C’était il y a environ 116 ans…..


    Le 17 décembre 1903, les frères Wibur et Orville Wright (36 et 32 ans) effectuent à tour de rôle quatre vols de quelques dizaines de mètres sur la plage de Kill Devil, à Kitty Hawk, en Caroline du Nord.
   Quelques villageois témoins de ces modestes exploits ne se doutent pas qu’ils vont déboucher sur la naissance de l’aviation…

Des expérimentateurs tenaces et discrets :
    Un siècle plus tôt, des Français avaient réussi à s’élever dans le ciel à bord d’un engin plus léger que l’air, la  » montgolfière  »  mais cette performance sans précédent avait eu peu de conséquences pratiques.
   En 1890, la machine volante du Français Clément Ader, l’une des premières à avoir été appelée  » avion », vole à l’altitude de… quelques dizaines de centimètres (sur terrain plat, notons-le, et non sur des dunes). Mais son inventeur ne réussit pas à  »transformer » l’essai. Les frères Wright vont être plus chanceux et de leur premier essai date le véritable essor de l’aviation.
   Wilbur et Orville  wright, fabricants de cycles passionnés de mécanique, tentent d’abord de développer le vol plané.
   Ils y échouent et sans se décourager entreprennent dans leur atelier Dayton (Ohio) la construction du Wright Flyer. Il s’agit d’un biplan de 274 kg, avec deux ailes parallèles de 12 mètres d’envergure. Entre les ailes, un moteur à essence de 16 CV entraîne deux hélices en bois au moyen de chaînes de vélo.wright bi plan
    Le 14 décembre, ils transportent leur engin jusqu’à Kitty Hawk où s’étend une longue plage déserte.
   Après un premier essai raté et quelques réparations, ils se remettent aux commandes à tour de rôle trois jours plus tard, malgré un fort vent de face. Et c’est enfin le succès avec un vol de 260 mètres en 59 secondes à 3 mètres au-dessus du sol.


   Orville prend soin de photographier le vol de son frère mais celui-ci passe totalement inaperçu de la presse américaine. Il est vrai que les deux frères restent très discrets sur leurs travaux et leurs brevets. Ils poursuivent l’amélioration de leur engin à travers deux nouvelles versions, les Flyer 2 et 3. Deux ans plus tard, le 5 octobre 1905, Wilbur effectue un vol de 38 kilomètres en 39 minutes sur Flyer 3 !
    Essor époustouflant de l’aviation
  Le 8 août 1908, après avoir conclu un accord avec l’armée américaine et une compagnie française, les frères Wright consentent à sortir de leur réserve et à se produire sur le circuit de course du Mans. Ils triomphent sur leurs concurrents, notamment le Brésilien Santos-Dumont.
   Reconnaissant l’avance de la France dans les recherches sur l’aviation, les deux Américains créent une école de pilotage dans la Sarthe puis dans les Pyrénées Atlantiques, sur l’emplacement de l’actuel aéroport de Pau, avant de retourner aux États-Unis où ils échouent à imposer leur savoir-faire.
    Déjà la relève arrive. Exploits humains, investissements faramineux et innovations techniques se succèdent à perdre haleine (un peu comme aujourd’hui avec internet). Le 25 juillet 1909, Louis Blériot  Blériot, ingénieur centralien enrichi dans la fabrication de phares automobiles, réussit la traversée de la Manche aux commandes de son dernier-né, le Blériot XI, en 27 minutes.

La me….de dans les avions ?


  Ne vous emm…dez pas à lire ni commenter ce billet ( comme d’ habitude  ) !

    Selon une idée reçue, les déchets des toilettestoilette avion dans les avions sont évacués de la plus simple des façons: largués en plein vol. Une trappe existerait donc sous l’avion, qui permettrait de s’alléger de cette matière inutile.
   Heureusement pour les habitants des zones survolées, c’est faux !avion en vol
Quand vous tirez la chasse en plein vol, un liquide antibactérien est envoyé dans la cuvette pour nettoyer les parois, et de façon quasi simultanée une valve s’ouvre et aspire (en faisant beaucoup de bruit d’ailleurs) l’ensemble de votre production. Celle-ci atteint ensuite un réservoir où toute la matière est liquéfiée et stockée. Une fois l’avion au sol, une pompe vient vider le réservoir.

   Mais les toilettes telles que nous les connaissons n’ont pas toujours existé à bord des avions. Au début de l’aviation, il y avait simplement un seau muni d’un couvercle. Les premières toilettes modernes avec le système d’aspiration actuel ont été installées en 1982.( 37 ans seulement ! )
    Une autre  question que ceux qui ont déjà pris l’avion se sont souvent  posée : Pourquoi donc trouve-t-on encore des cendriers dans les toilettes des avions alors qu’il est interdit d’y fumer depuis plus de 20 ans ? Ces cendriers ont été maintenus pour réduire le risque d’incendie à bord. Il y a en effet toujours des passagers qui ignorent l’interdiction et essayent de fumer secrètement en vol. Il est donc judicieux de maintenir les cendriers par mesure de sécurité. Sinon les fumeurs jèteraient probablement leurs mégots dans les poubelles pour essuie-mains ce qui pourrait provoquer des incendies.
   Pour preuve : Il y a une quarantaine d’années, un Boeing 707 de la compagnie aérienne brésilienne Varig entre Rio de Janeiro et Paris, s’est écrasé avec 123 de ses passagers alors qu’un feu s’était déclaré a bord certainement dans les toilettes à cause d’une cigarette.

marin-francis08@outlook.com

fralurcy085903@gmail.com

Des avions aux……


Poussettes ! 

   Que celui ( dont j’ai fait partie ) qui a réussi du premier coup à fermer une poussette – cannepoussette sans se coincer les doigts en lève un ( doigt lol ) !

  Saviez vous ( je l’ai appris il y a peu ) que derrière la banalité de cet objet , au demeurant fort pratique quand on en a maîtrisé le mécanisme d’ouverture / fermeture , se cachent des années de recherche en …… aéronautique !? En effet, l’inventeur de cet objet , l’anglais Owen MacLaren ( 1907-1978 ) ,commença sa carrière comme pilote d’essai et ingénieur en aéronautique spécialisé dans les trains d’atterrissage . Il travailla pendant la seconde guerre mondiale sur  le train d’atterrissage du fameux avion de chasse : Le Spitfire …..spitfire

C’est en voyant sa fille encombrée par la poussette de son bébé qu’il aurait eu l’idée d’adapter de l’avion à la poussette , le principe de la structure tubulaire pliante !