Quand la camarde viendra………….=> à Manu


Néant..........

Écoute ! si je meurs, je veux mourir en homme !
Je veux mourir couché dans ma sérénité,
Calme et fier, le regard brillant de plaisir, comme
Un travailleur qui cherche un peu d’ombre, l’été.

Je parlerai tout haut, proclamant ma pensée ;
La liberté sera jusqu’à la fin sans Dieu !
Et je ferai rougir cette foule insensée
Qui ne sent pas l’amour épars dans le ciel bleu !

L’homme souvent pâlit devant l’heure suprême ;
Moi, faible, en ce moment je veux devenir fort !
Dans un râle je veux chanter les vers que j’aime ;
Je veux être de ceux que fait vivre leur mort.

Toi, tu me pleureras quelquefois si tu restes !
Mais, pauvre enfant, sans moi s’il te fallait partir,
Si tu m’abandonnais pour tes frères célestes,
Ah ! je ne saurais plus ni vivre,… ni mourir !

Jean Aicard ( avec mes excuses pour une modification )

La poèsie!!!


Ce soir,j’ai regardé pour la 3ème fois ,avec toujours autant de plaisir et d’émotion le film  « Le cercle des poêtes disparus »…..Un véritable chef-d’oeuvre  hommage à la vraie poésie:

Le début:

La scène finale!!!!!!!!

Tentative de résumé (« çà »  ne se résume pas facilement)

Todd Anderson, un garçon plutôt timide, est envoyé dans la prestigieuse académie de Welton, réputée pour être l’une des plus fermées et austères des Etats-Unis, là où son frère avait connu de brillantes études.
C’est dans cette université qu’il va faire la rencontre d’un professeur de lettres anglaises plutôt étrange, Mr Keating, qui les encourage à toujours refuser l’ordre établi. Les cours de Mr Keating vont bouleverser la vie de l’étudiant reservé et de ses amis…

Je dors……lol


« Je dors »? Non puisque j’écris encore .Le fait est que j’ai bien failli  me glisser dans le lit tôt cette nuit :Rien de bien particulier à exprimer je n’avais envie….Mais une ,mon Amie , m’a offert un inestimable cadeau « virtuel » .

  Ce cadeau est un film dont le titre est  « Eclipse totale » qui retrace la vie,l’épopée de mon poête prèfèré et de son Ami : A.Raimbaud  et P.Verlaine…..Tout y est :La jeunesse anti conformiste de Raimbaud avide de liberté ,de franchise et sa rencontre avec Verlaine que Raimbaud va tirer de son cadre bourgeois……Bref:Un moment de bonheur pour moi…..

   Maintenant ,je rejoins mon lit solitaire (pas de chaton à l’horizon ),et vais sombrer dans un sommeil reposant et serein….A demain….