Le  » pétrichor  » ?


   Si on aime l’odeur  qui remonte du sol après un orage , on  fait partie des personnes sensibles au pétrichor, cette odeur de pluie si particulière, capable de nous faire remonter en tête de nombreux souvenirs. Signifiant littéralement  » sang de pierre  », cette odeur caractéristique serait en fait une combinaison de senteurs.

  Les origines du pétrichor :

  Le pétrichor désigne à la fois un liquide huileux sécrété par les plantes et l’odeur caractéristique qui se dégage après un orage. Selon des études récentes, 4 phénomènes se mélangent pour former le pétrichor :

   Le premier est en rapport avec l’huile produite par les végétaux . Lors du choc thermique créé par le contact des gouttes sur le sol sec, ce liquide sera absorbé par l’air. Il se mélangera à la  » géosmine  », une molécule volatile produite lors de la multiplication des bactéries activées par l’eau. C’est le second phénomène responsable du pétrichor.

  L’odeur  de l’ozone s’ajoute à ces 2 odeurs . En effet, la foudre est responsable de la division des molécules de dioxygène, propice à la formation d’ozone. Enfin, un phénomène physique est responsable de la propagation de cette association d’odeur:     

   Lorsque les gouttes d’eau atteignent des surfaces poreuses telles que la terre, des bulles d’air se forment et dispersent rapidement les odeurs à la manière d’un aérosol. L’apparition du pétrichor est donc liée à une combinaison de phénomènes physiques et chimiques.

  Pourquoi le pétrichor est-il si agréable ?

   Il est assez rare que quelqu’un n’apprécie pas le pétrichor. Là aussi, la raison pour laquelle les humains trouvent cette odeur agréable peut être expliquée scientifiquement.

   Le pétrichor est bénéfique pour l’homme comme pour son environnement. Lorsque l’huile végétale est produite sous l’effet de la pluie, elle imbibe le sol, les végétaux et les graines. Grâce à elle, les végétaux renforcent leur barrière naturelle et sont capables de mieux résister aux périodes sèches.

  De plus, dans toutes les cultures, les humains dépendent de la pluie pour se nourrir et survivre. En effet, c’est la pluie qui rend les animaux et les végétaux plus abondants. Il est donc normal que notre conscience collective associe le pétrichor à des évènements positifs et l’interprète comme une odeur agréable.

Aujourd’hui ….


18 juin , çà aurait été l’anniversaire de ma chère Léone ,

ma grand – mère  ….Quel âge ? , je ne sais pas , je n’ai jamais su ( ou ne me souviens ) pas de son année de naissance …………

Samedi…..


   La nuit de vendredi , j’ai très mal dormi ( aucun intérêt penserez vous ) , effectivement sauf que j’ai  » fait  » des cauchemars …..Autrefois , çà m’arrivait très souvent , mais , plus depuis longtemps : Ma mère morte ! Et Léone, ma grand-mère me tenant la main devant le cercueil ouvert cercueil….( surement dus à la lettre et aux photos jointes  reçu de maman hier  ) ….Je me suis réveillé en sueur ne parvenant pas à me débarrasser de ces  » images  » ………….

   Comme prévu , cet après-midi , j’ai téléphoné pour prendre des nouvelles , j’ai eu mon père qui m’a dit que ma mère se reposait , dormait ….Lui ai dit que je rappellerais dans la semaine…..( je suis angoissé , ai peur ) …..Je suis bien conscient qu’il faudra que çà arrive un jour, la mort nous attend tous mais…..

   Les photos reçues , mes problèmes  » financiers  » actuels m’ont rappelé mon enfance : Toutes les fins de mois , l’argent manquait à la maison : Alors il fallait tout de même acheter de quoi manger  ( et picoler pour le père ) ….évidemment, c’est nous les enfants qui étions envoyés chez les petits commerces du villages ( SPAR , Familistère )SPAR . Alain ( le militaire et moi en étions chargés )…..La liste de course en main, nous entrions dans le magasin , attendions qu’il n’y ait plus de client , puis présentions la liste à la dame en disant :  » Maman demande que vous le marquez s’il vous plait  » (  » marquer = noter sur la liste des achats dus )…..

Devant notre air ….pitoyable , elle nous servait  en disant à chaque fois :  » vous direz à vos parents que c’est la dernière fois  »  ( je me souviens encore du  visage de cette femme dont le fils était un de mes amis )……Bref , c’est la joie , çà  » baigne  » ( mais dans quoi ?)

Décidément…..


  Tout à l’heure , vers 11h je suis passé à mon ancien magasin ( il ouvre le dimanche matin ) car je n’avais plus rien à manger ( je monterais au super-marché ce lundi  ) .

Je trainais dans les rayonsallee-magasin et je vis une dame âgée accompagnée d’une  » petite  » fille âgée de 12/13 ans environ . Comme la vieille dame ne parvenais pas à attraper une boite de conserve sur le rayon du haut , je la pris pour elle …elle me dit merci  et…..là , la  fille ( sa petite fille je suppose  ) me dit « merci FRANCIS !!!, tu es gentil  » ????? pfffff Surpris ( parce qu’elle connait mon prénom ) , je lui répondis que c’était  » normal  » …Et là , elle me dit  » Ben tu as donné ton magasin ?  »

Abasourdis, je lui répondis que je l’avais vendu il y a longtemps déjà ( 10/11 ans je crois ) , puis lui demandais  comment çà se faisait qu’elle se souvienne encore de moi ….

  Elle :  » Ben tu étais gentil , quand je venais ,tu me donnais souvent des bonbons , même que je te faisais un bisous  » lol pfffff Bluffé moi ….Comment  une gamine peut encore se souvenir de moi après  une dizaine d’années ? ( Elle devais avoir deux ou trois ans à l’époque ) .Et la vieille dame renchérit en disant :  » c’est vrai , je m’en souvient aussi  » !

Bref , je me dirigeais ver la caisse en disant  » au revoir  » à la dame et à sa petite – fille et là elle me dit  » au revoir  » et……..me demanda un bisou !!!!!! ( que lui donnais avec plaisir  ) .

Ne me dites pas que je suis idiot , je le sais , mais cette brève rencontre m’a touché , je suis rentré sous une pluie froide , mais le coeur  » chaud  » …….

Pourquoi est ce que ce genre de  » truc  » me fait toujours craquer ? Ce n’est pas normal , je ne suis pas normal ! 

Un papier et…..


Comme je l’écris , j’ai trié , classé le fouillis de papiers qui trainait ci et là depuis  X temps ……Et j’ai retrouvé dans ces documents disons…officiels , des lettres qui elles n’ont rien d’administratif : Des lettres d’amitié , d’amour anciens….( je croyais pourtant les avoir toutes brûlées……) Elles sont presque toutes de la même personne…..

Résultat de recherche d'images pour "illustration enveloppes lettres"

   Je n’ai pu m’empêcher d’en relire quelques unes …et un tas de souvenirs sont revenus , de bons souvenirs …..Nostalgie… C’est fou ce qu’une simple feuille de papier peut éveiller comme souvenirs …..

En pensant à……….


En pensant à une amie ( Amour ) dont le souvenir ne m’a pas quitté et……Ses lettres j’ai toutes gardées.

On s’écrivait de tendres choses
Des mots pervers mais innocents
Et rouges comme notre sang
De les redire ici je n’ose
J’ai tenté de brûler ces pages
Rien à faire et je les relis
Tes arrondis les yeux remplis
De ces courbes à ton image
On s’écrivait poste restante
Au rendez-vous des apprentis
Au rendez-vous des sans-logis
Que sont les amours débutantes

Quand tu me griffais de ta plume
Je restais tout pale interdit
Sous ta griffe encore aujourd’hui
Ma fièvre ancienne se rallume

Depuis lors sous d’autres couleurs
J’ai battu je me suis fait battre
Ta guerre seule est opiniâtre
Tu m’avais fait battre le cœur

On s’écrivait poste restante
Au rendez-vous des apprentis
Au rendez-vous des sans-logis
Que sont les amours débutantes

Un jour ma lettre me revint
Tu n’allais plus jusqu’à la poste

Tu avais déserté le poste
Et mes lettres partaient en vain

Et revenaient me prendre ailleurs
Ici là je changeais d’adresse
Et m’atteignaient dans ma détresse
Tous ces « retours à l’envoyeur »

On s’écrivait poste restante
Au rendez-vous des apprentis
Au rendez-vous des sans-logis
Que sont les amours débutantes

Que monte une flamme nouvelle
Sur cette cendre désormais
Si tu vois combien je t’aimais
Entre tes lignes se révèle

Ce qu’hier je n’ai pas su lire
Il faut du temps pour faire un cœur
N’as-tu pas détruit par rancœur
Ce qu’hier je n’ai pas su dire

On s’écrivait poste restante
Au rendez-vous des apprentis
Au rendez-vous des sans-logis
Que sont les amours débutantes

Résultat de recherche d'images pour "Lettres ,courrier illustrations"

Souvenirs….d’un père devenu grand-père


Nous…TOI et moi une vie

Emmanuel…..

Ta mère et moi ,depuis quatre ans ,étions mariés

C’est alors que TU es né ,toi,mon? bébé

Les liens m’unissant à ta maman se sont « dégradés ».

Pourquoi? Je ne le sais,ne veux pas le savoir…

En fait , je veux ignorer les raisons de son départ.

Probablement m’a-t-elle trompé,un autre aimé?

Tu avais six mois quand le divorce fut décidé…

Divorce « à l’amiable »! sans animosité affichée.

Surprise de Mme la juge visible dans son regard

Quand j’ai déclaré vouloir « la garde » du bébé!

« Vous êtes sur de ce que signifie ce que vous demandez? »

Après plusieurs questions/réponses,elle a accepté.

L’avocate me dit en aparté  » Vous savez;c’est rare »

Elle a ajouté que ma détermination avait joué.

Puis ,la vie a suivi son cours,les années ont défilé….

Je t’ai vu grandir ,moi vieillissant ,j’ai « trimé »

Mais je ne regrette rien :Il faut,tu dois me croire!

Nous avons vécu heureux toutes ces années.

Je t’aime tout simplement ,car TU es mon enfant..

Je t’ai chéri,aimé ,appris la vie durant tout ce temps..

Aujourd’hui,je suis vieux,fatigué et TU veilles sur moi..

Je ne voudrais qu’une chose:Ne pas être un fardeau pour toi…

De cette chienne de vie,tu es le seul vrai cadeau,le seul présent.

Suis je ton père « biologique »? pffffff! TU es mon enfant!!!!!!!

Ces mots,tu ne les liras pas de mon vivant,peut-être même ne les liras tu jamais  ,peu importe mon enfant….Je ne souhaite qu’une chose :Que ta vie soit emplie de bonheur ,que toi et Lise,ton épouse, soyez heureux  très longtemps…..

Suite…..

Quand avais-je écrit ces mots ? Je ne m’en souviens pas …

Ce que je sais , c’est que rien n’a changé en tous cas….

Toi et Lise vous entendez toujours aussi bien à ce que je vois

Et vous m’avez fait un cadeau ,bonheur que je n’attendais pas :

J’étais un heureux papa , et vous m’avez donné la joie d’être grand-papa !

je ne souhaite plus qu’une chose  : Que Camille quand elle grandira

Te donne autant de bonheur et de joie que tu en as donnés à ton  » papa « 

Mais pas à toi seul , comme se fut notre cas : A Lise et Toi , çà va de soi .