Mystère de l’Atlantide…


Ce billet (mal ficelé car les vidéos ne sont pas visibles directement!),ce billet m’est inspiré par ma lecture de Ayla et aussi par l’actualité (les tremblements de terre)

 

Bien que Platon évoque explicitement l’Hyperboré,subsiste toujours une certaine confusion entre cette dernière et l’Atlantide.Pour simplifier,nous dirons qu’elles se rapportent à des cycles d’humanité différents,l’Atlantide représentant un foyer secondaire et postérieur à l’Hyperborée.Doc en plusieurs parties. Si çà vous interesse:Klikez ci dessous

 
LE MYSTERE DE L’ATLANTIDE.1. par TheStigma
http://www.dailymotion.com/swf/video/x6e83t?theme=none
LE MYSTERE DE L’ATLANTIDE.1. par TheStigma

« Clouer le bec »


Réponse:

Bien sur,cette expression signifie « faire taire » (par une réplique « frappante ,qui ne pourra pas amener de réponse par exemple)

Mais « Clouer le bec  » a une origine qui (comme je l’ai dit n’a pas de rapport avec « clou »):En fait,dans ce cas « clouer » viendrait de « clore »=fermer…Et aussi Clore=>
Prononciation : klo-r’
Etymologie : Berry, clouer ; picard, cloer, cloure ; provenç. claure, clauzer, clure ; anc. catal. cloir ; ital. chiudere ; du latin claudere. L’ancien français disait il clot et il cloe, nous cloons, il clooit ; d’où la confusion qui s’est faite, pour le son, avec clouer.


:On ne sait pas si c’est « volontaire » ou si celà vient d’une « coquille » d’imprimerie….On aurait imprimé  « clouer » au lieu de « clore » .Ceci dit, »clouer le bec reste une expression disons …… »péjorative » pour dire « faire taire via un argument frappant »

P.S: Une coquille d’imprimerie vient d’une anecdote assez drôle: C’est en imprimant le mot « coquille » que l’imprimeur commis l’erreur d’oublier la lettre « Q » .Et sans le « Q » que devient le mot coquille?????)    lol

« Clouer le bec »


« Clouer le bec » à quelqu’un est une expression courante,mais qu’elle en est l’origine? 

Evidemment on pense à un clou pour fermer la bouche mais……Ce n’est pas çà!

Il faut plutôt chercher du côté de « fermer » (un synonyme)……

Je vous laisse chercher……

Bizarre…………coïncidence


Les présidents américains victimes de la malédiction de Tecumseh

Suivante
le président ronald reagan et sa femme nancy, dans un hôpital américain,
 
Le président Ronald Reagan et sa femme Nancy, dans un hôpital américain, quelques jours après la tentative d’assassinat du 30 mars 1981. ©  Courtesy Ronald Reagan Library
 

 

Les faits : le chef amérindien Tecumseh aurait lancé une malédiction sur les présidents américains

Le lieu : Etats-Unis

La date : 1812

Battu par les Américains, Tecumseh, chef de la tribu des Shawnees, aurait jeté un sort sur tous les chefs d’Etats américains en leur prédisant une mort tragique, toutes les années terminant par 0. Or, il y a bien eu 7 présidents américains morts ou tués au cours de leur mandat : William Henry Harrison (élu en 1840) d’une pneumonie, Warren G. Harding (élu en 1920) d’une attaque ou d’un empoisonnement, Frankin D. Roosevelt (élu 1940) d’une hémorragie cérébrale. Quatre ont été assassinés : Abraham Lincoln, élu en 1860, James A. Garfield élu en 1880, William McKinley élu en 1900, John F. Kennedy élu en 1960. Deux autres présidents ont été victimes de tentatives d’assassinat : Ronald Reagan (élu en 1980), et George W. Bush (élu en 2000). Si les coïncidences sont troublantes, cette malédiction ne semble n’être qu’une légende.

Solution de l’énigme d’hier (la fente……)


Attention!ce n’est pas "coquin"   Rappel de l’enigme  et solution…

Ce fut très émouvant.
 J’entrai dans la pièce, ému comme on peut l’imaginer,
pour une toute première expérience,
pour me prouver à moi-même que j’en étais capable,
que j’avais atteint l’âge ou on pouvait le faire devant
tout le monde, en vrai quoi !
J’avais longuement hésité en tournant et retournant plusieurs fois
 dans mes mains l’objet de ce pouvoir que j’allais enfin exercer,
et je l’avais finalement glissé dans son enveloppe protectrice,
doucement pour ne pas le froisser.
Elle était déjà là, et je la découvris en écartant doucement le voile qui me séparait encore d’elle.
Sa fente s’offrait, alanguie, mais j’hésitais encore…
Serais-je capable d’aller au bout ?
Je l’ai insérée, un peu, puis plus encore, puis mon hésitation prenant le dessus,
je l’ai retirée à moitié, j’ai respiré un grand coup et introduis tout entier.

DE QUOI S’AGIT IL ?????

     Comme Marie a tenté et ,en fait pratiquement trouvé la solution…….Et que personne (surement à cause de la date à laquelle je l’ai mise….?),je vais maintenant vous donner la réponse: Il sagit d’une carte bancaire,mais surtout  de la première fois où un jeune gars en utilise une!

 
 

Attention!ce n’est pas « coquin »


Ce fut très émouvant.
 J’entrai dans la pièce, ému comme on peut l’imaginer,
pour une toute première expérience,
pour me prouver à moi-même que j’en étais capable,
que j’avais atteint l’âge ou on pouvait le faire devant
tout le monde, en vrai quoi !
J’avais longuement hésité en tournant et retournant plusieurs fois
 dans mes mains l’objet de ce pouvoir que j’allais enfin exercer,
et je l’avais finalement glissé dans son enveloppe protectrice,
doucement pour ne pas le froisser.
Elle était déjà là, et je la découvris en écartant doucement le voile qui me séparait encore d’elle.
Sa fente s’offrait, alanguie, mais j’hésitais encore…
Serais-je capable d’aller au bout ?
Je l’ai insérée, un peu, puis plus encore, puis mon hésitation prenant le dessus,
je l’ai retirée à moitié, j’ai respiré un grand coup et introduis tout entier.

DE QUOI S’AGIT IL ?????