La nature nous réserve parfois des surprises….


…..énigme :

Ces photographies ont été réalisées en décembre 2011.

 

Au fond d’un bois du Berry se cache une bien étrange pierre. (Celle-ci pourrait même être interdite aux enfants. )

    Cette pierre a été découverte (plutôt redécouverte) en 1911 par monsieur Dupond, maire adjoint de Pouligny-St-Pierre. La pierre dépasse du sol au niveau du flanc d’un petit vallon. Elle a une forme ovale de 106 cm de longueur sur 98 cm de largeur. Elle est constituée de plusieurs couches rocheuses concentriques avec deux évidements. Celui du centre est surmonté d’une fente allant jusqu’au bord de la pierre. Des médecins l’ont décrite comme étant une planche anatomique en trois dimensions reproduisant un sexe féminin.

    Après sa découverte, elle fut considérée comme une sculpture remontant au néolithique et servant a un culte de la fécondité. Selon la tradition populaire, les hommes dont l’ardeur faiblissait venaient s’y allonger nus afin de frotter leur sexe contre la vulve de pierre.!!!!

   Madame Lorenz, géologue au CNRS, y voit cependant une œuvre parfaitement naturelle. Elle se serait formée au jurassique supérieur il y a 155 millions d’années.   À l’époque, la région se trouvait au fond d’un océan qui accumulait des sédiments sableux. Un phénomène naturel (séisme ou ouragan) est venu bouleverser le bel empilement de sédiments. Un cratère s’est formé d’où l’eau fut expulsée. La forme s’est ensuite solidifiée. L’érosion, au cours du quaternaire, a fini par dégager la forme du calcaire formant le causse de Pouligny. Une fois de plus, la science a mis fin à une belle source d’imagination. lol 

Ces photographies ont été réalisées en décembre 2011.

Parceque….c’est mon cas


 

 »Se faire du mouron  »

Comme , je pense , chacun le sait , cette expression signifie qu’une personne se fait beaucoup de souci.
   Le terme  » mouron  » est cependant assez énigmatique: Il désigne de très petites herbes,mouron que l’on trouve dans les près à la campagne . Dès le début  du  19ème siècle ce mot est utilisé pour désigner en argot une touffe de poils, ou de la chevelure.
   Donc  »se faire du mouron  » signifie alors littéralement  » se faire des cheveux  » ; ce qui n’est rien d’autre que la forme simplifiée d’une autre expression, déjà existante à l’époque,  » se faire des cheveux blancs  ». Evidemment , par ricochet,  » se faire du mouron  » s’est mis à signifier au siècle dernier “s’inquiéter” ou  »se faire de la bile  », ( dont le sens est le même.)soucieux

   La bile, les cheveux ou les poils, toutes ces expressions qui ont le même sens, font toutes allusion  à une production indépendante du corps humain, faite indépendament de la volonté.  ( Comme si , notre incapacité à en contrôler la production nous inquiétait.)

Mais pourquoi ai je écrit que c’est mon cas ? 

   Parceque ma petite Cali Cali sur canapé ! a disparu ! Je ne comprends pas : Hier soir , elle était encore là , bien présente dans l’appartement …Elle ne peut pas être sortie : Tout est fermé pour ce qui pourrait permettre de sortir ( c’et d’ailleurs dur pour moi , car il fait chaud et j’aimerais ouvrir la fenêtre ) , mais pour éviter toute sortie de ma petite compagne ( pour l’instant , en tous cas ), je ne l’ouvre pas …Alors ??? Mystère ; m’a – t -elle suivi sans que je ne le remarque quand je suis sorti tout à l’heure ? Est elle cachée dans un coin de l’appartement ? ( j’ai cherché partout dans celui ci , en haut et en bas sans résultat )

 

 

çà se…..


SERAIT ??? Passé en 2015 :

   Deux Polonais ( restés anonymes ) ,chercheurs de trésors amateurs Prétendent avoir découvert l’emplacement d’un train rempli d’or datant de la seconde guerre mondiale ….Ceci , dans l’une des galeries souterraines de la région de Walbrzych ? Ces galeries servaient d’usine d’armement et de cache pour les trésors nazis…galerie

   Les galeries, creusées par des prisonniers , courent sur des centaines de Kms => Certaines d’entre elles n’ont jamais été explorées …. Les deux  » héros  » auraient tenté de négocier avec le gouvernement polonais pour obtenir , conclure un accord satisfaisant ( financier ?) avant d’indiquer l’endroit précis de leur découverte , sans ( dit – on ) résultat ……….Mais , ce train chargé d’or alimente de nombreuses rumeurs dans la région , les  » études  » géophysiques que ces deux personnages auraient réalisées pour le localiser sont toujours largement contestées par les chercheurs de l’académie des Mines ….

Alors  , vrai ou faux ? Le gouvernement aurait il bien trouvé le train et le trésor et gardé sans n’en parler à personne ? N’y avait il ni train ni cargaison  » dorée » ? Mystère………..

 Si le train existe : Montant auto-estimé du butin = plusieurs millions de dollars.

Peu de détails
Zygmunt Nowaczyk s’est cependant abstenu, au cours d’une conférence de presse retransmise en direct, de toute autre précision sur la découverte qui avait relancé les spéculations sur le mystère de trains censés contenir des trésors nazis et disparus dans la région à la fin de la guerre.

« L’endroit est gardé secret », a ajouté M. Nowaczyk qui a poussé la prudence jusqu’à éviter de parler d’un train, lui préférant le terme de « trouvaille » qui, quoi qu’elle représente, appartient à l’Etat polonais, en vertu d’accords passés avec l’Allemagne.
  Le conseiller juridique des découvreurs qui souhaitent rester anonymes, Jaroslaw Chmielewski, a indiqué qu’ils avaient informé officiellement les autorités régionales et centrales et « décrit les paramètres de leur trouvaille », censée être une rame blindée longue de 120 à 150 mètres.

Quoi qu’il en soit, il est sur ,  qu’ à la fin de la Deuxième guerre mondiale, les nazis en déroute ont vraisemblablement tenté de soustraire aux armées soviétiques un fabuleux trésor amassé par le IIIe Reich. Selon d’anciennes rumeurs, colportées depuis 70 ans, 300 tonnes d’or, de bijoux, d’argent et d’armes auraient ainsi été rassemblées dans un train. Le convoi s’évanouit dans la nature entre Wroclaw (à l’époque Breslau) et Walbrzych.         D’aucuns avancent que ses traces s’arrêtent près du château de Ksiaz, à trois kilomètres seulement du cabinet d’avocats où les deux chasseurs de trésor sont allés déclarer leur découverte. 

  Une rame de chemin de fer blindée de 150 mètres de long ne disparaît pourtant pas comme ça, sans laisser de trace… Elle aurait été tractée dans de mystérieuses galeries désormais inaccessibles, construites par le régime nazi et connues sous le nom de code Riese (Géant)

Près de là où je vis …..


  Les aliens ont-ils débarqué à Crézancy-en-Sancerre, dans le Cher ? Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, de mystérieux cercles sont apparus dans les champs de cette commune, rapporte France 3.

Au total, une dizaine de cercles de plusieurs tailles différentes ont été découverts. Le plus grand ferait environ 55 mètres de diamètre.

 

L’agriculteur qui exploite le champ s’est plaint à la gendarmerie. En effet, un hectare de sa récolte est endommagée, ce qui représente six tonnes de blé et une perte de 1 000 euros.
Les « crops circles » gardent leur mystère

Si ce phénomène peut paraître étrange, il est en effet rare, mais ce n’est pas une première.

Les mystérieux cercles sont baptisés « crop circles » ou « agrogrammes ». Ils apparaissent depuis la fin des années 1960 dans les champs de céréales de toute la planète par flexion ou flétrissures des épis. Leur taille peut aller de quelques mètres à plusieurs hectares de diamètre.

On ne sait pas exactement comment se produit ce phénomène.