Moumoun….d’où vient


 

"Le

L’histoire des chats :
50 millions d’années avant notre ère : existence des miacidés, considérés aujourd’hui comme les ancêtres des chats et des chiens.
37 à 25 millions d’années avant notre ère : apparition du Proailurus, premier félin, à l’origine du chat et de tous les félidés actuels.
25 à 7 millions d’années avant notre ère : les Proailurus laissent place aux Pseudaelurus qui émigrent de l’Eurasie à l’Afrique, puis vers l’Amérique du Nord. De la diversification apparaissent les Machairodus et les Smilodons. Ces derniers, carnivores aux dents en forme de sabre, sont à l’origine des félidés modernes.
A partir de 5 millions d’années avant notre ère : division des félidés en 2 familles distinctes : Les Félinés (petits félins) et les Panthérinés (grands félins).
3000 av J.C. environ : dans l’Egypte ancienne, on se sert des chats pour combattre les rats qui véhiculent la peste.
Puis ils les adoptent en tant qu’animaux de compagnie, pour finir par les considérer comme des dieux. Ils leur donnent alors le nom de Miw. Lorsqu’un Miw meurt, son maître entame un deuil et mommifie le chat pour l’emmener au grand temple de Bastet, la déesse chatte.
2000 av J.C. : les Chinois domestiquent les chats à leur tour.
2000 – 400 av J.C. : toute l’Europe adopte les chats en tant qu’animal de compagnie.
Moyen Âge : inquiète des relations entre le paganisme et l’emblême du chat, l’Eglise catholique pourchasse, persécute et sacrifie ces animaux. La croyance selon laquelle une sorcière pouvait revêtir l’apparence d’un chat se répand alors, et des milliers de chats sont brûlés vifs.
XVIIe siècle : le chat trouve une place prépondérante auprès des artistes, la bourgeoisie et l’aristocratie comme animal de compagnie.
XVIIIe siècle : les anglais se prennent de passion pour les chats. Ainsi commencent les premières expositions félines.

Source : chatsderace.net, chatsdumonde.com


Alors que l’origine du chat domestique était jusqu’ici attribuée aux Egyptiens de l’antiquité, les plus récentes découvertes la renvoient à l’aube même des civilisations, à une époque où l’Homme commençait à cultiver et à se sédentariser. On pourrait même dire que sans lui, l’Homme aurait eu bien du mal à assurer sa propre survie.

Car si l’Homme appréciait le blé,il n’était pas le seul. Entreposé dans des fosses d’abord, dans des cabanes ensuite, il attira rapidement tous les rongeurs vèritable calamité qui entraîna problablement de nombreuses famines.Mais ces mulots et autres souris avaient un ennemi juré:le chat.
 
 
 
Les félins sont bien connus pour être de redoutables prédateurs – très meurtriers, très féroces et très menaçants pour les autres espèces y compris celle des humains", explique M. O’Brien, chercheur au National cancer institute américain. Mais ajoute-t-il, un des plus petits représentants de son espèce a choisi de devenir un peu plus familier, un peu plus amical, et surtout un excellent chasseur de souris.
 

Mais notre chat domestique, cette machine à ronronner qui s’épanouit devant nos cheminées, descend-il réellement de la lignée qui a permis à la civilisation de prendre son élan ? Pour cela, les chercheurs ont étudié l’ADN de 979 chats afin de les mettre en corrélation avec les cinq espèces de chats sauvages connues sur trois continents. Ils sont ainsi parvenus à exclure quatre espèces de chats sauvages, soit le chat sauvage européen, celui d’Asie centrale, celui du sud de l’Afrique et celui du désert chinois, dont les groupes sont génétiquement distincts de notre chat domestique. Par contre, ce dernier appartient bien au groupe du chat sauvage du Proche-Orient

Rire Ainsi ma Moumoun serait une descendante de fèlins vivants 50 millions d’année avant notre ère!!! Puis des chats devenus compagnons voir

"dieux" des ègyptiens!!!!    Heureusement qu’elle ne le sait pas!  lolClin d'oeil

 

 

encore une !


Celle ci:ètant données les fètes de fin d’année=dèlai plus long:
 
Le point le plus èlevé du village,il habite;
Vivant et chantant les pieds dans le fumier,
De sa cour ,le roi ,il joue le role
De la France, parfois ,il est le symbole.
 
facile je trouve.
 
 BRAVO encore une fois !!!!l’absente a trouvé!

facile!et difficile à poser!


Celle ci est facile et connue:
Au dèbut il me faut 4points d’appui pour avancer.
Ensuite,  il me faut 2 points d’appui pour avancer.
Enfin    ,  il me faut 3point d’appui pour avancer.
QUI SUIS JE?
 
la seconde difficile à poser:
Un "l" fait que je bouge et profite de l’entourage,dècouvrir,observer.
Deux"l" agrèmente la première et distrayait les dames nobles de jadis.
Que suis je?
 
pas très gèniales  mais bon !On verra si j’en ai d’autres à vous proposer.