L’intelligence……


 » L’enfant qui dit  » j’ai pas compris  » enfant classerend service à toute sa classe. Quand on raisonne vite, on fait semblant. Pour comprendre il faut du temps. Je m’insurge contre le calcul du quotient intellectuel. L’intelligence ne se gradue pas. Elle a de multiples facettes, parmi lesquelles la capacité à imaginer, à s’intéresser  »

A.Jacquard ( je crois )

Un très léger sourire pour finir ………..


  Un petit garçon a avalé une sourissouris . Au téléphone, le docteur dit à sa mère  » Mettez un morceau de fromage devant sa bouche , la souris sera peut- être attirée  » Le médecin arrive et voit qu’on agite une sardine devant la bouche du garçon :  » Je vous avais dit de prendre du fromage !  » 

  Et la mère répond :  » Oui , mais maintenant , c’est le chat qu’il faut faire sortir  » !

Un sourire…..


( Déjà mis ? )

Le petit Paul joue au train électrique sur le tapis du salon pendant que sa maman est à son repassage…
La maman entend : « Gare de Lille…Gare des imbéciles … 2min d’arrêt… »
La maman : « Paul s’il te plaît surveille ton langage, sinon je t’envoie dans ta chambre… » Le petit Paul continue à jouer…
« Gare d’Angers… gare des pédés… 2min d’arrêt… »
La maman : « Paul cesse d’être grossier sinon tu vas dans ta chambre… »
Quelques minutes passent et le petit Paul :  » Gare d’Avignon … gare des cons… 3min d’arrêt… »
Le petit Paul n’a pas le temps de finir sa phrase, il prend une paire de gifles, sa maman l’envoie dans sa chambre.
Le petit Paul pleure, hurle, trépigne rien n’y fait…
Le temps passe, la maman termine son repassage, tout en pensant qu’elle a peut être été un peu sévère avec Paul. Elle finit par aller le rechercher, et le petit Paul peut reprendre son jeu…
Le petit Paul recommence à jouer et après quelques minutes la maman entend : « Gare Montparnasse … deux heures de retard à cause d’une connasse… »

( un futur poête ? Ces  » arrêts  » riment  …..)

Un Sourire pour finir………


  Un petit garçon rentre de l’école en pleurs et dit à son père  » le prof de géographie m’a mis un zéro .

Le père : « Ha bon et pourquoi ? Tu ne savais pas ta leçon ? »

L’enfant :  » Le zéro seulement parceque je ne savait pas où se trouvait la Pologne ! »

Le père:  » On va trouver , passe moi la carte de la région parisienne  » …..

L’enfant :  » Tu crois que c’est en France ?  » carte france

Le père :  » J’en suis même sur : Cherches la région parisienne ! »

L’enfant :  » Ah! et pourquoi ?

Le père  :  » Et bien j’ai un collègue polonais qui travaille avec moi  et il arrive tous les matins à vélo  » !homme à vélo

Boof……….

Un sourire……..


Avant de dormir :

  Un enfant dit à sa mère :  » Maman , vient vite , il y a un inconnu qui est dans ton lit avec la baby- sitter ! « couple lit

Sa mère :  » Un inconnu , mais ce n’est pas possible ? ! « 

L’enfant :  » Poisson d’avril ! Ce n’est pas un inconnu , c’est papa ! rire

Abandonné par ses parents mais ……………!


  Au Chili, à 2 000 kilomètres au nord de la capitale, la police est appelée pour une histoire particulièrement surprenante.

Appelés par une voisine, ils découvrent un petit garçon de deux ans, visiblement en état de malnutrition, abandonné par ses parents.
Non loin, une chienne veille sur lui.chien ,enfant

C’est grâce à cette chienne que l’enfant a pu survivre aussi longtemps seul, l’animal, à l’instinct maternel développé, a permis à l’enfant de téter son lait.

Allaité par la chienne, l’enfant est ainsi parvenu à rester en vie durant plusieurs jours.

Hospitalisé puis confié à une famille d’accueil, l’enfant est aujourd’hui en bonne santé.
Sa mère s’est présentée à l’hôpital en état d’ébriété avancé plusieurs jours plus tard.

Une audience devrait statuer sur le placement définitif du garçon en famille d’accueil le 22 septembre. 

P.S : Ceci rapelle la légende romaine de Romulus et Rémus :

A leur naissance, les jumeaux Romulus et Remus sont jetés dans le Tibre par le roi d’Albe (Amulius) qui avait détrôné leur grand-père. Ils sont recueillis par une louveLouve Romuluspuis élevés par un couple de bergers.

Un sourire pour finir ?


    Un enfant discute avec son oncle : 

– « Je ne savais pas que tu étais barbier tonton « 

– » Je n’ai jamais été barbier de ma vie ! Qui a bien pu te dire çà ? « 

–  » c’est maman ,elle a dit que pour ton anniversaire tu allais encore nous raser toute la journée » 

 

 

 

 

Relations humaines


   Comme je l’ai déjà écrit sur mes blogs,  » ma  » boulangère a repris le bureau de tabac où je vais chaque jour…..

Je ne sais pas si je l’ai déjà écrit , mais elle a deux fils ( à ma connaissance ) ; l’aîné a repris la boulangerie , le second, beaucoup plus jeune est  » malade  » , je dirais autiste mais…. Bref, quand elle tenait la boulangerie , je ne voyais pratique ment jamais ce deuxième fils , mais maintenant, il est pratiquement toujours assis près de sa mère dans le bureau de tabac…..

 Déjà , je trouve çà bien de la part de cette femme : Elle assume le fait que son enfant soit  » anormal  » …….

La plus grande partie des clients ignorent le garçon , voir détournent le regard . Lui ne dit rien …..

Là où je suis surpris , c’est que quand j’entre , il me dit  » bonjour  »  et contrairement aux autres personnes , je lui réponds avec un sourire et parfois un  » tu vas bien  » …..Difficile à exprimer , mais le fait qu’il me dise bonjour , me   réponde à sa façon ( un geste de la main accompagné d’un sourire ) me fait du bien . En sortant, je me dis que c’est peu de chose , mais j’espère que le fait que je ne le considère pas comme un  » objet posé là  » lui fait du bien aussi ………Sa mère me gratifie aussi souvent d’un sourire ………

Pourquoi les autres clients l’ignorent ils ? Détournent les yeux ? Ils ne comprennent pas que ce pourrait être leur enfant qui pourrait être comme ce garçon ? Pourtant, un  » bonjour  » , un sourire , çà ne coûte rien ? 

Voilà , je me déconnecte : Visite de Manu ce midi ( escalope de veau + pommes de terre et petits pois ) lol , oblige…..

Bon mercredi à vous qui par hasard passeriez ……..

   

A chacun de juger….


   Moi çà me répugne ce genre d’attitude . !

 

   Une mère en colère a appelé au boycott d’une chaîne de restaurants à pancakes américaine. Son fils de 3 ans, y a été mis à la porte parce qu’il y mangeait avec les pieds. Malheureusement, l’enfant est né sans bras et ne peut manipuler les objets et les aliments qu’avec ses pieds. Regardez la vidéo pour comprendre comment l’enfant s’y prend pour manger malgré son lourd handicap 

 

Le petit garçon sans bras mange avec ses pieds

   Alexis Bancroft a lancé un appel au boycott, samedi dernier, dès qu’elle est rentrée de sa sortie au restaurant. Elle raconte ce qu’il lui est arrivé alors qu’elle prenait un petit-déjeuner avec son fils, dans l’un des restaurants de la chaine IHOP (International House of Pancakes). Le restaurant à pancakes, situé à Hot Springs, dans l’Arkansa, ne s’est pas comporté de façon appropriée selon Alexis. Le gérant du restaurant les a priés de sortir, alors que le petit William se servait de ses pieds pour manger. Le garçon était assis sur la table et se servait des pots de sirop quand le manager a déclaré que ce n’était pas hygiénique.

Personne ne prend sa défense dans le restaurant

« Quand nous sommes arrivés, je l’ai pris avec moi et nous sommes allés aux toilettes pour lui laver les pieds afin qu’il puisse manger ». C’est ce qu’a répondu Alexis au gérant, pour lui prouver que les pieds de son fils étaient très propres. « Demandez-vous à tous vos clients s’ils se lavent les mains  avant de prendre un pot de sirop ? », répond-elle au manager. La situation a créé un petit scandale dans le restaurant car plusieurs employés se sont mêlés à la conversation. « Toute l’équipe s’est mise à parler de mon enfant et qu’il avait laissé tomber l’emballage de sa paille à terre. Gros coup de gueule aussi à ce vétéran qui était là-bas avec deux femmes et qui est parti dès que je me suis mise à défendre mon fils. Ils venaient de recevoir leurs plats et ils les ont abandonnés là. Je pense aussi à cette famille de joueurs de base ball à qui j’ai demandé s’ils avaient lavé leurs mains et qui ont répondu non, alors que tous leurs enfants avaient touché le sirop. »

 
 

 

Elle appelle au boycott de la chaine

Après l’incident, Alexis et sa famille ont quitté le restaurant, avant même que leur commande n’arrive à table. Ils n’ont pas payé pour les boissons qu’ils avaient déjà reçues. La chaine de télévision locale KARK a annoncé que le manager de ce restaurant avait été mis en congé et que l’équipe recevra des consignes de la chaine IHOP concernant l’attitude à adopter envers les handicapés. « IHOP ne tolère pas les actes de discrimination de n’importe quel type de la part de nos franchisés. Ce franchisé a contacté la famille pour présenter ses excuses et restent en contact avec eux jus qu’à ce que le problème soit réglé ».

 

 

Sauvetage …….


      Il y a quelque jours,  un militaire militairedu 28e RT d’Issoire (Puy-de-Dôme) a sauvé la vie d’un enfant de 18 mois qui était suspendu à un balcon, au premier étage d’un immeuble de Lyon. Grâce à l’intervention de ce soldat de l’opération Sentinelle, l’enfant est aujourd’hui sain et sauf.

 

« J’ai pu monter sur un muret et j’ai attrapé le petit garçon ». Grâce au sang froid et à la réactivité du caporal Steven, militaire du 28e RT d’Issoire, un enfant de 18 mois qui était suspendu à un balcon, dans un immeuble situé près de la rue Gerland à Lyon, a échappé au pire, vendredi 1er juin. Selon le journal local  le soldat, actuellement en mission Sentinelle à Lyon, profitait d’un quartier libre pour faire des courses quand il aperçoit l’enfant suspendu au balcon, à environ trois mètres au-dessus du sol.balcon
« J’ai attrapé le petit garçon. Il ne pleurait pas mais était tétanisé », confie le caporal de 26 ans au Progrès. Et de poursuivre : « J’ai eu du mal à le décrocher ».

 

Il souhaitait récupérer sa chaussette !

    Au journal , le sauveur expliqua que l’enfant « avait échappé à la surveillance de ses parents et souhaitait récupérer sa chaussette, tombée plus bas ».
   Une histoire qui finira bien. Après une grosse frayeur, les parents remercieront chaleureusement le militaire auvergnat qui, selon Les journaux , pourrait faire l’objet de félicitations militaires.