Ce blog est NOIR

Articles tagués “peur

Du bien-être à l’angoisse ……


  Ce dimanche fut ensoleillé avec un ciel bleu agréable : Bien qu’éveillé assez tard , je suis sorti faire une promenade dans le village désert ….Une heure après environ , je suis rentré  . Ai fait un peu de ménage puis regardé d’un oeuil distrait la télévision ….En fait , j’hésitais : Téléphoner à mon père ou non ( pour prendre des nouvelles de ma mère  ) : Comme chacun sait , lui et moi avons des difficultés pour communiquer ….Bref , prenant mon courage à deux main et le combiné homme téléphonedans l’autre  heuu non,( je n’ai que deux mains lol ) .

  Bref , je l’ai eu et les nouvelles n’étant pas très bonnes , je lui demandais le No de la chambre de Maman et l’appelais …..Rien qu’à sa voix, je su qu’elle n’était pas bien , je commençais par lui demander si les infirmières , le personnel était gentils elle me répondit un petit  » oui çà va  » , alors j’enchainais par des questions sur le traitement pris et les examens qu’elle a passé  ….Ils lui donnent surtout des anti-douleurs , même de la morphine ; elle a passé un doppler , mais n’en sait pas plus si ce n’est qu’elle souffre toujours autant …..

En plus, elle a le moral à zéro : Ne parle que de mourir (  » j’ai assez vécue comme çà , je ne sers plus à rien etc…. » )femme hôpital…..Evidemment j’ai tenté de la  » booster  » en lui parlant de Manu , Camille  qu’elle devait voir grandir etc…. ,mais sans grand succès….Puis elle a commencé à me parler d’Alain pffff , mon frère qui lui téléphone tous les jours est venu la voir etc……J’ai alors coupé court , lui ai dit que je compte  l’ appeler à nouveau  bientôt ….

  J’avoue que j’ai eu mal , mal de sentir sa souffrance, son envie d’en finir etc….Si j’étais croyant, je prierais pour qu’elle s’en sorte vite , mais ……


Ursidé contre VTT !


C’est une video effrayante dans laquelle un ours prend en chasse un VTTiste dans une forêt de slovénie.

Dusan Vinžík et son collègue étaient dans une descente à Malinô Brdo en VTT quand le plantigrade énervé à surgit, poursuivant le collègue en tête.

Difficile de savoir pourquoi l’animal a abandonné sa traque à pleine course, peut être a t il été effrayé par les cris de Dusan qui filmait la scène.

Heureusement aussi, le VTTiste pris pour cible par l’ours a stoppé sa descente avant un virage qui aurait pu le remettre directement sur la trajectoire de la bête.

Je ne suis pas  fan de VTT, mais , si je l’étais , j’avoue que je réfléchirais  à deux fois avant d’aller rider les forêts slovènes…


Un mal pour un bien…..


Mon père m’a téléphoné tout à l’heure …..Pour m’annoncer que ma mère est hospitalisée après s’être évanouie …Ils l’ont mise sous oxygène et vont lui faire des examens complets , si j’ai bien compris ,elle aurait de l’eau dans les poumons ???

J’ai peur…..

Je le rappellerais ce jeudi pour savoir ce qu’il en est ……

 » Un mal pour un bien  » => parce qu’il a fallu çà pour que mon père et moi nous parlions franchement ….D’autant plus qu’il a aussi eu mon frère fasciste / militaire et que les paroles de ce derniers lui ont fait comprendre beaucoup de choses …..Dans le sens où il a reconnu beaucoup des torts lui incombant pour ce que nous sommes ( ses enfants ) devenus …..J’espère qu’il était franc en m’avouant savoir qu’il avait été loin d’être parfait et qu’il regrette ….Je n’ai pas pu lui dire que je lui pardonnais…….même quand il m’a dit que je suis un meilleur père que lui et qu’Alain est devenu un imbécile imbu de lui même ……

  Bref , j’avoue être assez perturbé cette nuit …Ce qui explique ce billet que j’ai hésité à mettre après en avoir parlé auparavant avec une amie via le Net……Mais……la solitude , ce n’est pas toujours bon dans ce cas…..Il faut que je  » le sorte  » ……Désolé..Inutile de commenter…

A ce soir certainement…Soyez bien


Peur du cafard dans le placard …


On n’aime pas le cafard que ce soit l’insecte dans le placard où les idées noires ….Mais pourquoi  dit on avoir le cafard  »  ? ………………Où « le blues »

« Avoir le cafard  »

Avoir des idées noires, être déprimé.

Origines :
Le mot cafard a quatre sens en français.

Le premier est oublié. Au XVIe siècle, il désignait une personne non ou peu croyante qui faisait croire qu’elle l’était profondément. Un bigot, un faux dévot ou un fourbe, donc.
Ce mot viendrait de l’arabe ‘kafir’ qui voulait dire ‘mécréant, renégat’.

Il désigne aussi une personne qui dénonce les autres (qui ‘cafarde’), sens qui vient probablement du précédent, par allusion à la personne qui a un comportement hypocrite ou fourbe.

Ensuite, il y a ce sympathique petit insecte marron ou noir qui s’agite avec de nombreux congénères dans les recoins sans lumières.
Là encore, le nom vient peut-être du premier sens de cafard, par comparaison au bigot vêtu de sombre et qui fait les choses en cachette.

Quant au cafard de notre expression, il semble que ce soit Charles Baudelaire qui l’ait introduit dans « Les Fleurs du Mal » en 1857. Tout comme il a popularisé le mot anglais ‘spleen’ avec le même sens de tristesse, de mélancolie.

Parlant du Démon :
«  Parfois il prend, sachant mon grand amour de l’Art,
La forme de la plus séduisante des femmes,
Et, sous de spécieux prétextes de cafard,
Accoutume ma lèvre à des philtres infâmes. »

Maurice Rat, qui n’avait pas dû bien lire Baudelaire, place l’origine de cette expression plus tard, entre 1875 et 1900 dans les troupes d’Afrique et plus particulièrement dans la Légion Étrangère.
Peut-être est-ce parce qu’elle a été répandue là-bas par un légionnaire poète qui lisait les Fleurs du Mâle ? A moins que cela ne vienne du fait que, quand il y en a, les cafards sont légion et qu’ils grouillent comme les idées noires le font dans la tête.

En plus:
Il est intéressant de savoir comment les idées noires peuvent virer au bleu (« avoir le blues ») pour signifier la même chose !
Le ‘blues’, cette musique d’origine afro-américaine porteuse de tristesse ou de nostalgie vient des chants des esclaves. Son nom viendrait d’une contraction de « to have the blue devils » (« avoir les diables bleus ») qui voulait dire… « avoir le cafard ».