimenter” le dialogue et l’échange.

Quelques gourmandises pour “alimenter” le dialogue et l’échange.

Deux cents personnes se sont retrouvées, dimanche après-midi, à l’initiative du Groupe d’Amitié entre musulmans et chrétiens de Nevers. Dans le cadre annuel d’une semaine de plus forte ferveur dans l’échange et la réflexion.

Les Groupes d’Amitié islamo-chrétien se réunissent régulièrement. Mais, chaque année, vers mi-novembre, ils décident, pendant une semaine, de donner encore plus de relief et de ferveur aux échanges.

C’était le cas, dimanche après-midi, salle des Éduens, où le Groupe d’Amitié entre musulmans et chrétiens neversois a réuni environ 200 personnes. Pour l’occasion, il avait été décidé de la projection du film de la pièce de théâtre, imaginée par Adrien Candiard, pour le Festival d’Avignon, Pierre et Mohamed. Un très beau dialogue entre Pierre Claverie, alors évêque d’Oran en Algérie, et son chauffeur musulman, Mohamed Bouchikhi, tous les deux assassinés.

Des “tables rondes” de réflexion et d’échanges

 

« Ces moments de partage sont pour nous des moments importants du vivre ensemble », a précisé Mahmood Zuhair, directeur de l’Institut européen des Sciences humaines de Saint-Léger-de-Fougeret.

Après la projection, le père Jean Baffier a convié tous les membres de l’assistance à former des “tables rondes” de réflexion et d’échanges, le tout s’accompagnant de pâtisseries et gourmandises diverses.

Thierry Brac de La Perrière, évêque de Nevers, était également présent, déclarant : « Ces moments de dialogues sont d’autant plus importants qu’ils ne sont actuellement hélas pas les plus nombreux ».

Nantis=> anti……


les nantis


Anti-mondialisation
Anti-immigration
Les nantis
Voudraient bien d’un pays
Avec qui tout le monde est gentil
Et les autres on les calomnie
Nous ne sommes peut-être pas guéris
Du sombre temps des coloniesles nantis
Donnent de notre pays
L’image de frileux qui se replient
Angoissés qui manquent de confiance en la vie
Qui voient partout des ennemis
Partout des ennemisAnti-mondialisation
Anti-immigration
Les nantis
N’ont toujours rien compris
Sans mondialisation agonie
Un grand plouf pour l’économie
Sans immigration le déclin
Même si ça dérange les crétins
C’est le mélange qui fait l’humainles nantis
Donnent de notre pays
L’image de frileux qui se replient
Angoissés qui manquent de confiance en la vie
Qui voient partout des ennemis
Partout des ennemis

Anti-mondialisation
Anti-immigration
Les nantis
Par leur démagogie
Empêchent d’aborder sereinement
Apprécier intelligemment
Les enjeux et les conditions
D’une humaine mondialisation
D’une raisonnable immigration

les nantis
Donnent de notre pays
L’image de frileux qui se replient
Angoissés qui manquent de confiance en la vie
Qui voient partout des ennemis
Partout des ennemis