Et allez ! En plus !


Si vous possédez des antiépileptiques, attention ! Selon dans un article, la revue Prescrire rapport que le centre de Pharmacovigilance néerlandais aurait découvert qu’ils pourraient provoquer des troubles de la vue.

Des troubles visuels à peine quelques heures après la prise

    Un médicament utilisé contre les épilepsies, les douleurs neuropathiques et les troubles anxieux. Le Centre de Pharmacovigilance néerlandais (Pays-Bas) a fait une découverte surprenante concernant ce médicament. En 2017, après quelques analyses dans la base de données de pharmacovigilance de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le centre a remarqué 25 cas de troubles de la vision des couleurs causées par ceux ci . Avec un délai d’apparition relativement court compris entre quelques heures et quelques jours seulement après la première prise du médicament.

 

Des troubles allant jusqu’à la cécité

En juin 2017, l’extrait en accès libre de la base de données de pharmacovigilance européenne relevait environ 3200 troubles visuels entrainés par un anti – épileptique , dont 1 000 visions troubles, 660 troubles divers de la vue, 430 diplopies (visions doubles) et 237 cécités. Des troubles et anomalies du champ visuel qui peuvent amener à une cécité complète !

Publicités

famille perdue….


Donner ma confiance à des cœurs peu sincères ;

A des frères ,une sœur et même à une mère 
Perdre l’essentiel de mon temps en d’arides chemins ;
Fidèle, serrer beaucoup trop, hélas, d’infidèles mains ;
Déçu, j’ai versé en cette vie trop de larmes amères !

Aujourd’hui je suis las de ces choses éphémères,
De ces jours mornes précédant de tristes lendemains,
Des essors de l’esprit , du cœur retombant incertains,
Rêves brillants qu’on nomme par la suite chimères !

Oui, je veux reposer mon âme en des âmes amies,
Et à jamais ne plus exposer mon espoir appauvri
Sur cette mer douteuse, aux vagues renaissantes.

Mon fils et tes enfants êtes ma famille « constante « 

Une journée banale…..


Sauf …..un Xème courrier de mon  » frère  » …..Courrier plein de méchanceté, haine . Alors, j’ai pris la décision de remettre le courrier dans son enveloppe et lui ai renvoyé , puis j’ai bloqué son accès à mon adresse internet . J’aurais essayé de discuter , mais c’est impossible de parler avec ce genre de personnage : Je ne veux plus en entendre parler et n’en parlerais plus . Même ici , c’est la dernière fois .

Mieux vaut des ami(e)s sincères qu’un frère de ce genre !

Pas de commentaire s’il vous plait  ……

A chacun de juger….


   Moi çà me répugne ce genre d’attitude . !

 

   Une mère en colère a appelé au boycott d’une chaîne de restaurants à pancakes américaine. Son fils de 3 ans, y a été mis à la porte parce qu’il y mangeait avec les pieds. Malheureusement, l’enfant est né sans bras et ne peut manipuler les objets et les aliments qu’avec ses pieds. Regardez la vidéo pour comprendre comment l’enfant s’y prend pour manger malgré son lourd handicap 

 

Le petit garçon sans bras mange avec ses pieds

   Alexis Bancroft a lancé un appel au boycott, samedi dernier, dès qu’elle est rentrée de sa sortie au restaurant. Elle raconte ce qu’il lui est arrivé alors qu’elle prenait un petit-déjeuner avec son fils, dans l’un des restaurants de la chaine IHOP (International House of Pancakes). Le restaurant à pancakes, situé à Hot Springs, dans l’Arkansa, ne s’est pas comporté de façon appropriée selon Alexis. Le gérant du restaurant les a priés de sortir, alors que le petit William se servait de ses pieds pour manger. Le garçon était assis sur la table et se servait des pots de sirop quand le manager a déclaré que ce n’était pas hygiénique.

Personne ne prend sa défense dans le restaurant

« Quand nous sommes arrivés, je l’ai pris avec moi et nous sommes allés aux toilettes pour lui laver les pieds afin qu’il puisse manger ». C’est ce qu’a répondu Alexis au gérant, pour lui prouver que les pieds de son fils étaient très propres. « Demandez-vous à tous vos clients s’ils se lavent les mains  avant de prendre un pot de sirop ? », répond-elle au manager. La situation a créé un petit scandale dans le restaurant car plusieurs employés se sont mêlés à la conversation. « Toute l’équipe s’est mise à parler de mon enfant et qu’il avait laissé tomber l’emballage de sa paille à terre. Gros coup de gueule aussi à ce vétéran qui était là-bas avec deux femmes et qui est parti dès que je me suis mise à défendre mon fils. Ils venaient de recevoir leurs plats et ils les ont abandonnés là. Je pense aussi à cette famille de joueurs de base ball à qui j’ai demandé s’ils avaient lavé leurs mains et qui ont répondu non, alors que tous leurs enfants avaient touché le sirop. »

 
 

 

Elle appelle au boycott de la chaine

Après l’incident, Alexis et sa famille ont quitté le restaurant, avant même que leur commande n’arrive à table. Ils n’ont pas payé pour les boissons qu’ils avaient déjà reçues. La chaine de télévision locale KARK a annoncé que le manager de ce restaurant avait été mis en congé et que l’équipe recevra des consignes de la chaine IHOP concernant l’attitude à adopter envers les handicapés. « IHOP ne tolère pas les actes de discrimination de n’importe quel type de la part de nos franchisés. Ce franchisé a contacté la famille pour présenter ses excuses et restent en contact avec eux jus qu’à ce que le problème soit réglé ».

 

 

Pour la XXXXème fois ce soir :


  J’ai regardé la télé qui passait  » il était une fois dans l’ouest  » ….Pourquoi ? parce que je pense que ce n’est pas un western banal….Un mystère règne jusqu’à la fin ( qui est  » l’homme à l’harmonica  » ? pourquoi l’irlandais avait il acheté ce terrain au milieu du désert ?? ) etc…….

Je trouve personnellement que ce film est plus  » profond  » qu’il ne parait ….

En plus , la musique = top ( toujours à mon avis ) 

 

Résumé :

Le film décrit deux conflits qui ont lieu autour de Flagstone, une ville fictive dans l’Ouest américain : une lutte autour de l’arrivée du chemin de fer et une vengeance contre un tueur froid.

Harmonica.

Un mystérieux joueur d’harmonica (Charles Bronson) arrive en train. C’est la longue scène d’ouverture du film, où l’on voit trois tueurs vêtus de cache-poussière (« long dusty coats » dans la version originale, de longs manteaux poussiéreux) envoyés par Frank l’attendre à la gare sous la chaleur. La séquence se prolonge pendant l’arrivée du train filmée de très loin. Quand le train s’éloigne, le joueur d’harmonica et les tueurs se trouvent face à face. Le joueur d’harmonica les abat tous les trois, tout en étant blessé. Pendant toute la suite du film, il ne sera connu que sous le nom de l’homme à l’harmonica.

  La trame principale du film a pour objet une lutte pour La source fraîche (Sweetwater en version originale), une propriété sur un terrain quasi-désertique près de Flagstone. Pendant longtemps, on se demande pourquoi le propriétaire Peter McBain (Frank Wolff) a fait construire ici une ferme pour s’y installer avec ses trois enfants. C’est beaucoup plus tard dans le film qu’on comprend que McBain a acheté ce terrain car il contient la seule source de la région. Il prévoyait que quand le chemin de fer arriverait, il devrait obligatoirement passer par cette propriété pour alimenter en eau ses locomotives à vapeur. McBain avait aussi acheté une grande quantité de matériaux de construction pour pouvoir construire une gare et des bâtiments alentour.

  Et effectivement la ligne de chemin de fer du magnat Morton (Gabriele Ferzetti) doit bien passer par Sweetwater. Morton envoie son âme damnée Frank (Henry Fonda) pour intimider McBain. Mais Frank et ses complices tuent McBain ainsi que ses trois enfants. Pour faire accuser du meurtre Cheyenne (Jason Robards) et sa bande vêtue de cache-poussière, il en laisse un morceau sur les lieux de son forfait.

   Jill (Claudia Cardinale) une ancienne prostituée, que McBain a épousée à La Nouvelle-Orléans, arrive à Flagstone en train par la ligne nouvellement créée. Évidemment, elle ne trouve personne à son arrivée et elle loue une carriole pour rejoindre son mari. Cela donne une séquence dans les collines de Monument Valley aux formes si caractéristiques. Arrivée à Sweetwater, elle découvre toute la famille massacrée et se retrouve héritière de la propriété. Elle décide tout de même de ne pas rentrer en ville et de rester à Sweetwater.

  Dans une auberge sur le chemin de Sweetwater, Harmonica rencontre Cheyenne et sa bande qu’il prend pour la bande de Frank à cause des cache-poussière qu’ils portent, avant que Cheyenne ne démente que les tueurs aient été envoyés par lui. Les deux hommes entretiendront par la suite une forme de sympathie à distance à travers leur collaboration. Arrivé à Sweetwater, Harmonica abat deux hommes envoyés par Frank pour tuer Jill. Il explique à Cheyenne que Jill perdra ses droits sur Sweetwater si, au minimum, la gare n’est pas construite quand le train arrivera. Cheyenne met alors ses hommes au travail pour construire les bâtiments à partir des matériaux disponibles achetés par Mc Bain.

  Frank s’oppose de plus en plus à Morton, ce qui est facilité par l’infirmité de ce dernier, atteint d’une tuberculose des os. Après avoir enlevé Jill et couché avec elle, il la force à lui vendre la propriété à vil prix lors d’enchères en intimidant les autres acheteurs. Mais Harmonica fait une offre très supérieure, de cinq mille dollars, basée sur l’argent de la prime pour la capture de Cheyenne qui était recherché. Après avoir repoussé une nouvelle tentative d’intimidation par Frank, Harmonica redonne la ferme à Jill. À ce stade, certains des hommes de Frank payés par Morton, qui veut reprendre le contrôle de la situation, essaient de tuer Frank. Mais Harmonica les en empêche afin de garder ce privilège pour lui-même. Morton et les autres hommes de Frank sont tués à bord du train du magnat par la bande de Cheyenne.

     Frank se rend alors à Sweetwater pour affronter lui-même Harmonica. Les deux hommes vont s’affronter dans un duel. À ce moment, le motif de la vengeance d’Harmonica est révélé dans un flashback (retour en arrière). Quand Harmonica était enfant, Frank a tué son frère aîné de façon cruelle : il l’a fait pendre à une corde attachée au sommet d’une arche (tournée à Texas Hollywood) debout sur les épaules du jeune garçon et a enfoncé un harmonica dans la bouche de celui-ci. Harmonica tire le premier et blesse mortellement Frank. Juste avant de mourir, Frank lui demande encore une fois qui il est. Il lui enfonce alors l’harmonica dans la bouche.

  Débarrassés de Frank, Harmonica et Cheyenne vont dire au revoir à Jill, qui supervise la construction de la gare alors que les équipes de poseurs de rails se rapprochent de Sweetwater. Cheyenne s’effondre alors, révélant qu’il a été touché par Morton quand lui et ses hommes se battaient contre ceux de Frank à bord de son train.

   Un train amène des rails et le film se termine alors que Jill va donner à boire aux ouvriers. Harmonica s’éloigne en emportant le corps de Cheyenne sur son cheval.

Verrais-je Camille après ????


    D’une manière générale, les grands-parents bénéficient d’un droit de visite et d’hébergement de leurs petits-enfants. Ce droit ne peut leur être refusé que pour des motifs graves. Ils ont par ailleurs une obligation alimentaire envers leurs petits-enfants dans le besoin.

  Droits des grands-parents :

Les grands-parents ont un droit de visite et d’hébergement de leurs petits-enfants, mais aussi le droit d’échanger une correspondance avec eux et de participer à leur éducation dans la mesure où ils ne se substituent pas aux parents.

Ces droits restent valables :

En cas de divorce des parents ;

dans le cas d’un enfant né hors mariage
lorsque le petit-enfant est adopté.
Il peut aussi arriver que les grands-parents se voient confier la garde de leurs petits-enfants :???????????grand-père -petite fille

en cas de divorce des parents si l’enfant ne peut pas rester au domicile de l’un des deux ;

si les parents sont déchus de l’autorité parentale. Dans ce cas, les grands-parents doivent respecter le droit de visite des parents.
Ces droits ne peuvent être retirés par le juge que pour des motifs graves.

Dans quels cas les grands-parents ne peuvent-ils pas exercer leurs droits ?

Le juge peut refuser aux grands-parents le droit de visite et d’hébergement de leurs petits-enfants si :

l’enfant lui-même refuse de voir ses grands-parents ;

les rapports entre les parents et les grands-parents sont très mauvais et risquent de perturber l’enfant en le faisant évoluer dans un climat de crise ;

Une rencontre entre l’enfant et ses grands-parents présente un caractère dangereux pour lui

Les grands-parents sont manifestement inaptes à s’occuper et surveiller convenablement l’enfant.

Les parents peuvent-ils faire obstacle aux relations de l’enfant avec ses grands-parents ?

Les père et mère ne peuvent, sauf motif grave, faire obstacle aux relations d’un enfant avec ses grands-parents.

   Si aucun accord ne peut intervenir à l’amiable entre les parties, les relations sont réglées par le juge aux affaires familiales. Cette situation peut se produire, en cas de divorce, pour les parents de l’époux qui n’a pas obtenu la garde de l’enfant.

  Cela arrive aussi en dehors d’une procédure de divorce lorsque, sans raison valable, les grands-parents sont empêchés d’avoir des relations normales avec leurs petits-enfants.

Qui statue en cas de conflit entre parents et grands-parents ?

  C’est le juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance dont dépend le domicile de l’enfant qui statue.

  Il examine d’abord l’intérêt de l’enfant et peut ordonner une mesure d’enquête sociale avant de rendre sa décision. Il peut aussi entendre l’enfant et doit le faire si celui-ci en fait la demande au tribunal de grande instance ou au juge aux affaires familiales à la suite du divorce des parents.

 » Y a comme un défaut  » !


   Il est vrai que ces derniers temps , j’ai pas mal de problèmes ,( financiers bien sur , mais autres aussi ) , bref: J’étais persuadé  que j’avais un ennui avec internet , comme Emmanuel est venu manger ce midi ( pas demain ), je lui en ai parlé . Il est passé après son travail cet après midi , a passé un long moment à remettre tout en place …..Jusque là , on peut dire que c’est  » courant  » : J’envoie un S.O.S à mon fils , et il accourt , mais le  » Y a comme un défaut  » vient du fait que je m’aperçois à l’instant que j’ai mis des billets sur mes blogs la nuit dernière !!!!!Alors ????Où était le problème ????? 

 Là je me pose réellement des questions sur mon état de santé !!!!camisole

Pourquoi un ( des ) blog ?


« .Il faut écrire pour soi, c’est ainsi que l’on peut arriver aux autres. » Eugène Ionesco .

  Depuis quelques jours, mes billets n’ont pratiquement plus pour sujet que les événements négatifs de ma vie familiale ….Je me demande cette nuit , si je ne devrais pas arrêter d’écrire ….Est ce que la citation de Ionesco que je pensais vraie  l’est réellement ? 

Bien sur j’ai reçu des commentaires sur ces billets , des commentaires qui m’ont aidé souvent .

Mais quand je relis mes anciens billets ( ici ou sur mon autre blog ) , je constate que la majorité étaient beaucoup moins personnels et amenaient autant , voir plus de réactions …..

La question reste donc posée : Stop ? ou….Encore 

Encore idem à maintenant  ou encore mais différemment 

Stop définitivement ( au moins un des deux blogs ) 

Ceci tout en visitant quelques blogs qui me plaisent ……

 

Si vous voulez bien , donnez moi votre avis sincèrement …..çà m’aidera dans ma décision ….

Dans tous les cas , je ne pourrais pas m’empêcher de passer sur le net …Pourquoi ? 

 

Surprise……….


Tout à l’heure , j’ai eu la visite d’Emmanuel ( il venait  encore me dépanner  » financièrement  » ! )argent…..( Juste de quoi me payer des cigarettes et du pain …..)

Mais la surprise  est que Camille , ma  » petite puce adorée  » l’accompagnait ….j’ai eu droit à un énorme câlin de sa part avec quelques  » babillages  » , elle m’a demandé si j’allais bien  et aussi  » je peux avoir quelque chose à boire  » pappy  » , puis j’ai un peu faim aussi  » lol ……Boire : facile , elle ne boit que de l’eau( du robinet )  et parfois un jus de fruit , ce fut un verre d’eau verre…Mais manger ??????

Je l’ai prise dans mes bras et nous avons cherché dans le frigo où ne reste qu’un yaourt et un peu de fromage ……elle choisit un mini-Babybelbabby bel ….qu’elle mangea sans pain ….

   Pendant ce temps je lui demandais si elle allait bien , comment allait Justine etc.….Un  » çà va bien pour tout le monde pappy  » fut sa réponse ……

  J’en déduis qu’elle ne sait pas encore, ne se rend pas compte que ses parents vont divorcer …..

Pendant ce temps , Manu et moi discutions  » en douce  » du divorce  bien sur …..Il persiste à dire que çà ne pouvait plus durer (mais je n’ai toujours pas beaucoup de détails  ) …

Puis il sont partis après un nouveau bisou de Camille accompagné d’un  » à bientôt  » …….

P.S: Emmanuel m’a dit qu’il ne venait pas manger ce mercredi .

Une petite visite  ,mais un rayon de soleil pour moi  dans les ennuis de ces derniers temps …………