Reste avec ta folie et tes imperfections..


…..il suffit d’y croire / Moi je n’y crois plus depuis longtemps ….


Il y aura toujours quelqu’un qui t’aimera pour ce que tu es, c’est-à-dire toi-même !

Quelqu’un qui t’aime vraiment… Pas quelqu’un qui t’envoie cent cœurs par seconde sur les réseaux sociaux !
Je ne veux pas dire quelqu’un qui te paie tout ce que tu veux, non surtout pas.

Oh, mon cher ( ma chère ) , l’amour c’est plus, bien plus !

Je veux dire quelqu’un qui t’appelle sur ton portable à point d’heure du matin, quand les étoiles sont rares et qu’elles ne brûlent pas assez pour chauffer la nuit… Lorsque tout est si sombre et si froid et que tu ressens toutes tes peurs…

Quelqu’un à qui tu peux parler, à voix basse et entre les larmes. Quelqu’un à qui tu peux confesser tes cauchemars et ce sentiment ennuyeux qui coule dans tes veines, qui rampe dans tes os et qui te fait sentir comme si tout devait s’écrouler…

Je veux dire quelqu’un qui veut te décoiffer, et  »sans maquillage  », avec ton sweat préféré et ces baskets que tu n’as pas encore jetées, même si elles sont usées, parce qu’elles restent trop confortables.

Quelqu’un qui te veut avec tes pires facettes, les ébréchées, les rayées et les déchiquetées.
Parce qu’à ses yeux, elles sont magnifiques et parce qu’elles font partie de toi.

Et qui ne veut vraiment rien changer, même pas tes erreurs, même pas tes mauvais choix, même pas ta façon de parler en rafale quand tu es énervé, et toute la folie dont tu es fait!

Quelqu’un qui, quand tu parles, te caresse les cheveux et fait en sorte de te faire sentir en sécurité. Quelqu’un qui, quand tu te perds, te prend dans ses bras, et te serre fort contre sa poitrine. Il t’embrasse le front, les joues, le cou, les lèvres, et te fait te sentir comme à la maison…

J’espère vraiment,
Que tu trouveras quelqu’un comme ça,
Parce que, , tu le mérites…

Il y a lontemps….


…….que je ne suis pas  » remonté  » ; mais…

…..J’avais écrit :

Notre vieille maison est encore très belle ,

Et semble pouvoir vivre une vie éternelle.

Je pense tendrement à notre chère maman

Qui l’astiquait si fort lorsque j’étais enfant .

En voyant le buffet , je pense à ma mère ,

je la revois cirer ce meuble centenaire .

En voyant le buffet , je pense à ma mère ,

Je la revois cirer ce meuble centenaire .

Ce bonheur ressenti , quand j’étais gamin

Se change maintenant en immense chagrin …

Je découvre en entrant un soupçon de tendresse ,

Tout en me rappelant la plus douce caresse ,

Qu’elle savait donner , avec tant de ferveur

Animant la maison en réchauffant mon coeur

Son départ sera pour moi un terrible drame ,

J’ai toujours dans les yeux une petite larme

Sa maison dont je garde intime , le décor ,

Est pour mon coeur , le plus cher des trésors .

En pensant à ma mère…..


Depuis le jour ou je suis né
Tu n’as pas cesser de m’aimer
Mais c’est pareil pour moi
Je ne peux pas vivre sans toi.
Saches que mon cœur, c’est l’espace
Et qu’ il y a plein de place
Et tout ça, c’est rien que pour toi
Pour que je te garde tout près de moi.
Tu es le soleil qui illumine ma vie
Tu es la lune qui éclaira mes nuits
Afin qu’il n’y ait pas d’ombre sur mon chemin
Et que je vive bien.
Tu es mon diamant
Tout en argent
Tu es mon trésor
Tout en or
Tu es la pierre la plus précieuse
Celle qui est la plus merveilleuse
Celle qui est la plus bleue
Et qui fait briller mes yeux.
Je pourrais réunir tous les éléments de la Terre
Afin de te reconstruire ton univers
Celui qui te fait rêver
Avec tes enfants à tes côtés.
Je pourrais amasser des pétales de roses
Pour te créer un bouquet grandiose.
Je pourrais inventer tous les dieux
Afin qu’ils exaucent tes vœux.
Maman, saches que je ne pourrais cesser de t’aimer
Tu es ma maman tant adorée.
Ils passent les
jours, je suis aussi âgé…
Mais ne passe pas mon amour

RIEN !


R.A.S

Tout le monde s’en fiche .……

Paroles :

Il est où le bonheur? Il est où? Il est où?
Il est où le bonheur? Il est où? Il est où?

J’ai fait l’amour, j’ai fait la manche
J’attendais d’être heureux
J’ai fait des chansons, j’ai fait des enfants
J’ai fait au mieux
J’ai fait la gueule, j’ai fait semblant
On fait comme on peut
J’ai fait le con, c’est vrai, j’ai fait la fête ouais
Je croyais être heureux
Mais, y’a tous ces soirs sans potes
Quand personne ne sonne et ne vient
Ces dimanche soirs dans la flotte
Comme un con dans son bain
Essayant de le noyer mais il flotte
Ce putain de chagrin, alors
Je me chante mes plus belles notes et ça ira mieux demain

Il est où le bonheur? Il est où? Il est où?
Il est où le bonheur? Il est où? Il est où?
Ll est là l’bonheur, il est là, il est là
Il est là l’bonheur, il est là, il est là

J’ai fait la cour, j’ai fait mon cirque
J’attendais d’être heureux
J’ai fait le clown, c’est vrai, et j’ai rien fait
Mais ça ne va pas mieux
J’ai fait du bien, j’ai fait des fautes
On fait comme on peut
J’ai fait des folies, j’ai pris des fous rires, ouais
Je croyais être heureux, mais
Y’a tous ces soirs de Noël
Où l’on sourit poliment
Pour protéger de la vie cruelle
Tous ces rires d’enfants
Et ces chaises vides qui nous rappellent
Ce que la vie nous prend, alors
Je me chante mes notes les plus belles
C’était mieux avant

Il est où le bonheur? Il est où? Il est où?
Il est où le bonheur? Il est où? Il est où?
Ll est là l’bonheur, il est là, il est là
Il est là l’bonheur, il est là, il est là

C’est une bougie l’bonheur
Rie pas trop fort d’ailleurs, tu risques de l’éteindre
On l’veut l’bonheur, oui, on l’veut
Tout le monde veut l’atteindre
Mais il fait pas de bruit l’bonheur, non
Il fait pas d’bruit, non, il n’en fait pas
C’est con le bonheur, ouais
Car c’est souvent après qu’on sait qu’il était là

Il est où le bonheur? Il est où? Il est où?
Il est où le bonheur? Il est où? Il est où?
Ll est là l’bonheur, il est là, il est là
Il est là l’bonheur, il est là, il est là

Oh mais il est où l’bonheur? Il est où l’bonheur?
Il est où? Il est où?
Oh mais il est où l’bonheur?
Mmm, mais il est là, le bonheur il est là, il est là
Mais il est là, ouais, le bonheur il est là, il est là

________________________________

Soyez bien / Soyez mieux que moi en tous cas ….

Ras le bol …..


J’espérais m’en être sorti

Je pensais ne plus pleurer

Je croyais en avoir fini

J’pensais ne plus vouloir crever

C’est maintenant que je réalise ,

que quand tu tombes aussi bas que çà ,

jamais tu ne remontes , la douleur te paralyse

quand tu en arrives où j’en suis ..moi

Il y a trop d’obscurité ,

trop de larmes ont coulé..

S’il vous plait, je VEUX CREVER !

Ras le bol des faux espoirs ,

ras le bol de vivre dans le noir ,

ras le bol , cette fois je pars……..

___________________________________________

Cette fois , je bloque les commentaires !

Heureux…..?


Pourquoi les gens qui s’aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes
Ils ont quand ils s’en viennent
Le même regard d’un seul désir pour deux
Ce sont des gens heureux
Pourquoi les gens qui s’aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes
Quand ils ont leurs problèmes
Ben y a rien dire, y a rien à faire pour eux
Ce sont des gens qui s’aiment

Et moi j’te connais à peine
Mais ce serait une veine
Qu’on s’en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans que ça gène
De la place pour deux
Mais si ça ne vaut pas la peine
Que j’y revienne
Il faut me le dire au fond des yeux
Quelque soit le temps que ça prenne
Quelque soit l’enjeu
Je veux être un homme heureux

Pourquoi les gens qui s’aiment
Sont-ils toujours un peu rebelles
Ils ont un monde à eux
Que rien oblige à ressembler à ceux
Qu’on nous donne en modèle
Pourquoi les gens qui s’aiment
Sont-ils toujours un peu cruels
Quand ils vous parlent d’eux
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu
Ce sont des choses humaines

Et moi j’te connais à peine
Mais ce serait une veine
Qu’on s’en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans que ça gène
De la place pour deux
Mais si ça ne vaut pas la peine
Que j’y revienne
Il faut me le dire au fond des yeux
Quelque soit le temps que ça prenne
Quelque soit l’enjeu
Je veux être un homme heureux

Je veux être un homme heureux ( mais ??? )

______________________________________________________________________

On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime… Louis Chedid

Paroles :

C’est pas en ces amis, ces femmes qu’on affectionne
Avec lesquels on dort, on dîne, on parle au téléphone
Souvent quand nos regards se croisent, y a comme une chaleur
Mais de là à en faire des phrases, trop de pudeur
Trop de pudeur

On n’dit jamais assez aux gens qu’on aime
Par peur de les gêner
Qu’on les aime
On leur dit jamais assez
Que sans eux, sans elles
On serait même pas la moitié
De nous même

Avant de nous dire au revoir, marcher à l’ombre
Avant que sur notre histoire, le rideau tombe
J’veux déclarer à tout c’petit monde qui m’entoure
La vie, la vie serait d’un sombre sans vous autour
Vous tous autour

On n’dit jamais assez aux gens qu’on aime
Par peur de les gêner
Qu’on les aime
On leur dit jamais assez
Que sans eux, sans elles
On serait même pas la moitié
De nous même

Qu’y a t-il de plus important
La raison ou les sentiments
??

On n’dit jamais assez aux gens qu’on aime
On leur dit jamais assez qu’on les aime

_________________________________________________

Paroles de la chanson Maman,

Maman, maman, tu es partie si loin
Que tous les boniments ne riment plus à rien
Maman, maman, depuis qu’tu m’as laissé tomber
J’n’ai plus aucun parent à qui parler…

La faute à qui? à personne
Juste le temps qui passe l’heure qui sonne

Maman, maman, oh souvent je me rappelle
De nos dîners charmants rue de Seine
Je chantais mes nouvelles chansons et toi
Tu me lisais ton dernier poème
Cette complicité d’adolescent, où est-elle?

A qui la faute? j’en sais rien
Ni coupables ni assassins
A qui la faute? on n’y peut rien
Mais la vie l’un sans l’autre…

Peau de chagrin

A la fois ici tellement réelle
Loin des yeux et si près du cœur
La faute à qui? à personne
Juste le temps qui passe et l’heure qui sonne
La faute à qui? à personne
Juste le temps qui passe et l’heure qui sonne …

____________________________________________________________

Pourquoi ce  » déballage  » ?

 » Maman  » parce que je ne cesse de penser à ma mère ( qui est décédée , nous a quittés il y a un peu plus d’une année )

 » On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime… » pour la même raison plus parce que j’ai passé une grande partie de l’après midi chez Manu avec lui et mes deux petites filles ,ces dernières m’ont dit  » t’es gentil pappy  » ,  » on t’aime tu sais  »!!!!!!

 » Je veux être un homme heureux  » . Parce que je ne le suis pas ou que le suis très rarement en tous cas …..

Voilà , c’es bon / tout pour ce vendredi à ce samedi soir peut-être…

Vous qui , par hasard , passeriez , soyez heureux ….

Je redécouvre…..


Les paroles :

ils ne savent plus.

ils ne savent plus le nom des fontaines
ils ne savent plus la saveur de l’eau
ils ne savent plus le cri de la chaine
aux portes des puits à la mérienne

sauront-ils encore
un jour nos enfants
parler aux chevaux
compter les étoiles

ils ne savent plus quand le feu s’éveille
les matins blottis dans la gelée blanche
ils ne savent plus lire dans couchant
la course des vents pour le lendemain

ils ne savent plus écouter le vent
dire à la moisson la beauté du grain
ils ne savent plus regarder la pluie
quand le ciel vient faire l’amour à la terre

ils ne savent plus marcher sur la terre
d’un pas rassuré aux temps des labours
ils ne savent plus écouter les mots
résonner longtemps au cœur du silence

Emotion…


Comme mes lecteurs , abonnés le savent ( je les rase assez avec mes problèmes ), ces derniers temps , ce n’est pas la joie ; particulièrement du point de vue financier : Les dettes , impayés s’accumulent ( par exemple , je n’ai plus qu’un blog , pour combien de temps ? ) car l’autre était payant ...Mais j’ai une personne qui m’aide , m’aide beaucoup : Mon fils !

Comme je n’ai plus de VRAIE carte bancaire

Résultat d’images pour illustration carte bancaire

( seulement une pour retirer de l’argent à un distributeur , encore faut il en avoir des euros ….! ) : Une carte de retrait permet de retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques mais pas de payer ses achats. Le montant des retraits est plafonné.

Bref , pourquoi  » émotion  » ?

Cette après-midi , je regardais mes factures à payer , et j’ai tenté d’en régler une via internet ……La réponse fut :  » Cette facture a été payée le…..etc….. » Surpris !

Presque aussitôt : Un appel de Manu à ce sujet ( comment il sait ? ) ….

Il me dit ,  » tu as encore essayé de payer quelque chose ! ?  »

Moi :  » Heu….ben oui , comment tu le sais ?  »

Sa réponse fut :  » t’inquiètes , ne t’en fais pas , ne t’occupe plus de tout ça , je gère  »

Après , je lui dis :  » je sais , tu me l’as assez dit , mais c’est  »ch..nt  » .,gênant .

Et l’émotion dans tout cela , c’est à la fin de notre conversation : Il m’a dit  » je te dois bien ça , je t’aime papa  ».…..C’est le  » je t’aime papa  » qui m’a touché ….Bien sur je sais qu’il m’aime comme je l’aime , mais je ne sais pas pourquoi , l’entendre m’a touché , ému ……