C’était il ya ….


environ 45 ans :  Le 26/06/1974 …… ( j’avais 19 ans lol !)

Sortait le film  » Emmanuelle  » …..

  La diffusion de cette production érotique française , interdite aux moins de 16 ans , fut un évènement et créa un scandale .   ( Aujourd’hui  booof  certainement pas de scandale ) 

   C’est la ruée dans les  » salles obscures  » , ….Le film de Just Jaeckin avec Sylvia Kristel ( mannequin néerlandais ) connut un immense succès ( 45 millions d’entrées dans le monde et près de près de 9 millions de spectateurs en France ! )….Il restera à l’affiche en france pendant environ 10 ans ! 

 

  Issue d’une famille bourgeoise, Sylvia Kristel est promise à un bel avenir. Avec des capacités intellectuelles supérieures à la moyenne, elle saute plusieurs classes et parle quatre langues : le néerlandais, le français, l’anglais et l’italien.!! Ses aptitudes lui assurent la promesse d’une stabilité professionnelle ; pourtant, dès l’âge de 17 ans, elle préfère s’orienter vers le mannequinat, et remporte le concours de Miss TV Europe en 1973. Elle se fait alors une place dans le milieu et est d’abord engagée pour divers spots publicitaires avant d’obtenir ses premiers rôles sur grand écran.

   Elle se retrouve propulsée au rang de vedette internationale lorsqu’elle devient l’héroïne du plus gros succès français de 1974 : Emmanuelle de Just Jaeckin, un » film de charme  » dans lequel la comédienne joue une épouse oisive qui trompe son ennui dans la luxure. La jeune actrice se fait alors remarquer par des poids lourds du cinéma, et gagne l’opportunité de s’éloigner du registre érotique pour travailler avec de grands noms.

     Elle apparaît ainsi au générique de plusieurs films d’auteur, comme Un Linceul n’a pas de poches de Jean-Pierre Mocky en 1974, puis Une Femme fidèle ? lol , de Roger Vadim. Entre temps, elle est forcée d’honorer son contrat avec la franchise qui l’a fait connaître et tourne dans Emmanuelle : L’antivierge. En 1976, elle rencontre Francis Girod qui lui confie le premier rôle féminin de René la Canne aux côtés de Gérard Depardieu. Sylvia Kristel enchaîne ensuite avec Alice ou la dernière fugue de Claude Chabrol. Malheureusement, son image de comédienne sulfureuse lui colle à la peau, et sa collaboration avec de grands réalisateurs s’arrête brusquement.

   Elle s’illustre ensuite dans des productions moins prestigieuses, et retourne vers un registre plus « coquin ». En 1981, elle retrouve celui qui l’avait dirigée dans Emmanuelle avec » L’ Amant de Lady Chatterley  » et se spécialise davantage dans des rôles « hot » avec des films plus ou moins libertins, comme Mata Hari, Casanova ou encore Dracula’s Widow et Hot Blood. Elle réalise également de nombreuses apparitions dans les innombrables suites de la saga Emmanuelle, comme « guest-star ».

   Depuis 1993, sa carrière est en perte de vitesse, conséquence néfaste en partie liée à son problème d’addiction à l’alcool et à la cocaïne. La comédienne elle-même a confessé avoir fait de mauvais choix de films par appât du gain dans les années 80, pour assouvir sa dépendance aux substances. De plus, Sylvia Kristel doit faire face à d’importants soucis de santé : fumeuse depuis son plus jeune âge, l’actrice lutte contre le cancer depuis le début des années 2000. Mais elle continue malgré tout d’exercer son métier et joue dans de nombreux films néerlandais, tout en prenant part à des petites productions européennes comme Two Sunny Days ou encore Le Ragazze dello Swing.

 

Il y a environ 219 ans :


  ( Ce billet est un  » fouillis  » , nul !) 

  Une capitale sortie du néant :Washington
La Convention a décidé le 21 février 1787 de donner une vraie capitale au pays. Par souci d’équilibre, elle choisit de l’implanter entre les États du Nord et ceux du Sud, au contact du Maryland et de la Virginie. Elle détache pour cela un territoire marécageux sur la rive droite de la rivière Potomac et en fait le district de Columbia , un territoire fédéral administré par le gouvernement central.
Le plan d’urbanisme de Washington est l’oeuvre de Pierre Charles L’EnfantP.C L'Enfant. Cet architecte français, qui s’est battu à Saratoga aux côtés de La Fayette Lafayette et des insurgés américains, décide de construire une ville « royale », à l’image de Versailles !
Washington,fut ainsi nommée en l’honneur du premier président des États-Unis (mort en 1799),G.Washington présente un plan géométrique avec des rues en damier coupées par des avenues obliques qui débouchent sur des places circulaires.Washington plan ( ? vrai   plan ? )
Tous les bâtiments administratifs d’origine s’inscrivent dans le Triangle fédéral formé par le Capitole ( où siège le Congrès  ) , la Maison-Blanche et le Memorial de Georges Washington (un obélisque de 169 mètres de haut).obélisque ? ( vrai ? )
La résidence présidentielle, sur Pennsylvania Avenue NW, est inaugurée en 1800 sous le nom officiel  » d’Executive Mansion  » (le Manoir présidentiel). Mais ce nom sera très vite délaissé au profit de White-House (Maison-Blanche). Partiellement brûlée par les Anglais en 1812, elle fut reconstruite dans le style néo-classique georgien.
De l’autre côté du Potomac, la ville d’Arlington, située en Virginie, abrite depuis le 15 janvier 1943 le quartier général du département de la Défense américaine, C’est à dire le  « Pentagone » Pentagone nommé ainsi à cause  de sa forme. Ce serait le plus grand bâtiment de bureaux au monde avec 28 km de couloirs sur 24 mètres de haut pour 281 mètres par côté. Arlington abrite aussi depuis 1861 la nécropole nationale, implantée sur la plantation du général Robert E. Lee, commandant en chef des troupes confédérées pendant la guerre de Sécession.
Capitale prestigieuse,  mais ville souffreteuse
La ville de Washington (700 000 habitants) se distingue des autres villes américaines par ses constructions relativement basses et entrecoupées de vastes espaces verts. Mais sa périphérie, peuplée de laissés-pour-compte, a des aspects beaucoups plus déplaisants.
Le district de Columbia, du fait de son statut de capitale fédérale et de l’absence de ségrégation, a attiré dès le début du XXe siècle de nombreux Noirs du Sud. Ceux-ci représentent aujourd’hui près des deux tiers de la population et leurs conditions de vie restent dans l’ensemble très médiocres. Il s’ensuit que la municipalité manque  » cruellement  » de ressources et vit sous perfusion financière

 

  Le 3 juin 1800, John Adams,J.Adam deuxième président des États-Unis d’Amérique, quitte Philadelphie pour Washington. Comme sa nouvelle résidence n’est pas prête, il  »campe  » pour quelques mois à l’Holiday Inn. Le 21 novembre 1800, c’est au tour du Congrès,( c’est-à-dire le Sénat et la Chambre des Représentants ), de s’installer dans la nouvelle capitale fédérale.
   L’année suivante, en mars 1801, Thomas Jefferson Jeffersondevient le premier président à y prendre ses fonctions. La ville ne compte encore que trois mille habitants.

Mercredi …..


  Sans venue de Manu ce midi …..( aussi bien , car je n’avais pas grand chose à lui offrir comme repas ) …..Le sachant, je me suis éveillé trèèèès tard ( c’est cali qui m’a  »harcelé  » pour que je me lève lol ) …Mais , ici , le mercredi , pratiquement tous les commerces sont fermés = > pas de  » vraie cigarette  » ! ( seulement la  » fameuse vapoteuse  » berkkkk ) , presque plus de pain ni de quoi manger ! => une boite de conserves et un reste de pain de mie ……Là je me dis que je ne dois pas me plaindre : Certains n’ont même pas un toit .

Je suis tout de même allé à la pharmacie acheter quelque chose pour ma main ( une pommade / baume ) qui a bien diminué la douleur et là , ma main est mons enflée …..

Bronzette ?


 

Drôle d’endroit pour  » faire bronzette  » :

    Une photo homme nu Carlton parue dans un journal du Nord ( France)  montre un homme , visiblement nu , assis sur une corniche de l’hôtel Carlton , à Lille ..( Il y avait donc une personne qui  » filmait  » ) Bien que la photo ne soit pas bonne , on peut y voir clairement un homme d’âge indéterminé , assis tranquillement sur la corniche , au niveau de la suite dite  » du Dôme  » . A côté de lui , un second homme debout  semble filmer la scène ….

  Pour en avoir le cœur net, un journaliste   est allé poser la question au personnel du Carlton. Les personnes rencontrées ont été sincèrement étonnées en voyant la photo.    Cependant, une explication a rapidement été trouvée. Il arrive en effet relativement souvent que l’hôtel loue pour quelques heures cette suite particulièrement bien située. Les clients viennent y faire des  » shootings photo  » ( ? ), soit pour profiter du décor, soit pour profiter de la vue.

 

 

 » Le barreau  »


  Celà fait un moment que je me demande ce que signifie le mot  » barreau  » dans le domaine de la justice , je n’ai trouvé que ceci pour l’instant : 

  Le « Barreau » est une expression par laquelle on désigne  collectivement les avocats qui exercent auprès d’un tribunal de grande instance auprès  duquel ils ont établi leur cabinet. On dit, « le Barreau de Paris », « le Barreau de Marseille », « le Barreau de Nantes », etc.

  L’expression  » être admis au barreau  »  d’une instance judiciaire dans laquelle un étudiant en droit est autorisé à porter le titre d’avocat par le tribunal et donc à franchir la barrière située dans la salle d’audience. (Bar)

barreau

 » Tic tac  » …..lol


    A Besançon ,  en Franche-Comté , la tradition de l’horlogerie remonte au 17ème  siècle. Au fil du temps, cette passion envahira la ville, qui produira jusqu’à 90 % des montres françaises en 1880.
   La tradition débute  avec sa célèbre horloge à pendule, mais les débuts de la renommée franc-comtoise se situent au 17 ème siècle , avec l’arrivée des horlogers suisses dans la capitale de la région, Besançon.

   Dès lors, une passion horlogère envahira la ville, qui produira jusqu’à 90 % des montres françaises en 1880.
   Si les guerres et les crises du XXe siècle ont mis fin à cette industrie florissante, il reste encore dans la cité bisontine quelques artisans horlogers garantissant  ces traditions, mais aussi innovateurs.Besançon temps

Philippe Vuillemin est directeur de la dernière manufacture française fabriquant les mécanismes des fameuses horloges comtoises  .

 

 

Un sourire …pour compenser le billet précèdent ….


  Une jeune fille va chez le gynécologue et lui dit :  » Docteur , si vous saviez ce que m’a fait mon fiancé  ah le salaud  ! »

Le docteur lui demande alors ce qu’il lui a fait ….

   » Il a commencé par m’embrasser  » … » Comme çà ?  » lui dit le gyné  en l’embrassant sur la bouche …

 » Oui , ensuite , il m’a renversée sur le canapé  , ah le salaud !  »

 » Comme çà ?  » Fait le médecin en la renversant sur le divan ….

 » Oui , ensuite il a retroussé ma jupe et a ôté ma culotte  . Ah le salaud !  »

 » Comme çà ?  »

 » Exactement , puis il m’a prise …Ah le salaud !  »

  » Comme çà ?  »

 » Oui , comme çà , ah le salaud ! »

 » Mais pourquoi vous l’insultez , ce n’ est pas si grave , c’est votre fiancé  »

 » Parcequ’il avait la vérole !  »

Le gyné :  » Ah le salaud ! »

Booooooooof 

KLIK

 

 

 

 » On se lève tous….


Pour Danette  » ! Tout le monde connait ce slogan ….

Au début : En 1969, Daniel Carasso, fondateur de Danone, se rend aux Pays-Bas pour visiter une usine fabriquant le Vla, une crème dessert hollandaise, un peu épaisse. De retour en France, il décide de s’en inspirer pour créer une recette plus onctueuse.

1er  » spot  » publicitaire

Puis Vers1990 :

Enfin , vers 2016 :

etc…Ces vidéo en préambule pour en venir à l’origine de la marque  » Danette  » :

1)La crème dessert  Danette fut créée en 1970 ( Il y a 49 ans !)….et c’est toujours un succès …La marque  » mise  » sur la gourmandise des enfants et…..parfois des parents …Danette ira même ( d’après ce que j’ai lu )  jusqu’à modifier le conditionnement de ses potsDanette sur la demande des consommateurs les plus jeunes !

Vers 1974 , 10 000 tonnes  de crème dessert au chocolat sont déjà vendues dans les grandes surfaces ! Quelques années plus tard , deux autres parfums sont mis sur le marché : Vanille et caramel …Au début ce sont des barquettes de 500 g , parfois en format familial de 1 Kg ! Et enfin en petits pots individuels que nous connaisons aujourd’hui …Grace en grande partie au fameux slogan  » on se lève tous pour Danette  » , les produits se vendent toujours davantage . 

Ce succès n’empêche pas les équipes de rester attentives aux demandes des consommateurs …..Un des nombreux courriers reçus par l’entreprise ne passa pas inaperçu ….

En 1984 , les employés de l’usine Danette reçurent , parait il , un courrier d’une classe d’élève ! Les enfants se plaignent de ne pouvoir lècher les Danette jusqu’au bout !

 

  Ceci à cause du fond des pots : Il comporte des rainures /nervures qui retiennent toujours un peu de crème ……Aussitot , les pots furent modifiés : Les nervures sont remplacées par un fond lisse et la forme des pot légèrement évasée pour pouvoir faire plus facilement glisser une cuillère !Depuis , les crèmes dessert ont conservé leur  » design  » et offrent plusieurs parfums ( chocolat, noisette, mousse liègeoise etc…..)

  Une entreprise attentive à ce point aux désirs de ses consommateurs / clients , ce ne doit pas être fréquent ? …..

Caricature….


  A première vue , cette image ne signifie rien …… Mais : En fait c’est la première caricature politique U.S  publiée le 9 mai  1754 par  Benjamin Franklin , co propriétaire de  » The pennsylvania Gazette  » ………. Ce serpent coupé en huit parties intitulé  » join or die  » symbolise la division entre les colonies anglaises d’Amérique du nord . Via cette caricature politique , l’éditorialiste incite ( exhorte ) les colons à s’unir ……..

B. Franklin participa 20 ans plus tard à la rédaction de la déclaration d’indépendance des Etats -Unis……….

Photos rares historiques….


Le premier rassemblement à Woodstock, 1969

woodstock 69

La conduite à droite en Suède, 1967
3 septembre 1967, Suède – première matinée ou le trafic routier est passé de la conduite sur le côté gauche de la route vers la droite.!!!!!

conduite à droiteprisonnier guerre

Horace Greasley, prisonnier de guerre
Le prisonnier de guerre Horace Greasley regarde Heinrich Himmler lors d’une inspection du camp dans lequel il est emprisonné. Greasley a tenté de s’évader plus de 200 fois.

 

Peindre la tour Eiffel, 1932
Des peintres en train de badigeonner la tour Eiffel en 1932. La tour a été repeinte 18 fois depuis sa construction, pour une moyenne d’une fois tous les sept ans. 60 tonnes de peinture sont nécessaires pour faire le travail, ce qui représente environ une année de travail pour 25 peintres.

Tour effeil peinte en 1939

 

Avoir des chaussures neuves en 1946
   Dans l’Europe ravagée d’après guerre, avoir une paire de chaussures neuves était l’équivalent de gagner au Loto aujourd’hui. Cet enfant est un orphelin autricien de 6 ans nommé Werfel qui semble donc n’avoir connu que six années de violences et de guerre. Le cadeau surprise était un don de la Croix Rouge de la Jeunesse Américaine.

chaussures

Dali

excentricité !

  L’incroyable histoire derrière la photographie iconique, prise lors de la libération d’un train de la mort au cœur de l’Allemagne nazie, donné vie par le professeur d’histoire qui a réuni des centaines de survivants de l’Holocauste de ce train et leurs enfants avec les vrais soldats américains qui les ont sauvés !

train mort elbe

 

  Les athlètes afro-américains Tommie Smith et John Carlos lèvent leurs poings en geste de solidarité lors des jeux olympiques de 1968. Le médaillé d’argent australien Peter Norman portait un badge du Projet Olympique pour les Droits de l’Homme en soutien de leur protestation.  (Suite à leur geste, les deux Américains furent expulsés des jeux.!)

jo 1968

Kathrine Switzer, la marathonnienne, 1967
Un organisateur du marathon de Boston tente de stopper Kathrine Switzer, première femme à avoir terminé cette course alors qu’elle n’y était pas autorisée.

marathon-kathrine-switzer

 Charlie Chaplin et Helen Keller, 1919
Voici Helen Keller, célèbre militante pour les sourds et les aveugles, en visite sur le tournage du film Une idylle aux champs, où elle lit sur les lèvres de Charlie Chaplin en lui touchant la bouche. Elle l’a même trouvé qu’il était drôle !

 

charlie-chaplin

 Dorothy Counts
La première afro-américaine à intégrer un lycée réservée aux personnes blanches, elle subira le harcèlement et le rejet des autres étudiants dès le 1er jour. Cette photo a été prise par Douglas Martin en 1957