Puissance du  » subconscient « ?


Cela  se passe dans les années 50. Sur un bateau anglais.

    Un homme entre dans une chambre froide. Et quelques secondes plus tard, « CLAC ! » La porte s’est refermée.

   L’homme se retourne. Il essaye d’ouvrir la porte, tape, hurle. Mais personne ne lui répond. Il est coincé dans la chambre froide !ch congélation

  Il sait deux choses : en quelques heures, avec cette température, il va mourir de froid. Et personne n’ouvrira la porte avant plusieurs jours.

  Il trouve alors un petit bout de métal grâce auquel il va écrire ce qu’il ressentira heure par heure.

  Quelques jours plus tard, ses collègues ouvrent le réfrigérateur et le trouvent mort de froid.

À côté de lui, le récit détaillé de son agonie.

  Il est emmené à la morgue, où il présente tous les signes d’une personne morte de froid.

 Jusqu’ici, l’histoire n’est pas extraordinaire. Un détail avait cependant échappé au défunt : le système de réfrigération de la chambre froide n’était pas en marche !

L’homme était tellement persuadé qu’il allait geler qu’il en est mort.

Publicités

Souvenirs….


  Ces derniers jours ( comme si c’étaient les derniers de ma vie ….) ; je range , trie , jette , garde …Des objets devenus inutiles ( inutilisables ) , j’en garde certains car ils sont importants pour moi ,même si inutiles ( comme la cafetière ancienne de ma chère grand- mère ) , mais j’en jette beaucoup …..c’est ainsi que je retrouve dans le fouillis de papiers gardés de vieux écrits , souvent semblants de poésies de mon  » cru  » . La naïveté était déjà bien ancrée en moi  à cette époque . La preuve 😦 je devais avoir 14 / 15 ans !)

    » Ma fiancée  » 

 Au tout début de la semaine ,

Elle arrive comme une aubaine .

Il fait très beau, c’est merveilleux 

Le ciel est bleu comme ses yeux.

La vie est rose en ce dimanche 

Et sur ses lèvres , je me penche .

Lui donnant un tendre baiser 

Qui la fait presque chavirer …

C’est évident, elle est très belle 

Et tous les autres sont fous d’elle ,

Mais je suis son premier Amour 

Et le resterai pour toujours.

C’est de moi qu’elle s’est éprise ,

De sa présence je me grise ,

Quand j’entends son rire joyeux

Près d’elle enfin je suis heureux .

Et lorsque nous sommes ensemble,

Bouleversé, parfois , j’en tremble ,

C’est merveilleux ,tout ce bonheur ,

Tout le plaisir est dans mon cœur .

écoliersenfant écrivant

 

 

 

Vieil écrit…retrouvé au fond d’un tiroir…


foret.jpgIl date de 2006 !!

Illusions…

Ils marchaient main dans la main,

suivant l’allée dans la forêt

Ils étaient jeunes , faisaient des projets :

 » Nous aurons une belle maison demain.. »

Était ce le matin ou le soir ?

Peu importe : Ils avaient le cœur plein d’espoir…

 

Ils rêvaient:

« Nous partagerons notre Amour,

Ensemble , nous vivrons toujours… »

« Ton travail  » disait elle amènera l’argent.

« Moi , je me chargerais de l’enfant et de la maison « 

Les rêves de jeunesse ignorent , de la vie, les leçons…..

Puis, , de l’union officielle , vint le moment :

Ce fut la cérémonie du mariage ! Fini le mirage!

Il ne fut plus question que de travail , d’argent…

La routine, les obligations sociales , l’Amour efface ….

Pour les illusions et rêves de jeunesse: Plus de place!

 

Il ne fut plus question de maison..

Peu d’argent , donc un appartement seulement .

Toujours, le rêve de notre jeunesse nous ment?

« Pourtant » ,disaient ils , » il n’y a pas de raison »..

Ils apprirent que dans cette société vorace ,

L’Amour et les beaux sentiments n’ont pas de place.

 

Chacun reporta la faute sur l’autre .

Le bonheur espéré devint impossible

Elle chercha l’Amour avec un autre

Lui , retourna à sa solitude pénible

Le regard des  » autres  » sur lui posé

A nouveau , la pitié, lui fit entrevoir .

Et revint le désespoir , le noir…..