A mes lecteurs de  » juger « 


Publicités

Octobre……..


 

Octobre est là depuis 3 heures déjà ….

  Espérons que la météo ne se dégradera pas ..La pluie tombe déjà crépitant sur le toit . J’aime la pluie , mais ce mois d’octobre, je ne l’aime pas . Pourquoi ? Je ne sais pas ; rien de  » dramatique » dans ma vie ne s’y est passé à ce que je me souvienne …….Peut-être que le fait que ma mère soit malade y est pour quelque chose cette année ? 

  Savoir que je vais être grand-père pour la seconde fois devrait me réjouir ……

Bahhh  Disons nous que c’est aussi dimanche  et çà ira ….Le dimanche , je dors longtemps , très longtemps ( un peu plus que les autres jours ) 

Basta , eu lit là , à ce soir…….peu- être …….

Paroles de Octobre ( Francis Cabrel )
Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y’aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine
Perdue dans tes foulards
Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaine

 

Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides qui traînent
Et des nuages pris aux antennes
Je t’offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’octobre nous prenne

On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu’octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux
Devant le monde qui s’incline

Certainement appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages pris aux antennes
Je t’offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’octobre nous prenne

Et sans doute on verra apparaître
Quelques dessins sur la buée des fenêtres
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.

Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.

 

 

 

De la solitude


« L’ennui de la solitude est plus supportable que l’ennui passé avec des sots. »
Pierre-Claude-Victor Boiste 

« La solitude est pour le sage un port tranquille d’où il voit s’écouler avec fracas les passions des autres hommes sans en être froissé. »
Proverbe persan .

 » Celui qui connaît l’art de vivre seul avec soi même ignore l’ennui  » 

Erasme .

Heu….


  Réservé aux non-croyants , non pratiquant etc….

Deux religieuses font leurs achats dans un super-marché  , elles achètent deux concombres ; arrivées à la caisse : La caissière leurs dit  » Vous n’avez pas vu la promotion , en ce moment , pour deux concombres achetés, le 3ème est gratuit ?  » Une des bonne- sœurs dit à l’autre :  » Bahh , pourquoi pas : Le 3ème on le mangera  » religieusesconcombre

Sourire ?


Dans un centre d’essais aéronautique, les techniciens sont dans l’attente d’un décollage. L’avion roule sur la piste, accélère, le vent siffle sur le fuselage, et là, le pépin : une aile se déchire et vole en éclats. Les techniciens se font engueuler par les financiers. Faut dire que c’est le troisième avion qui subit le même sort. Même déchirure, même endroit…aile

Alors qu’un des techniciens et en train de pisser, un balayeur s’approche :
– Voyez-vous monsieur, votre problème, sans vouloir vous offenser, est plutôt simple a résoudre.
– Pardon … ?
– Il suffirait à mon avis de faire une ligne de trous, avec une perceuse, dans la largeur de l’aile, a l’endroit de la cassure. Simple n’est-ce pas ?
– Vous vous foutez pas un peu de ma gueule, par hasard ?
– Non non…je vous assure, c’est la solution !

Mais la nuit porte conseil. Il n’arrive pas a dormir et repense a ce que lui a dit le balayeur. Evidemment, c’est stupide…mais d’un autre coté, ils ont tout essayé…ils sont à cours d’idées…alors finalement, pourquoi pas essayer ?

Dès le lendemain, l’équipe est au travail sur le nouveau prototype, ils percent une belle rangée de trou juste là ou l’aile a une faiblesse. Le jour du test arrive. L’avion roule sur la piste, accélère, le vent siffle sur le fuselage, et l’oiseau de fer s’envole, fait des vrilles, des loopings, des chandelles puis revient se poser avec précision sur la piste. Sous les applaudissements général, le technicien cherche le balayeur afin de le remercier :

– Cher ami, c’est tout simplement fabuleux. Mais dites-moi comment vous, un simple agent de service, avez vous pu résoudre le problème qui tenait en échec une équipe complète de techniciens ?
– Ben voyez vous, il suffit d’être observateur. Ainsi, moi par exemple, cela fait 30 ans que je nettoie les chiottes…et bien j’ai jamais vu le PQ se déchirer sur les pointillés !pécu

L’imbécilité à l’état pur !


C’est une demande particulière à laquelle a dû répondre Philippe Croizon dans un train SNCF samedi 23 septembre. Amputé des deux bras et des deux jambes, le sportif a dû prouver son handicap à un contrôleur en présentant sa carte d’invalidité.

Immédiatement, Philippe Croizon a partagé son expérience sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, il a partagé son étonnement via un message accompagné d’une photo. « Dans le TER Rouen Paris, le contrôleur me demande ma carte d’invalidité pour vérifier si je suis bien handicapé ? », s’est-il interrogé.

 

« Les passagers se sont fâchés ils ont dit c’est n’importe quoi! »

Selon 20minutes, l’homme qui a traversé la Manche à la nage en 2010 a tout de suite relaté le déroulé des évènements aux dizaines d’internautes indignés ou compréhensifs face à la question du contrôleur. La publication a d’ailleurs suscité plus de 200 commentaires. « Moi je n’ai rien dit, mais les passagers se sont fâchés ils ont dit c’est n’importe quoi ! « , livre-t-il. Il précise aussi qu’après avoir répété sa demande plusieurs fois, le contrôleur a continué sa tournée des voyageurs.

  Philippe Croizon a tout de même tenu à préciser qu' »en général avec la SNCF, ça se passe super bien« . Et face à quelques commentaires insultants, il relativise : « Je voulais prendre les choses avec humour et ne pas en arriver à des insultes (…) ce monsieur a peut-être eu une mauvaise journée, il est peut-être fatigué je n’en sais rien. » 

Le sportif a rappelé que lors de la panne générale à la gare Montparnasse il y a quelques mois, l’entreprise l’avait raccompagné chez.

Handicapé sportif

 

 

 

 

Attention!


grippe Amour

Qu’est ce que c’est ?…


 » Un porron  »  ?

  Si on voulait le décrire simplement , on pourrait dire que c’est un récipient  ( un  » biberon  » ? ) pour  » pochtron  »  lol 

En fait , ce récipient originaire d’Espagne est un récipient  assez difficile à décrire avec des mots  : Mieux vaut essayer de trouver une image /photo…..Porron

  Comme on peut le voir , on pourrait dire que c’est un biberon  pour  » pochtron  » !  L’illustration montre bien ce qu’est le  porron : Un pichet avec sur le dessus un goulot assez haut fermé par un bouchon et sur le côté un long  » bec verseur  » se terminant en pointe fine , par lequel s’écoule le  » divin breuvage » . Son utilisation demande une certaine technique : Après avoir rempli le porron , on le tient par le goulot et on approche le bec verseur des lèvres sans jamais les toucher …..( contrairement au biberon lol )  . La plus grande difficulté réside ensuite à l’éloigner progressivement de la bouche en tendant le bras ….Cette technique a peut-être été mise au point pour limiter l’abus d’alcool , car il faut garder une certaine lucidité pour boire ainsi sans s’en mettre partout . 

 

Une lueur dans l’obscurité de son âme ….


    Il est là …

   Seul, assis dans son canapé pourri  ,

     perdu  dans ses  noires pensées ,

    regardant distraitement la télé …

    Quand , soudain , la sonnerie de l’entrée retentit ….

Qu’est ce que çà peut être à cette heure ?  Pas un  » démarcheur , emmerdeur  »  ? 

Il s’extirpe tout de même du canapé  pour aller ouvrir …

  Peut-être est ce la voisine du dessous ? Celle qui passe parfois  pour demander si il peut lui prêter un peu de café  ou autre babiole ….

Mais, non: Lorsqu’il ouvre , un mot jaillit :  » surprise « !  : Elle est là , un magnifique sourire aux lèvresfillette et lui  » saute  » dans les bras , et lui donne un énorme baiser /câlin….

C’est sa petite fille ! Accompagnée de ses parents qui passaient dans le quartier , elle leurs a demandé pour monter voir son  » pappy  » .

Camille ,Camille qui a les yeux qui brillent ….Pose un tas de questions comme :  » çà va toi ? T’as mangé déjà ? « 

Quand il lui réponds « non et toi ?  »  , elle lance  un  » non , on mangera en rentrant , papa a acheté une pizza  , mais j’ai faim là !  » 

Lui , lui dit  » tu veux manger quelque chose maintenant ?  »  

 » Ben oui , j’veux bien , t’as quoi ?  » ( sous l’oueil réprobateur de ses parents ) …Il lui propose un Yaourt , la laisse choisir , elle le mange tout en parlant de chose et d’autre fillette au yaourt…..Le yaourt fini , elle lance  » Ben , j’ai encore faim !  » . A nouveau , il lui demande ce qu’elle aimerait …. » Ben du fromage , t’en as ?  » …. » Bien sur  » dit il en ouvrant le réfrigérateur  ,  » regardes et dit moi ?  » ,  » çà  » dit elle en montrant une sorte de Bonbel . Le couteau à la main , il lui propose un morceau , mais elle déplace le couteau pour en avoir plus , puis , refusant le pain proposé , elle mange le fromage assise sur le canapé ( après avoir mis les dessins animés à la télé  ) et lui dit  » ben vient  à côté de  moi pappy !  » Bien sur , il obéit ( les parents ne paraissent plus être présents , ne disent rien , n’interviennent pas  : Il le laissent savourer l’instant ) . La miss commente , explique les dessins animés : Elle sait qu’il n’y connaît plus rien ……

Environ une heure après, ses parents lui disent  » Allez Camille , mets ton manteau , on s’en va  »  , elle :  » Déjà ?  » ……

Il l’aide à enfiler son manteau , échange un nouveau bisou /câlin  et la repose sur le sol . Les accompagne  jusqu’au bas de l’escalier  où la petite lui lance un  » à bientôt , bonne nuit pappy » 

  Ce n’est rien ,penseront certains , mais pour lui ces instants sont importants : Il lui ont mis du  » baume au cœur « ……..

 

 

Lois ??? aux U.S.A !Sont fous ses américains !


loi absurde 1

Dans l’Alabama il est interdit de porter un cornet de glace dans sa poche arrière !

 

loi idiote

Dans l’Utah : Porter un violon dans un sac en papier !

Pffffff ! Et il y en a beaucoup d’autres  :

Je ne sais plus dans lequel : Chatouiller le menton d’une femme avec un plumeau : Niet !!!

Et il y en a beaucoup d’autres ( logique aussi : 51 états avec chacun ses lois ! )