Une des raison qui ….


font que je préfère vivre seul  :

 » Sans la politesse, on ne se réunirait que pour se battre. Il faut donc ou vivre seul ou être poli. » 

( La politesse : Pour moi , c’est un réflexe , mais aussi un hypocrisie souvent …

Les réunions : Surtout en famille , si je dis ce que je pense, la dispute éclate ……)

J’ai donc choisi de vivre seul ………..de  » trier mes relations  » , aussi bien familiale qu’ amicales ….ermite.jpeg

Il y a environ 212 ans……


Le 7 juillet 1807, le tsar Alexandre Ier et l’empereur Napoléon 1er , les deux plus puissants souverains d’Europe continentale, signent un traité secret à Tilsit, une petite ville fortifiée de Prusse-orientale (on écrit aussi Tilsitt).tilsit

   Avec ce traité et celui, public, qui sera signé deux jours plus tard, c’en est fini de la quatrième coalition européenne contre la France qui a vu la défaite de la Prusse à Léna et celle de la Russie à Friedland. Les deux nouveaux alliés se promettent   » paix et amitié  ». Mieux que cela, ils s’engagent sur un partage du continent : à l’Empereur l’Occident, au tsar l’Orient et Constantinople. Mais ces engagements ne dureront guère.!

   Quelques jours plus tôt, le 25 juin, les deux souverains s’étaient rencontrés pour la première fois à proximité de là, sur un radeau au milieu du Niemen, à la frontière de l’empire russe.

   Le tsar, battu à Austerlitz , Eylau et Friedland, souhaite gagner du temps dans la guerre contre l’usurpateur français. Il feint en conséquence de se réconcilier avec lui et il ne lui déplairait pas d’en tirer profit en étendant la domination de la Russie à Constantinople, capitale d’un empire ottoman décati.

    De son côté, Napoléon croit possible d’en finir avec la résistance de l’Angleterre, maîtresse des mers depuis la bataille de Trafalgar, en associant la Russie au  » blocus continental  » destiné à ruiner son économie.

  Il s’agit d’interdire aux Européens de commercer avec les Anglais. Les Espagnols et les Portugais, très dépendants du commerce britannique, y rechignent mais Napoléon ne s’en inquiète pas et se dit qu’il saura les y contraindre le jour venu. Et pour rallier l’Europe du Nord au blocus, rien ne vaut le concours de la Russie…

  Le jeune tsar, qui a 28 ans, soit vingt ans de moins que Napoléon,  ne cache que difficilement une certaine admiration pour celui-ci bien que tout les oppose.        Alexandre est l’héritier très cultivé de la grande dynastie des Romanov et parle français sans accent alors que Napoléon est un homme aux origines communes et aux manières brutales qui conserve l’accent rude de son île natale. L’Empereur des Français nourrit pour le jeune souverain russe une condescendance qui va se muer au fil des rencontres en une affection quasi-paternelle.!!!!

Par le traité de Tilsit : Tilsitz 1807

    Alexandre Ier apporte son soutien à Napoléon dans sa guerre contre l’Angleterre ; il reconnaît l’empire français et les nouvelles frontières de l’Allemagne. Dès le 7 novembre suivant, il rompt ses relations avec l’Angleterre, ce qui provoque comme prévu un début de crise économique dans les îles britanniques.

– En contrepartie de son soutien, le tsar conserve les mains libres dans sa guerre contre la Suède et dans son projet de dépeçage de la Turquie ; il doit toutefois retirer ses troupes de Moldavie et Valachie, deux provinces enlevées aux Turcs un an plus tôt.

– Napoléon démembre la Prusse , crée avec ses dépouilles le royaume de Westphalie à l’ouest et le grand-duché de Varsovie à l’est. Il respecte le voeu du tsar de ne pas dépecer totalement la Prusse, son ancienne alliée. Mais il reste flou sur son projet de restauration du royaume de Pologne, dont ne veut à aucun prix Alexandre.

   L’affaire a tout l’air d’un partage de l’Europe. Napoléon lui-même aurait dit à Lobanov, le représentant du tsar, en pointant du doigt la Vistule sur une carte :  » Voici la limite entre les deux empires… D’un côté doit régner votre souverain, moi de l’autre  ».

  Napoléon Ier semble à l’apogée de son règne avec le traité de Tilsit, trois ans à peine après son sacre !. Mais les embrassades au milieu du Niemen ne laissent guère d’illusions aux observateurs.

Sous-entendus et illusions :

    Beaucoup d’Européens sont réticents pour ce qui est de fermer leurs ports aux navires de commerce anglais ; les habitants des ports et les commerçants commencent à maudire l’occupation française, à commencer par les Russes qui ne peuvent plus exporter vers Londres leur chanvre, leur blé et leur lin. Le tsar rumine son amertume. Il supporte mal la résurrection de la Pologne à ses portes et l’évacuation de la Moldavie et de la Valachie.

   Et Napoléon Ier, trop sûr de son fait, commet la grande erreur de son règne en détrônant les Bourbons d’Espagne avec la même désinvolture que les Bourbons de Naples   le 27 décembre 1805. Il remplace le roi d’Espagne Charles IV par son propre frère Joseph.

   Le peuple espagnol se soulève aussitôt contre l’occupant français et pour ne rien arranger, les colonies espagnoles d’Amérique, s’estimant déliées de leur fidélité au nouveau roi, ouvrent leurs ports et leur commerce aux Anglais.

L’Espagne menace d’ébranler le fragile édifice napoléonien et déjà l‘Autriche redresse la tête. Napoléon a plus que jamais besoin du soutien du tsar. Il l’invite à en débattre à Erfurt, lors d’un congrès européen tout à sa gloire.

  Erfurt :

erfurt

Ce fut  du 27 septembre au 14 octobre 1808 que se réunit un prestigieux congrès à Erfurt, en Thuringe, à l’initiative de Napoléon 1er et tout à sa gloire. Presque tous les souverains allemands y sont présents, ainsi que le tsar de Russie Alexandre 1er. Le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III et l’empereur d’Autriche François 1er brillent par leur absence. Les fêtes s’enchaînent. Talma ? et la Comédie-Française jouent devant un  »parterre de rois »

Derrière la fête, les complots:

L’ambiance est  gâchée par les nouvelles de l’insurrection espagnole. Tout l’édifice européen laborieusement mis en place par Napoléon semble ébranlé. Le  »Blocus continental » destiné à ruiner l’Angleterre risque de ne pas avoir lieu . Et déjà l’Autriche relève la tête

Napoléon 1er veut aller en personne en Espagne combattre l’insurrection mais il a besoin d’assurer ses arrières avec le concours du tsar dont il s’est fait un allié à Tilsit. Dès le 27 septembre, une entrevue secrète est ménagée entre les deux souverains. Elle débouche sur une convention secrète datée  du 12 octobre par laquelle l’empereur demande au tsar de s’engager à ses côtés contre l’Autriche si celle-ci reprend la guerre.

Mais ses efforts sont ruinés par Talleyrand. Après la rencontre de Tilsit, celui-ci a  » troqué  » son portefeuille de ministre des Relations Extérieures contre un titre ronflant mais vain de grand chambellan. Lucide, il est conscient de l’impasse dans laquelle s’engage Napoléon et préfèrerait, dans l’intérêt de la France et de l’équilibre européen, qu’il se rapproche de l’Autriche.

  À défaut de le convaincre, il pousse Alexandre à lui résister. Arrivé à Erfurt un jour avant l’Empereur des Français,il aurait  accueilli le tsar par ces mots : «Sire, que venez-vous faire ici ? C’est à vous de sauver l’Europe, et vous n’y parviendrez qu’en tenant tête à Napoléon. Le peuple français est civilisé, son souverain ne l’est pas ; le souverain de Russie est civilisé, son peuple ne l’est pas ; c’est donc au souverain de la Russie d’être l’allié du peuple français».

Après la fête, la guerre

Napoléon  semble ne se douter de rien. Après le congrès, il part pour l’Espagne. L’Autriche, comme il pouvait s’y attendre, reprend les armes sans que la Russie s’y oppose. Napoléon repasse à la hâte le Rhin et écrase une nouvelle fois les Autrichiens à Wagram le 6 juillet 1809. 

  Il sait alors à quoi s’en tenir concernant le tsar mais tente une nouvelle fois de l’amadouer en demandant un mois plus plus tard l’une de ses soeurs en mariage ! Le tsar se dérobe et Talleyrand en profite pour arranger le mariage de l’empereur avec une archiduchesse autrichienne, Marie-Louise.

Les relations entre Paris et Saint-Pétersbourg commencent à sérieusement se dégrader, d’autant que le tsar voit monter les protestations des commerçants contre le blocus continental qui les empêche de commercer avec les Anglais et dans le même temps s’irrite de la renaissance d’une Pologne indépendante.

Pour s’assurer de la fermeture des ports du continent au commerce anglais, Napoléon annexe peu à peu  tous les États vassaux à la France. C’est le cas de la Hollande, des villes de la Hanse puis le 10 décembre 1810 du duché d’Oldenbourg dont le souverain n’est autre que le beau-frère du tsar. La guerre entre la Russie et la France apparaît inéluctable mais Napoléon, au regret de devoir la mener, va encore patienter dix-huit mois avant de s’y résoudre………….

Si quelqu’un a lu ce billet !!! Chapeau et merci ! ( Moi , ce fut pour mon plaisir , mais…..)

Qui sont les enfoirés??????? Le gala!!!!


Il y a dans ce billets ,ces infos surement « à prendre et à laisser » ,chacun jugera…..
LES VERITABLES ENFOIRES:
— Une petite lecture sympa par ces temps de crise !!!!
— Le Grand Gala des Enfoirés
-Le cas Emmanuelle Béart est intéressant: elle manifeste en France pour encourager les Français à accueillir et nourrir les « sans papiers », puis retourne en Suisse, tranquillement. Belle enfoirée.
-Florent Pagny vit en Argentine, refuse de payer ses impôts en France est connu par tous ses amis pour être un joyeux fêtard et un panier  percé, mais il vient donner des leçons de générosité aux français avec
– le Concert des Enfoirés.
–  Bel enfoiré, en effet
– Le cas Noah est passionnant, il vit aux USA, vient en France faire la promotion de son dernier album, encaisse ses royalties grâce à ses admirateurs béats qui l’élisent régulièrement  » Français le plus  populaire de l’année « , et ne repart jamais aux USA sans vomir sa  haine. Et refuse de payer un redressement de plus de 500 000 euros…………
–  «Depuis quinze ans, les services de Bercy reprochent à Yannick Noah d’avoir continué à résider majoritairement en France en 1993 et 1994 où, selon le Canard enchaîné, il possédait 17 comptes bancaires , alors qu’il s’était fait domicilier en Suisse. Le fisc l’a condamné à  verser 1.037.827 euros d’amendes, une somme finalement  ramenée quelques années suivantes à 500.000 euros, après déductions  fiscales et retrait d’une amende pour mauvaise foi», rappelle Le
– Journal l’Expansion
– Pourquoi osent-ils donner des leçons ? Se montrer en public ? Parce  que cela continue de leur rapporter de l’argent ! Profiter du socialisme et des pauvres gens naïfs > non informés, leur permet de se faire de l’argent sur leur dos.–  De beaux enfoirés !
– A la veille d’une grande période d’austérité et un plan de rigueur,  pour la France, on peut trouver utile de connaître la liste, très incomplète, fournie par le Nouvel Observateur, (n° 2359 du 21 Janvier 2010), des personnalités qui ont choisi de fuir fiscalement leur pays pour s’installer soit en Suisse, soit dans un autre paradis fiscal.
  S’ils l’ont fait en toute légalité: achat dune résidence en Suisse,
  séjour inférieur à 6 mois sur le sol français, etc, pourquoi certains
  d’entre eux continuent-ils à s’immiscer > dans la vie politique
  française, participant activement aux campagnes électorales, soutenant
  tel ou tel candidat, pire encore, officiellement investis par l’État
  pour représenter la France à l’étranger, comme c’est le cas d’Alain
  Delon, parrain officiel du pavillon français à l’Exposition
  Universelle de Shanghai. Pour faire croire qu’ils sont toujours français.
– Parmi les plus actifs dans ce domaine, citons :
-Alain Delon, à Genève depuis 1999
– Johnny Hallyday à Gstaad depuis 2006 : son concert du 14 juillet 2009 a coûté 500 000€ aux contribuables français.
 Charles Aznavour – Patricia Kaas – Daniel Auteuil – Emmanuelle Béart
Marc Levy – Michel Houellebecq – Alain Prost – Jean Alesi – Richard
Virenque – Guy Forget – Richard Gasquet – Henri Leconte – Amélie
  Mauresmo – Gaël Monfils – Cédric Pioline – Jo-Wilfried Tsonga
–  Ils payent tous leurs impôts réduits en Suisse. Là-bas, ils ne  contribuent pas à la CMU et aux allocations sociales pour les immigrés, ils ne risquent même pas de les côtoyer !
  Encore plus grave, des personnalités connues qui exercent
 actuellement, ou ont exercé récemment, un pouvoir politique économique
 ou financier en France, parmi eux :
Antoine Zacharias (Vinci). – Claude Berda (AB groupe, TF1) – Daniel  Hechter (couturier) – Jean-Louis David (salons de coiffure, cosmétiques).
 Enfin, les rentiers et les héritiers dont les fortunes ont été créées
  en France, avec le soutien de centaines de milliers d’ouvriers
  français : Eric Peugeot – Jean Taittinger, PDG de la société du Louvre, ancien
  ministre de la justice et député de la Marne – Philippe Hersant
 (patron de presse du Groupe Hersant) – Corinne Bouygues (héritière de
  la fortune Bouygues).
– Les familles :
  Defforey (Carrefour). – Mulliez (Auchan) – Halley (Promodès). Tous résident à Genève ou dans ses environs.  Que tous ces gens qui n’aiment pas fiscalement la France, la quittent
et l’oublient définitivement, qu’ils n’en profitent plus pour venir
  s’y faire soigner, à nos frais !  Nous les Français qui allons  nous serrer la ceinture, nous proposons
  de boycotter les concerts, les disques, les livres de tous ceux qui
  ne participeront pas à l’effort de solidarité nationale. Aux médias,
  nous demandons de ne plus offrir de tribunes pour la promotion des
  films, des disques, de cesser le sponsoring aux sportifs exilés. Aux députés nous demandons d’étudier un projet loi pour qu’il ne soit
  plus possible à un évadé fiscal, de venir se faire soigner dans un
  hôpital public français, ni  représenter officiellement la France à
  l’étranger.

– Si vous pensez que ce message est légitime, faites-le circuler, en espérant qu’il encouragera quelques-uns de ces égarés fiscaux à revoir leur position, à présent, reste à trouver le député qui aura le temps ou le courage car il est bien rémunéré.

C’est peut-être le plan de rigueur que l’on va nous annoncer un jour….  
 Je ne sais pas si les chiffres sont bons, mais pour le principe, puisqu’on supprime 1 fonctionnaire sur 2, voire 2 sur 3,
on devrait alors supprimer 1 sénateur sur 2 et 1 député sur 2 en effet !  
      À l’heure où la situation financière est telle que l’on cherche en hauts lieux désespérément de l’argent et que l’on va encore s’acharner sur le peuple pour le faire payer et en trouver, une réflexion s’impose !  
    Sachant en plus ce qui suit :
 – Etats-Unis : 300 millions d’habitants, 100 sénateurs et 435 représentants
 – France :       60 millions d’habitants, 350 sénateurs et 577 députés.    Ne pensez-vous pas, que nous pourrions carrément supprimer, sans être méchant et perturber en quoi que ce soit le « bon » fonctionnement de notre beau pays, la bagatelle de 250 sénateurs et 142 députés?
 Je vous laisse le soin de calculer au plus juste, mais il me semble qu’à la louche cela ferait :
    6.000 € x 342 = 2.052.000 par mois et donc 24.624.000 € par an
  Sans commentaire !!!  
Ne rigolez pas, c’est notre pognon !!
À défaut on pourrait au moins envisager de baisser leur salaire, non ???
577 députes, 343 sénateurs, 30 ministres et secrétaires d’état,
si on leur baissait leur salaire de 1.000 €, on ferait 950.000 € d’économie chaque mois.
950.000 € X 12 = 11.400.000 €
En 3 minutes j’économise plus de 11 millions d’euros par an, sans toucher à la TVA, sans   toucher aux retraites !!
ON VA VOIR SI ON PEUT FAIRE TOURNER ÇÀ DANS TOUTE LA FRANCE !!!
ALORS FAITES CIRCULER !!! Si vous le voulez

D’actualité (Lire les paroles)!


 
Texte :

Préparez vos fusils et créez vos milices
Nostalgiques du tir et chasseurs sans gibier
Des fois que des loubards viendraient dans le quartier
Suivez votre penchant, soyez de la police

A l’abri des volets de vos pavillons tristes
Meublez vos insomnies jusqu’au jour incertain
Car la rue est peuplée de sombres anarchistes
De Noirs, de Portugais et de Nord-Africains

Vous, vous êtes français, français à part entière
Même anciens combattants et parfois résistants
Et cet obscur chemin de torture et de sang
Certains le referaient s’il était à refaire

Vous avez mérité avant le dernier souffle
De vivre dans le calme et la tranquillité
D’endosser vos gilets, de chausser vos pantoufles
Et de fermer les yeux sur la réalité

Mais la réalité déferle à votre porte
Vous ne comprenez rien à sa vague rumeur
Et vous confondez tout, parfois vous avez peur
D’un signe avant-coureur que le vent vous apporte

Vous percevez des pleurs et des cris de souffrance
Des chants de liberté, l’écho d’un attentat
Vous pensez que la guerre est encore loin de France
Et vous faites confiance à votre chef d’Etat

Étudiants et voyous, c’est bien la même engeance
C’est écrit noir sur blanc, dans votre quotidien
Faites dresser des murs et dressez votre chien
Pensez dès maintenant à votre auto-défense

Et quand des jeunes gens défilent en cortège
Toujours on vous les peint veules et fainéants
Alors vous les reniez, vous tombez dans ce piège
En oubliant qu’ils sont enfants de vos enfants

Ils savent mieux que nous de quoi le monde crève
Que le temps des robots vient à pas de géant
Qu’on sacrifie l’esprit au profit de l’argent
Comme on tue la nature et la joie et le rêve

Préparez vos fusils et créez vos milices
Nostalgiques du tir et chasseurs sans gibier
Suivez votre penchant, soyez de la police
Des fois que les loubards viendraient dans le quartier