Ce soir : D’abord……….. puis ???


Pratiquement TOUTES ses chansons en vidéo :

 

https://player.ina.fr/player/embed/I00007425/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/wide/1

Puis une que j’aime beaucoup

Jacques Brel

Paroles Un Enfant

Paroles de Un Enfant
Un enfant
Ça vous décroche un rêve
Ça le porte à ses lèvres

Et ça part en chantant
Un enfant
Avec un peu de chance
Ça entend le silence
Et ça pleure des diamants
Et ça rit à n’en savoir que faire
Et ça pleure en nous voyant pleurer
Ça s’endort de l’or sous les paupières
Et ça dort pour mieux nous faire rêverUn enfant
Ça écoute le merle
Qui dépose ses perles
Sur la portée du vent
Un enfant
C’est le dernier poète
D’un monde qui s’entête
A vouloir devenir grand
Et ça demande si les nuages ont des ailes
Et ça s’inquiète d’une neige tombée
Et ça croit que nous sommes fidèles
Et ça se doute qu’il n’y a plus de féesMais un enfant
Et nous fuyons l’enfance
Un enfant
Et nous voilà passants
Un enfant
Et nous voilà patience
Un enfant
Et nous voilà passés

https://player.ina.fr/player/embed/I00007425/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/wide/1

R.A.S………


  Pas la pêche ( comme souvent )  Alors ……inutile que je mette des billets ou visite les blogs que j’aime …..

Comme d’habitude dans ce cas : Télé! (En ce moment  » çà  » d’après le roman de S.King ) lu plusieurs fois ….images

  Pour le reste , des trucs qui n’intéresseraient personne  alors…..

Klik….


  Un  » créneau de connexion   »  me permet de passer rapidement ( ainsi , mes éventuels lecteurs saurant que je ne suis pas mort de ……chaud ! ) . Là je retourne sous la douche , regarde un peu la télé et……si cette connexion reste  » active  » , je repasse ici et là …..

Soyez bien

boof…


 

Vide cette nuit : Rien envie d’écrire sur le net.

Ce fut une journée ensoleillée mais vide ….

  Ce soir , j’ai regardé un film à la télé : Robinson Crusoé avec P.Richard….( surprenant dans ce rôle !)

Ce télé film m’a intéressé :  Il met l’accent sur les rapports partages entre Robinson et Vendredi ….Au début , l’européen anti esclavagiste traite Vendredi le cannibal comme un esclave aux moeurs « répugnantes  » Mais , après quelques temps il s’aperçoit qu’il a beaucoup à apprendre de son compagnon ….

Je ne sais si ce film est fidèle au roman ( je ne me souviens plus  lol ) , mais il transmet beaucoup de choses sur la nature humaine , la vie dite  » civilisée  » et la vie en symbiose avec la nature .

Dommage : Pas trouvé la version française !

 

Stephen King oblige :


Je vais quitter le Net car un film tiré du roman de S.King :  »  La maison sur le lac  »  passe à la télé et ……Je ne peux pas  rater çà !

Résumé : Après la mort soudaine de sa femme, l’auteur de best-sellers Mike Noonan ne pouvant surmonter sa douleur, décide de se retirer dans leur chalet du Maine, en bord de lac. Là, il reçoit la visite d’étranges fantômes semblant tout droit sortis de ses pires cauchemars. Il comprend peu à peu que sa femme disparue tente d’établir le contact

Jeudi en vrac…..


Après les  » trucs  » habituels  ( tabac , pain  etc… ) , je crois que j’ai pas mal  travaillé lol et que ce fut une bonne journée  si on excepte le temps  » pourri  » :

1 ) La lumière fut !

  J’ai enfin trouvé LE tube pour mon  » lampadaire  » allogène  ,donc l’ai remplacé  ,comme j’avais aussi trouvé des ampoules  » basse consommation  » à ergots ( comme l’appartement est vieux , aucune douille n’est à visser  pffff )Résultat de recherche d'images pour "Ampoules basse consommation images" , je les ai aussi toutes mises …pour moi , c’est important , pas seulement parce qu’il parait que çà consomme moins d’électricité ,mais toujours à cause de cette saleté d’épilepsie …..

2) J’ai aussi trouvé le produit adéquat pour nettoyer le tapis du salonRésultat de recherche d'images pour "images tapis de salon" ( ne riez pas : Ici , trouver ce genre de produit n’est pas simple ) , bref , je l’ai testé sur un coin du tapis et c’est le top => demain je le nettoierais en entier .( Bien entendu ce n’est pas la photo de MON salon ! ).

3) Dans un tout autre domaine , la lumière fut aussi :

Je ne sais plus si j’en ai parlé sur le Net , mais depuis quelques temps , j’avais des problèmes avec ma mutuelle et autres bin’s pour le remboursement de mon traitement ….J’avais donc téléphoné , écrit un peu partout ( spécialiste , sécu , et ….mutuelle ) sans grand résultat ….Cet après -midi , j’ai reçu un coup de fil d’une xième mutuelle , mais cette fois : Le top , le top d’abord parce que la femme que j’ai eu au téléphone a été très clair et précise dans ses explications  (je vais recevoir un courrier avec les différentes options et prix  ) , mais ce fut le top aussi car outre le côté pratique , administratif de la chose , nous avons parlé elle et moi de tout autre chose  allant presque jusqu’à sa et ma vie privée ! ( je sais qu’elle est divorcée  lol , qu’elle n’ habite pas très loin d’ici  etc…..). De quoi me réconcilier avec l’administration en général …..

 

4) J’ai passé un bon moment en regardant la télé ce soir ( c’est rare ) : Un bon vieux western  ! Ben oui , j’aime bien ….Celui ci date de 2007 :  » 3h10 pour Yuma  » 

    J’ai aimé surtout pour les rapports entre les deux personnages principaux l’un est un bandit qui est arrêté mais doit être accompagné par le train à Yuma pour y être jugé  ,le second est un fermier endetté qui a participé à l’arrestation du bandit et est  alléché par la prime qui pourrait le remettre à flot. Au fil du film , les associés du bandit  vont essayer de le libérer sans résultat , et les liens entre les deux personnages vont virer à une sorte d’amitié  voir de confiance  le bandit allant jusqu’à sauver la vie du fermier . Ce dernier sera finalement tué par les bandit , et le  » prisonnier » va même le venger en tuant ces  » associés  » , puis il se rend et demande que la prime sois versé à l’épouse du fermier . Je n’ai trouvé que la vidéo du film complet  , mais ( si çà vous dit ) c’est la fin qui montre bien les relations entre le fermier et le bandit …..

 

 

Samedi ,çà m’dit rien !


Encore une journée banale . La routine toujours avec un  » ras le bol  » croissant …Ceci sans raison …..

Bien entendu ,le froid ( relatif  dixit Rachel lol ) et la pluie ont été au rendez-vous toute la journée ….Alors , seules les sorties nécessaires furent à l’ordre du jour : Tabac et pain ….Pour le reste , ce fut un peu de ménage ( parce que vraiment nécessaire ) et télé …….

La télé ce soir , c’était soirée Stephen King : Deux films ( j’ai lu les livres il y a quelques temps ) : Le premier =  » Duel »  booof 

Le second par contre :   » Carrie »  beaucoup plus profond qu’il n’y parait ……Bien sur comme tous les S.King , il est qualifié de film d’horreur …Mais il y a plus de  » choses  » à en tirer .

  Carrietta White : Surnommée Carrie par son entourage, elle est la figure principale de l´histoire. Timide, solitaire et empruntée, elle est le souffre-douleur de sa classe et est victime du fanatisme religieux de sa mère Margaret. Mais elle possède en elle un don de télékinésie redoutable capable de semer la destruction à volonté.

Margaret Brigham White : Fidèle du culte fondamentaliste, Margaret est la mère de Carrie et la veuve de Ralph White. Violente, brutale et dévouée à ses principes, elle voue une véritable obsession à la religion chrétienne mais suit des conceptions assez spéciales : entre autres, elle méprise l’ensemble des femmes, considérant les seins et la menstruation comme les signes du péché. Elle honnit également l’acte sexuel. Effrayée par le pouvoir de Carrie, elle la considère comme une sorcière et la bat très souvent.

Peu jolie, disgracieuse et terriblement solitaire, Carrie n’a aucun ami et vit un calvaire qui empire de jour en jour.

Tout bascule le jour où, après une séance de sport, elle a ses premières règles sous la douche. Sa mère ne lui ayant jamais expliqué le concept de la menstruation , Carrie panique et s’imagine qu’elle est en train de mourir d’hémorragie ; loin de l’aider, ses camarades se moquent d’elle et, lui criant des injures, lui jettent des serviettes hygiéniques à la tête.

   Quelque chose se brise alors en Carrie et elle perd tout contrôle d’elle-même, laissant libre cours à son désespoir : ce moment est décrit dans le livre comme la Fission. Depuis, quelque chose a resurgi en elle. Un ancien pouvoir, qu’elle possédait étant enfant et qu’elle croyait avoir perdu : un don de télékinésie qui lui permet de déplacer ou de modifier à sa guise les objets à distance, par la seule force de son esprit.

Chris Hargensen, une des élèves ayant humilié Carrie, se voit interdite d’aller au bal de la promotion pour cette raison, alors qu’une autre Sue Snell, a des remords et essaie de se lier d’amitié avec Carrie.

  Sue persuade son petit ami, Tommy Ross, de servir de cavalier à Carrie pour le bal tandis que Chris et son petit ami, Billy Nolan, préparent un plan pour se venger. Carrie se rend au bal avec Tommy bien que Margaret essaie de l’en empêcher. Nerveuse, Carrie se détend progressivement quand elle voit que personne ne se moque d’elle et Tommy commence à l’apprécier réellement. Une complice de Chris truque l’élection du roi et de la reine du bal pour que Carrie et Tommy soient élus. Lorsqu’ils montent sur scène, Chris et Billy déversent sur eux des seaux de sang de porc, et Tommy est tué quand un seau lui tombe sur la tête.

  Carrie déchaîne alors ses pouvoirs. Elle verrouille les portes du gymnase, enfermant les personnes présentes, puis elle met le feu à la salle avant de quitter les lieux, en laissant ses camarades brûler vifs dans l’incendie. Elle part ensuite semer la désolation à travers Chamberlain, incendiant le lycée et plusieurs quartiers de la ville. À son retour chez elle, Carrie doit faire face à Margaret, devenue enragée. Margaret poignarde sa fille et Carrie la tue en faisant s’arrêter son cœur. Très gravement blessée, Carrie retrouve Chris et Billy alors qu’ils veulent fuir la ville et force leur voiture à avoir un accident, les tuant tous les deux. Sue arrive sur les lieux et confesse à Carrie par télépathie que c’est elle qui a persuadé Tommy de l’emmener au bal en guise de pardon. Carrie reconnaît son geste puis meurt de ses blessures. Quatre mois plus tard, Chamberlain a été désertée par ses habitants, les incendies ayant provoqué la mort de 440 personnes.

   Des années plus tard, Sue écrit un livre sur ces événements.

   Là où je dis que ce film / roman ne raconte pas seulement une histoire d’horreur , c’est que j’y vois une parfaite description  de la méchanceté , l’intolérance dont sont capables les hommes de tout âge . Malheureusement , même si ce roman / film n’est que fiction ; ce genre de fait ( exclusion d’un groupe , différent des autres => méchanceté,moqueries ,isolement etc…) est toujours d’actualité !


Tout de même un bon moment aujourd’hui : j’ai regardé le film  » ne nous fâchons pas  » ; un bon moment surtout pour les répliques cultes .

çà va……….;


  Depuis cette fin d’après-midi : Pas de télé ! ( non pas que ce soit capital , mais çà brise le silence ) …Alors , j’ai regardé un film sur le Net via  » pluzz  » …Et là soudain : La télé fonctionne à nouveau !

Sinon , comme Manu vient manger demain  , je ne vais pas traîner cette nuit …….L’avantage du mercredi , c’est que comme Emmanuel vient , je me lève plus tôt et de ce fait accompli plus de choses nécessaires ….Demain ce sera monter faire les achats nécessaires et payer quelques factures qui attendent …….

De ce fait , je ne passerais pas sur les blogs que j’aime cette nuit …..

Demain surement .