Insomnie………..


Lurcy s’éveille et….je n’ai toujours pas sommeil ….mais…La raison veut que je m’allonge quelques heures .

Voici le matin ridicule
Qui vient décolorer la nuit,
Réveillant par son crépuscule
Le chagrin, l’intrigue et le bruit.
Corrects, le zinc et les ardoises
Des toits coupent le ciel normal,
On dort, dans les maisons bourgeoises.
Je ne dors pas. Quel est mon mal ?
Est-ce une vie antérieure
Qui me poursuit de ses parfums ?
Ces gens vont grouiller tout à l’heure,
Dispersant mes rêves défunts.
Je me souviens ! c’étaient des frères
Que, chef bien-aimé, je menais
À travers les vastes bruyères,
Les aubépines, les genêts.
Oh ! quelle bien-aimée exquise
Au doux cœur, aux yeux de velours !…
Une autre terre fut conquise
Où le soleil brillait toujours.
L’or dont on fit des broderies,
Les gemmes, cristaux des couchants,
Les fleurs, énervantes féeries,
Les aromates plein les champs
M’ont enivré. J’ai mis des bagues,
Et des perles dans mes cheveux.
Les bayadères aux yeux vagues
M’ont distrait de mes premiers vœux.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Aux monts où le soleil se couche
Emporté par des étrangers,
J’ai pleuré, muet et farouche
Tous mes ravissements changés
Les aromes en fades herbes,
Les diamants en froid cristal,
En loups gris les tigres superbes,
En sapin banal le santal.
Puis, mal consolé, sous les branches,
J’épiais dans les froids vallons
Les filles qui passaient si blanches,
Si graves, sous leurs cheveux blonds.
Mais ce n’était pas l’oubliée
Aux lèvres rouges de bétel
À ma vie autrefois liée !…
Que je souffre d’être immortel !
Corrects, le zinc et les ardoises
Des toits coupent le ciel normal,
On s’éveille aux maisons bourgeoises,
Je crois que je meurs de mon mal.
Charles Cros

Insomnie……….


Insomnie
 
Je me suis encore levé ce matin
Yeux étourdis  comme un mort
Pensant aux greffes du destin
Qu’il opère sur tout mon corps
 
La nuit était si courte et mitigée
Pleine de sombres cauchemars
Sur ma chaise je suis resté figé
Navigant en solo dans ma mare
 
Devant mon PC j’ai tué le temps
Pour oublier un peu mes pensés,
rencontrer un moment content
Contre mes malaises insensés
 
Des amis virtuels moins déprimés
Cherchant recueil sur ces sites
Soulagent leurs attentes rimées
D’un espoir dévoré par les mites
 
Fatigué, il était presque l’aube
Quand j’ai rejoins mon lit fade
L’insomnie a mis une autre robe
Me rendant un peu  moins malade
 
Je ne me rappelle que de moitié
Comme sous l’effet d’une drogue
Du sommeil discret qui a eu pitié
De m’enlever enfin de ma fougue
 
J’ai pu fermer les yeux écarlates
Heureux d’embrasser cette mort
Avec ma carcasse devenue mate
Qui Sollicite juste un réconfort

Seulement un petit réconfort..

                              Vais je le trouver ? j’en doute fort..

 


Tout de même un bon moment aujourd’hui : j’ai regardé le film  » ne nous fâchons pas  » ; un bon moment surtout pour les répliques cultes .

Insomnie oblige……….;


Evidemment  ; je n’ai pas réussi à m’endormir , alors…..Je me suis  » planté » devant la télé  où passait un très vieux film avec Fernandel :  » L’auberge rouge  » ! Mdrrrrr !

Bref Résumé : En 1833, à l’auberge de Peyrebeille, perdue en montagne, Marie et Pierre Martin, un couple d’aubergistes, assassinent leurs clients pour les voler. Les voyageurs d’une diligence descendent à l’auberge, bientôt suivis par un moine bon vivant. Or, la femme Martin éprouve le besoin de se confesser au saint homme. A sa grande horreur, elle lui avoue la bagatelle de cent trois crimes. Le moine, lié par le secret de la confession, va cependant s’employer par tous les moyens à sauver les voyageurs…

La chanson du film  par……Y.Montand !!!

insommnie


Tout le monde s’en moque,mais je me suis relevé  car le sommeil ne vient pas…..Le pire est que nous sommes dimanche:Je n’ai presque plus de cigarettes !!!!! Sans compter qu’il fait très froid (4° environ dehors ….) Ce dimanche s’annonce gai! Sans compter que internet rame sérieusement …..

   Il est presque 6 heure , je vais essayer de me recoucher…..Si je trouve les bras de Morphée ,je compte bien y rester très longtemps!

Du lit au lit…..


  C’était décidé: Je me couchais tôt (en tous cas à une heure raisonnable  )cette nuit……Donc,après avoir regardé d’un oeuil distrait l’écran de la télé ..(ne me demandez pas ce que passait :Je ne m’en souviens plus) ;je décidais de me coucher (il était environ 23h ) .Et sans allumer l’ordinateur!!!!

   Je me couchais donc ,non sans emporter le livre que j’ai « en cours » , quelques minutes après,ne parvenant pas à me concentrer sur la lecture,j’éteignis la lampe ,me blottis sous la couette…..Mais Morphée n’a pas daigné dans ses bras m’emporter !!! De nombreuses questions trottaient dans ma tête ,toutes plus idiotes ,inutiles que les autres…Résultat:Retour au salon !!!! Un café,une cigarette…Puis,les écrans noirs et silencieux attirant mes yeux,j’appuyais sur le bouton du téléviseur et sur celui de l’ordinateur! Et là!!!!!! Le « bin’s  » complet :Pas de connexion????? Ras le bol ,j’éteins ? Oui celui de l’ordi au moins!

Je me bois un café bien chaud ,décide de parcourir quelques pages du magnifique livre  » Le pays sans adultes » ………….Mais comment me concentrer sur la lecture alors que « m’obsède » le fait que la connexion sur le Net n’est pas nette ?……..Je rallume l’ordi,je manipule , »trifouille » pendant je ne sais combien de temps avant que n’apparaisse quelques bribes de blog et messages……Sans que je ne comprenne le comment ni le pourquoi de la chose! Cela a fonctionné quelques instants,mais ce soir??? Bien,je vais remonter sous la couette me glisser espérant cette fois dans le sommeil sombrer….Sur :Je ne descends pas avant Mardi à 13h!