L’auteur …..


        Tolkien  John Ronald Reuel Tolkien ), plus connu sous la forme J. R. R. Tolkien, est un écrivain, poète, philologue et professeur d’université anglais, né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein et mort le 2 septembre 1973 à Bournemouth. Il est principalement connu pour ses romans Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux.

  Après des études à Birmingham et à Oxford et l’expérience traumatisante de la Première Guerre mondiale, John Ronald Reuel Tolkien devient professeur assistant (reader) de langue anglaise à l’université de Leeds en 1920, puis professeur de vieil anglais à l’université d’Oxford en 1925 et professeur de langue et de littérature anglaises en 1945, toujours à Oxford. Il prend sa retraite en 1959. Durant sa carrière universitaire, il défend l’apprentissage des langues, surtout germaniques, et bouleverse l’étude du poème anglo-saxon Beowulf avec sa conférence Beowulf : Les Monstres et les Critiques (1936). Son essai Du conte de fées (1939) est également considéré comme un texte crucial dans l’étude de ce genre littéraire.

  Tolkien commence à écrire pour son plaisir dans les années 1910, élaborant toute une mythologie autour de langues qu’il invente. L’univers ainsi créé, la Terre du Milieu, prend forme au fil des réécritures et compositions. Son ami C. S. Lewis l’encourage dans cette voie, de même que les autres membres de leur cercle littéraire informel, les Inklings. En 1937, la publication du Hobbit fait de Tolkien un auteur pour enfants estimé. 

  Sa suite longtemps attendue, Le Seigneur des anneaux, est d’une tonalité plus sombre. Elle paraît en 1954-1955 et devient un véritable phénomène de société dans les années 1960, notamment sur les campus américains. Tolkien travaille sur sa mythologie jusqu’à sa mort, mais ne parvient pas à donner une forme achevée au Silmarillion. Ce recueil de légendes des premiers âges de la Terre du Milieu est finalement mis en forme et publié à titre posthume en 1977 par son fils et exécuteur littéraire Christopher, en collaboration avec Guy Gavriel Kay. Depuis, Christopher Tolkien publie régulièrement des textes inédits de son père.

   De nombreux auteurs ont publié des romans de fantasy avant Tolkien, mais le succès majeur remporté par Le Seigneur des anneaux au moment de sa publication en poche aux États-Unis est, pour une large part, à l’origine d’une renaissance populaire du genre. Tolkien est ainsi considéré, pour certains, comme le « père » ou l’un des « pères » de la fantasy moderne. Son œuvre a eu une influence majeure sur les auteurs ultérieurs de ce genre, en particulier par la rigueur avec laquelle il a construit son monde secondaire.

Publicités

Du concret à l’abstrait….


La création d’art,la représentation d’animaux exprimaient une capacité d’abstraction:L’aptitude à saisir l’essence d’une chose et à la transformer en un symbole qui remplace cette chose.Ce symbole qui remplace une chose a aussi une autre forme:Un son,un mot.Un cerveau capable de penser en terme d’art peut développer au maximum de son potentiel une autre abstraction,d’une importance capitale:Le langage.Et ce même cerveau capable d’opérer la synthèse entre l’abstraction de l’art et l’abstraction du langage produirait un jour une synergie des deux symboles,une mémoire des mots:L’écriture.

Extrait de « Ayla  » de J.M Auel

Définition de « écrivain » donné au salon du livre


Quant à définir ce qu’est un écrivain, j’imagine que chaque auteur peut avoir sa définition. Pour moi, il y a différentes strates. L’intime : être écrivain, cela correspond en tout premier lieu au besoin, à l’impérieuse nécessité de s’exprimer en couchant des mots sur le papier, avec un minimum de style. Cela a à voir avec les notions de plaisir solitaire mais aussi d’exigence. Et puis, bien sûr, il y a ensuite la strate sociale : être écrivain, c’est confronter ses textes au regard des autres, c’est-à-dire être publié, toucher le lectorat. Les deux strates peuvent être réunies chez la même personne mais pas toujours. Je connais des gens qui sont de véritables écrivains et qui ne sont pas publiés (par souhait, malchance, incompréhension du monde de l’édition… les raisons peuvent être multiples) mais aussi des auteurs édités, vendant parfois beaucoup de livres, et qui ne sont pourtant pas des écrivains au sens de l’intime que j’évoquais plus haut. Amicalement, Eric Fouassier
 

Eric FOUASSIER récompensé en 2011 pour le roman Le traducteur, publié en 2010 aux Editions Pascal Galodé

 

Discussion sur Une Idée de LIVRE de ANITA. N’hésitez pas à faire suivre si vous le désirez.


 

Une Idée de LIVRE de ANITA. N’hésitez pas à faire suivre si vous le désirez.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Anita, c’est elle, des mots qui soulagent les maux, un coeur généreux, de l’Amour, de la lumière, et un talent de grande poétesse (à mon avisClin d'oeil)

voici le lien de son espace, afin que vous vous en rendiez compte par vous-même.

http://angieantia.spaces.live.com/

 

 (je me permet de citer ton message Anita, et de n’y ajouter aucun mot supplémentaire, les tiens sont amplement suffisants.Un Merci à Toi, tout simplement!)Clin d'oeilBisouRose rouge

 

Une Idée de LIVRE

A chacune et chacun

 

A chacune et chacun d’entre vous, à vos cœurs et vos âmes qui me sont si précieux, à celles et ceux, fidèles, entiers, tourmentés, heureux, tristes qui vous êtes arrêtés un jour dans mon espace … à chacune et chacun, dans tous vos états, dans tous vos débats, je vous dis « JE VOUS AIME ».

 

Je vous aime pour ces moments uniques et merveilleux que nous partageons depuis quelques années. Que vous laissiez une trace ou que vous ne fassiez que passer, vous nourrissant au passage, à chacune et chacun d’entre vous, je dis « MERCI ».

 

Je vous offre mes mots depuis un certain temps et vous et moi  nous nous sommes rapprochés Nous avons ensemble ri, versé des larmes, partagé d’intenses moments de joie, nous avons été transportés, bouleversés, troublés, mais jamais, JAMAIS nous n’avons été indifférents les uns aux autres.

 

Nous avons chacune et chacun des émotions à partager, un peu, beaucoup, la totalité de Ce que Nous Sommes. Et ces instants de partage nous enrichissent TOUS.

 

Inconsciemment ou consciemment, nous nous enrichissons les uns des autres en partageant ici, nos mots, nos photos, ce qui nous tient à cœur, ce qui nous déplait, ce qui nous met en colère, ce qui nous élève, nous émerveille, nous attriste … TOUT ce qui nous touche.

 

Et parce que nous sommes uniques, nous sommes différemment touchés. Nos histoires nous racontent nos trajectoires et quelles qu’elles soient, chacune mérite une attention.

 

Il m’a fallu du temps pour « mettre au monde » une Idée de livre.

Il m’a fallu du temps pour intégrer l’Idée que ce livre pouvait exister.

Il m’a fallu du temps pour vous en parler.

Maintenant, je suis prête à partager avec vous cette Idée pour en faire une Réalité

 

J’ai signé un contrat avec un éditeur. Un contrat en souscription.

Aujourd’hui, je vous propose d’être les premiers à réserver ce livre dont le titre a longtemps « flotté » dans ma « tête » : « D’une Âme à l’Autre ».

 

Ce livre comportera 160 pages pour 82 textes (n’oubliez pas qu’ils sont souvent longs et qu’il leur faut 2 pages pour se sentir à l’aise).

 

Votre règlement par chèque bancaire, 16 €uros (14 € + 2 € de frais de port) devra être adressé à l’adresse suivante :

 

Éditions Persée

8 Place Victor Hugo

83310 COGOLIN

 Références : Anita LE SANT – "D’une Âme à l’Autre ";Référence:PE8656 (ajoutée sur un petit mot joint à la commande)

 

Pour l’achat de 10 livres ou plus, les frais de port sont gratuits.

 

Pour mes Amis hors de France, le prix est le même, que vous soyez au Canada, en Belgique ou en France, les frais de port n’augmentent pas.

 

Croyez-vous que l’on invente une pareille adresse pour un éditeur ??? Croyez-vous toujours au « hasard » ???

 

J’ai une autre requête, pour vous, pour moi.

 

Je ne saurai peut-être pas lesquels parmi vous auront participé à cette naissance.

 

J’aimerais cependant pouvoir vous remercier individuellement, car nous sommes ensembles, les pionniers de cette merveilleuse aventure. Pour celles et ceux qui le désirent, vous pouvez me laisser un petit mot en aparté.

 

 

N’hésitez pas à en parler autour de vous.

Vous qui connaissez aujourd’hui le « Pouvoir des Mots », vous savez combien il est bon de se sentir Aimé, Compris, Soutenu et Ecouté. 

Merci à toutes et à tous

 

Je vous porte dans mon cœur,

Dans la Lumière de l’Amour,

 

Anita

Discussion sur Une Idée de LIVRE


  Je fais suivre ce billet "appel" de Anita car elle fait partie de mes ami(e)s et ce qu’elle écrit est de la vraie poésie……..Elle mérite vraiement d’être éditée

Perso,je vais passer commande dès que possible,mais même si vous ne lui commandez pas son livre,au moins soyez sympas et faites suivre ce message….

Citer le message précédent

Une Idée de LIVRE

A chacune et chacun

 

A chacune et chacun d’entre vous, à vos cœurs et vos âmes qui me sont si précieux, à celles et ceux, fidèles, entiers, tourmentés, heureux, tristes qui vous êtes arrêtés un jour dans mon espace … à chacune et chacun, dans tous vos états, dans tous vos débats, je vous dis « JE VOUS AIME ».

 

Je vous aime pour ces moments uniques et merveilleux que nous partageons depuis quelques années. Que vous laissiez une trace ou que vous ne fassiez que passer, vous nourrissant au passage, à chacune et chacun d’entre vous, je dis « MERCI ».

 

Je vous offre mes mots depuis un certain temps et vous et moi  nous nous sommes rapprochés Nous avons ensemble ri, versé des larmes, partagé d’intenses moments de joie, nous avons été transportés, bouleversés, troublés, mais jamais, JAMAIS nous n’avons été indifférents les uns aux autres.

 

Nous avons chacune et chacun des émotions à partager, un peu, beaucoup, la totalité de Ce que Nous Sommes. Et ces instants de partage nous enrichissent TOUS.

 

Inconsciemment ou consciemment, nous nous enrichissons les uns des autres en partageant ici, nos mots, nos photos, ce qui nous tient à cœur, ce qui nous déplait, ce qui nous met en colère, ce qui nous élève, nous émerveille, nous attriste … TOUT ce qui nous touche.

 

Et parce que nous sommes uniques, nous sommes différemment touchés. Nos histoires nous racontent nos trajectoires et quelles qu’elles soient, chacune mérite une attention.

 

Il m’a fallu du temps pour « mettre au monde » une Idée de livre.

Il m’a fallu du temps pour intégrer l’Idée que ce livre pouvait exister.

Il m’a fallu du temps pour vous en parler.

Maintenant, je suis prête à partager avec vous cette Idée pour en faire une Réalité

 

J’ai signé un contrat avec un éditeur. Un contrat en souscription.

Aujourd’hui, je vous propose d’être les premiers à réserver ce livre dont le titre a longtemps « flotté » dans ma « tête » : « D’une Âme à l’Autre ».

 

Ce livre comportera 160 pages pour 82 textes (n’oubliez pas qu’ils sont souvent longs et qu’il leur faut 2 pages pour se sentir à l’aise).

 

Votre règlement par chèque bancaire, 16 €uros (14 € + 2 € de frais de port) devra être adressé à l’adresse suivante :

 

Éditions Persée

38 rue de Bassano

75008 PARIS

Références : Anita LE SANT – «  D’une Âme à l’Autre ».

 

Pour l’achat de 10 livres ou plus, les frais de port sont gratuits.

 

N’hésitez pas à en parler autour de vous.

Vous qui connaissez aujourd’hui le « Pouvoir des Mots », vous savez combien il est bon de se sentir Aimé, Compris, Soutenu et Ecouté.

 

Dans la Lumière de l’Amour,

Anita

Le nom de la rose


Ce soir passe à la télé "le nom de la rose",film que j’ai vu déjà plusieurs fois avant de lire le livre;mais je ne peux résister à le revoi,car il est très "riche" dans plusieurs domaines…..Religion,enigmes,atomosphère mystèrieuse et ….philosophie (intolèrance,foi ,etcc….
Surment repasserais je après…

Anna Gavalda


Biographie d’Anna Gavalda

Après avoir grandi en Eure-et-Loir dans une atmosphère folklorique, Anna Gavalda est envoyée en pension, à quatorze ans, à la suite de la séparation de ses parents. Elle suit une hypokhâgne et obtient une maîtrise de Lettres à la Sorbonne. De nombreux petits boulots (serveuse, caissière.. .) occupent son temps tandis qu’elle souhaite faire du journalisme et envoie sa candidature à Madame Figaro. Elle y témoigne pour un dossier sur les enfants de parents divorcés. Profitant du calme de la Seine-et-Marne, elle cumule les métiers de chroniqueuse pour le cahier Paris-Ile-de-France du Journal du Dimanche, de professeur de français, d’assistante-vétérinaire et de maman de deux enfants. Cette jeune femme dynamique au style piquant, sincère et savoureux reçoit le grand Prix R.T.L. – Lire pour son premier recueil de nouvelles ‘Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part’ en 1999. Délicieux mélange de simplicité, de merveilleuses et tragiques vérités quotidiennes, ce titre ne quitte pas les classements des meilleures ventes pendant des mois et est traduit dans une trentaine de langues. Elle s’essaie les années suivantes à de nouveaux styles, écrit son premier roman et un livre pour enfant. C’est durant l’été 2003 qu’elle commence à travailler sur son quatrième titre, un nouveau roman, ‘Ensemble, c’est tout‘, un véritable succès dans le monde littéraire, critique et public, adapté au cinéma en 2007 par Claude Berri.

La Consolante
Portraits [et interviews]

RENCONTRE AVEC ANNA GAVALDA

Au fil de la vie…

A l’occasion de la sortie de son troisième roman, ‘Ensemble, c’est tout’, l’équipe d’evene.fr a rencontré pour vous Anna Gavalda qui met autant de sourires dans la vie qu’elle n’en met dans ses écrits…

 Lire "RENCONTRE AVEC ANNA GAVALDA"

Les anecdotes sur Anna Gavalda

Opportunité
Elle rédige sa première nouvelle dans une salle d’examen, alors qu’elle est en train d’échouer au concours d’entrée à Sciences-Po.

Bobo ?
Ses parents, ‘Parisiens bourgeois éclairés‘, ont fait le grand saut en 1968 : ils ont décidé de quitter la ville pour aller vivre dans une abbaye non chauffée.