Danger??!!!!


La pratique est courante mais ignorée. Presque tout le monde dort avec un téléphone à côté. Une pratique très dangereuse.

Si vous dormez donc avec votre téléphone lisez donc ce message !

Rester joignable à toute heure est important pour vous. Pourtant, garder votre téléphone portable allumé toute la nuit, au-dessous de votre oreiller ou sur votre table de chevet, n?est pas forcément la meilleure des idées. Que risquez-vous vraiment à garder votre mobile actif à côté de vous ? Voici une histoire tragique qui devrait vous dissuader de vous endormir en jouant à Candy Crush ou laissant le téléphone à la charge.

La nocivité du téléphone, mythe ou réalité ?

Vous faites-vous aussi partie de ces millions de personnes qui ont du mal à se séparer de leurs objets connectés du matin au soir, et si l?on vous disait que dormir avec son cellulaire comportait des risques pour la santé. En effet, les experts s?accordent sur les effets néfastes liés à cette manie et qui apparaissent à long terme, notamment les troubles d?insomnie, les cauchemars, les maux de tête, les nausées ou encore les étourdissements. La lumière bleue émise par l?écran a un effet stimulant sur le cerveau en réprimant l?hormone du sommeil : la mélatonine.

Pire encore, le risque de gliome, un type de cancer du cerveau particulièrement redoutable, est accru chez les gros utilisateurs de téléphone portable. C?est ce que démontrent des chercheurs de l?université de Bordeaux. Voilà un argument en faveur d?une utilisation plus modérée, qui risque fort de raviver le sempiternel débat sur l?impact du téléphone portable sur la santé.

Les différentes études s?accordent à dire que le téléphone rendrait les gens sur le qui-vive. Même durant la nuit, leur subconscient reste alerte, ce qui ne permet pas à l?utilisateur de se détendre et interfère avec son sommeil, car en l?ayant à portée de main, il se dit inconsciemment qu?il en attend quelque chose, un appel ou un message inopiné. Bonjour le stress cellulaire ! Le système d?autorégulation du rythme cardiaque ou de l?horloge biologique est complètement chamboulé. Il y a de grands risques de devenir dépressif ou nomophobe. Si par malheur vous n?avez pas votre téléphone sur vous, vous êtes pris de panique, désemparé et persuadé de ne pas être en sécurité sans votre gadget à la main. Sans parler du syndrome de la sonnerie imaginaire, et pourtant on survivait bien avant l?ère du téléphone portable.

Les radiations ionisantes que les Smartphones émettent pourraient être nocives, bien que leur toxicité n?ait pas été clairement démontrée. Le Centre International de Recherche sur le cancer de l?OMS a classé ces fréquences électromagnétiques comme « potentiellement » cancérigènes pour l?homme. D?autres effets ne sont pas écartés, en effet, mettre son portable dans sa poche affecte les spermatozoïdes et leur viabilité.

Par ailleurs, les ondes électromagnétiques des téléphones ne sont pas les seules à être pointées du doigt. La composition des téléphones passe sur le grill, certains téléphones contiendraient des métaux comme le chrome, le cobalt ou le nickel. Des scientifiques ont relevé 37 cas d?allergies corolaires à l?utilisation fréquente ou prolongée du téléphone portable, dont notamment les dermatites de contact et les allergies cutanées qui surviennent après avoir été exposé à une substance chimique.

Les enfants ne sont pas à l?abri des effets du téléphone sur le développement neurologique. Une étude a d?ailleurs prouvé que ceux qui utilisaient un portable avant l?âge de 7 ans, couraient plus de risques de souffrir d?hyperactivité et de troubles émotionnels ou de conduite.

Le téléphone augmente le risque d?accidents mortels

Dès les années 2000, plusieurs faits divers d?explosions ou de brûlures provoquées par des batteries de téléphones portables ont soulevé des questions de sécurité mais aussi d?usage. Les conséquences peuvent être désastreuses pour l?utilisateur. C?est le cas d?une jeune fille qui en a lourdement payé les frais. La police avait découvert son corps inerte, des écouteurs dans les oreilles et le Smartphone à la main. C?est la surcharge de son téléphone qui serait à l?origine de cet incident mortel. Lorsque sa dépouille a été découverte, son visage, boursouflé présentait des traces de brûlures aux oreilles. Il semblerait que la jeune fille s?était endormie alors qu?elle écoutait de la musique.

Ce cas ne serait pas isolé, des centaines de brûlures liées à l?explosion d?un téléphone sont recensés à travers le monde. L?origine de ces incidents seraient due au fait que certaines batteries en lithium-ion chauffent de manière excessive. Si ce défaut de fabrication est rare, des mesures de précaution sont de mise. Ne laissez pas votre téléphone à proximité de votre corps la nuit ou alors mettez-le en mode « avion » pour couper les émissions électromagnétiques.

Publicités

Sans intérêt mais…….


  Mais avant de me déconnecter ,le besoin de confier ,noter sur ce fichu écran le noir de la journée …..peu de clarté, lumière…  avant de tenter de dormir …

Bien entendu , Emmanuel est venu manger ce midi ….S’il ne faisait que manger ! Mais non , il a voulu se connecter sur mon P.C => Il connait tout!!!!

    Les adresses , les mots de passe,compte banque … et j’en passe ….Au fond je m’en fiche complètement : Même s’il ne lit pas mes billets , mails etc en mon absence , il voit, pressent toujours dans quel état je suis ….

Je lui ai confirmé que j’étais O.K pour garder leur maison et les chiens  vendredi et samedi ( donc je pars ce vendredi vers 18h et rentrerais normalement dimanche dans la journée …) Ils partent en Suisse ! Ils y sont invités pour un baptême ( je ne sais plus  qui sera baptisé  )…

bahhh je serais nourri , logé aux frais de la princesse ….Mais je serais ( en théorie ) obligé de sortir pour fumer une clop !)

Il a vu que j’avais un problème , quelque chose d’inquiétant et , en effet : J’ai eu mon père au téléphone qui m’a appris que mon frère ( le militaire )  a un cancer de la prostate !!!

  Alain a beau être un fasciste, raciste ….et j’en passe , il reste tout de même mon frère et…..çà me fait mal de savoir çà ….Je ne sais pas exactement si ce cancer se soigne  ou?????

 Il a vu aussi que j’ai toujours un tas de papiers  » administratifs  » qui attendent en vrac que je m’y intéresse ; il n’a pas fait de remarque à ce sujet , mais son regard  a suffit ….( idem pour mes cheveux )…Je suppose qu’il me ménage pour que je ne revienne pas sur ma décision de passer ce W.E chez eux….

 

Au fait d’où vient cette expression ? Aux frais de la Princesse

Signification : Le plus souvent utilisé dans le sens d’obtenir quelque chose de gratuit, sans que cela soit offert. Exemple, voyager aux frais de la Princesse permet de voyager gratuitement lors d’une grève, manger aux frais de la Princesse pour les habitués de cocktails et autres réceptions payées pas nos impôts.

Origine : Cette expression Française tiendrait son origine au début du 19° siècle ou il était de bon ton de trouver un salon ou l’on pourrait passer du bon temps sans bourse déliée.

 

 

à consommer avec modération …Long billet..


C’est une belle plante au charme toxiqueRésultat de recherche d'images pour "absinthe plante illustration", qui au XIXe siècle a fait tourner plus d’une tête. Une liqueur enchanteresse couleur vert trouble. Il s’agit de l’absinthe. À l’époque, celle que l’on appelait la fée verte fait fureur dans les salons bourgeois mais dans les assommoirs, elle fait aussi des ravages.

Petit à petit la boisson s’est popularisée. Dans les bistrots, elle est sifflée pure et servie directement au verre. Au début du XXe siècle, absinthisme rime avec alcoolisme. Et en France, s’étend le « péril vert ». Sa toxicité, l’absinthe la doit à la thuyone, une molécule présente dans la plante. Concentrée dans l’alcool, elle contient des propriétés convulsivantes.

En 1907, Georges Clemenceau encourage même les médecins à étudier les effets de cette boisson dans leurs asiles psychiatriques. Car l’absinthe cause d’après lui une folie bien spécifique. « Les médecins chefs très réglementairement, très obéissants, ont à ce moment-là produit des statistiques montrant que plus de 20% des fous étaient d’origine absinthique et qu’il fallait absolument condamner la consommation d’absinthe qui rendait fou. C’était d’ailleurs le slogan de l’époque. L’absinthe rend fou. Elle fait de l’homme une brute, de la femme une victime et des enfants des martyrs », raconte Didier Nourrisson, historien.

Un slogan martelé par les ligues antialcooliques. Crimes, viols, suicides… au début du XXe siècle, l’absinthe est accusée de tous les vices. La ligue nationale publie des affiches, organise des conférences, et tracte jusque sur les bancs de l’école.

En 1915, la consommation d’absinthe est finalement interdite. Une victoire pour la lutte contre l’alcoolisme, mais une victoire teintée d’amertume comme l’explique Didier Nourrisson : « C’est une victoire à la Pyrrhus puisqu’on a supprimé la liqueur d’absinthe mais on a autorisé le lancement des similaires d’absinthe et donc d’une nouvelle gamme de produits assez semblables tout de même et cela n’a absolument pas fait reculer le problème de l’alcoolisme en France ».

Il faudra attendre 96 ans pour que l’absinthe soit à nouveau autorisée en France. Aujourd’hui son taux de thuyone a été limité, mais son degré d’alcool reste toujours aussi élevé. Et si la fée verte ne suscite plus l’enthousiasme, elle est tout de même restée une curiosité.

Paroles :

Ils buvaient de l’ absinthe,
Comme on boirait de l’ eau,
L’ un s’ appelait Verlaine,

L’ autre, c’ était Rimbaud,
Pour faire des poèmes,
On ne boit pas de l’ eau,
Toi, tu n’ es pas Verlaine,
Toi, tu n’ est pas Rimbaud,
Mais quand tu dis « je t’ aime »,
Oh mon dieu, que c’ est beau,
Bien plus beau qu’ un poème,
De Verlaine ou de Rimbaud,

Pourtant que j’ aime entendre,
Encore et puis encore,
La chanson des amours,
Quand il pleut sur la ville,
La chanson des amours,
Quand il pleut dans mon cœoeur,
Et qu’ on a l’ âme grise,
Et que les violons pleurent,
Pourtant, je veux l’ entendre,
Encore et puis encore,
Tu sais qu’ elle m’ enivre,
La chanson de ceux-là,
Qui s’ aiment et qui en meurent,
Et si j’ ai l’ âme grise,
Tu sécheras mes pleurs,

Ils buvaient de l’ absinthe,
Comme l’ on boit de l’ eau,
Mais l’ un, c’ était Verlaine,
L’ autre, c’ était Rimbaud,
Pour faire des poèmes,
On ne boit pas de l’ eau,
Aujourd’hui, les « je t’ aime »,
S’ écrivent en deux mots,
Finis, les longs poèmes,
La musique des mots,
Dont se grisait Verlaine,
Dont se saoulait Rimbaud,

Car je voudrais connaître,
Ces alcools dorés, qui leur grisaient le coeœur,
Et qui saoulaient leur peine,
Oh, fais-les-moi connaître,
Ces alcools d’ or, qui nous grisent le coeœur,
Et coulent dans nos veines,
Et verse-m’ en à boire,
Encore et puis encore,
Voilà que je m’ enivre,
Je suis ton bateau ivre,
Avec toi, je dérive,

Et j’ aime et j’ en meurs,
Les vapeurs de l’ absinthe,
M’ embrument,
Je vois des fleurs qui grimpent,
Au velours des rideaux,
Quelle est donc cette plainte,
Lourde comme un sanglot,
Ce sont eux qui reviennent,
Encore et puis encore,
Au vent glacé d’ hiver,
Entends-les qui se traînent,
Les pendus de Verlaine,
Les noyés de Rimbaud,
Que la mort a figés,
Aux eaux noires de la Seine,
J’ ai mal de les entendre,
Encore et puis encore,
Oh, que ce bateau ivre,
Nous mène à la dérive,
Qu’ il sombre au fond des eaux,
Et qu’ avec toi, je meurs,

On a bu de l’ absinthe,
Comme on boirait de l’ eau,
Et je t’ aime, je t’ aime,
Oh mon dieu, que c’ est beau,
Bien plus beau qu’ un poème,
De Verlaine ou de Rimbaud…
La cueillette , distillation …..:

Utile !!!!!


Transmettez ce message, il peut sauver une vie

 

MESSAGE ENVOYE D’UN AMI QUEBECOIS

IMPORTANT DE LIRE CE MESSAGE

Beaucoup de gens disent qu’ils ne veulent pas boire avant d’aller se
coucher pour ne pas être obligés de se lever la nuit pour aller aux
toilettes.

J’ai demandé à mon cardiologue pourquoi les gens doivent tant uriner la nuit.

Sa réponse fut : Quand vous êtes debout ou assis, la force de gravité retient l’eau dans
la partie inférieure de votre corps.

C’est la raison pourquoi les jambes peuvent enfler.
Quand vous êtes couché, la partie inférieure de votre corps cherche un
équilibre avec les reins.
Alors les reins éliminent l’eau ensemble avec les déchets parce qu’à ce
moment-là c’est plus facile.

L’eau est essentiel pour éliminer les déchets de votre corps.
J’ai demandé au cardiologue quel moment est le plus favorable pour
boire de l’eau. Il m’a répondu :
Boire de l’eau à des moments bien définis en maximalise l’efficacité
dans le corps.

* 2 verres d’eau juste après le réveil active les organes internes.
* 1 verre d’eau 30 minutes avant chaque repas améliore la digestion.
* 1 verre d’eau avant de prendre un bain (ou douche) diminue la
tension artérielle.
* 1 verre d’eau avant de vous coucher, évite un accident
vasculaire cérébral ou cardiaque

Boire de l’eau avant de vous coucher, évite d’avoir des crampes dans
les jambes pendant la nuit.
Vos muscles des jambes, quand il y a des crampes, sont notamment en
recherche d’eau et d’humidité.

Le Dr. Virend Somers est un cardiologue de la clinique Mayo.

1. Si vous prenez une aspirine tous les jours, le mieux c’est de la
prendre le soir.
La raison : l’aspirine a une « mi-durée » de vie de 24 heures.
Donc : si la plupart des crises cardiaques se passent au petit matin,
l’aspirine dans votre corps
sera alors au plus fort.
2. Les Aspirines peuvent se garder pendant de longues années dans votre
petite pharmacie. En vieillissant elles ont l’odeur du vinaigre.

Pourquoi garder des aspirines sur votre table de chevet ?

En dehors de douleurs dans le bras gauche, il y a encore d ‘autres
symptômes signalant une crise cardiaque : des douleurs intenses dans le
menton (et la maxillaire),
la nausée et une forte transpiration… Mais ces symptômes se présentent
moins souvent.

Notez : lors d’une crise cardiaque il est possible que vous n’ayez
AUCUNE douleur dans la poitrine.
Si jamais vous vous réveillez à cause de douleurs intenses dans la
poitrine, avalez immédiatement deux aspirines avec un peu d’eau.

Dites au téléphone : « crise cardiaque »! et également que vous avez pris
2 aspirines. Asseyez-vous sur une chaise près de la porte d’entrée et
attendez les secours.

SURTOUT !!! NE VOUS COUCHEZ PAS !
Un cardiologue a déclaré qu’une seule vie humaine pourra probablement
chaque fois être sauvée si chaque personne qui reçoit ce mail le
transfère à 10 autres personnes !

Pour moi c’est fait. A toi maintenant !
TRANSFÉREZ ! CA PEUT SAUVER DES VIES !!!

Fumer tue ???


En Inde, on ne se contente pas de marquer « fumer tue » sur les paquets de cigarettes pour décourager les consommateurs : dans une longue publicité, un réalisateur de Hollywood, Vibhu Puri, a fait appel a une ex-actrice porno pour faire passer le message.


En quelques jours, cette publicité a été visionnée près de cinq millions de fois sur Youtube. La « guest-star » du clip y est sans doute pour quelque chose : Sunny Leone, ex-actrice porno. Cette canadienne d’origine indienne tourne aujourd’hui dans de nombreuses productions bollywoodiennes. En Inde, son nom est l’un des plus recherchés sur Google.

L’histoire inventée par cette campagne anti-tabac frappe plus fort qu’un simple message sur un paquet de cigarettes: onze minutes de perdues pour chaque cigarette fumée.( => Moi environ 400mn/jour !)

 

 

Encore plus hypocrite !

Condamnés à mort et…..Dernières volontés….


Même en phase terminal à l’hôpital encore soumis à des règles « morales » !!!!Plaisir ultime interdit !

-L’hôpital qui soigne… au whisky !

Depuis septembre 2014, le CHU (centre hospitalier universitaire, autrement dit l’énorme hôpital) de Clermont-Ferrand ( j’y ai déjà été hospitalisé plusieurs fois ), a décidé d’autoriser ses patients en fin de vie à boire du whisky .

Et non seulement ça, mais l’hôpital a décidé de créer un bar à vin, dans lequel pourraient bientôt être servis des grands crus, c’est-à-dire des vins issus d’une vigne reconnue pour son exceptionnelle qualité, dans une atmosphère conviviale.

Moins bien traité qu’un condamné à mort

Il est vrai que la situation actuelle était grotesque : sous prétexte qu’on était à l’hôpital, les « patients » en soins palliatifs (fin de vie) étaient privés de la plupart des petits plaisirs de l’existence.

Mais à quoi bon, on se le demande, priver une personne dont le décès à court terme est médicalement certain, de boire un verre du whisky si ça lui fait plaisir ?

Au nom de quoi vouloir empêcher un patient en fin de vie de manger ce qu’il aime, même si c’est « mauvais pour la santé », comme :

– manger du poulet rôti avec la peau grillée, avec des frites et de la mayonnaise (avec les doigts), du steak saignant au barbecue avec plein de béarnaise, se bourrer de « banana split » (avec double crème chantilly) fumer une cigarette, ou même… des cigarettes, si le patient aime ça, et s’il le peut bien sûr ? Et voir des films drôles !

  Encore plus loin : il faut le faire – si on en a la force. Car lorsqu’un patient est « condamné » par la médecine, il y a toujours un espoir de guérison. Mais encore faut-il que le patient ait en lui les forces spirituelles de vouloir guérir.

Le corps étant à bout, ce sont les forces de l’esprit qui pourront faire la différence. Les guérisons « miraculeuses » ont souvent lieu dans un contexte de reprise d’espoir, de redécouverte du sens de la vie, chez le patient qui trouve une excellente raison de guérir… et guérit. Il est donc capital de tout miser sur le moral du patient. Son environnement, son entourage humain sont alors déterminants, et n’est il pas envisageable  que si l’on créait dans tous les centres de soins palliatifs des endroits où l’on prend du bon temps, on assisterait plus souvent à des miracles.

Beaucoup y travaillent activement, comme le Centre Jeanne Garnier à Paris, et c’est tout à leur honneur.

Certains s’offusqueront du coût, mais un séjour en soins palliatifs coûte en moyenne 6529 euros . Un verre de whisky coûte 3 euros. Un verre tiré d’une très bonne bouteille coûte 5 euros. Un paquet de cigarettes coûte 4 euros.

Et nous parlons de personnes qui, généralement, n’en ont plus que pour 2 semaines à vivre ! À quoi bon prétendre leur faire la morale ? Leur imposer des privations jusqu’au dernier moment ? Autrefois, le condamné à mort lui-même, quel que soit son crime, avait droit à une dernière cigarette. Aujourd’hui, des innocents sont condamnés à mourir intubés de partout, mais n’auraient pas le droit de boire un dernier verre, ni de fumer une dernière cigarette, parce que le règlement de l’hôpital l’interdit. Quel scandale. Quel manque d’humanité.

Mais ne nous voilons pas la face : si cela n’a pas été fait plus tôt, ce n’était pas à cause du coût, mais à cause de réglementations tatillonnes et imbéciles.

Alors bravo au Dr Virginie Guastella, du CHU de Clermont-Ferrand, qui a su dire « m*** » au règlement et aux ronchons.

À votre santé !

-Une dernière faveur ? C’est non !

Thérèse H. avait presque cent ans. La vie lui adressait un dernier sourire, une embellie fugitive, le dernier soleil avant la nuit. Et avant de partir, sans drame, il lui restait juste une dernière envie, une dernière faveur à demander.

Il fallait que ce soit bien important pour qu’elle ose ! Thérèse avait toujours eu scrupule à déranger, à réclamer quoi que ce soit… Elle était discrète comme une souris ! Pourtant, ce matin-là, quand le directeur de l’établissement passe la voir, et bien, pour une fois, elle a une requête à lui présenter…

Elle voulait juste un œuf à 30 centimes !

Oh, pas grand chose ! Thérèse, qu’on ne nourrit plus que par perfusion, voulait simplement manger un œuf à la coque !

– Avec une pincée de sel, ajoute-t-elle, et une mouillette, une bonne mouillette de pain frais, bien beurrée.

Le directeur s’empresse d’accepter. Il est heureux de pouvoir donner satisfaction, ému aussi. Car il a bien compris, lui : ce que demande Thérèse, c’est en somme sa dernière volonté.

Sans se douter de ce qui l’attend, le directeur file à la cuisine pour passer commande de son œuf.

Surprise, stupéfaction ! Le cuisinier lui oppose un refus catégorique. Pas question de faire entrer dans l’établissement un œuf dans sa coquille – même de première fraîcheur. Le règlement l’interdit, question de sécurité alimentaire ! L’œuf autorisé, l’œuf réglementaire, c’est un produit en Tetra Brick, un point c’est tout. Ceci pour préserver la santé des pensionnaires.

Le directeur tente vainement de vaincre la résistance de son maître cuisinier, qui ne veut pas se mettre dans son tort. Il s’efforce ensuite de convaincre la diététicienne, mais il est confronté à un argument sans réplique : le règlement, c’est le règlement !

Alors il se tourne vers les associés actionnaires de l’établissement, qui refusent eux aussi toute entorse à la règle ! Il est vrai qu’on risque gros, l’interdiction, la fermeture, si la « faute » commise venait à s’ébruiter et arriver aux grandes oreilles de l’autorité administrative.

Voilà pourquoi Thérèse a attendu son œuf. Elle s’est étonnée de ne pas le voir arriver. Elle s’est demandé pourquoi on lui refusait ce dernier petit plaisir… Puis elle est morte, le lendemain, en silence.

Super pouvoirs de ……l’urine !(à consommer sans modération? )


Hé oui , ce liquide peu ragoûtant a des vertus étonnantes !

Nous avons tort de le mépriser semble t il  :

 Tout d’abord il faut savoir qu’en une vie un être humain en produit environ 38000 litres ! le foetus se soulage d’environ deux verres de  » pipi » par jour => nous passons les premiers mois de notre vie dans l’urine ..Celle ci est plus propre qu’on ne le croit : Composée de 95% d’eau et de 5 % de déchets ,elle recelle environ 3000 composants chimiques ( urée ,potassium , sodium ,magnésium, azote ,etc…).Funny repairman looking from the toilet bowl.

Il parait que consommer sa propre urine serait bon pour la santé! (Les Chinois ,devenus adepte de  » l’urinothérapie  » seraient plusieurs millions à en boire un verre chaque matin disant que cela donne de l’éclat à la peau !).urine-pot.jpg..Ils l’utilisent aussi comme engrais naturel ..

Dans un autre domaine : Côté énergie renouvelable, en Allemagne et aux U.S.A , on se penche très sérieusement sur le problème ,sur sa transformation en carburant en extrayant l’hydrogène qui s’y trouve ….Et en Grande-Bretagne ,des scientifiques l’ont testée comme énergie pour recharger des portables et…çà a fonctionné !

P.S : Je me souviens qu’étant enfant , nous avions un truc pour calmer nos démangeaisons dues aux piqûres d’insectes ou d’orties  : Frictionner avec un tissu imbibé d’urine !

De là à en boire…..à votre santé si vous voulez essayer….

Dans un domaine diffèrent :

batterie-MetalCell.jpg

 

L’urine peut remplacer ce pétrole si polluant et tarissable, les reins étant une source de recyclage inépuisable, tant qu’il y aura des êtres vivants.

 

Les ingénieurs sud-coréens n’ont fait que réitérer le principe de plus de 2 000 ans de la pile de Bagdad  qui permettait d’obtenir du courant électrique (électrolyse) !  Le MetalCell, rechargeable à l’urine ou à l’eau salée,  pour l’instant est à usage militaire et permettrait d’alimenter un ordinateur durant 4 heures.  Le contact du sodium dans l’urine avec le magnésium de cette pile géante, via son système complexe, produit une réaction électrique.

 

Imaginez si cette invention passe dans le civil, le genre de conversation que l’on pourrait entendre dans les bureaux ou dans les trains, « y’a bientôt plus d’jus, qui s’y colle pour pisser ? » ou plus subtilement  « il semblerait que le niveau de la batterie principale soit bas, qui pourrait se soulager pour le bien de la communauté ? » lol

 

Maintenant, on ne pourra plus dire qu’on n’est  pas au courant pour comment recharger nos batteries !

 

 

 

Orage……


  L’atmosphère a été lourd toute la journée  , je le sentais venir : L’orage a éclaté  avec des roulements de tonnerre bien sur et des éclairs  , mais pour moi ,quand il  » éclate  » c’est un soulagement car le temps orageux m’est pénible : J’ai peur , pas de l’orage en lui même , mais de la crise épileptique qui  survient parfois à cette occasion , pourquoi ? Je ne sais pas ( peut -être l’électricité dans l’air ?)

  Toujours est il que je ne suis pas bien dans ce cas ….cette nuit, je vais me coucher  » tôt  » : Ce mardi , je vais m’efforcer de passer chez le coiffeur ….Puis la semaine va être chargée  ( il me faut voir la pharmacie pour les produits nécessaires à l’I.R.M  ; il me faudra aussi dans la semaine voir pour le prise de sang nécessaire à ce même I.R.M ) ….J’espère être en forme et « présentable  » pour le baptême de Camille …..

  Vraiment ras le bol de cette maladie ….Tout à l’heure , une amie m’a téléphoné , je n’ai même pas pu lui parler , répondre de façon cohérente…

Et là c’est la même chose : A quoi çà sert d’ennuyer mes éventuels lecteurs avec çà ?