» çà  » s’arrange……….


  .. Il y a deux jours , je mettais un billet  » parlant  » du fait que  » mon  » docteur est décédé d’un cancer ……Et des problèmes que çà me posait .

Cette après – midi , je me suis décidé à téléphoner à son cabinet ….Là j’ai eu son épouse ( qui est médecin aussi )f.médecin , je n’ai pas osé faire allusion au fait que son mari était décédé ….. » Innocemment  » , je lui ai demandé si le cabinet était toujours fermé pour cause de congé …….Et là ! Elle m’a dit « non , je consulte à mes heures habituelles  »  ouffffffffffff!

J’irais donc début de la semaine prochaine… (il est vrai que je la trouve moins  » aimable  »  que son mari ) , mais……dès l’instant où mon ordonnanceordonnance sera renouvelée , ce sera  » suffisant  » 

Publicités

Divorce !


  Quelques un (unes ) de mes ami(e)s le savent déjà ……Cette nuit , j’ai décidé de l’écrire en publique  :

Manu me l’a annoncé mercredi ( je crois) : Lui et Lise vont divorcer !P1000263.JPG

Et c’est Emmanuel  qui veut divorcer !!

Evidemment, je suis  » tombé des nues  » …..Lui ai demandé ce qu’il ce passait : Le trompe – t- elle ? Etc……

Il m’a assuré que non , et que lui non plus …. » Simplement  »  il ne l’aime plus , ( en bref ) ….Pratiquement plus de rapports ….disons  » intimes  » plus quelques autres  » détails  »

Puis vint la question la plus importante pour moi : Les enfants ….. Si j’ai bien compris, ce sera la  » garde alternée  »  ( les filles vivront chez Lise et Manu les  » aura  » un W.E sur deux et la moitié des vacances scolaires ) => Comme moi lors de la signature des papiers lors du divorce avec sa mère , sauf que c’est moi qui eus la garde de mon fils …….Camille l’ainée semble commencer à comprendre , à admettre . Justine : Ce n’est qu’un bébé …………..

La maison ? Salon Lise et Manu

Si j’ai bien compris , ils vont la vendre , payer le reste du crédit et…se partager l’argent restant….Lise, je ne sais pas où elle va habiter  , Manu lui, me dit qu’il a déjà un appartement   » en vue  » , m’a demandé si je pourrais lui donner quelques  » trucs  »  (un lampadaire , de la vaisselle etc…..)

  Je sais que Lise ne m’apprécie pas beaucoup => ( je n’allais pas souvent chez eux ) .Pour ne pas troubler leur ménage  justement car je croyais qu’il étaient vraiment amoureux, heureux  …..Mais…………

  Ils s’étaient mariés en septembre 2012 , mais vivaient déjà ensemble depuis plusieurs années …….

 De mon côté , la mauvaise surprise passée , je me dis que je verrais plus souvent Emmanuel  et…..Camille certainement .

 Il est vrai que j’ai remarqué que Lise se « laissait aller  » physiquement : Elle a beaucoup grossi , ne se maquille plus  etc……

Mais………

Enfin , c’est la vie comme on dit…………Ne me reste qu’à m’habituer ………

 

 

 

Mort à crédit….


Il ne s’agit pas ici du roman de L.F.Céline ! Célinemais encore de ma situation financière , interdit bancaire ……..Qui m’oblige à quémander des crédits pour certains achat ! Dont : fumermes clops !

  J’ avoue attendre avec impatience la fin de cette situation d’interdit bancaire  , encore heureux que dans mon village je suis assez connu : Tous les petits commerces ( pas les super-marchés bien évidemment ) ont la gentillesse de me faire crédit : La buraliste (ex boulangère )  , le boulanger ( fils de l’ex boulangère  lol ) et même le propriétaire de mon ancien magasin ….! Certains insistent même pour que j’en prenne plus que demandé ( par exemple , au bureau de tabac , elle sait que le samedi je prends 3 paquets au lieu de 2 habituels => Gêné je ne lui en demande que 2 , mais elle m’en  » donne  » 3 ! ) : Elle me vend donc de la mort à crédit lol  .

Certains penseront , en me lisant que c’est de la vente forcée ……c’est possible , mais peu probable ( à mon avis ) .

prêt

pffffffffffff!


  Out à un tel  point que je me suis levé relativement tôt pour accueillir Manu ce midi ; mais il n’est pas venu : lui ai envoyé un texto  et il parait qu’il est en congé et me l’avait dit ! Puis ras le bol de ces histoires de banque , de fric……Jamais tranquille ….

Sans compter quelques ennuis moins importants dont j’ai du parler ( puisque j’ai la manie de tout écrire ici )…….Mon portable qui ne fonctionnait plus est  » revenu à lui  » ? ;la télé : Toujours idem ; plus de T.NT ??????

Voilà , si çà intéresse quelqu’un qui passe , il sait que je suis en vie ( je crois ) 

Soyez bien 

A un de ces jours peut-être 

messages de détresse …cachés


Des messages de détresse cachés dans des vêtements Zara
 
Des ouvriers d’une usine textile ont été contraints de laisser un mot sur des vêtements vendus en Turquie par la marque Zara. Le but est d’interpeller les acheteurs sur leurs conditions de travail déplorables.
Nouveau scandale pour la chaîne espagnole Zara. En octobre dernier, un jeune Polonais avait alerté les habitants de Varsovie sur les réelles conditions de travail des ouvriers dans les usines localisées dans les pays en développement grâce à des affiches publicitaires détournées. Une histoire similaire a été révélée vendredi 3 octobre. Selon Associated Press, des ouvriers turcs ont déposé des petits messages dans les vêtements vendus par Zara afin que la marque finisse par les payer. “J’ai fabriqué cet article chemiseque vous vous apprêtez à acheter et je n’ai pas été rémunéré”, ont pu lire plusieurs clients de la chaîne à Istanbul. Serait en cause l’usine Bravo Tekstil, un sous-traitant de Zara, qui aurait fermé ses portes du jour au lendemain. Cette dernière employait près de 140 ouvriers et travaillait pour Inditex (Zara, Massimo Dutti, Bershka, Mango et Next). Selon les travailleurs, cela fait trois mois qu’ils n’auraient pas été payés. Ils réclament également une indemnité de départ. “S’il vous plaît, dites à Zara de nous payer”, implorent les travailleurs sur l’étiquette.
Une pétition a déjà recueilli plus de 90 000 signatures
  L’histoire remonte à juillet 2016. L’usine Bravo ferme subitement ses portes. “Un jour, le patron n’était plus là […]. A la place, des sociétés de créanciers sont venues. Le surlendemain, quand nous sommes allés à la fabrique, il n’y avait plus rien, tout avait été saisi”, déplore l’une des ouvrières, rencontrée par le quotidien de gauche Birgün, dont les propos ont été repris par Libération. Après un an de négociations entre le syndicat et les dirigeants européens de ces grandes marques de vêtements, ces dernières ont décrété qu’elles ne paieraient rien. “En d’autres termes, les marques ont accepté leur responsabilité mais elles ont pensé que nous ne méritions pas plus que leurs restes”, lit-on dans une pétition lancée par les ouvriers. Cette dernière a d’ailleurs déjà récolté pas moins de 95 600 signatures.
  Le groupe Inditex a contacté 20 Minutes mardi 8 novembre en indiquant que “le groupe a payé toutes ses obligations contractuelles à la société Bravo Teksti”. La filiale française de Zara a également contacté la presse et a expliqué à Libération qu’Inditex a bel et bien payé ce qu’il devait.

Encore un débile nostalgique !


Isidore Heath Campbell, autorisé à prendre le nom d’Hitlernom-hitler

  Le nom Hitler doit-il être proscrit ? C’est la question qui revient sur le tapis après qu’un américain a été autorisé par la justice à remplacer son nom par celui du dictateur allemand. Un habitant de Pennsylvanie, Isidore Heath Campbell de son nom d’origine, a ainsi obtenu l’autorisation de s’appeler Hitler devant une cour du New Jersey en mars dernier.

Cette autorisation est devenue effective lundi selon MyCentralJersey.com. « C’est génial » a déclaré l’intéressé au site d’information local, « mon permis de conduire a déjà été modifié, mon assurance, ma carte d’identité, tout ce dont j’ai besoin a déjà été modifié ». Et l’homme d’ajouter « Je suis le nouveau Hitler ».!!!?

 

  Il est également fier des initiales de son nouveau nom : I.H.H (Isidore Heath Hitler) qui peuvent aussi signifier « I Hail Hitler » (ou « Je salue Hitler »). Dès lors, difficile de croire que l’individu tatoué au cou d’une croix gammée soit simplement admirateur du nom et pas du personnage historique qui l’a porté.

Uniforme nazi et violences domestiques

  Ses antécédents parlent également pour lui. Car ce n’est pas la première fois que I.H.H, néonazi et suprémaciste blanc notoire, apparaît sur la scène médiatique. En 2008, son cas avait fait grand bruit dans le New Jersey quand un supermarché local avait refusé d’inscrire sur un gâteau d’anniversaire le prénom d’un de ses 9 enfants appelé Adolf Hitler. Le père, vêtu d’un uniforme de la wehrmacht, avait alors déclaré à la NBC 10 que « les gens avaient besoin de sortir leur tête des nuages et de commencer à s’intéresser au futur et non pas au passé ». Sous-entendu : oublions la Shoah et préparons le Reich de demain.

Le gâteau d'anniversaire de son fils, prénommé Adolf Hitler
Le gâteau d’anniversaire de son fils, prénommé Adolf Hitler

initiative intelligente


La résine de cannabis était dissimulée dans des valises marocaines au milieu d’oranges et de pommes. Lundi, la douane de Lyon a remis à la banque alimentaire du Rhône treize tonnes de fruitscaisses fruits ayant servi à dissimuler des stupéfiants.
Le 2 mars, lors d’un contrôle sur l’A7, un camion frigorifique avait été passé au crible à l’aide d’un scanner mobile pour vérifier la présence éventuelle de marchandises illégales dissimulées parmi les fruits.
310 k de résine de cannabis
« L’examen des résultats radioscopiques avait permis aux douaniers d’identifier, au milieu du chargement, des valises marocaines contenant plus de 310 kg de résine de cannabis », indique ce mercredi la douane de Lyon.

   Le chauffeur du camion avait été interpellé et placé en garde à vue.
Plutôt que de gaspiller les fruits utilisés par les trafiquants, les douaniers ont préféré clore cette affaire sur une note solidaire. Les oranges et les pommes seront données par la banque alimentaire aux associations avec lesquelles elle travaille pour permettre de nourrir au quotidien les populations les plus démunies.

C’est réellement arrivé !


Dans la riche capitale
de la Wallonie picarde,
les autorités communales
émues se demandent
quelle décision prendre.
Des habitants aisés,
et des commerçants
s’en viennent plaignant
de tous ces « essedéeffe « ,
ces pouilleux, ces mendiants
qui squattent les bancs publics.
.
Garder les bancs et chasser
tous ces va-nu-pieds, ces gueux.
Qu’ils aillent squatter ailleurs !
Mais ils vont revenir, c’est sûr.
.
Enfin l’idée lumineuse jaillit.
Supprimons les bancs publics !
Ça sert qu’à eux de logement,
l’entretien coûte de l’argent
à la commune et aux habitants.
De toute façon, les amoureux,
aujourd’hui c’est sur twitter
et facebook qui se bécotent.

sdf

Honte !


Tous les enfants aiment-ils le Nutella? Oui, sûrement…sauf ceux qui sont réduits en esclavage pour le produire. illustration-chocolat

Nous sommes en 2016 et pour accroître ses bénéfices, Ferrero — le géant du chocolat propriétaire de Nutella — va jusqu’à tirer profit de l’asservissement de pauvres enfants.

Arrachés à leurs familles et vendus aux plus offrants dans le pire des cas, ces enfants travaillent gratuitement dans des conditions extrêmement dangereuses. Le plaisir que nous prenons à déguster les tablettes de chocolat Ferrero a un prix : celui de leurs vies.

Si plusieurs entreprises ont déjà pris des mesures pour lutter contre ce fléau, Ferrero ne semble pas s’émouvoir du sort de ces jeunes enfants.esclaves-enfants

Il en sera ainsi tant que ses énormes bénéfices ne seront pas menacés.

Et si nous profitions de la période de fêtes qui approche pour demander des comptes au géant du chocolat ? À la veille de Noël, Ferrero souhaite éviter au maximum un scandale autour du travail des enfants. C’est une occasion rêvée pour demander à l’entreprise de mettre un terme à ces pratiques.

Dites à Ferrero de mettre fin à l’exploitation des enfants dans les plantations de cacao — tirer des bénéfices sur le travail d’enfants est intolérable!

Ferrero possède 8,8% du marché mondial du cacao. Avec les quatre autres plus grands groupes du monde, ils se partagent jusqu’à 100 milliards de dollars par an. C’est énorme! Mais au lieu de se servir de cet argent pour payer convenablement les producteurs locaux, Ferrero s’en met plein les poches.

Au lieu d’aller à l’école et de profiter de leur enfance, nombre d’enfants travaillent dans les plantations de cacao où il doivent manipuler des machettes et appliquer des produits chimiques qui dégradent leur santé. Pire: des trafiquants vont même jusqu’à arracher certains enfants à leurs familles et à les réduire en esclavage. 

Le travail forcé des enfants est l’une des conséquences les plus graves générées par la filière du cacao.  Ils sont 2,1 millions d’enfants à y travailler — en Afrique de l’Ouest — selon le Département étasuniens du Travail. Pour sensibiliser les consommateurs, une ONG étasunienne – Green America – propose chaque année un classement des efforts fournis par les 6 plus grandes marques de chocolat pour régler ce problème. En 2016, l’entreprise Ferrero était encore la dernière de la classe…


Grâce à la mobilisation de plusieurs ONG et de plus de 100 000 membres de SumOfUs, le géant Nestlé tenait lui le peloton de tête. Interpellée il y a plusieurs mois sur le sujet, l’entreprise s’était en effet engagée à prendre des mesures fermes contre le travail des enfants sur ses plantations de cacao. Au tour de Ferrero!

Dites à Ferrero que vous refusez de manger du chocolat produit par des enfants qui devraient être à l’école.

 

Parce que Manu….


   M’a dit que Camille en a un ( après visite médicale )

  Le diagnostic d’un souffle au coeur chez un enfant affole souvent les parents. S’agit-il d’une grave maladie cardiaque ? Faut-il lui interdire toute activité sportive ? Dans la grande majorité des cas, ces troubles sont bénins et disparaissent d’eux-mêmes avec le temps.

 
 

Les souffles au coeur sont extrêmement fréquents à la naissance. On estime que 90 % des nouveau-nés et qu’un tiers des jeunes enfants connaissent ce phénomène entre 3 et 7 ans. Ils peuvent se manifester par de la fièvre ou une anémie. Mais seul l’examen du coeur par un médecin généraliste, un pédiatre ou un cardiologue permettra de porter le diagnostic.

Malformation cardiaque ou défaut temporaire ?

Le souffle au coeur chez l'enfant Lorsqu’ils résultent d’une altération du fonctionnement de l’organe (troubles fonctionnels), les souffles au coeur sont bénins et disparaissent avec la croissance. Mais certains peuvent être d’origine organique, c’est-à-dire lié à une cause anatomique. Ces pathologies sont souvent le résultat d’une malformation congénitale qui apparaît au stade embryonnaire.

Ces maladies concerneraient environ 7 naissances pour 1 000. La recherche des antécédents néonataux et familiaux permet généralement de lever le doute. « Dans les cas les plus graves, grâce au dépistage néonatal, ces bébés peuvent être pris en charge médicalement et bénéficier d’une intervention chirurgicale réparatrice précoce » précis le Dr Anne Lavergne.

Quand le médecin n’écoute que votre coeur

Muni de son stéthoscope, le médecin écoute le flux du sang dans le coeur. Son passage d’une cavité à l’autre est rythmé par l’ouverture et la fermeture des valves cardiaques. Le souffle est un bruit inhabituel lié à un défaut de fonctionnement temporaire de ces valves ou à une malformation cardiaque.

Comme l’explique le Dr Emmanuel Cusin, « Le sang qui circule dans le coeur est un liquide qui peut être comparé à l’eau d’un ruisseau. Si le fond du ruisseau est plat, il n’y a pas de remous et l’eau s’écoule quasiment sans bruit. Quand le fond est rempli de rochers et que le courant est fort, il y a des remous et l’eau fait du bruit ».

Une écoute attentive

Le médecin cherche :

  • A localiser le souffle pour définir son origine pathologique ou non  ;
  • A percevoir son intensité qui détermine la gravité de l’anomalie ;
  • Les radiations pour connaître la direction du souffle selon la valve qui est touchée ;
  • Le ton et le moment où il entend le bruit dans le cycle cardiaque.

Dans le cas d’un jeune enfant, l’auscultation se fera de préférence pendant son sommeil de façon à éviter que ses pleurs ne perturbent l’écoute. Pour confirmer et préciser son diagnostic, le médecin pourra demander des examens complémentaires, tels qu’une radiographie du thorax, un électrocardiogramme (ECG), voire une échocardiographie.

Des risques maîtrisés

Un souffle non traité risque de fatiguer petit à petit le coeur auquel on demande un surcroît d’effort et d’entraîner, dans les cas extrêmes, une mort subite. Cependant, les malformations cardiaques sont aujourd’hui prises en charge très tôt, grâce au diagnostic anténatal ou à l’échocardiographie chez le nouveau-né.

Les progrès chirurgicaux permettent une intervention dès les premières semaines de vie. Par ailleurs des techniques moins agressives, basées sur le passage d’un cathéter dans les vaisseaux, facilitent le traitement de certaines anomalies. Les souffles au coeur ne sont donc plus une fatalité, qui interdisent systématiquement toute pratique sportive.