Mettre à pied ?


D’où vient cette expression ? Qui , comme chacun sait signifie  » suspendre quelqu’un de son emploi pour un temps déterminé  »

A Rome le  »Censeur  » privait de l’usage de son cheval le chevalier qui, par sa conduite, avait dérogé à son rang : il était mis à pied.

Cet usage fut observé au Moyen Âge en y ajoutant des formalités très sévères : Non seulement le chevalier coupable était privé de son cheval et dépouillé de ses insignes, mais l’usage de la voiture ( carrosse ? )lui était même interdit ; il ne devait plus marcher qu’à pied.  »L’opération  » de la mise à pied était faite publiquement par les évêques dans les églises. On en chassait le chevalier avec des paroles de malédiction et l’on récitait sur lui l’Office des morts !!!!

Plus récemment,  »Mettre à pied  » s’appliqua aux agents, aux ouvriers faisant mal leur travail , service ; et surtout aux cochers( quand il y en avait encore ) manquant de politesse au public et aux règlements . Cette punition qui n’est que temporaire est parfois suivie du renvoi ,de la révocation.

C’est quand la  » Saint Glin-Glin  » ?


Comme chacun sait ,  » reporter à la saint glin-glin  » signifie remettre à une date ultérieure , à plus tard ou même à jamais ….Comme ces derniers temps , j’ai tendance à la mettre  » en pratique  » , je me suis demandé d’où venait cette expression ….Bien entendu , il est inutile de chercher ce  » saint  » dans un calendrier lol …D’après ce que j’ai lu , l’expression aurait été utilisée pour la première fois en 1897 . Cette année là , la presse relate une décision du tribunal de police de Paris : après avoir promis à son créancier de le rembourser à la  » saint Glin-Glin  », le débiteur aurait été condamné à le payer le 1er novembre, à la Toussaint ….

 » la Saint Glin – Glin  » serait un jeu de mot jouant sur la similitude ( à l’audition ) entre  » saint et seing  » ( seing = signature ) et la déformation de l’onomatopée  » gling  »en  » glin  » . On peut donc penser que c’est le signal qui fait  » gling -gling  » , c’est à dire le son des cloches … Pourquoi les juges auraient ils choisi le jour de la Toussaint ? Parce que c’est la fête de tous les saints qui n’ont pas de jour dédié dans le calendrier …??? ( je ne savais pas ! , je pensais que , au contraire c’était la fête d’absolument tous …mais ,moi et la religion …….? ) , et que le matin de la Toussaint , les cloches sonnent  » à toute volée  » ..

Saint Glin- glin ne serait pas un saint , mais une cloche ( d’après ce que j’ai lu ) , en effet , le mot  » seing  » en ancien français ne désignait pas seulement une signature , mais aussi la cloche ( du latin  » signum  » = le signal ) et , dans certaines régions , une cloche  » glingue  » , donc elle donne le son  » glin glin  » . ? ( Dans ma région d’origine il est courant d’entendre le verbe  » déglinguer  » pour dire que quelque chose est démonté et pas réparable ) ?

Avec le temps , le seing glinglin qui sonnait à l’église est devenu Saint Glin-glin , aussi fictif que sa fête , la Saint Glin-Glin ……

Image ( trouvée sur le net ) d’un homme qui a attendu un appel de sa dulcinée jusqu’à la saint glin – glin :

Faut vraiment que je n’ai rien dans la tête pour  » pondre  » ce genre de billet ! Mais , il faut bien que je m’occupe et aussi que j’écrive ici en attendant la fermeture faute de paiement !

Parce que je vais…..


…..essayer de dormir un peu :

 » Dormir sur ses deux oreilles  » ?

Comme chacun sait , çà signifie être parfaitement tranquille ( même si on n’est pas couché )

On peut expliquer ainsi cette locution  : Vous pouvez dormir sur l’une, puis sur l’autre oreille, votre repos ne sera assurément pas troublé. L’auteur latin Térence (Heautou, II, 2) a dit :

 »Ademptum tibi jam faxo omne metum,
In aurem utramvis otiose ut dormias  »

dont voici la traduction :  » Je veux vous débarrasser de toute crainte, vous pourrez dormir sur celle des deux oreilles que vous voudrez. »

Résultat d’images pour images personne dormant

Résultat d’images pour images personne dormant

Dans tous les cas, cela signifie : Dormir d’un sommeil tranquille et profond, sur l’oreille droite comme sur l’oreille gauche, comme une personne débarrassée de toute crainte et de tout ennui. De même on dit dans certains cas :  » Je suis prêt à signer des deux mains.  »

« Avaler des couleuvres  »


Je ne sais pas si cette expression est employée dans toutes les régions , mais ici et  » là d’où je viens  » elle est couramment utilisée …. Dans le sens … » croire tout ce qu’on nous dit  » ou  »Subir un affront sans pouvoir s’y opposer  ». Je me suis demandé d’où venait cette expression :

1) Une ancienne signification du mot  » couleuvre  » désignerait un sous-entendu perfide ou odieux, auquel on ne peut répondre ou se justifier, sous peine de s’enfoncer davantage, et que l’on doit encaisser sans broncher. Ou pour ainsi dire  » gober  » n’importe quoi pour ne pas se fâcher.

2) Me parait plus … »plausible  » : A l’époque où les anguilles des rivières étaient des mets de choix , certains cuisiniers trompaient leurs hôtes , clients en remplaçant ces anguilles par les couleuvres qui pullulaient dans les campagnes et, une fois découpées en tronçons et préparées en sauce … leur ressemblaient . C’est comme çà que les  » gourmets  » se faisaient abuser en avalant des couleuvres

à la place des anguilles

Résultat d’images pour images anguille

qu’ils croyaient déguster …

 »Ressembler au bon Dieu de Giblou » ?


Ressembler au bon Dieu de Giblou =

Comparaison populaire qui s’emploie en parlant d’un individu mal accoutré de plusieurs pièces d’habillement en mauvais état, qu’il porte l’une sur l’autre

Elle aurait pour fondement une tradition qui dit que les habitants de Giblou ou Gembloux, petite ville de Belgique, près de Namur, avaient coutume d’envelopper la statue de l’enfant Jésus de chiffons de toute espèce.

Exemple de  » ressembler au dieu de Giblou  »

Cette coutume n’était pas particulière aux gens de Giblou. Il y avait autrefois, en divers pays, des paroisses où l’on représentait le Dieu des pauvres couvert de haillons, afin de leur faire mieux comprendre par ce symbole frappant que sa divinité s’était unie à leur misère, pour la consoler et la protéger.

On dit aussi en proverbe : Le bon Dieu de Giblou a plus de ventre que de force. Hélas ! ce Dieu, en recommandant d’avoir soin des pauvres, en se déclarant leur protecteur, en s’assimilant à eux, n’est pas parvenu à les soustraire aux tribulations de leur sort, et c’est pour cela qu’on dit que le Dieu de Giblou a plus de vertu que de force.!

 »Avoir besoin de deux grains d’ellébore »


Je découvre cette expression qui signifie :  » taxé de folie ou du moins qui n’a pas tout son bon sens  »

C’est un peu mon cas : Continuer ce blog ,c’est débile !

Ellébore noire
Ellébore noire

L’ellébore était autrefois renommé pour la guérison de la démence. On pulvérisait la racine de cette plante qui est noire et l’on y mêlait du lait.

Ellébore noire
image = Ellèbore

Voici une anecdote qui se rapporte à ce proverbe :

 » Deux jeunes gens de Paris se moquaient en sortant du Palais-Royal, d’un homme d’un certain âge, vêtu d’un habit noir et portant perruque qui passait auprès d’eux. L’un de ces plaisants dit à l’autre : Je parie que cet homme est apothicaire ; il faut lui demander s’il ne pourrait pas nous vendre de l’ellébore  ?

–  »Je suis fâché, repartit le monsieur âgé qui avait entendu les paroles dites à son adresse, de ne pouvoir vous satisfaire, car votre propos me prouve que vous avez besoin du remède.  »

 » L’argent n’a pas d’odeur  »….


D’où vient cette expression ( qui est fausse : il suffit de renifler ,sentir quelques pièces pour en être convaincu .)

Résultat d’images pour images pièces de monnaie euros

Les pièces ont une sacré odeur de ferraille quand aux billets ils sentent le vieux papier, l’encre et les fonds de poches dégoutants….le sens de cette expression devenue proverbe, remonte à une anecdote surprenante de l’antiquité .
Le 9 Juin de l’an 68, Néron, qui a  » perdu la boule  » depuis un petit moment déjà, se suicide après que le Général Galba l’ait destitué de son trône d’Empereur .
C’est alors le début d’une succession de meurtres, complots pour prendre le pouvoir , devenir empereur :
En effet , Galba ne règne que sept mois et fini assassiné par Othon, gouverneur de Lusitanie (province de l’Empire Romain correspondant à peu près au Portugal actuel)
Mais Othon a lui aussi un rival : le Général Vitellius qui lui  »fauche  » le trône à peine trois mois après sa prise de pouvoir.
(Humilié, Othon se suicide ).Mais Lui non plus n’a pas le temps de s’installer confortablement : Vitellius voit arriver  Vespasien

, légat de Judée, qui le bat à plate couture lors de la bataille de Bedriacum.le 20 Décembre 69….

Le peuple romain,, se sent humilié par cette défaite et égorge l’empereur déchu en place publique avant de proclamer Vespasien empereur à sa place.

C’est le début de la dynastie des Flaviens qui régna sur Rome et l’Empire Romain pendant presque 30 ans. Mais Vespasien, tout nouvel empereur même choisi par le Senat , a un problème : Toutes ces turpitudes autour du fauteuil d’Empereur ont laissé des traces et les finances publiques sont complètement à sec.
Alors , comme tout bon dirigeant qui cherche de l’argent, Vespasien multiplie les impôts ….C’est ainsi qu’en 70, lui vient l’idée d’instaurer une nouvelle taxe sur la collecte d’urine ! » Quoi ?!? On ne pouvait pas pisser ….oups heu uriner tranquille à Rome ?  »
Ce n’est pas tout à fait ça.

L’urine était utilisé par les teinturiers notamment pour dégraisser les laines avant tissage et pour fixer les teintures sur les tissus.
C’était donc un produit industriel comme un autre dont on faisait commerce et qui dit  » commerce  » dit  » taxes  » ….déjà à l’époque
C’est , parait il , lors d’une dispute avec son fils Titus, qui aurait reproché à son père de tomber bien bas en taxant  » le pipi  », que Vespasien lui aurait collé une poignée de pièces d’or sous le nez en rétorquant :  » Non olet !  », expression qui signifie :  » Il n’a pas d’odeur !  »
Et la taxe fut donc maintenue.

toilettes publiques, urinoir, appelé vespasiennes pour illustrer l'article PCPL sur l'origine du proverbe l'argent n'a pas d'odeur
Cette image ( du net ) représente une vespasienne , mais gratuite !
Là : aujourd’hui et payante ….


Pour finir : Une  »anecdote  » comme seule l’Histoire en a le secret :Vespasien, l’Empereur dont le nom restera à jamais associé à l’urine (si les toilettes publiques s’appellent des vespasiennes, c’est pas un hasard) mourut le 23 Juin 79… d’une diarrhée !

On peut pas lutter contre son destin lol