14-18 : l’histoire cachée de l’armistice


C’était il y a presque 103 ans :

Tout le monde s’en fiche :

Pour amener les Allemands à accepter des conditions de cessez-le-feu très douloureuses, le maréchal Foch a fait preuve d’une rare psychologie.

 » Allô Eiffel…  » Il est 6 heures du matin, ce 5 novembre 1918, lorsque l’antenne de la tour Eiffel  détecte un signal en morse. Un jeune télégraphiste, Maurice Hacot ( célèbre pour avoir reçu la demande télégraphique d’armistice de la Première Guerre mondiale )

Résultat d’images pour maurice hacot photos

, note le message et se précipite pour le porter à son supérieur. Ce message, des millions de combattants l’attendent depuis des années. Il vient de Berlin . C’est une demande d’armistice adressée à la France par le chancelier allemand Max de Bade. Après quatre ans de combats, le conflit qui ravage la France et le monde va peut-être prendre fin. Les stratèges français n’osaient l’espérer si tôt : ils misaient sur un cessez-le-feu au printemps 1919, après un lent délitement de l’armée allemande. Mais depuis la mi-juillet, tout s’est précipité. Les troupes américaines se sont lancées dans la bataille. Et surtout, le pouvoir de Berlin fait face, sur son propre sol, à un début de guerre civile. Il n’a plus le choix.

Le 5 au matin, le message reçu à la tour Eiffel est transmis au QG du maréchal Foch

Afficher les détails de l’image associée
Foch

, à Senlis, dans l’Oise. Pour lui, c’est un soulagement. Contrairement à certains jusqu’au-boutistes qui voudraient envahir l’Allemagne, Foch juge que l’armée a déjà trop souffert et c’est aussi l’opinion du président du Conseil, Georges Clemenceau. Après de rapides tractations avec les Alliés, la réponse donnée aux Allemands est donc favorable. À Berlin, un convoi d’émissaires officiels mené par le député Matthias Erzberger

Afficher l’image source

se met en route vers le QG de l’état-major allemand établi à Spa, en Belgique occupée. De là, il rejoindra la France.

Pas question de recevoir l’ennemi en grande pompe à Versailles

Foch a un souci : où va-t-il recevoir la délégation allemande ? Il veut un endroit discret à l’abri de la presse et de la population. Pas question de recevoir l’ennemi en grande pompe à Versailles, ni même dans son QG de Senlis. Cette ville a été incendiée par les Allemands en 1914, son maire et d’autres otages  ont été fusillés par les soldats du Reich. Pour ses habitants, ce serait une provocation. Une idée naît alors à l’état-major. Pourquoi ne pas utiliser le train privé de Foch ? Il a un avantage : sa mobilité.  »Si les journalistes viennent à trop tourner autour, on peut toujours le déplacer et reprendre les discussions plus loin, à l’abri des indiscrets  » , explique l’historien Jean-Yves Bonnard,( auteur du livre :  » Rethondes Le jour où l’Histoire s’est arrêtée  ») . Mais le problème n’est qu’à moitié résolu : il faut maintenant trouver une voie cachée, loin des grands axes de chemin de fer , pour accueillir le convoi. Le temps presse, des militaires explorent les tracés des lignes ferroviaires sur les cartes et sur le terrain. Soudain, un fonctionnaire de la direction des transports ferroviaires, un certain Pierre Toubeau, tombe sur un segment de réseau sans issue s’enfonçant au cœur de la forêt de Compiègne. Cet embranchement de deux kilomètres, qui part de la gare de Rethondes, a été posé en 1916 pour accueillir des canons à longue portée. Il se termine en un épi de plusieurs voies parallèles, dans une petite clairière cachée au milieu des arbres. C’est un cadeau du ciel. On pourrait y installer non seulement le train de Foch, mais aussi, à côté, un autre avec les émissaires allemands.

Les notes du cessez-le-feu s’élèvent : on n’a pas entendu cet air depuis plus de quatre ans !

Le plan est adopté. Le 7 novembre à 20 h 20, venant de Spa, les voitures des dignitaires du Reich franchissent la ligne de front, à la commune de La Capelle, dans l’Aisne. Depuis les lignes françaises s’élèvent bientôt les notes du cessez-le-feu, jouées au clairon par un jeune caporal. On n’a pas entendu cet air depuis plus de quatre ans ! Les armes se taisent. Mais la trêve ne durera que le temps de conduire la délégation allemande à l’abri, d’abord à la gare de Tergnier, puis, en train, jusqu’à la clairière où les attend Foch.

Le 8 au matin, après une courte nuit de sommeil, le chef de la délégation allemande, Matthias Erzberger, rejoint avec ses camarades le train du maréchal français. En négociateur chevronné, il s’attend à des discussions tendues. Mais il n’a pas imaginé ce qui va se passer. Sitôt entré dans le wagon, le député affirme son intention de négocier. Foch réplique, d’une voix glaciale, qu’il n’y aura aucune négociation. Si l’Allemagne veut l’armistice, elle doit remettre la quasi-totalité de son arsenal militaire aux Alliés, relâcher tous les prisonniers de guerre ( alors que les détenus allemands ne seront libérés qu’ultérieurement ) et accepter l’occupation de certaines de ses villes frontières.  » Pour la délégation allemande, c’est un véritable coup de massue  », résume Jean-Yves Bonnard.

Les journaux en sont réduits à inventer des fake news !

C’est là, peut-être, que la discrétion des entrevues, chère à Foch, est si utile. Imaginons que les exigences alliées aient filtré dans la presse, Erzberger n’aurait-il pas été tenté de rompre les pourparlers, pour sauver son amour propre et celui de son pays ? Au lieu de quoi le secret de la clairière de Compiègne sera préservé, empêchant les passions de déborder. Entre le 8 et le 11, les journaux sont tellement bien bernés qu’ils en sont réduits à inventer des  » fake news » pour remplir leurs pages. Ainsi, le quotidien Excelsior affirme, photomontage à l’appui, que l’armistice est sur le point d’être signé… au château du Francfort, près de Compiègne.  » Le pire est qu’après-guerre des cartes postales du prétendu château de l’armistice seront vendues par dizaines de milliers !  » s’amuse Jean-Yves Bonnard. Le plan du maréchal Foch a presque trop bien fonctionné, en somme.

Erzberger va avoir besoin de deux jours pour faire parvenir le document allié à Berlin et au QG de Spa. Une fois obtenus les soutiens du gouvernement et de l’armée, il retourne à la table des négociations le 10 novembre à 22 heures. Avec une ténacité rare, il arrache durant cette ultime nuit des concessions minimes à Foch, grâce auxquelles il conserve un minuscule arsenal, destiné à éteindre la guerre civile dans son pays. Enfin, à 5 heures du matin, l’armistice est signé par les deux parties. Symboliquement, il n’entrera en vigueur que six heures plus tard, afin que les combats cessent le 11e jour du 11e mois à la 11e heure. Le dernier mort français, Augustin Trébuchon, tombe à 10 h 45. Quant à Erzberger, il sera lui aussi victime de la guerre : en 1921, un forcené l’abat, étant persuadé qu’il était responsable de la défaite allemande et de cet armistice amer…

Les commentaires sont inutiles ( j’ai l’habitude )

5 septembre 1940 :


Le Juif Süss à la Mostra de Venise……..

Célèbre film de propagande nazi :  Le Juif Süss (Jud Süss en allemand) ouvre la Mostra de Venise le 5 septembre 1940, quelques mois après le début de la Seconde Guerre mondiale. Dans les mois qui suivent, il est vu par 20 millions de spectateurs en Allemagne et dans l’Europe occupée (dont un million en France).

Le film a été réalisé par Veit Harlan

Afficher l’image source
Veit Harlan

, sous l’égide du ministre de la Propagande du Reich Joseph Goebbels, avec d’importants moyens matériels.

Il se présente habilement comme un film historique et d’aventure, propre à séduire tous les publics. Son antisémitisme odieux se cache derrière une technique d’une indéniable qualité et un scénario élaboré avec le plus grand soin.

Le scénario s’inspire d’un roman de Lion Feuchtwanger , paru en 1925. Ce roman raconte l’histoire d’un financier du XVIIIe siècle, Joseph Süss Oppenheimer, qui servit le duc de Wurtemberg et finit par être pendu à Stuttgart.

Mais ce fond de vérité est outrageusement déformé. Ainsi le film attribue-t-il au financier juif le viol de la fille du conseiller alors que c’est ce dernier qui dans la réalité viola la fille de Süss.

L’objectif est de présenter Süss et ses coreligionnaires comme des êtres maléfiques, avides d’argent et de sexe, visant à s’introduire dans les villes allemandes pour s’en approprier les richesses et les femmes.

Depuis la fin de la guerre, le visionnage intégral du film est réservé aux chercheurs ; le public n’étant autorisé qu’à en voir des extraits. !

Voilà, ce sera tout pour ce soir, de toutes façons pour ne recevoir que des  » like  », écrire ne sert à rien, sauf à moi …..

Puis, beaucoup mieux : Je vais regarder un vieux film à la télé, me coucher relativement tôt car Manu passe demain avec Camille et Justine, mes adorables petites filles ……..

çà s’est passé un 8/07 ……..


8 juillet 1853

Le  » commodore  » Perry débarque au Japon

Le 8 juillet 1853, le commodore Matthew Perry apporte à l’empereur du Japon un message d’amitié du président américain Franklin Pierce. En fait d’amitié, il s’agit d’une injonction à se soumettre.!!!!!

Les Japonais, qui s’étaient jusque-là tenus à l’écart des affaires du monde, se laisseront-ils assujettir comme, avant eux, les Chinois et la plupart des autres peuples d’Asie ?..Un message d’amitié en forme de menace

Le commodore (capitaine de vaisseau commissionné) s’inquiète auprès du gouvernement japonais des mauvais traitements qu’ont eu à subir des marins américains naufragés sur les îles japonaises.

Ses quatre  » bateaux noirs  », surnommés ainsi parce qu’ils utilisent du charbon et crachent de la fumée, provoquent un grand émoi chez les Japonais. Ces derniers prennent conscience de leur retard sur les  » Barbares  » d’Occident.

Il faut dire que l’archipel est soumis depuis 1603 aux  »shôguns  » de la famille Tokugawa . Ces maires du palais ont relégué l’empereur, le tenno (ou taino), dans un rôle religieux et honorifique. Ils ont dompté les grands seigneurs féodaux, les daimyo. Ils ont fermé l’archipel aux influences étrangères, avec interdiction quasi-générale d’entrer ou de sortir du pays… De ce fait , les Japonais mesurent mal les changements techniques et intellectuels qui se sont produits dans le monde et en particulier en Occident au cours des 250 dernières années.

Au cours d’une seconde visite, le 13 février 1854, le commodore Perry commande sept navires de guerre, dont quatre à vapeur. Il se fait menaçant et exige du shôgun qu’il ouvre les ports japonais aux navires de commerce et aux baleiniers américains.

Le shôgun s’incline et ses représentants signent un traité le 31 mars 1854 à Kanagawa par lequel ils garantissent le rapatriement des éventuels naufragés. Ils consentent aussi à ouvrir les ports de Shimoda et Hakodaté aux navires de commerce battant pavillon américain. Ils offrent enfin aux États-Unis un statut de faveur et accueillent en 1856 un premier consul américain, Townsend Harris.

( Harris )

Dans les années suivantes, le Royaume-Uni et les principales puissances européennes réclament et obtiennent des privilèges équivalents.

Les Japonais les plus lucides comprennent qu’ils doivent adopter rapidement les principes et les techniques des Occidentaux s’ils ne veulent pas être colonisés comme leur voisin chinois. D’autres préfèrent s’en prendre directement aux Occidentaux et se laissent entraîner à de sanglantes émeutes.

C’est le début d’un long conflit entre les réformistes et les conservateurs, ces derniers étant conduits par le shôgun. Il se termine en 1867 par la victoire des premiers et le renvoi du shôgun.

Le jeune empereur Mutsuhito

Mutsuhito

 (15 ans !) prend lui-même le pouvoir et entreprend à marches forcées de réformer le Japon. Il va en faire le premier pays industriel non occidental.

Coronavirus :pandémie, épidémies….


……quelle différence ?

Le coronavirus venu de Chine continue de se propager, inquiétant les autorités mondiales et , bien sur la population . Si l’on parle d’épidémie pour le moment, certains craignent une pandémie. Mais quelle est la différence entre les deux termes ?

Le mot  »épidémie » est utilisé lorsqu’une maladie contagieuse, la plupart du temps d’origine virale, atteint un nombre important de personnes dans une région donnée et pendant un certain temps

Par exemple ,

En France, l’épidémie de grippe revient chaque année entre octobre et mars. Des mesures (vaccination, mesures d’hygiène…) sont alors prises. 

On parle de  »pandémie » lorsqu’une épidémie s’étend à un continent entier, ou même au monde entier. 

La pandémie la plus meurtrière fut la grippe espagnole, entre 1918 et 1920. Et actuellement, le Sida, Ebola ou encore la grippe aviaire peuvent être considérés comme des  »infections virales pandémiques  », puisqu’elles touchent le monde entier. 

La progression de la pandémie grâce à cette carte mise en ligne par une université américaine :(l’université Johns-Hopkins ): Elle répertorie tous les cas confirmés à travers la planète, ainsi que ceux suspectés. Elle est mise à jour en temps réel, on y trouve donc le nombre de cas au 12 février 2021.

Nombre de cas :

2 382 336

480 767 morts

Cas confirmés par pays/région/souveraineté

2 000 464 États-Unis
772 416 Brésil
501 800 Russie
291 588 Royaume-Uni
286 576 Inde
242 280 Espagne
235 763 Italie
208 823 Pérou
192 068 France
186 525 Allemagne
180 156 Iran
173 036 Turquie
148 456 Chili
129 184 Mexique
119 536 Pakistan
112 288 Arabie Saoudite
98 720 Canada
84 210 Chine
78 052 Bangladesh
75 071 Qatar
59 711 Belgique
55 421 Afrique du Sud
51 816 Biélorussie
48 458 Pays-Bas
48 288 Suède
44 440 Equateur
42 206 Colombie
40 986 Émirats arabes unis
39 387 Singapour
38 284 Egypte
35 910 Royaume-Uni
35 295 Indonésien
34 432 Koweït
31 044 Suisse
29 706 Ukraine
28 201 Pologne
25 987 Argentine
25 231 Irlande
24 175 Philippines
22 890 Afghanistan
21 182 Roumanie
20 808 République dominicaine
19 954 Oman
18 461 Israël
17 889 Panama
17 182 Japon
17 034 Autriche
16 667 Bahreïn
15 414 Irak
15 281 Bolivia
14 669 Armenia
13 873 Nigeria
13 558 Kazakhstan
12 235 Denmark
12 031 Serbie
11 947 Korea, South
10 484 Algeria
10 358 Ghana
10 321 Moldova
9 826 Czechia ???? ( connais pas ? )
8 681 Cameroun
8 594 Norway
8 533 Morocco
8 530 Azerbaijan
8 369 Malaysia
8 221 Guatemala
7 360 Honduras
7 285 Australia
7 064 Finlande
6 582 Sudan
4 763 Tajikistan
4 759 Sénégal
4 717 Uzbekistan
4 614 Nepal
4 515 Congo (Kinshasa)
4 373 Djibouti
4 258 Guinée
4 181 Cote d’Ivoire
4 049 Luxembourg
4 039 Hungary
3 796 Haïti
3 538 North Macedonia
3 375 Gabon
3 373 El Salvador
3 125 Thaïlande
3 094 Kenya
3 068 Grèce
2 993 Bulgarie
2 832 Bosnia and Herzegovina
2 738 Venezuela
2 670 Ethiopia
2 452 Somalia
2 249 Croatia
2 211 Cuba
2 129 Kyrgyzstan
1 965 Estonie
1 962 Maldives
1 952 Central African Republic
1 869 Sri Lanka
1 807 Iceland
1 752 Lithuania
1 667 Mali
1 604 South Soudan
1 541 Slovakia
1 504 New Zealand
1 488 Slovénie
1 464 Nicaragua
1 461 Costa Rica
1 389 Guinée-Bissau
1 388 Lebanon ????
1 385 Albania
1 306 Equatorial Guinea
1 298 Kosovo
1 283 Mauritania
1 203 Madagascar
1 202 Paraguay
1 200 Zambie
1 094 Latvia ( ??? )
1 087 Tunisie
1 062 Sierra Leone
974 Cyprus
974 Niger
891 Burkina Faso
863 Jordan
852 Andorra
847 Uruguay
846 Chad
831 Georgia
728 Congo (Brazzaville)
712 Diamond Princess ( ????? =)
691 San Marino
679 Uganda
640 Malta
632 Sao Tome and Principe
616 Cabo Verde
605 Jamaica
560 Yemen
522 Togo
509 Tanzania
485 West Bank and Gaza
476 Rwanda
472 Mozambique
455 Malawi
443 Taiwan*
410 Liberia
398 Eswatini ???
378 Libye
337 Mauritius
332 Vietnam
324 Montenegro
320 Zimbabwe
305 Benin
249 Burma
194 Mongolia
162 Comores
156 Guyana
152 Syrie
144 Suriname
141 Brunei
126 Cambodia
117 Trinidad and Tobago
113 Angola
103 Bahamas
99 Monaco
96 Barbados
83 Burundi
82 Liechtenstein
62 Bhutan
48 Botswana
41 Eritrea
31 Namibia
28 Gambie
27 Saint Vincent and the Grenadines
26 Antigua and Barbuda
24 Timor-Leste
23 Grenada
20 Belize
19 Laos
19 Saint Lucia
18 Dominica
18 Fiji
15 Saint Kitts and Nevis
12 Holy See
11 Seychelles
9 MS Zaandam ( ???? )
9 Western Sahara
8 Papua New Guinée
4 Lesotho

Cas confirmés par province/État/dépendance

208 118 confirmés

New York City New York États-Unis

83 585 confirmés

Cook Illinois États-Unis

67 111 confirmés

Los Angeles Californie États-Unis

41 015 confirmés

Nassau New York États-Unis

40 464 confirmés

Suffolk New York États-Unis

34 076 confirmés

Westchester New York États-Unis

23 951 confirmés

Philadelphie Pennsylvanie États-Unis

22 889 confirmés

Middlesex Massachusetts États-Unis

21 570 confirmés

Wayne Michigan États-Unis

20 277 confirmés

Miami-Dade Floride États-Unis

19 099 confirmé

Suffolk Massachusetts États-Unis

19 066 confirmé

Hudson New Jersey États-Unis

18 667 confirmé

Bergen New Jersey États-Unis

18 206 confirmé

Essex New Jersey États-Unis

16 753 confirmé

Prince George’s Maryland États-Unis

16 524 confirmé

Passaic New Jersey États-Unis

16 317 confirmé

Union New Jersey États-Unis

16 288 confirmé

Middlesex New Jersey États-Unis

16 134 confirmé

Fairfield Connecticut États-Unis

15 552 confirmé

Harris Texas États-Unis

15 365 confirmé

Essex Massachusetts États-Unis

15 282 confirmé

Maricopa Arizona États-Unis

13 372 confirmé

Rockland New York États-Unis

13 124 confirmé

Montgomery Maryland États-Unis

12 945 confirmé

Dallas Texas États-Unis

12 746 confirmé

Fairfax Virginie États-Unis

11 959 confirmé

Providence Rhode Island États-Unis

11 911 confirmé

New Haven Connecticut États-Unis

11 820 confirmé

Worcester Massachusetts États-Unis

11 262 confirmé

Oakland Michigan États-Unis

10 924 confirmé

Hartford Connecticut États-Unis

10 541 confirmé

Orange New York États-Unis

10 464 confirmé

Marion Indiana États-Unis

9 911 confirmé

Riverside California US

9 674 confirmé

Hennepin Minnesota US

9 537 confirmé

District of Columbia District of Columbia US

9 100 confirmé

Ocean New Jersey US

9 096 confirmé

Milwaukee Wisconsin US

8 886 confirmé

Lake Illinois US

8 837 confirmé

San Diego California US

8 774 confirmé

Norfolk Massachusetts US

8 563 confirmed

Monmouth New Jersey US

8 529 confirmed

King Washington US

8 418 confirmed

Plymouth Massachusetts US

8 255 confirmed

DuPage Illinois US

8 193 confirmed

Broward Florida US

7 971 confirmed

Jefferson Louisiana US

7 915 confirmed

Clark Nevada US

7 754 confirmed

Bristol Massachusetts US

7 737 confirmed

Orange California US

7 709 confirmed

Montgomery Pennsylvania US

7 678 confirmed

Palm Beach Florida US

7 279 confirmed

Orleans Louisiana US

7 245 confirmed

Mercer New Jersey US

7 000 confirmed

Macomb Michigan US

6 948 confirmed

Kane Illinois US

6 916 confirmed

Baltimore Maryland US

6 903 confirmed

Camden New Jersey US

6 754 confirmed

Delaware Pennsylvania US

6 741 confirmed

Franklin Ohio US

6 616 confirmed

Erie New York US

6 599 confirmed

Tarrant Texas US

6 596 confirmed

Morris New Jersey US

6 593 confirmed

San Bernardino California US

6 591 confirmed

Salt Lake Utah US

6 428 confirmed

Baltimore City Maryland US

6 395 confirmed

Hampden Massachusetts US

6 376 confirmed

Prince William Virginia US

6 204 confirmed

Denver Colorado US

6 204 confirmed

Shelby Tennessee US

6 190 confirmed

Davidson Tennessee US

6 011 confirmed

Will Illinois US

5 861 confirmed

Mecklenburg North Carolina US

5 340 confirmed

Bucks Pennsylvanie US

5 329 confirmed

 Puerto Rico US

5 245 confirmed

Douglas Nebraska US

5 217 confirmed

St. Louis Missouri US

5 011 confirmed

Cuyahoga Ohio US

4 989 confirmed

Fulton Georgia US

4 906 confirmed

Polk Iowa US

4 834 confirmed

Yakima Washington US

4 826 confirmed

Burlington New Jersey US

4 808 confirmed

Gwinnett Georgia US

4 709 confirmed

Arapahoe Colorado US

4 698 confirmed

Somerset New Jersey US

4 373 confirmed

Sussex Delaware US

4 348 confirmed

Anne Arundel Maryland US

4 261 confirmed

Kent Michigan US

4 251 confirmed

Berks Pennsylvania US

4 186 confirmed

DeKalb Georgia US

4 139 confirmed

New Castle Delaware US

4 129 confirmed

Michigan Department

4 054 confirmed

East Baton Rouge Louisiana US

4 033 confirmed

Alameda California US

4 033 confirmed

Lake Indiana US

4 022 confirmed

Dutchess New York US

3 976 confirmed

Travis Texas US

3 895 confirmed

Lehigh Pennsylvania US

3 680 confirmed

Ramsey Minnesota US

3 643 confirmed

Adams Colorado US

3 600 confirmed

Lancaster Pennsylvania US

3 582 confirmed

El Paso Texas US

3 513 confirmed

Bexar Texas US

3 430 confirmed

Minnehaha South Dakota US

3 386 confirmed

Imperial California US

3 370 confirmed

Cobb Georgia US

3 350 confirmed

Pima Arizona US

3 255 confirmed

Monroe New York US

3 226 confirmed

Jefferson Kentucky US

3 193 confirmed

Northampton Pennsylvania US

3 180 confirmed

Loudoun Virginia US

3 161 confirmed

Chester Pennsylvania US

3 064 confirmed

Snohomish Washington US

3 032 confirmed

Santa Clara California US

3 027 confirmed

Hillsborough Florida US

2 975 confirmed

Hamilton Ohio US

2 957 confirmed

Woodbury Iowa US

2 942 confirmed

Kern California US

2 833 confirmed

Hillsborough New Hampshire US

2 810 confirmed

Luzerne Pennsylvania US

2 809 confirmed

San Francisco California US

2 807 confirmed

McKinley New Mexico US

2 784 confirmed

Caddo Louisiana US

2 766 confirmed

Potter Texas US

2 697 confirmed

Marion Ohio US

2 686 confirmed

Hall Georgia US

2 627 confirmed

Winnebago Illinois US

2 616 confirmed

Weld Colorado US

2 604 confirmed

Cumberland New Jersey US

2 558 confirmed

Genesee Michigan US

2 545 confirmed

Mobile Alabama US

2 542 confirmed

Orange Florida US

2 541 confirmed

Wake North Carolina US

2 515 confirmed

Out of GA Georgia US

2 475 confirmed

San Mateo California US

2 439 confirmed

Yuma Arizona US

2 433 confirmed

Onondaga New York US

2 432 confirmed

Tulare California US

2 424 confirmed

Jefferson Colorado US

2 422 confirmed

Lee Florida US

2 422 confirmed

Atlantic New Jersey US

2 405 confirmed

Brown Wisconsin US

2 390 confirmed

Lucas Ohio US

2 388 confirmed

Navajo Arizona US

2 376 confirmed

Utah Utah US

2 371 confirmed

Greenville South Carolina US

2 357 confirmed

Gloucester New Jersey US

2 318 confirmed

Fresno California US

2 290 confirmed

Montgomery Alabama US

2 284 confirmed

Durham North Carolina US

2 280 confirmed

Arlington Virginia US

2 230 confirmed

Collier Florida US

2 225 confirmed

Fort Bend Texas US

2 220 confirmed

Howard Maryland US

2 187 confirmed

Jefferson Alabama US

2 178 confirmed

Frederick Maryland US

2 162 confirmed

Henrico Virginia US

2 145 confirmed

St. Louis City Missouri US

2 125 confirmed

Alexandria Virginia US

2 110 confirmed

Pickaway Ohio US

2 081 confirmed

Stearns Minnesota US

2 050 confirmed

Pierce Washington US

2 034 confirmed

San Juan New Mexico US

2 034 confirmed

Allegheny Pennsylvania US

2 014 confirmed

Allen Indiana US

1 995 confirmed

Chesterfield Virginia US

1 986 confirmed

Albany New York US

1 958 confirmed

Cass North Dakota US

1 952 confirmed

Racine Wisconsin US

1 938 confirmed

Richland South Carolina US

1 925 confirmed

Forsyth North Carolina US

1 888 confirmed

El Paso Colorado US

1 872 confirmed

St. Tammany Louisiana US

1 864 confirmed

Santa Barbara California US

1 854 confirmed

Walker Texas US

1 853 confirmed

Guilford North Carolina US

1 848 confirmed

Duval Florida US

1 837 confirmed

Ford Kansas US

1 832 confirmed

Elkhart Indiana US

1 832 confirmed

Washoe Nevada US

1 820 confirmed

Dougherty Georgia US

1 813 confirmed

Black Hawk Iowa US

1 811 confirmed

Apache Arizona US

1 798 confirmed

Contra Costa California US

1 776 confirmed

McHenry Illinois US

1 746 confirmed

Pinellas Florida US

1 726 confirmed

Ulster New York US

1 717 confirmed

Dakota Nebraska US

1 686 confirmed

Richmond City Virginia US

1 679 confirmed

Unassigned Rhode Island US

1 654 confirmed

Anoka Minnesota US

1 642 confirmed

Sacramento California US

1 637 confirmed

Kings California US

1 626 confirmed

Kansas City Missouri US

1 623 confirmed

Bernalillo New Mexico US

1 621 confirmed

Summit Ohio US

1 600 confirmed

Rutherford Tennessee US

1 599 confirmed

Nobles Minnesota US

1 592 confirmed

Cass Indiana US

1 592 confirmed

Les cas confirmés comprennent des cas positifs présumés et des cas probables, conformément aux lignes directrices des CDC à compter du 14 avril.

Les totaux de décès aux États-Unis comprennent confirmés et probables, conformément aux lignes directrices des CDC au 14 avril.

Les cas récupérés en dehors de la Chine sont des estimations basées sur des rapports des médias locaux, et des rapports état aux et locaux lorsqu’ils sont disponibles, et peuvent donc être sensiblement inférieurs au nombre réel. Les cas récupérés au niveau de l’État américain proviennent du projet de suivi COVID.

Cas actifs = total confirmé – total récupéré – nombre total de décès.

Taux d’incidence = cas confirmés pour 100 000 personnes.

Ratio cas-lé décès (%) = Nombre de décès enregistrés / Nombre de cas confirmés.

Taux de dépistage aux États-Unis : = résultats totaux des tests pour 100 000 personnes. Les « résultats totaux des tests » sont égaux au « total des résultats des tests (positifs + négatifs) » du projet de suivi COVID.

Remarque : Tous les cas de COVID-19 chez des citoyens américains rapatriés de la Princesse du Diamant sont regroupés. Ces personnes ont été affectées à divers lieux de quarantaine (dans des bases militaires et des hôpitaux) aux États-Unis. Ce regroupement est conforme au CDC.

On les a crus ….



Les paroles :

On les a crus les experts
Ils savaient ce qu’il fallait faire
Z’avaient des diplômes
Du baratin le décorum
Présentés comme des  » sur-hommes »

On a cru les technocrates
Avec eux nos routes seraient droites
Nous serions heureux
En marchant en rang derrière eux
Fallait juste fermer les yeux

On a cru les candidats
A chaque élection c’est comme ça
La main sur le cœur
L’intérêt général blabla
Puis tais-toi sale électeur

On a cru les pollueurs
Ils nous apportaient le bonheur
Y’avait pas d’soucis
Ils la respectaient notre vie
Aucun danger c’est écrit

On a cru nos diplomates
De la paix les acrobates
Soyez rassurés
La compréhension du monde
Tournait dans leur tête bien ronde

On les a crus les menteurs
Quand ils juraient sur leur honneur
Tout p’tit Cahuzac
Se croyant plus grand que Balzac
Même pris la main dans le sac…




On a cru Monsieur Roundup
On a cru Madame Amiante
Leur fils Pesticide
Les cousins Savoureux Arômes
Leurs neveux Beaux Colorants

On a cru les militants
Mais ils militaient à plein temps
Pour les vrais humains
Ils n’avaient pas une seconde
Fallait qu’il tourne leur monde

On les a crus les banquiers
Ils allaient tout nous simplifier
Nous font même payer
Pour gérer la sécurité
Qu’ils juraient nous apporter

On a cru les assureurs
Pour tout nous étions garantis
Sauf qu’en tout petit
En quasi chinois c’est écrit
Vous avez cru par erreur

On a cru le Père Noël
Que tout pouvait tomber du ciel
Mais les actionnaires
Nous ont fait retomber sur terre
Mais la barbe blanche est chère

On les a crus nos élus
On les a crus les scientifiques
D’la République
On a même crû nos chers médias
Professionnels du débat

On les a crues les promesses
On était du peuple qu’on caresse
Lors des grandes messes
Ils instauraient des commissions
Gouvernements de mission

On les a crus les blabla
Les « c’est juré plus jamais ça »

Comme on aimait ça
On était sous des banderoles
Mais c’n’était qu’un mauvais rôle

Refrain :
Devine devine
Qui fut roulé dans la farine
Devine devine
Qui profite des rapines
Démocraties qu’on assassine

Un castor coupe un tronc de peuplier en moins d’une minute……


Le mammifère pressé utilise ses dents et dégage le petit arbre en 45 secondes avant de l’emmener rapidement à la construction de son barrage.

Presque aussi rapide et efficace qu’une tronçonneuse.

Avec ses incisives affutées, même si l’animal est censé être paisible ,il vaut mieux ne pas lui chercher de noises …. (comme dans la dernière vidéo ) : L’homme veut l’empêcher de traverser mais……

Il défend ?

 » Ecocide  »….


C’est en 1970 qu’a été prononcé le terme d’écocide, alors que l’utilisation d’un herbicide très toxique par l’armée américaine au Vietnam est contestée, le terme d’écocide, qui caractérise des atteintes délibérées ( voulues ) à l’environnement, a fait du chemin. Jusqu’à se retrouver aux portes de la loi française

Bien qu’il ne soit pas inscrit dans la loi, le mot » écocide » s’est déjà imposé dans le vocabulaire militant. Le terme « écocide », que les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) espèrent voir graver dans le texte de loi qui sera présenté en Conseil des ministres le 11 février, fait débat depuis un demi-siècle. Députés, juristes, militants, médias… A l’aune des enjeux environnementaux qui se présentent à notre planète, ce mot, objet de toutes les interprétations, alimente espoirs et fantasmes.

De quoi parle-t-on exactement, lorsque l’on parle d’écocide ? 

Pour comprendre ce concept aujourd’hui popularisé, il faut s’ intéresser à son origine ,rechercher le premier écocide identifié comme tel : L’utilisation par l’armée américaine, pendant la guerre du Vietnam, de l’ « agent orange », un puissant herbicide. Les conséquences  marquent encore aujourd’hui le pays et sa population. Il en sera question lors du procès qui s’est ouvert, ce lundi 25 janvier au tribunal judiciaire d’Evry,  après le dépôt de plainte de Tran To Nga

, une victime franco-vietnamienne, contre 26 fabricants de ces produits phytosanitaires. Ce drame environnemental et humain a permis l’émergence du terme « écocide », une nouvelle arme sémantique dans l’arsenal des défenseurs de la planète plus de cinquante ans après.

80 millions de tonnes de pesticides sur le Vietnam

Lors de la guerre du Vietnam , le principal problème pour les américains est : Comment déloger « l’ennemi » ? Comment percer la végétation dense qui recouvre le sud du Vietnam et permettre à l’aviation américaine de bombarder les combattants du Viêt-Cong qui s’y abritent ? Dès le début de son intervention militaire, en 1955, l’armée américaine se heurte à la forêt, aux champs et mangroves, alliés naturels des locaux. Pour en venir à bout, elle trouve sa réponse à domicile, dans ses propres terres agricoles.

« Aux Etats-Unis, on utilise des pesticides de façon industrielle dans l’agriculture intensive depuis la fin du XIXe siècle, explique Valérie Chansigaud

Résultat d’images pour valérie chansigaud

, historienne des sciences et de l’environnement. La Seconde Guerre mondiale favorise la diffusion de nouvelles familles d’insecticides, comme les DDT et DDTP. » L’industrie chimique américaine ( qui compte déjà dans ses rangs le géant Monsanto ) développe alors un puissant défoliant : l' »agent orange », particulièrement dangereux à cause de sa teneur en dioxine, une substance très toxique.

Dès 1961, les avions larguent leurs  » traînées blanches  » sur le sud du pays. En dix ans, on estime que 80 millions de litres de produits chimiques ont été déversés sur le Vietnam, ainsi que sur les zones frontalières avec le Cambodge et le Laos. Plus de 20% de la superficie du sud du pays a été touchée. Les retombées recouvrent des milliers de villages. La végétation meurt, laissant les populations sans moyens de subsistance et exposées à des taux de dioxine dévastateurs, à l’origine notamment de cancers et de malformations

Un avion de l'armée américaine arrose une forêt vietnamienne d'un herbicide puissant, l'"agent orange", le 3 mars 1967.  (AFP / UPI)
Un avion de l’armée américaine arrose une forêt vietnamienne d’un herbicide puissant, l' »agent orange », le 3 mars 1967.  

A l’époque, les dangers de ces substances pour la santé humaine défraient la chronique. « Dès 1963, la biologiste américaine Rachel Carson

Résultat d’images pour rachel carson

fait état dans son livre  »Printemps silencieux » de toutes les études réalisées depuis 1945 sur les dangers du DDT, DDTP et autres pesticides », souligne Valérie Chansigaud. « C’est un moment charnière où l’on commence à dénoncer ces produits », pointe-t-elle. Les biologistes du monde entier observent, médusés, le déroulement de l’opération Ranch Hand, qui consiste à épandre six herbicides pour détruire la jungle vietnamienne. 

Les biologistes popularisent le concept

Parmi ces biologistes , figure Arthur Galston

Résultat d’images pour arthur galston

, éminent professeur de biologie à l’université américaine de Yale (Connecticut). Jeune biologiste pendant la Seconde Guerre mondiale, il a lui-même aidé à développer les substances que l’on retrouve dans l' »agent orange », explique David Zierler

Résultat d’images pour david zierler
( photos : Pas sur que c’est ce monsieur )

, historien américain  »

A l’époque, l’ambition est de nourrir une population mondiale qui ne cesse d’augmenter. En 1945, Galston pensait avoir créer une belle technologie qui sauverait des millions de personnes de la famine », explique le spécialiste. « Quand il a découvert que l’armée utilisait cette invention au Vietnam pour tuer des gens, l’idée même que la technologie qu’il a développée pour l’agriculture ( avec de bonnes intentions ) était appliquée à la guerre l’a mis personnellement  » très en colère  ».  » 

Bert Pfeiffer à l’université américaine du Montana, Matthew Meselson à Harvard (Massachusetts)… Sur les campus, les pontes de la biologie sont aux premiers rangs de la contestation contre la guerre du Vietnam, explique l’historien. Mais avec leurs connaissances, c’est plus précisément contre l’utilisation des armes chimiques qu’ils vont se mobiliser. 

« Ils étaient choqués par la guerre du Vietnam en général, mais plus encore par ce que faisait l’armée américaine de l’agent orange ». Ils ont donné l’alerte dès 1964 et les autorités leur ont assuré :  » Ne vous en faites pas, c’est sans danger pour la population. » !! Ce à quoi ils répondaient :  »Mais enfin, vous ne savez pas de quoi vous parlez ! », poursuit David Zierler

« Jeter des millions de litres d’herbicide sur le Vietnam avec des concentrations bien supérieures à ce que l’on utilise pour l’agriculture… Personne ne savait ce que cela pouvait causer comme dommage. « David Zierler, historien à France info….

Mais comment alerter le grand public et surtout, les autorités américaines ? Comment décrire une situation inédite ? A l’occasion d’une conférence scientifique à Washington en février 1970, Arthur Galston prononce alors un mot qui marque les esprits : pour stopper l’opération  »Ranch Hand  », il propose de passer par la loi et suggère « un nouvel accord international pour interdire l’écocide ». Ce qu’il définit alors simplement comme « la destruction délibérée de l’environnement », telle qu’elle est pratiquée au Vietnam par les Etats-Unis.

En effet , aucun texte ne permet alors de contraindre les Américains à arrêter l’usage de ces pesticides sur le peuple vietnamien, pas même le protocole de Genève qui, en 1925, a interdit l’usage des armes chimiques, après les horreurs liées à l’usage du gaz sarin et du gaz moutarde dans les tranchées de la Première Guerre mondiale. 

« Est-ce que nos armes conçues pour tuer les plantes comptent au même titre que le gaz moutarde et le chlore ?, relève David Zierler. A cela, Arthur Galston répondait :  »C’est cela qu’on appelle écocide  ». Elles ont peut-être été conçues pour tuer des plantes, mais en désignant leur action comme un écocide, on met en lumière le fait que vous ne pouvez pas juste tuer les plantes et prétendre qu’il n’y aura pas de conséquences sur les humains. » 

Les biologistes Arthur Galston (au centre), Arthur Westing (à droite) et Everett Mendsoln (à gauche), lors d'une conférence sur la guerre du Vietnam, le 28 décembre 1972.  (CHARLES GORRY / AP)
Les biologistes Arthur Galston (au centre), Arthur Westing (à droite) et Everett Mendsoln (à gauche), lors d’une conférence sur la guerre du Vietnam, le 28 décembre 1972.  

La question d’un terme nouveau pour décrire la spécificité des atrocités commises au Vietnam agite les universitaires dès le milieu des années 1960. A l’époque, tout le monde a en tête les travaux de Raphael Lemkin

Résultat d’images pour Raphael Lemkin
R.Lemkin

, le juriste américain à l’origine du terme « génocide », reconnue par L’O.N.U en 1948 . Les milieux intellectuels et scientifiques français, proches de leurs pairs vietnamiens, en débattent activement. « Ce qui fait polémique en France ( dans le sens scientifique du terme ) parmi les intellectuels qui s’opposent à la guerre du Vietnam, c’est avant tout de savoir si l’armée américaine est en train de commettre un génocide », explique l’historien Pierre Journoud

Résultat d’images pour pierre journoud vers 1950

, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paul-Valéry Montpellier 3 et spécialiste de l’Asie.

Pendant qu’Arthur Galston met en avant ; l’écocide outre-Atlantique, eux s’accordent à reconnaître, au cours d’une conférence sur les armes chimiques organisées à Orsay en 1970 , « que l’on se trouve en face d’un génocide doublé d’un biocide« . L’idée étant de faire émerger un terme « qui puisse justement se distinguer de génocide, car tous voient bien que ce qu’il se passe au Vietnam est d’un tout autre ordre, qu’il s’agit de quelque chose de nouveau », poursuit Pierre Journoud.

Inscrit dans le Code pénal d’une dizaine de pays 

Quand les Etats-Unis mettent fin aux attaques chimiques sur le Vietnam, en 1971 , ( = quatre ans avant la fin de la guerre ), la reconnaissance de l’écocide devient le combat des juristes et environnementalistes. L’année suivante, Olof Palme

Résultat d’images pour Olof Palme
O.Palme ?

, Premier ministre suédois, reprend le mot à la conférence de Stockholm. Mais, si le débat sur l’écocide ressurgit sans cesse, jamais le mot ne parvient à s’imposer. « Constatant cet écueil dans le droit international, le Vietnam sera finalement le premier pays à décider de créer ce crime nouveau dans son propre Code pénal, en 1998« , 

Le Vietnam devient ainsi le premier pays à reconnaître juridiquement ce crime commis sur son sol. « Il ne le nomme pas écocide ». « L’article 342 de son Code pénal décrit le  »fait pour toute personne en temps de paix ou en temps de guerre, de massacrer massivement des habitants d’une région, de détruire des ressources d’existence, et la vie culturelle et spirituelle d’une nation, de bouleverser les bases d’une société en vue de la détruire ou de commettre tout autre acte de génocide ou de destruction de la vie des êtres vivants ou du milieu naturel' ».  Surtout, « il qualifie l’écocide vietnamien de guerre contre une terre et des non-nés », explique Valérie Cabanes.

« Une terre désigne un environnement qui est en même temps un habitat. Et les non-nés, ce sont les générations futures. Or, ces deux sujets ne sont d’ordinaire pas des sujets de droit. On ne peut pas aller en justice pour les défendre aujourd’hui.  » (Valérie Cabanes )

Dans la foulée du Vietnam, huit autres Etats issus de l’ex-URSS, dont la Russie et l’Ukraine, ont inscrit leur version du « crime d’écocide » dans leur Code pénal. En 2010, la juriste britannique Polly Higgins a, à son tour, proposé à l’ONU que l’écocide constitue un crime contre la paix et demandé à la communauté internationale de légiférer en ce sens. Ailleurs, des juges ont reconnu des écocides, comme au Brésil, en Equateur ou au Guatemala. La Belgique débat actuellement de l’opportunité de se doter d’un tel concept. Alors que la France a, elle, décidé de privilégier la notion de « délit » environnemental à celle de « crime » dans son futur texte de loi. La menace a changé, explique Valérie Cabanes, qui pointe aujourd’hui non pas la force militaire, mais le poids des industriels. « Il devient nécessaire de réaffirmer la suprématie des droits humains sur le droit commercial, d’une part, mais aussi de reconnaître que nos droits fondamentaux sont conditionnés par le respect de normes supérieures définies par des lois biologiques », ( V.Cabanes )……..

Obtenir réparation, avec ou sans écocide

A moins d’être rétroactifs, ces textes de loi qui reconnaissent l’aspect délictuel ou criminel des écocides ne changeront rien pour les victimes de l’ « agent orange », qui continuent de se battre dans l’espoir de faire reconnaître par la justice la responsabilité du gouvernement américain et des fabricants. S’appuyant sur les lois déjà existantes, des vétérans de l’armée américaine ont réussi à contraindre, en 1984, ces groupes de l’industrie chimique à les dédommager pour les conséquences graves de l' »agent orange » sur leur santé.

Des victimes vietnamiennes de l'"agent orange" devant un tribunal de New York, aux Etats-Unis, à l'occasion d'une audience, le 18 juin 2007.  (STAN HONDA / AFP)
(Des victimes vietnamiennes de l' »agent orange » devant un tribunal de New York, aux Etats-Unis, à l’occasion d’une audience, le 18 juin 2007.  )

En revanche, les victimes vietnamiennes n’ont jamais obtenu gain de cause. En 2009, la Cour suprême des Etats-Unis a ainsi débouté de leurs plaintes une association les représentant contre les 37 entreprises ayant fabriqué le défoliant. La justice américaine a estimé « que ‘l’agent orange’ n’était pas un poison au regard du droit international », rappelle Valérie Cabanes. 

Si la France n’est pas encore dotée d’un texte pénalisant l’écocide, une décision en faveur de Tran To Nga créerait un précédent pour des centaines de milliers d’autres victimes potentielles. Le tribunal d’Evry pourrait être le premier à reconnaître la responsabilité des fabricants dans la dispersion de l’ « agent orange ». Une porte ouverte pour, peut-être, commencer à réparer les dommages multiples causés par l’écocide originel, plus d’un demi-siècle après

C’était il y a environ …..


.…68 ans : Le  » complot des blouses blanches  » :

13 janvier 1953 : Staline et le complot des blouses blanches

Ce matin-là, les russes découvrent dans le journal officiel du Parti communiste soviétique un article qui explique comment plusieurs médecins de renom ont assassiné des hauts cadres du gouvernement. Le point commun de la plupart des inculpés : ils sont juifs. Des arrestations massives commencent alors chez les médecins. Mais l’affaire se termine brusquement à la mort de Staline, comme si celui-ci en était l’initiateur…En fait , il s’agissait d’une machination montée par le NKVD pour le régime stalinien ; l’affaire fut abandonnée deux mois après la mort de Staline

! ( Le NKVD avait pour but de contrôler la population soviétique, afin de détruire toute opposition au régime et d’appliquer la terreur   sur tout le pays afin qu’encore une fois l’opposition ne se fasse pas entendre )

Le 13 janvier 1953 , les russes lisent dans le journal officiel du parti communiste soviétique un article intitulé  » Sous le masque des médecins universitaires , des espions tueurs et vicieux .  » !

Environ un an avant , Staline avait déclaré au  » Politburo  » Tout sioniste est l’agent du service de renseignement américain. Les nationalistes juifs pensent que leur nation a été sauvée par les États-Unis, là où ils peuvent devenir riches, bourgeois. Ils pensent qu’ils ont une dette envers les Américains. Or parmi mes médecins, il y a beaucoup de sionistes.  » . Semion Ignatiev

Semion Ignatiev
Ignatiev

nommé récemment ministre de la Sécurité de l’État, est chargé de mettre en œuvre les accusations et d’obtenir des aveux.

Un groupe de médecins dont 6 juifs qui ont soigné des membres du parti communiste sont accusés d’avoir empoisonné Andreï Jdnav ( mort en 1948 ) et Alexandre Chtcherbakov ( mort en 1945 ) , les médecins sont aussi accusés d’être sur le point d’assassiner d’ autres importantes personnalités soviétiques . Une femme médecin ( Lida Timachouk ) est décorée de l’ordre de Lénine pour avoir dénoncé le groupe ! ( Parmi les meurtriers présumés, on retrouve le médecin personnel de Staline ainsi que le général et médecin-chef de l’Armée soviétique.)

L’affaire eut amena un important  » retentissement international  » et indigna le  » bloc  » de l’ouest . A. Einstein , Winston Churchill plus d’autre personnalités envoyèrent des télégrammes de protestation au ministère des Affaires étrangères exigeant une enquête ….. Début février 1953 , une bombe explose à la délégation soviétique de Tel-Aviv .Bien que Ben Gourion

Résultat d’images pour David Ben Gourion
Ben-Gourion

ait fait des excuses , l’Union Soviétique cesse ses relations diplomatiques avec Israël début février 1953 ….

Les partis communistes des pays occidentaux affiliés au  » Kominform  » , ont ordre de soutenir la condamnation des médecins ….Auguste Lecoeur publie le 22janvier un communiqué dans le journal  » L’Humanité  »  » Lorsque , en Union Soviétique, est arrêté le groupe des médecins assassins travaillant pour le compte des services d’espionnage terroriste anglo-américains , alors , la classe ouvrière applaudit de toutes ses forces  »

Le 5 mars 1953 , Staline meurt ( d’une hémorragie cérébrale ) , mais les arrestations continuent . G.Malenkov est élu président du conseil et déclare lors de la réunion du  » Présidium du soviet suprême  » qu’il faut en finir avec le culte de la personnalité .Lavrenti Beria est élu vice -président et récupère les attributions de Semion Ignariev , puis met fin à  » l’affaire des médecins  » . entre temps , début mars, un des médecins est soumis à un interrogatoire , puis un second mi-mars lors de ces interrogatoires , un général leurs apprend que l’affaire est terminée . Fin mars , c’est la Pravda qui publie un grand article sur le 85 ème anniversaire de Gorki sans plus mentionné qu’il a été empoisonné , alors que c’était régulièrement mentionné en début d’année ….Le 3 avril 1953 , le présidium du Soviet suprême  » décide  » que le  » complot des médecins  » n’a jamais existé er que ces derniers sont réhabilités , la décision n’est pas publiée car L.Beria veut ‘annoncer lui même pour en tirer un  »bénéfice politique  » :  » L’arrestation des neuf médecins était  » illégale  » et  » sans fondement  » , les aveux ont été obtenus par des moyens strictement interdits par la loi  » !!!!.

L’autisme ?


( après avoir vu , revu le film  » Code Mercury  »

Code Mercury Poster

ce soir ) :

L’autisme est un trouble du développemental débutant avant l’âge de 3 ans. Il touche simultanément : Les interactions sociales , la communication ( verbale et non verbale ) . Le comportement avec les gestes stéréotypés , des rituels et des comportements / actions répétitifs .

D’autres troubles existent pour ce qu’il est de la cognition, de la motricité, de la sensorialité, des capacités adaptatives, mais ils ne sont pas retenus dans les critères diagnostiques. Dans les classifications internationales actuelles, l’autisme fait partie d’un groupe plus large de troubles appelés Troubles Envahissants du Développement (TED). (  »Envahissants  » signifie que plusieurs secteurs du développement sont touchés (interactions sociales, langage, comportements…). L’autisme est la forme la plus typique et la plus complète de TED connue à ce jour …

La description du  » trouble  » l’autisme est relativement récente : En effet, ce n’est qu’en 1943 que le psychiatre américain d’origine autrichienne Leo Kanner

décrit sous le nom d’autisme infantile des particularités de comportement de certains enfants : tendance à l’isolement, besoin d’immuabilité et retard de langage.

Dans les années 50-70 les conceptions psychanalytiques ont fortement marqué la psychiatrie française et la compréhension de l’autisme. L’autisme était alors relié aux  » psychoses infantiles  », ( terme employé dans les classifications officielles jusqu’en 1980 )…..Plus tard ,d’autres courants de recherche théorique ont pris une importance croissante dans l’étude du développement normal et pathologique de l’enfant : biologie, psychologie développementale, sciences cognitives… La compréhension des troubles autistiques a été fortement modifiée par ces contributions, et continue d’être enrichie par les recherches actuelles. 

En 1980 le concept de psychose infantile a été abandonné au plan international, en même temps qu’est apparu le terme de Trouble Envahissant du Développement.
L’autisme est conçu actuellement comme un trouble neuro-développemental aux origines multifactorielles, notamment génétiques. 

Description :

L’autisme apparaît au cours des 36 premiers mois de la vie. Parfois, des signes sont présents dès les premiers mois de la vie, parfois les signes apparaissent après une période plus ou moins longue de développement apparemment normal.

L’autisme est réputé durer toute la vie ,  » joue un rôle  » dans le développement et les apprentissages de tous ordres. L’hétérogénéité du développement est caractéristique de l’autisme et des TED, c’est-à-dire que certains domaines de développement vont être très atteints, d’autres beaucoup plus légèrement ou pas du tout. Des facultés d’apprentissage, de compréhension particulières ,exceptionnelles sont également fréquemment retrouvées chez les personnes avec autisme !

Il n’existe pas de moyen objectif (pas de tests sanguins, radiographiques…) pour faire le diagnostic d’autisme. Les examens complémentaires très importants à réaliser ont surtout pour but de rechercher les fréquents troubles associés……Dans tous les cas, le  diagnostic basé sur l’observation de : L’altération des interactions sociales ,  de la communication et du caractère restreint, répétitif et stéréotypé du comportement, des intérêts et des activités…..

 Pour poser le diagnostiquer l’autisme ou le TED, un certain nombre de symptômes doivent être associés. J’ai lu que différentes classifications  ont été mises au point pour permettre ces diagnostics :

Altération des interactions sociales : Les personnes autistes ont une mauvaise appréciation des signaux sociaux ou émotionnels, comme l’intonation de la voix ou les expressions faciales. Elles ont beaucoup de mal à interpréter ce que les autres pensent ou ressentent, elles manquent d’empathie. Les enfants autistes ne savent pas comment jouer de façon interactive avec les autres enfants, ils ont tendance à s’isoler, ne répondent pas à l’appel de leur prénom, fuient le regard.

Altérations qualitatives de la communication :

Les troubles du langage sont constants : Beaucoup d’enfants autistes n’accèdent pas au langage oral, ou lorsque celui-ci est acquis, souvent avec retard, un grand nombre de difficultés restent. Pour le langage verbal : Sur le plan expressif : Le langage reste très concret, autour des besoins de la vie quotidienne (nourriture, famille, toilette…). Le  » je  » n’est pas utilisé. L’intonation est étrange, la voix peu modulée,  » haut perchée  ». Sur le pan réceptif : on constate un manque de réaction émotionnelle aux sollicitations verbales, la compréhension du second degré est difficile d’accès .

Quand le langage oral est acquis, une faible synchronisation, un manque de réciprocité dans les échanges  » parlés » restent présents et entravent plus ou moins la communication.

Les personnes autistes sont également gênées dans leur communication non verbale : elles utilisent peu de gestes sociaux ( » au revoir  »,  » bravo  »…), peu de gestes interactifs, peu ou pas d’imitation. La communication parlée n’est pas accompagnée de gestes, les mimiques faciales sont peu expressives. Chez les enfants, on note aussi des anomalies dans le jeu du  » faire semblant  ». Les intérêts des enfants autistes sont restreints, leurs activités sont souvent stéréotypées et répétitives. Ils peuvent être fascinés par des objets inhabituels (bouts de ficelle, plumes, miettes…), ou utiliser de façon inhabituelle des objets ou des jouets (faire tourner indéfiniment une roue de petite voiture…). Souvent ils ont besoin de rituels plus ou moins complexes et supportent très mal les changements dans le quotidien. On note des  » stéréotypies  » : gestes répétitifs comme se balancer ou tourner sur soi-même. Les personnes autistes peuvent également présenter des comportements auto-agressifs et des automutilations. Ces comportements sont plus ou moins envahissants, et peuvent persister ou au contraire s’atténuer. Ils peuvent également être renforcés ou réapparaître à certaines périodes de la vie.

D’autres symptômes sont souvent associés à l’autisme :

Des compétences cognitives particulières : très bonnes capacités visuo-spatiales, mémoire très développée dans certains domaines…

Des particularités sensorielles : Celles – ci peuvent concerner toutes les modalités sensorielles : Ouïe, vision, odorat, toucher,  »vestibulaire  » (c’est-à-dire sens de la position dans l’espace), et être caractérisées par une hypo, une hypersensibilité, ou la recherche de stimulations sensorielles souvent inhabituelles (sensibilité à certains sons, odeurs ou textures, coexistant parfois avec une apparente indifférence à d’autres, perception différente de la douleur…).

Des troubles de la motricité et de la posture : difficultés de coordination droite-gauche ou haut-bas du corps, raideur et utilisation de la posture pour réguler les émotions, atteinte de la  » motricité fine  »…

Les anomalies, troubles ou maladies associés à l’autisme sont fréquents :

Le retard mental : Dans une majorité de cas (environ 70%), l’autisme s’accompagne d’un retard mental plus ou moins sévère. ( Les autres 30% sont appelés  » autistes de haut niveau  » ).

Les déficits sensoriels, auditifs ou visuels sont beaucoup plus importants que dans la population générale .

L’épilepsie !!!: environ 1/3 des personnes autistes présentent des manifestations épileptiques plus ou moins graves . ( décidément, je retrouve cette  » saleté  » d’épilepsie partout !)

Epidémiologie ? Non, l’autisme n’est pas contagieux .

L’autisme touche 4 fois plus de garçons que de filles .

Causes de l’autisme : ?

Il n’a pas encore été trouvé de cause unique à l’autisme et il est probable que plusieurs causes différentes peuvent entraîner le développement des signes de l’autisme. Cependant , les recherchent suggèrent fortement qu’il existe des bases neurologiques et génétiques. L’idée selon laquelle l’autisme trouverait son origine dans des troubles de la relation parent-enfant ????? doit être maintenant totalement abandonnée . (Le risque d’apparition de l’autisme ne dépend pas du niveau social ou éducatif de la famille ni de l’origine ethnique ).

Les recherches sur les causes de l’autisme font appel à des spécialités scientifiques différentes et à des approches variées, sans doute complémentaires : 1) Neuropsychologique : Qui cherche à comprendre le fonctionnement cognitif des personnes autistes. Trois modèles principaux ont été étudiés : Un déficit des fonctions exécutives

Une  » faiblesse de la cohérence centrale  »

Un déficit de la  » théorie de l’esprit  » 

Les données neurobiologiques  :

Ces recherches se basent sur l’étude de la morphologie du cerveau, et l’étude de son fonctionnement avec les nouvelles techniques d’imagerie, sur des mesures biologiques. 

Ces études ont permis de mettre en évidence des différences de morphologie du cerveau des personnes autistes, des différences dans leur cinétique développementale, des anomalies du traitement de l’information révélées par des anomalies dans l’activation des différentes zones et des différents circuits cérébraux, des anomalies biologiques significatives.

Les données génétiques :

L’intervention de facteurs génétiques parmi les causes de l’autisme est maintenant reconnue. Il s’agirait d’une transmission multigénique complexe.

Les données psychanalytiques :

Les particularités perceptives, sensorielles et motrices des personnes autistes entraîneraient des troubles dans la constitution du psychisme, et notamment concernant la constitution de l’image du corps et des  » enveloppes corporelles  ». Ces difficultés entraîneraient un débordement émotionnel lui-même responsable de difficultés ajoutées dans le développement et l’organisation des perceptions sensorielles et de la cognition.

Les recherches psychanalytiques actuelles s’appuient sur des éléments de concordance apparus ces dernières années entre les données fournies par les neurosciences, les travaux du courant de la psychologie du développement et les théorisations élaborées à partir de l’observation des bébés notamment, des ressentis des patients et des observations empathiques recueillies dans les traitements ….

Prise en charge de l’autisme :

Il n’y a pas à ce jour de traitement capable de guérir l’autisme, et il est très difficile de ne pas se perdre devant les multiples modes de prises en charge proposées pour répondre aux difficultés des personnes autistes.

Cependant, un accord existe :

  Souvent il est  » recommandé  » ? que la prise en charge des personnes autistes repose sur trois grands volets :

Educatif, avec pour objectif l’autonomie du sujet

Pédagogique, avec pour objectif les apprentissages

Thérapeutique, avec pour objectif la santé mentale et physique du sujet

L’intérêt d’une prise en charge précoce est reconnu. Mais, il faut savoir qu’une personne autiste peut continuer de progresser toute sa vie, y compris à l’âge adulte.

La prise en charge devrait être suffisamment intensive , être individualisée, adaptée aux particularités de chaque personne et régulièrement réévaluée en fonction de l’évolution.

Donc , il n’existe pas de prise en charge de l’autisme mais des modalités différentes qui peuvent être plus indiquées pour certaines personnes, pour certaines difficultés, ou à certains moments de l’évolution de la personne autiste. ( Des modèles souples, ouverts, coordonnant plusieurs modalités de prise en charge seraient à privilégier selon certains spécialistes . )

L’utilisation de médicaments peut-être indiquée. Il faut savoir que les traitements pharmacologiques sont toujours symptomatiques c’est-à-dire qu’ils visent à réduire certains symptômes (comme l’agitation, l’anxiété, des stéréotypies ou rituels envahissants, les troubles du sommeil…), sans traiter la cause de l’autisme .( en plus , ils ont souvent des  » effets secondaires  »)

Evolution :

L’autisme joue un rôle dans les apprentissages de tous ordres et entraîne un développement très hétérogène. Cependant , la plupart des symptômes s’améliore avec le temps. Le pronostic dépend notamment de l’existence et de l’importance d’un retard mental associé, de la présence d’une épilepsie, de l’apparition du langage avant 6 ans. Une aggravation pendant la puberté est fréquente, qui peut durer un à deux ans, avec retour à l’état antérieur. 

L’évolution est très variable d’une personne autiste à une autre. Certaines d’entre elles restent très handicapées toute leur vie, n’accèdent pas au langage, alors que d’autres vont arriver à une autonomie personnelle relativement bonne. La très grande majorité des personnes atteintes d’autisme a besoin d’un accompagnement important tout au long de la vie.