Parce que….


…….moi , çà ne va pas ! ( et la société , même l’humanité ne va pas non plus ! )

J’ai envie d’arrêter TOUT !………….çà ira mieux demain ……peut-être ……………

Paroles de Le Diable (Ça Va)

{Prologue:}
Un jour le Diable vint sur terre, un jour le Diable vint sur terre
pour surveiller ses intérêts, il a tout vu le Diable, il a tout entendu
et après avoir tout vu, après avoir tout entendu, il est retourné chez
lui, là-bas.
Et là-bas on avait fait un grand banquet, à la fin du banquet, il s’estlevé le Diable, il a prononcé un discours et en substance il a dit ceci,
il a dit:

Il y a toujours un peu partout
Des feux illuminant la terre ça va
Les hommes s’amusent comme des fous
Aux dangereux jeux de la guerre ça va
Les trains déraillent avec fracas
Parce que des gars pleins d’idéal
Mettent des bombes sur les voies
Ça fait des morts originales
Ça fait des morts sans confession
Des confessions sans rémission ça va

Rien ne se vend mais tout s’achète
L’honneur et même la sainteté ça va
Les États se muent en cachette
En anonymes sociétés ça va
Les grands s’arrachent les dollars
Venus du pays des enfants
Les hommes ils en ont tant vu
Que leurs yeux sont devenus gris ça va
Et l’on ne chante même plus
Dans toutes les rues de Paris ça va
On traite les braves de fous
Et les poètes de nigauds
Mais dans les journaux de partout
Tous les salauds ont leur photo
Ça fait mal aux honnêtes gens
Et rire les malhonnêtes gens.
Ça va ça va ça va ça va

C ‘ était il y a 146 ans :


Jeanne Calment naissait ! : Jeanne Calment est une  »supercentenaire  » française née le 21 février 1875 à Arles et morte dans la même ville le 4 août 1997, à l’âge de 122 ans, 5 mois et 14 jours. Doyenne des Français à partir du 20 juin 1986, puis doyenne de l’humanité à compter du 11 janvier 1988, elle est devenue l’être humain ayant vécu le plus longtemps parmi les personnes dont la date de naissance a été vérifiée.

Résultat d’images pour Jeanne Calment

avait-elle 122 ans, et l’Homme pourra-t-il vivre éternellement ?

Jeanne Calment serait bien morte à l’âge de 122 ans. Est-il improbable qu’une femme ait vécu 122 ans, et au-delà de cette question, les rêves de vie éternelle des transhumanistes sont-ils irréalistes ?

 » Transhumanisme’‘ ?

Le transhumanisme est un concept humain  » nettement philosophique  » ?, suivant un mouvement intellectuel international qui prend en charge l’utilisation des nouvelles sciences et technologies pour améliorer les capacités mentales et physiques de l’humain afin de corriger ce qu’il considère comme les aspects indésirables et inutiles de la condition humaine, tels que la douleur, la maladie, le vieillissement ou même en fin de compte la mort ?, éventuellement par modification de l’ alimentation en adoptant un mode  » flexitarien  » par exemple. (« un nouveau comportement alimentaire qui privilégie les légumes et consomme de la viande en moins grande quantité mais de meilleure qualité. »)……. En réalité, c’est un régime omnivore équilibré, tel qu’il devrait être..!

Les centenaires connus ( il n’ y a que 2 homme ! )…en quelle année ?

NomÂge actuelDate de naissanceSexe
1Lucile Randon117 ans, 10 jours11 février 1904Femme
2Jeanne Bot116 ans, 38 jours14 janvier 1905Femme
3Valentine Ligny114 ans, 122 jours22 octobre 1906Femme
4Gabrielle Ormand111 ans, 363 jours24 février 1909Femme
5Jules Théobald111 ans, 310 jours17 avril 1909Homme
6Anne-Marie Papail111 ans, 252 jours14 juin 1909Femme
7Iréna Martial111 ans, 238 jours28 juin 1909Femme
8Marcel Meys111 ans, 224 jours12 juillet 1909Homme
9Anne Marie Masse111 ans, 215 jours21 juillet 1909Femme
10Jeanne Chabbert111 ans, 204 jours1er août 1909Femme
11Juliette Bildé111 ans, 144 jours30 septembre 1909Femme
12Brigida Budet111 ans, 141 jours3 octobre 1909Femme
13Germaine Filet111 ans, 119 jours25 octobre 1909Femme
14Jeanne Delétang111 ans, 117 jours27 octobre 1909Femme
15Albertine Miton110 ans, 322 jours5 avril 1910Femme
16Marie-Rose Tessier110 ans, 276 jours21 mai 1910Femme
17Madeleine Thomas110 ans, 237 jours29 juin 1910Femme
18Yvette Guillot110 ans, 224 jours12 juillet 1910Femme
19Anna Léglise110 ans, 173 jours1er septembre 1910Femme
20Germaine Goudou110 ans, 143 jours1er octobre 1910Femme
21Madeleine Cornu110 ans, 127 jours17 octobre 1910Femme
22Francine Guillon110 ans, 109 jours4 novembre 1910Femme
23André Boite110 ans, 77 jours6 décembre 1910Homme
24Henriette Veillon110 ans, 77 jours6 décembre 1910Femme
25Andrée Bertoletto110 ans, 51 jours1er janvier 1911Femme
26Jeanne Garnier110 ans, 47 jours5 janvier 1911Femme
27Thérèse Daban110 ans, 43 jours9 janvier 1911Femme
28Marguerite Larmignat110 ans, 12 jours9 février 1911Femme

En tous cas , très peu pour moi ! Vivre jusque 100ans ! berkk!

Un enfant…..


Noël , c’est le  » jour  » des enfants alors ….

Les paroles :

Un enfant
Ça vous décroche un rêve
Ça le porte à ses lèvres
Et ça part en chantant
Un enfant
Avec un peu de chance
Ça entend le silence
Et ça pleure des diamants
Et ça rit à n’en savoir que faire
Et ça pleure en nous voyant pleurer

Ça s’endort de l’or sous les paupières
Et ça dort pour mieux nous faire rêver

Un enfant
Ça écoute le merle
Qui dépose ses perles
Sur la portée du vent
Un enfant
C’est le dernier poète
D’un monde qui s’entête
A vouloir devenir grand
Et ça demande si les nuages ont des ailes
Et ça s’inquiète d’une neige tombée
Et ça croit que nous sommes fidèles
Et ça se doute qu’il n’y a plus de fées

Mais un enfant
Et nous fuyons l’enfance
Un enfant
Et nous voilà passants
Un enfant
Et nous voilà patience
Un enfant
Et nous voilà passés

 

« çà va »……….


Les paroles :

{Prologue:}
Un jour le Diable vint sur terre, un jour le Diable vint sur terre
pour surveiller ses intérêts, il a tout vu le Diable, il a tout entendu
et après avoir tout vu, après avoir tout entendu, il est retourné chez
lui, là-bas.
Et là-bas on avait fait un grand banquet, à la fin du banquet, il s’est
levé le Diable, il a prononcé un discours et en substance il a dit ceci,
il a dit:

Il y a toujours un peu partout
Des feux illuminant la terre ça va
Les hommes s’amusent comme des fous
Aux dangereux jeux de la guerre ça va
Les trains déraillent avec fracas
Parce que des gars pleins d’idéal
Mettent des bombes sur les voies
Ça fait des morts originales
Ça fait des morts sans confession
Des confessions sans rémission ça va

Rien ne se vend mais tout s’achète
L’honneur et même la sainteté ça va
Les États se muent en cachette
En anonymes sociétés ça va
Les grands s’arrachent les dollars
Venus du pays des enfants
L’Europe répète l’Avare
Dans un décor de mil neuf cent
Ça fait des morts d’inanition
Et l’inanition des nations ça va

Les hommes ils en ont tant vu
Que leurs yeux sont devenus gris ça va
Et l’on ne chante même plus
Dans toutes les rues de Paris ça va
On traite les braves de fous
Et les poètes de nigauds
Mais dans les journaux de partout
Tous les salauds ont leur photo
Ça fait mal aux honnêtes gens
Et rire les malhonnêtes gens.
Ça va ça va ça va ça va

Ce soir : D’abord……….. puis ???


Pratiquement TOUTES ses chansons en vidéo :

 

https://player.ina.fr/player/embed/I00007425/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/wide/1

Puis une que j’aime beaucoup

Jacques Brel

Paroles Un Enfant

Paroles de Un Enfant
Un enfant
Ça vous décroche un rêve
Ça le porte à ses lèvres

Et ça part en chantant
Un enfant
Avec un peu de chance
Ça entend le silence
Et ça pleure des diamants
Et ça rit à n’en savoir que faire
Et ça pleure en nous voyant pleurer
Ça s’endort de l’or sous les paupières
Et ça dort pour mieux nous faire rêverUn enfant
Ça écoute le merle
Qui dépose ses perles
Sur la portée du vent
Un enfant
C’est le dernier poète
D’un monde qui s’entête
A vouloir devenir grand
Et ça demande si les nuages ont des ailes
Et ça s’inquiète d’une neige tombée
Et ça croit que nous sommes fidèles
Et ça se doute qu’il n’y a plus de féesMais un enfant
Et nous fuyons l’enfance
Un enfant
Et nous voilà passants
Un enfant
Et nous voilà patience
Un enfant
Et nous voilà passés

https://player.ina.fr/player/embed/I00007425/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/wide/1

Aux écrivains , poètes….internautes désabusés ……


Ne déchire pasP1000322
Il faut publier
Tu peux publier
Tu en a le droit
Publier même sans
Editeur tordu
Leurs sous-entendus
Et leurs boniments
Publier fait peur
Quand on ne sait pas
Qu’il suffit crois-moi
D’un bon imprimeur
Ne déchire pas

 

Moi je les lirai
Tes perles de nuit
Venues de sursis
Où tu ne dors pas
Je crierai tes vers
Sur la scène d’Alfort
Et même d’Astaffort
Devant Dieu le père
Je boug’rai des dolmens
Pour qu’on parle de toi
De cette nouvelle voie
Que les gens comprennent
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas

Ne déchire pas
Qui retrouverait
Ces mots condensés
Que tu écris là
Je te parlerai
De ces savants-là
Qui ont eu cent fois
Des oeuvres refusées
J’te f’rai rencontrer
C’lui par hasard roi
Quand Gallimard pas-
Sa sans le signer
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas

On a vu souvent
Destinés au feu
Des feuillets maintenant
Qu’on dit fabuleux
Il est paraît-il
Des vers brûlés
Qui feraient trembler
Plus d’une jeune fille
Après l’purgatoire
Où personne n’y croit
Le rouge et le noir
Ne s’impose-t-il pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas

Ne déchire pas
Tu ne vas plus douter
Tu ne vas plus compter
Sur tout leur tralala
Tu vas t’éditer
C’est ça l’avenir
Tu vas leur montrer
Qu’on peut s’en sortir
Et même réussir
A sortir de l’ombre
L’ombre de ces nains
L’ombre de ces requins
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas
Ne déchire pas

Je découvre encore !


Après tant d’années à écouter Mr Brel , je découvre encore certaines de ces chansons  comme :

Se tiennent par la main
Et marchent en silence
Dans ces villes éteintes

Que le crachin balance
Le sol que leur pas
Pas à pas fredonné
Ils marchent en silence
Les désespérés Ils ont brûlés leurs ailes
Ils ont perdu leurs branches
Tellement naufragés
Que la mort paraît blanche
Ils reviennent d’amour
Ils se sont réveillés
Ils marchent en silence
Les désespérés Et je sais leur chemin
Pour l’avoir cheminé
Déjà plus de cent fois
Cent fois plus qu’à moitié
Moins vieux ou plus meurtris
Ils vont terminer
Partent en silence
Les désespérés Lente sous le pont
L’eau est douce et profonde
Voici la bonne hôtesse
Voici la fin du monde
Ils pleurent leurs prénoms
Comme de jeunes mariés
Ils fondent en silence
Les désespérés Que se lève celui
Qui leur lance la pierre
Il ne sait de l’amour
Que le verbe s’aimer
Sur le pont il n’est plus rien
Qu’une brume légère
Ça s’oublie en silence
Ceux qui ont espéré

 

La vidéo /musique: