Je ne crois pas que dieu existe


… mais :!!!

263109287_12ae8b91d5.jpg
jeune-einstein

    Un professeur universitaire défia ses élèves avec cette question:  » Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe? ».

Un étudiant répondit bravement:  » Oui, Il l’a fait! »
Le professeur dit:  »Dieu a tout créé? ».

– » Oui, Monsieur, répliqua l’étudiant. Le professeur répondit:  » Si Dieu a tout créé, Il a donc aussi créé le mal puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais  ».

L’étudiant fut silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même et il se vantait devant les étudiants d’avoir su prouver encore une fois que la foi en un dieu était un mythe.

Un autre étudiant leva sa main et dit:  »Puis-je vous poser une question professeur? ».

– Bien sûr, répondit le professeur. L’étudiant répliqua,  »Professeur, le froid existe-t-il?’.

– Quel genre de question est-ce cela? Bien sûr qu’il existe. Vous n’avez jamais eu froid? dit le professeur.
Le jeune homme dit,  »En fait monsieur, le froid n’existe pas. Selon la loi de physique, ce que nous considérons être le froid est en réalité l’absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l’énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière
qui transmet de l’énergie. Le zéro absolu (-460°F) est l’absence totale de chaleur; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le froid n’existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n’avons aucune chaleur. »

L’étudiant continua.  »Professeur, l’obscurité existe-t-elle? ». Le professeur répondit: –

Bien sûr qu’elle existe! L’étudiant:  »Vous avez encore tort Monsieur, l’obscurité n’existe pas non plus.
L’obscurité est en réalité l’absence de lumière. Nous pouvons étudier la lumière, mais pas l’obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d’onde de chaque couleur.
Vous ne pouvez pas mesurer l’obscurité. Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d’obscurité et l’illuminer. Comment pouvez-vous savoir l’espace qu’occupe l’obscurité? Vous mesurez la quantité de lumière présente. N’est-ce pas vrai? L’obscurité est un terme utilisé par l’homme pour décrire ce qui arrive quand il n’y a pas de lumière  ».

Finalement, le jeune homme demanda au professeur,  »Monsieur, le mal existe-t-il »?

Maintenant incertain, le professeur répondit:  »Bien sûr, comme je l’ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour. C’est dans les exemples quotidiens de l’inhumanité de l’homme envers l’homme. C’est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d’autre que du mal! »

L’étudiant répondit,  » le Mal n’existe pas Monsieur, ou au moins il n’existe pas de lui-même. Le Mal est simplement l’absence de foi en Dieu. Il est comme l’obscurité et le froid, un mot que l’homme a créé pour décrire l’absence de foi en Dieu. Dieu n’a pas créé le mal. Le Mal n’est pas comme la foi, ou l’AMOUR qui existe tout comme la LUMIÈRE et la chaleur. Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l’homme n’a pas l’AMOUR de Dieu dans son cœur. Il est comme le froid qui vient quand il n’y a aucune chaleur ou l’obscurité qui vient quand il n’y a aucune LUMIÈRE.  »

Le professeur s’assit, abasourdi d’une telle réponse. Le nom du jeune étudiant ?jeune-einstein
Albert Einstein.  :  einstein

Les commentaires ne sont pas utiles ni nécessaires, j’écris maintenant pour moi d’abord (mais je les laisse  » ouverts  » au cas où)

DIEU,  » L’ABSOLUMENT GRAND  »


Totalement sourd.

il exige des contemplations,

des sacrifices

totalement muet, il exige des prières, des cantiques

totalement aveugle,

il sème le
Mal

et nous délaisse, seuls affolés

totalement inerte,

il laisse la tempête dévaster nos cultures,

détruire nos ponts

totalement paralytique,

il ne court point au secours des victimes,

des martyrs

entièrement drapé dans
Son silence opaque.
S’est fait, ostensiblement, trop grand

généreusement.

de nous, ingénieux petits êtres.

Il a fait

les gérants de l’univers.

Ciels, terres, mers, rivières,

tout nous a été soumis,

malicieusement ………..Résultat d’images pour le diable illustrations,

Un léger sourire …..


( peut-être déjà mis ? )

Un alpiniste, alpiniste souriredont la corde vient de céder, se rattrape in extremis à une paroi verglacée. Sentant ses doigts glisser, il demande :
– Il y a quelqu’un ?
Une voix profonde lui répond:
– C’est moi, Dieu! Si tu crois en moi, lâche tes deux mains, un ange te rattrapera.
L’alpiniste réfléchit longuement, puis demande :
– Il n’y aurait pas quelqu’un d’autre ?

Surement déjà sur un de mes blogs ( retrouvé dans mon fatras de vieux papiers )


Où…..est il ?

En temps que traître à la nation
À la potence ils l’envoyèrent,
la potence était du bois d’un arbre créé par dieu
le bourreau avait un coeur de marbre créé par dieu
le vautour tout comme la colombe
est créé par dieu
et le sol sur lequel le sang tombe
On le pendit un matin
À la foire de la mort
et pour qu’il fut bien certain
que l’âme eut bien quitté le corps
on le laissa se balancer
trois jours au bout de la corde
et la mort se mit à danser
fallait voir la foule se tordre
mais la foule a bien eu tort
car de grands oiseaux tout gris
vinrent dévorer le corps
et tout le monde fut surpris
de voir l’âme du pendu
toujours au bout de la corde
personne n’en avait voulue
même pas dieu miséricorde
il faut dire que le pendu
Était un bougre de NOIR
qui ne s’était même pas défendu
au comble du désespoir
lui premier noir diplômé
astronaute, gloire et fortune
venait d’être sacrifié
au côté sombre de la lune alors se fut l’explosion
point levé il réclama
des droits que la constitution
lui garantissait pourtant déjà
sa vie mauvaise impression
sur ses paires il jugèrent est créé par dieu
mais dites-moi, dites-moi
oui dites-moi, dites-moi
où était-il ce jour là????peu importe car le noir
n’avait jamais su son pater
car de son vivant tout noir
il n’avait connu que l’enfer
alors il couru chez le diable
espérant tirer un bon prix
de son âme misérable
mais en le voyant le diable lui dit
je suis confus foi de satan
je crois qu’il a eu maldonne
je peux pas vous en donner autant
que convenu par téléphone

Résultat de recherche d'images pour "la mort images"

Auteur ?Résultat de recherche d'images pour "la mort images"

A lire jusqu’à la fin !!!!


Bien  » vu  »  mal « vu » par un dieu par moi méconnu ….La bible par Baudelaire !!!! J’adhère !

Poème de Charles Baudelaire:

Race d’Abel, dors, bois et mange;
Dieu te sourit complaisamment.

Race de
Caïn, dans la fange
Rampe et meurs misérablement.

Race d’Abel, ton sacrifice
Flatte le nez du
Séraphin!

Race de
Caïn, ton supplice
Aura-t-il jamais une fin?

Race d’Abel, vois tes semailles
Et ton bétail venir à bien;

Race de
Caïn, tes entrailles

Hurlent la faim comme un vieux chien.

Race d’Abel, chauffe ton ventre
A ton foyer patriarcal ;

Race de
Caïn, dans ton antre
Tremble de froid, pauvre chacal!

Race d’Abel, aime et pullule !
Ton or fait aussi des petits.

Race de
Caïn, cœur qui brûle,
Prends garde à ces grands appétits.

Race d’Abel, tu croîs et broutes
Comme les punaises des bois!

Race de
Caïn, sur les routes
Traîne ta famille aux abois.

Ah! race d’Abel, ta charogne
Engraissera le sol fumant!

Race de
Caïn, ta besogne
N’est pas faite suffisamment;

Race d’Abel, voici ta honte :
Le fer est vaincu par l’épieu !

Race de
Caïn, au ciel monte,
Et sur la terre jette
Dieu!