Parceque mes blogs en font de plus en plus……:


 » Faire fiasco  » :

Essuyer un insuccès, un échec
   Cette locution proverbiale, d’origine italienne ( puisque le mot fiasco dans cette langue veut dire bouteille ), est employée pour exprimer un insuccès,un échec.  :

L’origine ?
  Un acteur italien, nommé Biancolelli (Domenico Giuseppe Biancolelli 1636-1688), jouait à Florence le rôle d’Arlequin dans une pièce en vogue, où il débitait un monologue désopilant sur un objet qu’il tenait à là main et qu’il était censé avoir trouvé.

   Chaque soir, l’acteur se présentait à son public avec un nouvel objet à la main et les lazzis qu’il improvisait là-dessus lui apportaient un grand succès. Dans l’une de ses représentations, Biancolelli arriva tenant une bouteille garnie de paille et, malgré tous ses efforts, ne parvint pas à faire rire son public.

    Voyant que tout était inutile, il prit à parti son fiasco, c’est à dire  sa bouteille, et l’apostropha en lui disant qu’elle était la cause de son insuccès ; là-dessus il jeta sa bouteille par-dessus son épaule. Ce mouvement dérida bien un peu les spectateurs ; mais l’acteur n’en avait pas moins échoué .
   C’est de là que, quand un artiste manque soit son entrée en scène, soit sa réplique, qu’on dit qu’il a fait un fiasco. C’est donc par souvenir de l’accident arrivé à un acteur qu’on en est venu à utiliser cette locution,  un peu vulgaire et qui, malgré cela, ne cesse d’être appliquée dans toutes les situations analogues.          Les Allemands disent : Fiasco machen. Il y a encore une autre locution équivalente à celle-ci, mais encore plus triviale, c’est : Remporter une veste.

 » Se prendre un râteau  » ?


    J’ai entendu cette expression ce lundi  chez  » ma  » buraliste  : Son fils aîné était là , et parlait avec sa mère avec un air …..triste, déçu ……Je n’ai rien dit , mais  une fois qu’il fut sorti , sa mère me dit :   » Vous avez remarqué sa tête ?  » , moi :  » Oui, il n’a pas l’air très gai  » ……C’est là qu’elle m’a répondu :  » C’est parce qu’il vient de prendre un râteau avec une fille  sur laquelle il avait des vues depuis un moment  » 

    Je n’ai répondu que par un  » d’accord  »  ( je croyais qu’il avait déjà une copine depuis longtemps ..)

Bref , tout çà pour en venir à l’expression ( que je connais et ai souvent employée ) , mais ( comme beaucoup de ces expressions communes, familières ) , je n’en connaissais pas l’origine , alors , j’ai cherché sur le net et ailleurs  et : 

« Prendre un râteau » ou « se prendre un râteau » consiste à échouer lors d’une tentative de séduction. Cette expression est très récente puisqu’elle daterait des années 1990.

Plusieurs explications existent quant à son origine.

      La première d’entre elles : Il s’agit de l’évocation de l’image comique de celui qui marche malencontreusement sur un râteau et voit le manche de l’outil heurter son visage. homme râteauLe ridicule de la situation et la souffrance infligée symboliseraient métaphoriquement ce que ressentirait celui qui s’est fait éconduire dans sa tentative de conquête amoureuse.

    Une seconde hypothèse justifie la référence au râteau par opposition à la pelle. La pelle est certes un outil de jardinage mais aussi, comme chacun sait,  le synonyme de baiser amoureux baiser. Aussi l’opposé de la pelle, le râteau, serait l’opposé du rapport amoureux. 

    Une troisième explication: Le râteau serait synonyme de l’échec car il rappellerait le verbe « rater » signifiant « échouer ».

 

 

 

 

 

repentis………….


excuses

Les forces de l’ordre aimeraient sans doute que toutes les enquêtes pour vol trouvent le même épilogue. Après avoir été victime, dans la nuit du 18 au 19 août, du vol de pièces d’échec lumineuses installées devant l’établissement, l’hôtel Snow Lodge de Courchevel (Savoie) a eu la grande surprise de voir les objets dérobés réapparaître.
Lundi, les objets de décoration étaient de nouveau à leur place, accompagnés d’un petit mot d’excuse des voleurs, relate ce 5 septembre Le Dauphiné Libéré. Sur son compte Facebook, l’hôtel, qui s’était ému du vol, a publié les images des voleurs filmés en train de dérober les pièces d’échec puis ramenant quelques jours plus tard les objets lumineux.échecs