J’ai l’impression qu’on……..


ne m’aime plus …….

Et c’est dur , difficile …….

Mon fils ( encore et toujours lui !)  est de plus en plus indifférent à mon égard , si je téléphone à mes parents : Ma mère répond et …..elle ne me reconnait pas !

Mon père : Boof 

Ici , quoique j’écrive sur mes blogs ou sur les blogs de mes contacts ; je n’ai pratiquement jamais rien en retour ……..

Mais il est fort possible que JE ne m’aime plus ? 

Déjà mis il y a quelques temps , mais…..


Toujours d’actualité quand je vais chez Lise et Manu…. (parodie d’une magnifique chanson de Mr Brel )

 

Chez ces  » gens là « …….

photos Camille et famille(A ne pas prendre au sérieux lol)

Chez ces gens là on ne fume pas

Pas à l’intérieur en tous cas…

Non , on n’fume pas m’sieur

Ou il faut sortir pour çà !

C’est Lise et Manu qui disent çà .

Et ils font comme çà,ne fument pas :

Pour eux, fumer,c’est mourir à petit feu.

Alors, chez eux , je fais comme eux ..

Quand on aime , une clop en moins , c’est peu …

Et je les aime ,oui, je les aime monsieur

Chez « ces gens là  » y a des chiens ,y en a deux …

Je n’aime pas beaucoup les chiens , mais eux

Ben ils m’aiment ;même qu’ils dorment avec moi !

Puis il y a Camille , Camille ma petite fille !

Joli bébé au beau sourire, dont les yeux brillent

Camille que j’aime comme j’ai aimé et aime mon fils

Dites m’sieur,vous croyez qu’elle m’aimera aussi Camille ?

Quand je serais vieux , encore plus vieux …

Quand ils seront gris mes longs cheveux .

Quand elle sera une femme , belle et radieuse

Sera- t- elle comme ses parents heureuse ?

Mais là je suis chez moi ,seul mais bien

Pour être heureux , il suffit d’un rien …

Quelques jours dans une maison avec deux chiens

Mais ces jours chez  » eux  » ce n’est pas  » rien « 

L’original !!!!

Sans Amour…????


L’amour change tout …
Le devoir sans amour nous rend acharné,
La responsabilité sans amour nous rend impitoyable,
La justice sans amour nous rend dur,
La vérité sans amour nous rend critique,
L’intelligence sans amour nous rend rusé,
La gentillesse sans amour nous rend hypocrite,
L’ordre sans amour donne un esprit étroit,
L’honneur sans amour nous rend orgueilleux,
La possession sans amour nous rend avare,
La foi sans amour nous rend fanatique,

La vie sans amour est sans valeur.

Aimes et fais ce que tu veux.
Si tu te tais, tais-toi par amour,
Si tu parles, parles par amour,
Si tu corriges, corriges par amour,
Si tu pardonnes, pardonnes par amour.
Aies au fond du coeur la racine de l’amour :
De cette racine, rien ne peut sortir de mauvais.

Auteur ?

Texte de Mr Brel (pas trouvé la vidéo )


 

Mon ami, qui croit que tout doit changer
Crois-tu le droit d’aller tuer les bourgeois
Si tu crois encore qu’il nous faut descendre
Dans le creux des rues pour monter au pouvoir
Si tu crois encore au rêve du grand soir
Et que nos ennemis, il faut aller les pendre

 

Dis-le toi désormais
Même s’il est sincère
Aucun rêve jamais
Ne mérite une guerre
On a détruit la Bastille
Et ça n’a rien arrangé
On a détruit la Bastille
Quand il fallait nous aimer

 

Mon ami, qui croit, que rien ne doit changer
Te crois-tu le droit de vivre et de penser en bourgeois
Si tu crois encore qu’il nous faut défendre
Un bonheur acquis au prix d’autres bonheurs
Si tu crois encore que c’est parce qu’ils ont tort
Que les gens te saluent plutôt que de te pendre

 

Dis-le toi désormais
Même s’il est sincère
Aucun rêve jamais
Ne mérite une guerre
On a détruit la Bastille
Et ça n’a rien arrangé
On a détruit la Bastille
Quand il fallait nous aimer

Mon ami, je crois que tout peut s’arranger
Sans cris sans effroi même sans insulter les bourgeois
L’avenir dépend des révolutionnaires
Mais se moque bien des petits révoltés
L’avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre
Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner

Hâtons-nous d’espérer
Marchons aux lendemains
Tendons une main
Qui ne soit pas fermée
On a détruit la Bastille
Et ça n’a rien arrangé
On a détruit la Bastille
Ne pourrait-on pas s’aimer

Jacques Brel – La Bastille (HD) Officiel… par elverrecords

Parceque je pense à elle………


Je pense à elle :Il y a longtemps que je ne lui ai pas téléphoné ,pris de ses nouvelles……

Les paroles:

Ma mère elle a quelque chose
Quelque chose dangereuse
Quelque chose d’une allumeuse
Quelque chose d’une emmerdeuse       (pas la mienne)

Elle a des yeux qui tuent
Mais j’aime ses mains sur mon corps
J’aime l’odeur au-dessous de ses bras
Oui je suis comme ça

[Refrain] :
Dans les yeux de ma mère
Il y a toujours une lumière
Dans les yeux de ma mère
Il y a toujours une lumière
L’amour je trouve ça toujours
Dans les yeux de ma mère
Dans les yeux de ma mère
Il y a toujours une lumière

Ma mère elle m’écoute toujours
Quand je suis dans la merde
Elle sait quand je suis con et faible
Et quand je suis bourré comme une baleine
C’est elle qui sait que mes pieds puent
C’est elle qui sait comment j’suis nu
Mais quand je suis malade
Elle est la reine du suppositoire

[Refrain]

Ma mère a quelque chose
Quelque chose dangereuse
Quelque chose d’une allumeuse
Quelque chose d’une emmerdeuse

Dans les yeux de ma mère
Il y a toujours une lumière
Dans les yeux de ma mère
Il y a toujours une lumière
Dans les yeux de ma mère.

Touchant…..(même si moi ,j’ai osé……)


Merci à ma copine Julie pour m’avoir fait connaitre  cette « chanson » :Même la musique (qui n’est pas mon style préféré ) me plait …Mais les paroles!!!!!!!

Ma mère n’est pas « partie »  et je  lui ai dit souvent que je l’aimais ,je l’ai aidée aussi à « élever  » ma petite soeur……Et……l’ai défendue contre son mari !

Le coeur…………


R.Cocciante : »Le coeur »

Les paroles:

D’après le dictionnaire,
Ce n’est guère, sauf erreur,
Qu’un organe musculaire,
Le coeur,
Mais, d’après les poèmes
De Ronsard à Baudelaire,
C’est lui qui dit « je t’aime »,
Le coeur.

On en vit comme on en meurt
Mais, sans même que sonne l’heure,
Il vous lâche en plein bonheur,
Il s’en va comme un voleur.
On en rit comme on en pleure.
Faudrait nous mettre un moteur
A la place du coeur,
Du coeur.

Trente battements la minute,
De façon régulière,
Voilà comment il lutte,
Le coeur.
S’il a les pieds sur terre,
Plus cruelle est la chute
Quand il s’envoie en l’air,
Le coeur.

On en vit comme on en meurt
Mais, sans même que sonne l’heure,
Il vous lâche en plein bonheur,
Il s’en va comme un voleur.
On en rit comme on en pleure.
Faudrait nous mettre un moteur
A la place du coeur,
Du coeur.

Dans ma vie sans amour,
Ma vie au jour le jour,
Tu m’apparais belle comme
Un coeur.
J’aimais le son de ta voix.
Je me suis pas méfié de toi
Parce que je suis un homme
De coeur.

On en vit comme on en meurt
Mais, sans même que sonne l’heure,
Il vous lâche en plein bonheur,
Il s’en va comme un voleur.
On en rit comme on en pleure.
Faudrait nous mettre un moteur
A la place du coeur,
Du coeur.

Parce que je t’aime comme un fou
Et parce que tu t’en fous,
Mon coeur se meurt.