Noir……


Je suis conscient du fait que mes billets ( du moins les derniers ) sont  » noirs  » …..

1 ) çà peut s’expliquer par le fait que çà fera bientôt un an que ma mère est décédée ( le 8/03/2020 ) , et je pense beaucoup à elle

Un peu avant sa disparition …

: Tout ce que j’aurais du lui dire et que je ne lui ai pas dit , le contraire idem : Ce que je lui ai dit est n’aurais pas du ! Puis , je ne suis même pas allé à ses funérailles ( je ne vais JAMAIS aux enterrements , même à celui de ma grand -mère , je n’y étais pas allé ! ). En général , je remonte dans les Ardennes pour passer sur la tombe de ceux que j’aime , mais là , avec le virus et autres ennuis , je ne suis même pas remonté ….. ( Bien sur , j’ai eu droit à des réflexions , désobligeantes , voire méchantes de mon  » frère  » militaire / fasciste , raciste et j’en passe ….)….Par contre , j’ai été étonné , surpris par mon père : Il m’a assuré qu’il comprenais , que je passerais quand  » çà ira mieux  » …..

2 ) Le  » fric  » !

Plus de C.B ( seulement une pour retirer des espèces )

Résultat d’images pour images carte bancaire

! le compte : Pratiquement toujours négatif ! ( si Manu n’étai pas là ????)

3 ) Internet :Bientôt plus => pas pu payer ….( D’ailleurs , je me demande pourquoi j’y ai encore accès là ? Peut-être que mon fils a payé pour moi ? ), la télé étant connecté sur la même box , elle ne va pas  » tenir  » longtemps non plus …..

4 ) La santé : Il y avais longtemps , mais j’ai  »fais » un malaise il y a quelques jours…..( Pas de soucis me disent le médecins , tu parles ! )

Bref , j’en passe ,et ce ‘est pas la joie !

_____________________

Maman……

J’ai de toi une image
Qui ne vit qu’en mon cœur.
Là, tes traits sont si purs
Que tu n’as aucun âge.
Là, tu peux me parler
Sans remuer les lèvres,
Tu peux me regarder
Sans ouvrir les paupières.
Et lorsque le malheur
M’attend sur le chemin,
Je le sais par ton cœur
Qui bat contre le mien.

François Calvat…


Je découvre ….je  » partage  » :

  L’artiste isérois François Calvat, âgé de 94 ans, a travaillé toute sa vie autour de la mémoire paysanne en transformant des objets de récupération glanés près de chez lui en œuvres d’art. Depuis des décennies, il explore toutes les variations d’une couleur : le noir, qu’il obtient à l’aide de son chalumeau. 

   C’est à 13 ans que François a la révélation en découvrant Les cerisiers en fleurs de Van Gogh Vincent van Gogh Amandelbloesem-Almond Blossom poster 50x70cm.( Pas sur que  l’image corresponde ) mais il va très vite délaisser la peinture pour des matériaux de récupération : tôle en zinc, plomb, caoutchouc, cuir mais aussi les éléments de la nature comme les brindilles, les fagots, les piquets de vigne, les écorces, etc. 

Un atelier-musée :

Il a fait don de nombreuses œuvres à la mairie de Saint-Martin-d’Uriage, mais la plupart dorment chez lui. Son atelier est le musée d’une vie. Exposé à Paris ou à Los Angeles, son travail a eu une certaine reconnaissance.

  » Je cherche à noircir les petites baguettes qui sont encore blanches ». A 94 ans, l’œil de François Calvat est toujours aussi aiguisé. Comme le peintre désormais centenaire Pierre Soulages, il explore l’infini du noir. Seule la technique diffère. Mais ses palettes de bois brûlé ressemblent à s’y méprendre à des tableaux.  »Je me suis rendu compte avec le bois brûlé qu’en coupant des petites baguettes et en les redisposant d’une certaine manière, la lumière s’accroche différemment ». 

Une vie d’artiste:

  C’est à treize ans qu’il a une révélation artistique, en découvrant le tableau de Van GoghImage du produit, Les cerisiers en fleurs. Mais après quelques années de peinture, il se détourne des toiles et des pinceaux pour se consacrer aux matériaux de récupération ainsi qu’au éléments de la nature. Il aime particulièrement le monde paysan. « Les paysans mettaient des bâches pour couvrir les plantes. Je les récupère et parfois des racines de plantes sont toujours accrochées » raconte-t-il. « C’est un peu la mémoire paysanne que je travaille ». Son credo : matière, mémoire et lumière. « Je rends hommage à la nature et aux hommes qui ont travaillé sur la nature ». 

François Calvat a fait don d’une partie de ses œuvres à la mairie de Saint-Martin-d’Uriage. Celui qui a exposé notamment à Paris ou à Los Angeles garde tout de même la plupart de ses trésors dans son atelier. 

 

 » Le petit noir  »


   Je ne sais pas si  ,vous qui lirez ceci ,  êtes comme moi , mais je ne suis bon à rien avant d’avoir bu mon bol de café noircafé noir au lever …..Souvent, on me dit que j’en bois trop , que c’est mauvais pour la santé …..Mais, j’ai lu il y a peu que le café présente des  » vertus  » insoupçonnées . Comme chacun sait , il soutient notre vigilance , nous tient éveillés , mais il semblerait que ses vertus ne s’arrêtent pas là : Des études récentes ont notamment  prouvé son rôle dans la prévention de certains cancers !( colon , bouche , œsophage ..).. Il jouerait également un rôle bénéfique au niveau de la mémoire ? ! 

D’autres recherches sont arrivées à des résultats encore plus surprenants :Un rôle préventif dans certaines pathologies comme la maladie de Parkinson et d’ Alzheimer . Il empêcherait aussi l’apparition de caries en détruisant les bactéries de la plaque dentaire . Voilà de quoi satisfaire , rassurer les  » accrocs  » au café noir …Ceci dit , il ne s’agit pas d’enchaîner les expresso à longueur de journée ! les bénéfices du café à raison d’une consommation modérée : 3 à 4 tasses par jour et à deux conditions : Le boire noir ( le café au lait est indigeste ) et sans sucre  ! ( ce que je fais , mais j’en bois plus de 4 tasses par jour ! )

Noir………..


tristesse » Broyer du noir  » ?

Pourquoi dit-on « Broyer du noir » ?

     Les origines de cette expression sont aussi obscures que la nuit noire !

   La majorité des linguistes date son apparition du milieu du XVIIIe siècle. Si l’utilisation du terme « noir » est assez fréquente pour symboliser la tristesse, le deuil ou la mélancolie, le verbe « broyer » est plus rare. Il proviendrait du vocabulaire des peintres qui, pour créer leurs couleurs, devaient écraser diverses matières, comme le charbon noir. Une autre explication renvoie au monde de la médecine.

   En 1771, « broyer du noir » signifiait aussi « digérer ». Les médecins pensaient en effet que l’estomac écrasait les aliments et que la bile noire, sécrétée lors de la digestion, était la cause de la mélancolie.!

 

Une lueur dans l’obscurité de son âme ….


    Il est là …

   Seul, assis dans son canapé pourri  ,

     perdu  dans ses  noires pensées ,

    regardant distraitement la télé …

    Quand , soudain , la sonnerie de l’entrée retentit ….

Qu’est ce que çà peut être à cette heure ?  Pas un  » démarcheur , emmerdeur  »  ? 

Il s’extirpe tout de même du canapé  pour aller ouvrir …

  Peut-être est ce la voisine du dessous ? Celle qui passe parfois  pour demander si il peut lui prêter un peu de café  ou autre babiole ….

Mais, non: Lorsqu’il ouvre , un mot jaillit :  » surprise « !  : Elle est là , un magnifique sourire aux lèvresfillette et lui  » saute  » dans les bras , et lui donne un énorme baiser /câlin….

C’est sa petite fille ! Accompagnée de ses parents qui passaient dans le quartier , elle leurs a demandé pour monter voir son  » pappy  » .

Camille ,Camille qui a les yeux qui brillent ….Pose un tas de questions comme :  » çà va toi ? T’as mangé déjà ? « 

Quand il lui réponds « non et toi ?  »  , elle lance  un  » non , on mangera en rentrant , papa a acheté une pizza  , mais j’ai faim là !  » 

Lui , lui dit  » tu veux manger quelque chose maintenant ?  »  

 » Ben oui , j’veux bien , t’as quoi ?  » ( sous l’oueil réprobateur de ses parents ) …Il lui propose un Yaourt , la laisse choisir , elle le mange tout en parlant de chose et d’autre fillette au yaourt…..Le yaourt fini , elle lance  » Ben , j’ai encore faim !  » . A nouveau , il lui demande ce qu’elle aimerait …. » Ben du fromage , t’en as ?  » …. » Bien sur  » dit il en ouvrant le réfrigérateur  ,  » regardes et dit moi ?  » ,  » çà  » dit elle en montrant une sorte de Bonbel . Le couteau à la main , il lui propose un morceau , mais elle déplace le couteau pour en avoir plus , puis , refusant le pain proposé , elle mange le fromage assise sur le canapé ( après avoir mis les dessins animés à la télé  ) et lui dit  » ben vient  à côté de  moi pappy !  » Bien sur , il obéit ( les parents ne paraissent plus être présents , ne disent rien , n’interviennent pas  : Il le laissent savourer l’instant ) . La miss commente , explique les dessins animés : Elle sait qu’il n’y connaît plus rien ……

Environ une heure après, ses parents lui disent  » Allez Camille , mets ton manteau , on s’en va  »  , elle :  » Déjà ?  » ……

Il l’aide à enfiler son manteau , échange un nouveau bisou /câlin  et la repose sur le sol . Les accompagne  jusqu’au bas de l’escalier  où la petite lui lance un  » à bientôt , bonne nuit pappy » 

  Ce n’est rien ,penseront certains , mais pour lui ces instants sont importants : Il lui ont mis du  » baume au cœur « ……..

 

 

Surement déjà sur un de mes blogs ( retrouvé dans mon fatras de vieux papiers )


Où…..est il ?

En temps que traître à la nation
À la potence ils l’envoyèrent,
la potence était du bois d’un arbre créé par dieu
le bourreau avait un coeur de marbre créé par dieu
le vautour tout comme la colombe
est créé par dieu
et le sol sur lequel le sang tombe
On le pendit un matin
À la foire de la mort
et pour qu’il fut bien certain
que l’âme eut bien quitté le corps
on le laissa se balancer
trois jours au bout de la corde
et la mort se mit à danser
fallait voir la foule se tordre
mais la foule a bien eu tort
car de grands oiseaux tout gris
vinrent dévorer le corps
et tout le monde fut surpris
de voir l’âme du pendu
toujours au bout de la corde
personne n’en avait voulue
même pas dieu miséricorde
il faut dire que le pendu
Était un bougre de NOIR
qui ne s’était même pas défendu
au comble du désespoir
lui premier noir diplômé
astronaute, gloire et fortune
venait d’être sacrifié
au côté sombre de la lune alors se fut l’explosion
point levé il réclama
des droits que la constitution
lui garantissait pourtant déjà
sa vie mauvaise impression
sur ses paires il jugèrent est créé par dieu
mais dites-moi, dites-moi
oui dites-moi, dites-moi
où était-il ce jour là????peu importe car le noir
n’avait jamais su son pater
car de son vivant tout noir
il n’avait connu que l’enfer
alors il couru chez le diable
espérant tirer un bon prix
de son âme misérable
mais en le voyant le diable lui dit
je suis confus foi de satan
je crois qu’il a eu maldonne
je peux pas vous en donner autant
que convenu par téléphone

Résultat de recherche d'images pour "la mort images"

Auteur ?Résultat de recherche d'images pour "la mort images"