Histoire  » cochonne  » ….


   Justin Bridou , vous en prendrez bien une tranche lol …

   Bien entendu , il s’agit de la marque de charcuterie justin bridou..Apparues dans les rayons des supermarchés et à la télévision à la fin des années 70 , ces charcuteries ont  » conquis l’estomac  » des français en quelques années ..Le béret , la moustache et le costume  du  » sieur  » Bridou que le consommateur voit sur les étiquettes inspirent confiance .

 » Justin , c’est de l’authentique , du traditionnel   » lol …Mais , ce qu’on sait moins , c’est que Justin Bridou , c’est surtout un nom commercial auquel un habitant de Rumilly ( Haute – Savoie ) a longtemps prêté ses traits , son image ….

Créée par le groupe agro-alimentaire  » Aoste  » , la marque a depuis été rachetée par une multinationale américaine , puis par un  » holding  » chinois !!!

Mais le saucisson est toujours fabriqué à Aoste  !

____________________________________________

Fabrication du saucisson …..

 

C’était le 14 février 1989….


    Il y a 31 ans , le 14 février 1989 , décédait James Bond !

Sur que , si vous me lisez , vous allez penser à l’agent secret héros des romans de Fleming …Résultat d’images pour james bond agent secret images jpg

    En fait , j’ai lu que  James Bond était un ornithologue américain, auteur d’un ouvrage sur les oiseaux qui parut pour la première fois en 1936. En 1953, Ian Fleming  Résultat d’images pour ian fleming , ornithologiste passionné qui se servait du livre de James Bond, décida d’utiliser ce nom car il lui semblait parfaitement convenir pour baptiser son héros. James Bond,  » agent britannique au service secret de Sa Majesté  », était né !

 

C’était il y a environ ….


257 ans !

   Le 10 février 1763 : Le traité de Paris =>la France met fin à la guerre de Sept Ans avec l’Angleterre, l’Espagne et le Portugal.

La France évincée de l’outre-mer

  Le traité est négocié au nom du roi Louis XV par le Premier ministre ( le duc Étienne de Choiseul ). Il se solde par la  » quasi-disparition  » du premier empire colonial français

Perte de la nouvelle France ….

   La présence française en Amérique du Nord avait commencé de diminuer avec le traité d’Utrecht de 1713 et la cession de l’Acadie à l’Angleterre ; cette colonie nord-américaine allait plus tard donner naissance aux provinces de Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. Lors du traité d’Utrecht, la France avait perdu aussi ses bases de pêche de Terre-Neuve et les territoires de la baie d’Hudson, très riches en fourrures, malgré les exploits réalisés par le Canadien Pierre Le Moyne d’Iberville et ses frères pour conserver ces territoires à la France.

  Avec le traité de Paris de 1763, la France cède cette fois à son ennemie la Nouvelle-France, principale implantation française en Amérique du Nord. Le roi George III la débaptise par la Proclamation royale du 7 octobre 1763 et elle devient officiellement  » The Province of Quebec  ». La France ne conserve dans le golfe du Saint-Laurent que le petit archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, dédié à la pêche à la morue.

Le sacrifice de Montcalm devant la ville de Québec est passé par  » pertes et profits. »

  Perte de la Louisiane………..

     Un an avant le traité de Paris, la France avait secrètement cédé à l’Espagne la Louisiane occidentale, c’est-à-dire la rive droite du Mississippi (jusqu’aux Montagnes Rocheuses) ainsi que La Nouvelle-Orléans. Il s’agissait pour Paris d’offrir une compensation à son alliée malencontreusement entraînée dans la guerre de Sept Ans.

  Par le traité de Paris, la France cède à l’Angleterre ce qui lui reste de la Louisiane, autrement dit la rive gauche du Mississippi. Elle ne conserve plus dès lors en Amérique du nord que le petit archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon.

  ( l’Espagne restituera la Louisiane occidentale à la France en 1800 ). Trois ans plus tard, ce vaste territoire fera l’objet du  » Louisiana Purchase  » entre Napoléon Bonaparte et Thomas Jefferson. Il est maintenant recouvert par treize États des États-Unis.

Les Indes orientales……

   Aux Indes, la France cède à l’Angleterre la quasi-totalité de ses possessions. Elle conserve tout juste cinq comptoirs  : Pondichéry, Chandernagor, Yanaon, Karikal et Mahé. Triste épilogue de la brillante entreprise diplomatique de Dupleix.

 Îles et comptoirs….

   La France récupère Belle-Île ainsi que la Martinique, la Guadeloupe et ses comptoirs d’Afrique (Saint-Louis du Sénégal, Fort-Dauphin de Madagascar…).

   Elle conserve surtout Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti). C’est la seule colonie à laquelle tiennent les bourgeois de l’époque, y compris les  » philosophes  », en raison des riches plantations de sucre où travaillent les esclaves (l’île deviendra indépendante 40 ans plus tard).

Commentaires hasardeux :

   À propos du traité, Voltaire écrit au ministre Choiseul :  » Je suis comme le public : j’aime mieux la paix que le Canada et je crois que la France peut être heureuse sans Québec  ». Avec beaucoup de mépris et bien peu de clairvoyance, l’illustre  » philosophe  » évoquera plus tard dans Candide ces  » quelques arpents de neige vers le Canada  ».

Le ministre, qui devait s’illustrer par la suite en achetant la Corse, affiche une opinion similaire et pense  » …qu’une colonie ne vaut que pour le gain qu’elle procure à la métropole  ».

  Jean-Jacques Rousseau, quant à lui, écrit dans une lettre adressée à son ami Diderot :  » Il est regrettable que nous n’ayons pu continuer de vivre en communauté avec ces sauvages, car sans doute nous eussent-ils enseigné ces vertus que j’ai vainement recherchées auprès de ceux que les conventions et l’usage me contraignent de nommer des hommes civilisés.  » …

Disque compact (C.D) et…..Beethoven !


 Le CD ( disque compact )

photo of four compact disc

Photo de Soonios Pro sur Pexels.com

a été inventé en 1980 par les deux  » géants  » de l’électronique : Sony  et Philips ; le C.D a très vite remplacé le disque vinyle et même les cassettes audio et vidéo …….

Mais , pourquoi le  disque compact mesure -t-il exactement 12 cm de diamètre ?

Il parait que lorsqu’il a fallu choisir un  » standard  » de taille pour le C.D , les ingénieurs choisirent d’abord un format permettant 1 heure d’écoute qui impliquait un diamètre 11 ,5 cm …..

Philips et Sony décidèrent ensuite d’en étendre la capacité à 74 mn pour contenir…..l’intégralité de la 9ème symphonie de Beethoven !

Pourquoi ce choix précis ? 

 » On  » dit que ce serait parce que cette oeuvre était la préférée de l’épouse du P.D.G de Sony !??

C’est beau l’Amour !

Maraud ,marauder……………..


   Quand Manu et çà  » copine  » sont passés tout à l’heure  , cette dernière m’a dit  » Il ne vous manque pas trop votre  » maraud  » ? Sur le coup , je n’ai pas compris de quoi ( qui )  elle parlait …..Puis elle a ajouté   » Vous avez tout de même  laissé sa gamelle et sa litière en place  »  ……Alors j’ai compris , conclue qu’elle parlait de Fripon , mon chat …..

   Bien sur je lui ai demandé  pourquoi elle appelle un chat un  » maraud  »  sa réponse fut  qu’elle l’entendait souvent chez ses parents et grands parents ……

  çà m’a intrigué , alors j’ai cherché d’où venait ce mot pour qualifier un chat …..

  J’ai trouvé ceci ( sur le net et dans un vieux dictionnaire ) : Aujourd’hui , le verbe marauder a d’abord un sens négatif , l’image d’un voleur par exemple qui rôde dans la nuit cherchant une maison ou autre chose pour son prochain cambriolage ou autre méfait  maraudeur…..

Ensuite, un peu plus  » positif  »  : La maraude des services sociaux qui parcourent les villes pour aider ceux qui en ont besoin ( çà je ne connaissais pas )…On parle aussi de maraude pour les taxis qui roulent en attendant d’être appelé , hélé par un client taxi

     Mais revenons en au chat  lol .

A l’origine , un maraud était bien un chat, un matou , comme ce dernier aime sortir la nuit pour chasser ou aller  » conter fleurette  » à une compagne féline , on peut dire qu’il maraude ….

J’ai lu aussi que marauder pouvait signifier pleurer bruyamment , un peu comme le chat qui réclame son repas ou demande à sortir …..

Ce n’est qu’au 18ème siècle que ce verbe aurait prit le sens de rôder , qu’on emploie aujourd’hui ………

  Mais ???? 

passage rapide….( en vrac )


  Finalement : Pas de médecin !

    Parce que …..pas  » la forme  »  ( contradictoire ? )……

 » Pas en forme  » d’autant plus étrange que j’avais passé un bonne et longue nuit : Au point que , lorsque Emmanuel est arrivé vers 12 h 00 , je dormais encore ! Il a la clé de l’appartement , alors il est entré et ne me voyant pas , est monté dans ma chambre car inquiet  : Il m’ a réveillé et mangé son repas ( prêt à réchauffer ) pendant que je prenais mon  » petit – déjeuner  » café

 

 

     Comme pas de renouvellement des  » médocs  » , pour celui qui est complètement absent de mon  » stock  » , j’en ai pris des périmés rivotril !……Bahhh çà a été pour ce qui de cette fichue épilepsie , mais moins pour ce qui est du léger rhume …Là , j’ai pris de l’aspirine aspirine  » à gogo  » ……

 

 

 

Le mystère de la bataille de Los Angeles….?


     Pour finir cette nuit :  » Mystère …….

     Plusieurs mois après l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, survint  » la bataille de Los Angeles  » : Un événement mystérieux au cours duquel les forces armées américaines ont combattu des objets volants non identifiés.
   Toujours dépourvu d’explications définitives, cet épisode de l’histoire militaire américaine intrigue encore de nombreux historiens et amateurs d’ufologie.

L’apparition de mystérieux objets volants : ovni ( ? illustration trouvée sur le net )

  Précipités dans la guerre, à la suite de l’attaque japonaise sur Pearl Harbor (7 décembre 1941), les U.S.A  doivent, dès lors, faire face à une série d’attaques menaçant l’intégrité de leur territoire :

   Au cours de la soirée du 23 février 1942, un sous-marin nippon cible le champ pétrolifère d’Ellwood, provoquant du même coup une mise en alerte générale des garde-côtes sur toute la côte ouest américaine.

 Préparés à l’imminence d’une nouvelle attaque japonaise, les forces armées U.S  scrutent ( en ce 25 février ) le ciel californien, à la recherche d’intrusions ennemies.
   Une alerte est rapidement donnée, peu après 19h00, suite à la détection d’étranges lumières dans le ciel de Los Angeles.

La menace se précise, vers 2 h 00 du matin, lorsque la  » Défense Contre l’Aviation  »  repère un objet volant non identifié se déplaçant à moins de 200 kilomètres de l’ouest de la ville.

   Sous le choc, les autorités décident alors de mettre immédiatement en place un couvre-feu.

Des hypothèses variées :

La panique s’intensifie à 3h00 du matin, lorsque plusieurs objets volants non identifiés sont aperçus au-dessus de Santa Monica.

En réaction, l’armée américaine décide d’utiliser ses canons antiaériens pour ouvrir le feu durant plusieurs heures. Aucun des projectiles ne parvient à toucher les cibles et l’utilisation de projecteurs pour balayer le ciel ne changent rien à la donne.

Finalement, le couvre-feu est levé vers 7h00 du matin, sans que les vaisseaux ennemis n’aient largué la moindre bombe, ni accusé la moindre la moindre perte.

Après avoir déclaré que la  »bataille » n’était qu’une fausse alerte, Frank Knox (le Secrétaire à la Marine des États-Unis) éveille quelques soupçons au sein de la presse et de la population américaines.

La photo du phénomène ( publiée dans les journaux ) n’arrange pas les choses, celle-ci semblant avoir été retouchée avant d’être publiée.

   Sans surprise, de nombreuses rumeurs font, ainsi, rapidement état d’une tentative d’invasion extraterrestre qui aurait été cachée par le gouvernement.

La vérité semble, toutefois, bien plus prosaïque puisque les objets volants seraient fort probablement des avions de reconnaissance japonais ( ou  de ballons-sondes ) lâchés pour provoquer la panique au sein des populations civiles.

Inventions….


 » faites  » par hasard !

 Les inventions découvertes par hasard :
   Il est difficile d’imaginer comment certains produits et objets ont été inventés. On peut se demander  »comment quelqu’un a t’il pu penser à inventer… »  la pâte à modeler, les chips , le slinky (jouet en forme de ressort). Il arrive que beaucoup des inventions les plus connues de notre société étaient tout simplement des erreurs commises par les scientifiques alors en quête de toutes autres alternatives.

1 ) Le   » slinky  » : Inventeur : Richard T. James, un ingénieur naval américain
Ce qu’il essayait de faire : un compteur pour contrôler la puissance des navires.
Comment il a été créé :      James travaillait avec des ressorts de traction lorsque l’un d’eux est tombé au sol. Le ressort a rebondi sur le parquet et a continuer à avancer, et le slinky est né invention erreur 1

2 ) ( plus important ) : La pénicilline 

Inventeur : Alexander Fleming (  biologiste ) Fleming

Ce qu’il essayait de faire : Ironiquement, Fleming était à la recherche d’un “médicament miracle” qui pourrait guérir les maladies. Cependant, ce n’est que lorsque Fleming laissa tomber ses expériences qu’il trouva ce qu’il cherchait.
Comment il l’a découverte : Fleming a remarqué qu’une boîte de   » Petri   » ? contaminée qu’il avait écarté contenait une moisissure qui avait dissous toutes les bactéries autour d’elle. Il isola un extrait de la moisissure, et identifia qu’elle contenait un puissant antibiotique, la pénicilline.péniclline

3 ) : Les cookies (avec pépites de chocolat)

cookies

Inventeur : Ruth Graves Wakefield, propriétaire de l’entreprise Toll House Inn
Ce qu’elle essayait de faire : des biscuits ordinaires au chocolat.
Comment ils ont été créés : Tout en préparant une fournée de biscuits, Wakefield a découvert qu’il lui manquait du chocolat boulanger. Pour le remplacer, elle a cassé du chocolat sucré en petits morceaux et les a ajoutés à la pâte à biscuits. Elle s’attendait à ce que le chocolat fonde, réalisant des biscuits au chocolat, mais les petits morceaux ne se sont pas mélangés dans les biscuits. ( humm j’aime bien avec un café noir lol)

4 ) Les chips :

ships

Inventeur : George Crum, un cuisinier au Carey Moon Lake House à Saratoga Springs, une ville des Etats-Unis.
Ce qu’il essayait de faire : Un plat de pommes de terre frites
Comment elles furent créées : Un jour, un client renvoya son assiette de pommes de terre de nombreuses fois, ne cessant de demander qu’elles soient plus frites et plus fines. Crum perdit son sang-froid, et trancha les pommes de terre incroyablement finement et les fit frire jusqu’à ce qu’elles soient dures comme un roc. À la surprise du chef, le client les aimait et en voulait plus !

5 )Le pacemaker (stimulateur cardiaque) !!!!!!

pace maker

Inventeur : John Hopps, un ingénieur électrique.
Ce qu’il essayait de faire : Hopps menait des recherches sur l’hypothermie et essayait d’utiliser la chaleur d’une fréquence radio pour rétablir la température du corps.
Comment il a été créé : Au cours de son expérience, il a réalisé que si un cœur cessait de battre à cause du froid, il pouvait être relancé par une stimulation artificielle. Cette prise de conscience a conduit au pacemaker.

6) Le micro-ondes :

micro - ondes.jpg

Inventeur : Percy Spencer, un ingénieur de la compagnie Raytheon
Ce qu’il essayait de faire : L’ingénieur effectuait un projet de recherche sur la production du magnétron, pièce principale servant à créer les micro-ondes dans les radars.
Comment il a été créé : Spencer a réalisé que la barre chocolatée dans sa poche commençait à fondre au cours de ses expériences. Il a ensuite mis du maïs dans l’appareil, et quand il a commencé à éclater, il savait qu’il avait entre ses mains un appareil révolutionnaire.

7 ) La saccharine (un édulcorant artificiel)

saccarine

Inventeur : Constantin Fahlberg, un chercheur à l’Université Johns Hopkins de Baltimore.
Ce qu’il essayait de faire : Fahlberg étudiait l’oxydation de l’o-toluènesulfonamide (peu importe ce que cela signifie).
Comment il a été créé : La découverte de Fahlberg s’est produit parce qu’il avait oublié de se laver les mains. Il avait les mains souillées de ce produit chimique et tout ce qu’il mangea par la suite (du pain notamment) avait un goût sucré. Le chercheur a immédiatement demandé un brevet et produit en masse son produit qu’il nomma saccharine.

8 ) Le feu d’articice  : 

feu d'artifice

Inventeur : Un cuisinier inconnu de Chine.
Ce qu’il essayait de faire : Selon la légende, le cuisinier expérimentait tout simplement des recettes dans sa cuisine.
Comment il a été créé : Le cuisinier a accidentellement mélangé du charbon, du soufre et du salpêtre, des produits de cuisine ordinaires il y a 2000 ans. Lorsque le mélange fut comprimé dans un tube de bambou (pourquoi le cuisinier a fait ça ? Personne n’en sait rien! ), il a explosé.

9 ) Les Corn Flakes :

cornes flakes

Inventeur : Les frères Kellogg (John et Will) (John est médecin)
Ce qu’il essayait de faire : Une casserole de céréales bouillis.
Comment il a été créé : Les frères ont accidentellement oublié la casserole de céréales bouillis pendant plusieurs jours, alors qu’ils s’occupaient de patients. Le mélange se moisit mais le produit qui s’en dégagea était sec et épais. Ils tentèrent d’expérimenter un produit similaire en omettant la partie où il moisit, et ce qu’ils obtinrent furent des grains aplatis, qui une fois grillés donnèrent des  »flocons » légers et croquants, qu’ils servirent à leurs patients.

10 ) :La LSD en tant que drogue : !!

L.S.D

Inventeur : Albert Hofmann, un chimiste
Ce qu’il essayait de faire : Il faisait des recherches sur des dérivés de l’acide lysergique dans un laboratoire à Bâle, en Suisse.
Comment il a été créé : Hofmann pris sans le vouloir (en se frottant les yeux) une petite quantité de LSD tout en recherchant ses propriétés et fit le premier voyage psychédélique de l’histoire. Il testa plus tard un dose qui selon lui était suffisante pour produire un effet.  (  A mon avis , il aurait du se taire ! F )

11 ) :L’imprimante à jet d’encre  :

imprimante

Inventeur : Un ingénieur de chez Canon.
Comment elle a été créé : Après avoir reposé son fer chaud sur son stylo par accident, l’encre fut éjectée de la bille du stylo quelques instants plus tard. Ce principe conduit à la création de l’imprimante à jet d’encre.?

12 ) Le Post-it :

post it

Inventeur : Spencer Silver, un chimiste de la société 3M
Ce qu’il essayait de faire : Un adhésif puissant
Comment il a été créé : Tout en travaillant en déplacement, Silver créa un adhésif qui était en fait plus faible que ce qui existait déjà. Il collait aux objets, mais pouvait être retiré facilement sans laisser de trace. Des années plus tard, un collègue répandit la substance que Silver avait créé sur les signets de son hymnaire (livre de chants de chœur) pour les empêcher de glisser. L’idée du Post-It vient par la suite.

13 ) : Les rayons X :

rayons X

Inventeur : Wilhelm Röntgen, un physicien
Ce qu’il essayait de faire : Il s’intéresse à l’étude des propriétés des tubes à rayons cathodiques.
Comment cela a été créé : lors de la décharge d’un tube, complètement enrobé de carton opaque, le rayonnement traverse la matière, et les éléments métalliques sont visibles en négatif. Un premier cliché est effectué sur la main d’Anna Bertha Röntgen le 22 décembre 1895. Suite à une pose de vingt minutes, le cliché affiche clairement la bague à son doigt et ses os. Il s’agit de la première radiographie.

14 ) :Le Coca-Cola :

Coca - cola

Inventeur : John Pemberton ( un pharmacien )
Ce qu’il essayait de faire : Un remède médical pour ses maux de tête.
Comment il a été créé : Pemberton a mélangé un tas d’ingrédients, et a créé une recette qui reste un secret encore aujourd’hui.

15 : ) Le champagne :

champagne

Inventeur : Dom Pérignon, un moine bénédictin
Ce qu’il essayait de faire : Au 17ème siècle, les bouteilles étaient bouchées avec des chevilles de bois garnies d’étoupe imbibée d’huile ( »broquelet ou clavelot »). Dom Pérignon cherchait simplement un processus plus propre et eut l’idée de couler de la cire d’abeille dans le goulot des bouteilles.
Comment il a été créé : Quelques semaines plus tard, la plupart des bouteilles explosèrent sous la pression, permettant à dom Pérignon de découvrir la fermentation en bouteille, qui deviendra la méthode champenoise.

 

Pour finir :  » Y en a marre  »


….parce que c’est un peu mon cas ces derniers jours ( un tas de petits problèmes , mais accumulés = >  » Y en a marre  » )
 » En avoir marre  » ?
=  » Trop c’est trop. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase  »
   C’est une expression dont les racines laissent toujours  » marris  » les linguistes. En effet, ce ne sont pas une, ni deux hypothèses qui ont été avancées par les lexicologues à travers les siècles, mais une dizaine !
  Par exemple , ces théories qui faisaient remonter le mot marre au terme  »marrement  » , qui signifiait chagrin du XIe au XIIIe siècles,  »marrance  », pour affliction, faute légère entre le XIIe et XIVe siècles ou encore  » marrissement  » , qui s’employait dans le sens de déplaisir jusqu’au XVIe siècle.
  De l’arabe andek,  » tu as eu  » ?
   Sans oublier l’éventualité d’un emprunt à l’arabe andek  » tu as eu  », marra  » une fois  » c’est-à-dire  » ça suffit  », le mot marre a plongé la lexicologie dans un marasme de conjectures, très loin de la marrade
   Alain Rey  A.Rey, l’éminent linguiste et co-fondateur du dictionnaire Le Robert, s’est lui-même frotté à l’étymologie du mot . Impossible pour lui en effet de  »marronner  » cette affaire ! Selon le lexicologue, le mot marre serait issu du terme d’argot mar, maré endémique au XIXe siècle. Il s’est d’abord employé dans le sens de jeton, puis gage, gain, part due au XVe siècle.  » Avoir son mar  » , c’était ainsi  » avoir son compte  », c’est-à-dire  » avoir ce qu’il faut  ».
Plutôt  » marrant  », n’est-ce pas ?
   » Le Trésor de la langue française  » note toutefois que le mot marre serait plutôt issu de l’ancien verbe se marer qui signifiait s’ennuyer. Un terme qui n’est pas sans avoir de lien de parenté avec notre actuel verbe se marrer. D’après le » thésaurus  », c’est à lui que l’on devrait, par antiphrase, l’idée d’un  » amusement  », d’un  » rire sans retenue  ».?

avoir-marre

Adam et Eve ??


Dans une église suédoise, Adam est gay, Ève lesbienne et ils sont au paradis

Un tableau de l’artiste lesbienne Elisabeth Ohlson Wallis est exposé depuis peu dans une église à Malmö en Suède. Un retable religieux représentant une scène biblique de l’Ancien Testament, avec Adam et Ève… Rien d’original ? Détrompez-vous…

La peinture, réalisée en 2012 réinterprète l’histoire d’Adam et Ève dans le jardin d’Eden. En premier plan, ce n’est pas un, mais deux couples qui sont représentés, relate le magazine  » Têtu  »  Deux couples homosexuels vêtus de feuilles. Le serpent, lui, est figuré par une femme trans.

Une oeuvre qui veut démontrer que depuis toujours, les personnes LGBT+ ne sont pas destinées à l’Enfer mais que leur place est au paradis.

Voir l'image sur Twitter

     L’artiste, Elisabeth Ohlson Wallin, est une militante LGBT, célèbre pour ses œuvres qui réinterprètent des histoires bibliques. Elle a notamment réalisé une série de photographies imaginant la vie de Jésus  au milieu de personnes marginales.

   Le retable, nommé Paradise (Paradis), a été dévoilé le 1er décembre dans l’église Saint-Paul à Malmö. Dans un communiquée, le lieu de culte fait part de son enthousiasme : « C’est avec fierté et joie que nous recevons  »Paradise  » dans l’Église Saint-Paul. Nous avons besoin d’images qui ouvrent une plus grande inclusion dans l’église. Nous sommes reconnaissants du talent artistique d’Elisabeth, qui nous permet de construire une église crédible qui montre que nous sommes tous acceptés au paradis, indépendamment de qui nous aimons et de comment nous nous identifions. »

    En Suède, l’Eglise est beaucoup plus progressiste que dans les autres pays européens, rappelle le site anglais Pink News. Elle n’a ainsi pas eu de mal à délivrer aux couples LGBT+ des bénédictions religieuses dès 2007 alors que la loi pour le mariage pour tous et toutes n’est entrée en vigueur qu’en 2009. Également inclusive, elle prône depuis 2017 pour que les pronoms faisant référence à Dieu ne soient pas masculins.